Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les fous ouvrent des voies qu’empruntent ensuite les sages.» Carlo Dossi

Congrès du MJS : Un nouveau président pour porter les idéaux socialistes

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo (Stagiaire) • jeudi 7 mars 2019 à 22h00min
Congrès du MJS : Un nouveau président pour porter les idéaux socialistes

Les militants du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) ont tenu leur congrès ordinaire les 6 et 7 mars 2019 à Ouagadougou. A l’ordre du jour figurait le renouvellement du bureau du mouvement. Au terme des échanges, Gaston Ouéna été élu président en remplacement de Adama Congo. Il aura pour mission de poursuivre le combat pour la défense des idéaux socialistes.

L’intérim à la tête du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) a pris fin le 7 mars 2019. Dès lors, l’ancien bureau en fin de mandat a cédé la place au nouvel entrant, celui de Gaston Ouéna. En remerciant les militants pour la solidarité dans la conduite de cette mission qui leur a permis d’engranger des victoires, l’intérimaire nourrit le rêve de voir les jeunes socialistes faire bouger les lignes sur le plan national et international. Le nouveau président a la charge de désigner les autres membres du bureau national dans les prochains jours.

Les élèves du secondaires venus partager les idéaux

Ce congrès ordinaire du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) qui intervient après deux années s’est penché sur l’actualité nationale burkinabè. Il a d’abord exprimé une motion de soutien envers les Forces de défense et de sécurité engagées dans un combat pour la sécurisation du pays, avant de recommander l’augmentation du budget alloué au secteur de la défense face aux défis sécuritaires du moment. Le MJS a affirmé qu’il soutiendra des candidatures lors des prochaines élections municipales. Cela répond à l’ambition nourrie par le mouvement de faire la promotion de l’idéal socialiste.

L’un des points évoqués à ce congrès est le passage à la 5ème république. Il a alors suggéré le passage à une cinquième république « gage d’un renouveau démocratique » pour « rétablir certains droits politiques et sociaux qui avaient été ôtés aux citoyens par la constitution du 2 juin 1991 », selon son nouveau président, Gaston Ouéna. Pour le nouveau président, statuer sur ces droits fondamentaux pourrait permettre à la société burkinabè d’aller vers le vivre ensemble.

Une vue des participants au congrès

Selon ses conclusions, le mouvement entend fédérer toutes les organisations progressistes de jeunesse afin de hisser haut les valeurs de la gauche, dont la justice sociale.
Notons que le Mouvement des jeunes socialistes se réclame de la société civile dont les axes de combat sont la défense de la démocratie, les libertés individuelles et collectives et l’éducation pour tous.

Mariam Ouédraogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de Jean-Baptiste Natama : Un an déjà
Bobo-Dioulasso : Les responsables de l’URD échangent avec leurs militants
Programme d’urgence pour le Sahel : Plus de 47 milliards de FCFA investis en 2018
Vie des partis : Le RPR annonce 200 nouvelles adhésions
Elections de 2020 : Le CGD pose une batterie de défis à relever
Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire
Simon Compaoré à Ouahigouya : Ce qui s’est passé, selon le MPP
Défense et sécurité : La diplomatie burkinabè se penche sur sa contribution
Vie politique nationale : « Le Premier ministre doit tenir ses promesses de départ », Mamoudou H. Dicko, président de la NAFA
« Yacouba Isaac Zida est le capitaine idéal du navire Burkina » (Mouvement Génération Zida pour la patrie)
MPP-PCC : Renforcer l’axe Ouagadougou – Pékin
Burkina Faso : "L’homme de la situation est sans conteste Yacouba Isaac Zida", selon le Mouvement Zida pour la Patrie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés