Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 19 mars 2019 à 22h30min
Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

Dr Ablassé OUEDRAOGO, Président du Parti Le Faso Autrement, donne son appréciation sur l’inauguration, le 19 octobre 2018 à Ouagadougou, de « La Ruche », la maison de la jeunesse africaine du président français Emmanuel Macron. « Ça sent la duperie, lance-t-il !

Avant toute chose, je voudrais lever toute équivoque ou mauvaise interprétation dont pourrait faire l’objet mon questionnement en faisant tout simplement mien l’adage de nos ancêtres qui dit que « Sokre la Baangré ». En français facile, cela se traduit par : « quand on veut savoir, on demande ».

Je voudrais, en outre, saluer la qualité des relations diplomatiques et de partenariat qui existent entre le Burkina Faso et la France et féliciter les différents acteurs concernés pour tous les efforts qui sont déployés pour qu’il en soit ainsi.

Le vendredi 19 octobre 2018, les ministres français et burkinabè des Affaires étrangères, messieurs Jean Yves Le Drian et Alpha Barry ont procédé à l’inauguration à Ouagadougou, tambour battant, de « La Ruche » la maison dédiée à la jeunesse africaine pour la promotion de jeunes talents dans des domaines tels que la formation, l’entreprenariat et la culture.

A cette occasion, le ministre Jean Yves Le Drian a rappelé que le président Français, SEM Emmanuel Macron, avait promis à la jeunesse africaine au cours de sa visite à Ouagadougou du 27 au 29 novembre 2017, un cadre d’expression des jeunes au Burkina Faso. Les Burkinabè et les Africains avaient applaudi fortement à l’annonce de cette nouvelle donnée par le président Macron. Et tout le monde attendait impatiemment la réalisation de cette promesse, la seule retombée matérielle de la visite présidentielle française de novembre 2017 à Ouagadougou.

La maison de la jeunesse africaine, « La Ruche », accueillera et hébergera l’ONG France Volontaires qui recevra annuellement 800 volontaires français, Campus France et Canal France International. Il est important d’indiquer que c’est l’ancienne Paierie de France, qui a été convertie pour le besoin. Le bâtiment est situé dans la zone rouge de très haute sécurité, entre la Direction Générale de la Police nationale et la Direction Régionale des Douanes sur le Boulevard de l’Indépendance. L’accès à la « Ruche » n’est certainement pas facile aux utilisateurs ciblés.

La maison de la jeunesse africaine, donc destinée à toute la jeunesse du continent telle que promise par le président Français Emmanuel Macron, ne saurait être l’ancienne Paierie de France même rénovée.

Rappelons à titre de comparaison, la promesse faite par l’ancien président Français Jacques Chirac lors de sa visite à Ouagadougou les 5 et 6 décembre 1996, de construire à la demande du Président Blaise Compaoré, un Centre hospitalier universitaire pédiatrique. Celui-ci sous le nom Charles de Gaulle est sorti de terre, concrétisant ainsi la réalisation d’une promesse. Mon collègue, ministre de la Santé d’alors et aujourd’hui premier ministre, Christophe Dabiré et moi-même avons été des témoins actifs et privilégiés des négociations ayant abouti à sa construction.

Le « joyau » inauguré le 19 octobre 2018 ne correspond absolument pas aux attentes des Burkinabé et des Africains. Mieux, et si je ne m’abuse, le bâtiment dont il s’agit est une propriété de l’Etat burkinabè que le gouvernement voltaïque avait mis à la disposition de l’ambassade de France pour servir de Pairie et faciliter ainsi le paiement des pensions des anciens combattants voltaïques. Nous n’avions pas compris que la promesse du président Macron consistait en fait à une simple rétrocession immobilière.

De ce qui précède, on comprend que le citoyen burkinabè ordinaire se pose des questions sur ce qui ressemble à de la duperie et qu’il serait approprié que notre ministre des Affaires étrangères, SEM Alpha Barry apporte des éclaircissements sur l’inauguration du 19 octobre 2018 de l’ancienne Paierie de France comme la Maison de la jeunesse africaine offerte par le Président Emmanuel Macron.

Le Président du Faso, SEM Roch Marc Christian Kaboré, patron de la politique étrangère de notre pays, est ici vivement interpellé pour qu’il ne s’endorme pas et laissé ainsi enterrer cette promesse faite en toute amitié à la jeunesse africaine par SEM Emmanuel Macron, Président de la République française. C’est quand même la France.

De mon expérience dans la vie, j’ai retenu que dans les relations internationales et surtout en matière de diplomatie, l’activisme démesuré produit généralement du vent. Le perdant est le pays puisqu’on fait la promotion de sa personne sur le dos dudit pays que l’on prétend servir.

Malheureusement, la diplomatie burkinabè est devenue depuis un certain temps un tremplin pour des individus au lieu d’être une arme de développement au service de notre pays. A cette allure, on ne doit pas s’étonner de voir l’influence du Burkina Faso reculer dans le monde et sa diplomatie accumuler des échecs, le plus retentissant étant le financement du PNDES, un catalogue de vœux pieux et un leurre. Et notre diplomatie est incapable de convaincre les partenaires autour de ce programme de gouvernement du Président Kaboré, contrairement aux attentes de tout un peuple.

Plus récemment aussi, notre diplomatie s’est encore illustrée négativement à travers l’échec de la candidature burkinabè au poste de Secrétaire général adjoint de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Dans le même registre, rappelons aussi que le Burkina Faso a rétabli ses relations diplomatiques avec la République populaire de Chine depuis bientôt un an, avec l’ouverture d’ambassades résidentes dans les capitales des deux pays, mais nos compatriotes sont toujours obligés d’aller chercher les visas pour voyager en Chine dans les pays voisins.

Ce qui pose d’énormes problèmes dans le développement des échanges commerciaux entre les deux pays comme peut attester le fait qu’à ce jour nos opérateurs économiques ne bénéficient pas des autorisations d’exporter sans taxes vers la Chine de produits burkinabè comme le sésame, obligeant ainsi nos compatriotes à exporter sous le couvert de pays voisins afin d’éviter de payer les taxes imposées.

Dans la même dynamique, l’ouverture sans délai d’un Consulat général dans les villes fréquentées par nos compatriotes comme Goanzu ou Shanghai s’impose comme un arrangement complémentaire à l’ouverture de l’ambassade du Burkina Faso à Beijing, si l’on veut mieux protéger réellement nos compatriotes et leurs biens dans cette juridiction diplomatique. Cela participerait à l’ouverture au commerce international de nos opérateurs économiques qui n’aspirent qu’à participer au développement économique de notre chère patrie.

Aussi, au lieu de continuer à se chatouiller pour rigoler et faire semblant que notre politique étrangère était productive et servait aux ambitions de développement de notre pays, vivement que nos plus hautes autorités ouvrent enfin les yeux et comprennent que la position du Burkina Faso se rétrécit dans le monde.

Que Dieu sauve le Burkina Faso.

Dr Ablassé OUEDRAOGO
Président du Parti
Commandeur de l’‘Ordre National}

Vos commentaires

  • Le 19 mars à 19:13, par Mafoi En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Monsieur Ablassé Ouédraogo,votre handicap c’est que vous n’avez même pas été fichu de vous faire élire comme simple petit député dans votre propre fief du plateau central.C’est dire que vous êtes insignifiant sinon au lieu de passer votre temps à s’étaler dans la presse,vous auriez pu poser directement vos questionnements aux différents intéressés lors des débats plénières de l’assemblée nationale là où se joue le débat démocratique.Ceci pour vous signifier que vos sorties dans la presse ne servent absolument à rien à part pour faire le buzz sinon ceux que vous interpellez ne perdront pas leur temps et à juste raison de vous répondre par le même canal médiatique.Donc le dupe,c’est bien vous car vous n’êtes pas crédible...pour le moment

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars à 20:32, par Un Burkinabê En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

      Mafoi, il faut être objectif. Je pense que cette fois-ci le Dr Ouédraogo m’a séduit. Son écrit est clair et digne d’un sujet qui maîtrise son domaine. En quoi ne pas pouvoir se faire élire à l’AN avoir avec ses idées de veille citoyenne. S’il vous plaît il faut changer un peu. On ne s’oppose pas à tout de façon idiote.
      Chapeau bas à Dr Ablassé Ouédraogo. Si tout les Burkinabê faisait ainsi dans leur domaine de prédilection notre pays s’en porterait mieux. L’Unir/PS a 4 députés à l’AN et des maires élus mais dites moi concrêtement la contribution de ses êlus dans la gestion de la chose publique dans notre pays ? Un Ministre de l’Environnement inutile incapable de faire aboutir des idées de leur père spirituel qu’est Thom Sank (même pas une seule opération mana mana pourtant au lendemain de l’Insurrection la population s’est organinisée pour une journée mana mana). Que dire des maires dont le plus connu est celui de Solenzo. Cette ville est plus connue pour son enclavement et son inaccessibilité lêgendaire (ici encore aucune journée mana mana ni plantation d’arbres pour reverdir la ville malgré la signification du mot "banwa" qui veut dire forêt).

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 10:47, par Mama En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

      Le courrier n’a rien à avoir avec les élections , félicitations à Dr Ablasse pour la pertinence de son sujet. Quant aux idiots qui trouvent autres choses à redire que de chercher à polluer l’air au Burkina que le bon Dieu nous en preserve.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars à 14:59, par Cici En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

        Ce qu’il dit des visa de la chine que nos opérateurs économiques sont obligés toujours d’aller chercher ailleurs est archi faux. Vous pouvez le vérifier avec le point focale sise au quartier 1200 qui s’occupe des visas bien avant le rétablissement des relations avec la Chine populaire.
        Le Dr Ablassé, je n’ai rien contre lui mais il mélange savamment le vrai et le faux. C’est le propre des vieux politiciens.
        Faites quand même attention de ne pas vous laisser séduire avec du faux joliment dit.

        Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 15:10, par Harouna En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

      Monsieur Mafoi, ne politisez pas tout. Dieu n’ aime pas les gens comme vous .
      Bravo Ablassé !

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 19:14, par sidzabda En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Merci au docteur Ablassé OUEDRAOGO pour la lumière qu’il nous apporte. C’est effectivement de la duperie ! Pourquoi refonctionner un ancien bâtiment pour loger cette maison de la jeunesse Africaine. Soit la France veut faire un geste à l’endroit de la jeunesse africaine et le fait franchement oubien elle fait rien. Je dirai que c’est plutôt le Burkina qui a réalisé cet édifice et non la France.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 19:52, par paul En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    5 mois après, Ablassé se réveille ! Recevoir 800 volontaires français par an est un objectif irréaliste par les temps qui courent ! Finalement, on ne sait pas à qui profite cette maison de la jeunesse africaine et c’est tout sauf une ruche avec les abeilles qui partent et viennent. Le niveau sécuritaire est tel que cela n’encourage pas les jeunes burkinabè à y venir !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 20:37, par Un Burkinabê En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Chapeau bas à vous Dr Ouédraogo. C’est de tels écrits qu’on attend de vous. Le MPP ne pourra pas dire que vous ne l’avez pas aidé avec des idées. Vivement aussi que le pouvvoir ne soit pas complexé en disant que s’il oeuvre à faire aboutir vos propositions...

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 21:39, par Sidbewindin Somande En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Normal que la France transforme la paierie en machin truc chose des jeunes d’Afrique puisqu’elle refuse de payer les pensions aux veuves d’anciens combattants décédés et comme les Anciens combattants sont presque tous mort, il faut bien trouver une autre foutaise aux Africains.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars à 22:41, par Jerkilo En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Il me semble que que pour cette fois-ci les observations ou les critiques du Dr. Ablassé sont constructives, contrairement à ce qu’il nous avait habitués d’entendre ou de lire de sa part.
    Effectivement la France fait des promesses qu’elle ne réalise pas et nos autorités n’ont pas le courage de le rappeler aux autorités françaises : la preuve, cela fait au moins dix ans que la France a promis réaliser un 2e REMDOOGO à Dassasgo, ex-secteur 28. Le terrain dégagé reste entièrement vide. Pour moi, les promesses de la France, c’est du verbe ou du vent ; et même quand il y a des réalisations, ça ne va pas jusqu’au bout (ex:les installations solaires de Zagtouli sans accumulateurs pour conserver l’énergie pour une utilisation nocturne).

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 07:34, par @Puissant ! En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Enfin des critiques constructives en bon politicien intelectuel. Ca fait bouger des gens de l’autre cote. Les Alpha qui sourit au hasard parce que la Chine a donné 10 vehicules, l’UE a donné 10 vehicules... arreter de berner le peuple, arreter votre diplomatie personalisée et a l’enfantin, la diplomatie de la main tendue... diplomatie de peripherie...

    Chapeau docteur il faut en parler dans les radios en moore bissa fulfulde en dioula...

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 08:26, par Ceqjepense En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Cette fois-ci, je félicite le Dr, d’avoir éclairer tout le monde. merci Dr. Voilà une critique importante. Moi je vois de cette Ruche du faire semblant de donner et en plus encore de recevoir par la main gauche. C’est comme quelqu’un qui vient t’apporter un coup de main d’achever ta maison, il fini et il occupe l’intérieur et toi le propriétaire du dore sur la terrace. Mieux vaut ne pas t’aider. Et en plus, à cause de la forte présence des français, la fréquentation du lieu est risquant à cause de l’insécurité. Pourquoi on dit jeunesse africaine, et on entend parler de volontaires français. Il y aura moins d’affluence puis ce que beaucoup vont éviter ce lieu. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 08:42, par Ratamanegre En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Le fait de ne pouvoir être élu dans son village ou secteur n’empêche pas d’apporter des idées constructives pour l’avancée de la nation.
    Soyons positives et reconnaissons ce qui est réel car c’est ensemble que nous pourrons construire notre chère pays.
    Chapeau bas au Docteur Ablassé cette fois-ci.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 09:36, par Boss En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Merci Dr pour cette remarque.
    Nous n’avons nullement besoin de ce genre de choses ici.
    Les étudiants qui ont rebaptisés l’avenue n’auraient jamais proposés ou acceptés cela devant Macron.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 09:54, par COB En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    L’hôpital pediatrique est aussi une arnaque au regard du niveau d’investissement très peu ambitieux et de l’emplacement qui gâche la circulation.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 10:11, par John Promised En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Merci Dr. Voilà que vous reportez votre manteau d’homme politique éclairé qui vise le développement du peuple, attribut pour lequel la Jeunesse a beaucoup d’estime pour vous. A ce sujet, je me rappelle encore vos positions à l’OMC pour éviter une "libéralisation sauvage" selon vos termes qui porterait atteinte aux intérêts des pays en développement comme le notre. c’est ce qu’on attend de vous.

    les hommes/femmes avec de riches et longues expériences comme vous devraient mettre leur talents au service de la population en éclairant la jeunesse qui en a plus que besoin aujourd’hui. c’est nettement mieux que de verser dans la politique politicienne marquée par des joutes verbales qu’on pourraient qualifier d’inutiles, dans les médias en critiquant énergiquement le moindre lapsus d’un adversaire politique.
    l’histoire a montré qu’on ne devient pas célèbre en critiquant vainement autrui mais on ayant le mérite de formuler des idées opportunes que ce dernier va envier comme ce que vous venez de le faire ici.

    j’espère que vous maintiendrez ce cap pendant longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 10:33, par ZANGO MarceLLin En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Merci Docteur pour cette analyse ! Je crois qu’il est intéressant pour les autres lecteurs d’apprécier froidement avec beaucoup de lucidité ce que dit le type là ! C ’est important ! C’est pas de la coopération qui sera bénéfique sur tous les plans ! Que gagne la France à créer des postes de dépenses à l’étranger pendant qu’elle a des problèmes avec sa jeunesse qui crame tout tous les samedis ! Faisons attention ! Par ailleurs, c’est une question qu’on élude alors qu’il faut bien l’étudier : il s’agit de celle de l’espionnage. Ces réseaux dits de coopération, d’échange sont les moyens privilégiés par les Etats pour infiltrer les services étatiques et renseigner leur Etat ! Aux Etats Unis, chaque année on démasque des russes espions, les russes aussi en débusquent ! Mais comme c’est entre eux là bas, ça nous regarde pas ! Chacun mange dans le plat qui est plus près de lui ! Donc moi je viens avec une autre grille de lecture, la France pourrait nous espionner davantage avec sa "Ruche" au délà de ce que dit le Doc ! Merci d’apprécier froidement..

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 10:35, par Guètta En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    ah Tonton Ablassé. Yaa gôâang zugu (c’est très juste). N’en déplaise à ceux qui ont des idées stagnantes sur le Docteur, "ce lièvre" levé par Ablassé vient à point nommé. La position actuelle de la ruche et le local occupé n’est surement pas ce qui a été annoncé par le Vieux MAcron. sinon, c’est encore une autre astuce de l’impérialisme. pas besoin d’avoir des élus où que ce soit pour dénoncer des tares. Ma foi, ayons souvent de la sincérité d’esprit car même celui-là même qui est élu à la tête de OUAGADOUGOU n’a daigné piper mot ; pourtant sa commune serait encore ragaillardie si cette Ruche en était vraiment une.
    revenons au Burkîndi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 10:56, par EnfinLeCoeur En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Enfin, un point de vue constructif et c’est ce que nous attendons de tout Burkinabe quel que soit son bord politique.
    Etant donné que tout les citoyens n’ont pas accès à toutes les informations, le Dr. Ouédraogo fait bien de communiquer sur ces éléments qui apportent plus d’éclairage à la masse populaire.
    Les autorités devraient alors se saisir de l’interpellation pour corriger le tir.
    Nous encourageons le Dr. dans de telles sorties constructives que de se focaliser sur des interventions politiciennes qui sapent l’admiration de la carrière internationale à succès qu’il a eue.
    Quant à certains internautes, il serait bien de s’exprimer avec respect et courtoisie car avant et après tout, M. Ouédraogo est d’un "certain âge" donc la bonne éducation devrait nous empêcher d’avoir certains propos à son égard même si nous ne partagions pas ses points de vue.
    Certains n’auraient pas eu le courage de leurs propos s’il était question de s’adresser à M. Ouédraogo en face.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 11:32, par Guètta En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    ah yaa gôâang zugu. c’est très juste. cet enieme apport de Dr Ablassé vient à point nommé. personne, pas même celui-là qui est élu à la tête de Ouagadougou n’a pu lever un tel lièvre. internaute Ma Foi, ayons souvent de la sincérité d’esprit car pas besoin d’être élu pour contribuer au bâtir d Faso.
    revenons à notre Burkîndi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 13:04, par bassou En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Beaucoup de verbiages pour si peu ! Si non a vous faire considerer pour des moins que rien comme ils en ont l’habitude, certains européeens. Pourquoi voulez que que ce soit la france ou macron qui viennent construire cette maison POUR LA JEUNESSE AFRICAINE, meme si il a fait une promesse.
    Rien ne m’enchante qu’il ait tenu promesse ou pas !!!!.
    Les craies choses dont on a besoin doivent etre portees par nous mêmes !!!!!
    Pourquoi attendre que quelqu’un vienne le faire pour vous, a votre place, si cela nous tienne a cœur !
    Seuls des élèves et quelques étudiants de DEUG peuvent s’en offusquer.
    Si ceux la mêmes qui prétendent être leaders pour les jeunes n’ont pas de comportement et langage vrais pour la jeunesse dans ce monde de plus en plus dur, a savoir compter sur soi et lutter, lutter et lutter !
    Je suis désolé !!!.

    Attendez que macron ou autre viennent vous faire des promesses et qu’ils les realisent !!! Si non, on peut se confondre aux gilets jaunes !!!
    Il y a des mentalités des années 60 encore présentes que certains vrais leaders n’ont pas pu efface. Dommage !!
    Pauvres gens, excusez moi !!

    Apolitique

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 13:26, par Sow En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    bonjour ,,
    merci mes freres soeurs journalistes du faso. Que Dieu donne a tous la sagesse et paix a prtager a tous. SVP aidder moi a entrer en contact Ablasse Ouedraog ? ecivez moi sowa_paul2000 a yahoo.fr 60242673 SVP ABLAASE NA KA APPELE

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 13:48, par un compatriote En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Docteur Ablassé OUEDRAOGO a de bonnes analyses . Mais le problème, comme certains caciques du pouvoir ne veulent pas voir la vérité en face, ils diabolisent tout ce que Dr Ablassé dit.
    Moi je suis un retraité mais je me rappelle certains propos qu’il avait dit au début de la crise au MINEFID.
    Dr Ablassé avait dit que nos autorités n’ont qu’à ouvrir les yeux car le fonds commun n’est pas la cause des problèmes que vit le Burkina mais de trouver les causes ailleurs. Il sait de quoi il parle. En tant qu’économiste, il sait très bien qu’un pays sérieux ne peut pas s’attaquer au Ministère des Finances et réussir son programme de développement.
    Mais dans ce pays, comme on n’écoute pas les conseils avertis, on fonce droit au mur. Il paraît que DAMO Barro Justin , ancien gouverneur, a aussi vu le problème du MINEFID de la même façon que Docteur Ablassé OUEDRAOGO. En fait, ce ne sont pas les propositions de solutions qui manquent à ce pays. Après, on est étonné des conséquences et des répercutions.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 15:13, par Djibi En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Je suis d’avis avec Ablassé, mais pour la diplomatie, qu’est ce qui t’empêche d’approcher l’actuel ministre qui est un jeune frère pour un échange franc si tu ne veux pas faire du populisme ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars à 17:16, par Burkina Faso En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    "Malheureusement, la diplomatie burkinabè est devenue depuis un certain temps un tremplin pour des individus au lieu d’être une arme de développement au service de notre pays" cela n’a pas commencé maintenant.

    Les Africains doivent se prendre en charge. Arrêtons de vivre des promesses et des efforts des autres. C’est avec ça on veut changer le FCFA.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars à 08:16, par HORUDIAOM En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    C’est une publication très pertinente. C’est tout ce qu’on demande à nos intellectuels, c’est à dire faire des critiques pointues et objectives dans leur domaine qui permettent au peuple de mieux comprendre certains faits et de faire avancer les choses. Merci Dr OUEDRAOGO. Cette fois, tu as pleinement raison

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars à 20:47, par Futurepresident En réponse à : Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo

    Le diable c’est se montrer en ange à qui souhaite le voir ainsi.
    Pour ce qui est de la critique, Dr Ablassé OUEDRAOGO, nous avons lu et compris votre message dont l’objectif premier était de nous faire savoir que vous avez contribué d’une manière ou d’une autre à la réalisation du centre hospitalier Charles de Gaulle et pour cela je vous en remercie.
    Cependant, la réalisation de la ruche est belle et bien matérialisée contrairement à ce que vous dites. Il était bien nécessaire que cela se fasse, que ce soit de nouvelles constructions ou des réhabilitations nécessaires à la nouvelle destination. Pour exemple le premier ministère est installé à l’ancienne présidence pour des raisons pratiques.
    Et si l’on s’en tiens à votre raisonnement, un nouveau premier ministère devait être réalisé dans de nouveaux locaux, avec tous ces soucis de terre que les citoyens Burkinabés rencontrent.
    Enfin, la question à savoir à qui profite réellement ce centre, je pense que nous le découvrirons assez tôt ?
    J’aimerai par la même occasion véhiculer un message aux commentaires, celui de rester poli en toutes circonstances et d’éviter d’injurier les autres car ce n’est pas un comportement responsable.
    Liberté est donnée à tous de s’exprimer et la démocratie c’est accepter la divergence et la diversité d’opinions.
    JE PASSAIS JUSTE......

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Kossi : L’UPC dément toute démission dans ses rangs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés