Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les fous ouvrent des voies qu’empruntent ensuite les sages.» Carlo Dossi

Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • lundi 11 mars 2019 à 16h30min
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC

Accompagner les jeunes dans le démarrage ou le développement de leurs activités. C’est l’objectif de la Compétition de plans d’affaires (COPA), lancée ce lundi 11 mars 2019 à Ouagadougou, au cours d’un atelier d’information initié par la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF). La présente compétition s’inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre de la sous -composante 2. 3 « Formation en entreprenariat et accompagnement des porteurs de projets » du Projet emplois des jeunes et développement des compétences (PEJDC).

A l’instar des jeunes porteurs de projets de la région du Centre, ceux du Plateau central, du Centre- Sud, des Hauts-Bassins, du Centre- Ouest et du Nord, vont bénéficier du 11 au 30 mars 2019, d’ateliers d’information entrant dans le cadre de la compétition de plans d’affaires (COPA). « Ces jeunes qui doivent être le fer de lance du développement économique du pays ont besoin de développer leur initiative.

Ce projet a donc été mis en place pour les accompagner en entreprenariat », a noté le directeur général de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso, Lancina Ki. Puis de souligner que face à l’épineux problème du chômage et d’accès au financement que rencontrent les jeunes formés et disposant de plans d’affaires, son institution a obtenu un soutien financier de la Banque mondiale aux fins de l’organisation d’une compétition de plans d’affaires (COPA).

Ce concours est ouvert à environ 8000 jeunes ayant bénéficié du processus d’accompagnement du Projet emplois des jeunes et développement des compétences (PEJDC) depuis 2015. « Nous les avons déjà accompagnés pour le montage de leurs plans d’affaires, nous les avons mis en contact avec les institutions de financement et nous voulons maintenant les suivre dans cette compétition pour que les meilleurs qui seront primés puissent bénéficier d’un accompagnement encore plus approfondi que ce qu’ils avaient eu », a signifié Lancina Ki.

Des critères, le directeur général de la MEBF indique que les candidats doivent présenter un projet crédible et posséder des qualités à conduire le projet à terme. Et Amidou Bancé, spécialiste en formation au PEJDC, de préciser qu’un suivi sera effectué pour évaluer les effets immédiats du projet. « L’objectif étant que chaque jeune qui a une idée pertinente et qui manque de moyens financiers puisse être accompagné techniquement et financièrement », a-t-il soutenu.

Notons que les premiers projets seront primés à compter du mois d’août 2019.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cadre sectoriel de dialogue « commerce et services marchands » : Une performance physique de 76,10% en 2018
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement : Les projets et programmes de 2018 passés à la loupe
Organisation mondiale des douanes : Des experts en dossier recettes renforcent leurs comptétences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés