Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les difficultés n’existent pas. Il y a seulement des challenges qui une fois relevés nous rendent expert dans un domaine qui nous était jusque là inconnu» Nora Samir

Protection des données personnelles : La CIL sensibilise les associations féminines du Burkina

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 7 mars 2019 à 13h00min
Protection des données personnelles : La CIL sensibilise les associations féminines du Burkina

« La protection par la femme des données personnelles et de sa vie privée à l’ère du numérique ». C’est le thème retenu par la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) pour sensibiliser les associations féminines, au cours d’un séminaire le jeudi 7 mars 2019, à Ouagadougou. La formation s’inscrit dans la dynamique de la commémoration de la journée internationale de la femme.

Sensibiliser les femmes à la veille de la commémoration de leur journée internationale, telle est l’option choisie par la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) pour montrer sa solidarité avec la seconde moitié du ciel. C’est ce qu’a affirmé sa présidente, Marguerite Ouédraogo/Bonané, à l’ouverture du séminaire de sensibilisation des associations féminines ce jeudi 7 mars 2019 à Ouagadougou sur la protection des données personnelles et de la vie privée à l’ère du numérique. « C’est notre partition dans la célébration de la journée internationale de la femme. Et comme la CIL a pour mission de protéger les données personnelles, nous avons voulu passer par ce canal pour leur montrer que nous sommes avec elles à l’occasion de cette journée », a-t-elle martelé.

Ce séminaire s’inscrit également dans le cadre de la sensibilisation des femmes à une meilleure protection de leurs données personnelles et de leur vie privée, a indiqué Marguerite Ouédraogo/Bonané. « Vous savez que ces temps-ci, nous avons vu beaucoup d’images compromettantes des femmes divulguées sur les réseaux sociaux et lorsque ces images personnelles sont divulguées, c’est la vie privée qui est en jeu. Et nous avons mené cette action pour les sensibiliser à une meilleure protection de leur image et de leur vie privée ».

Mme Marguerite Ouédraogo/Bonané, présidente de la CIL

Près de 200 femmes de différentes associations du Burkina seront formées à l’utilisation sans risques de leurs téléphones et données personnelles à travers les réseaux sociaux, a expliqué la présidente de la CIL. A cela s’ajoutent, selon elle, les mesures personnelles à prendre pour se protéger, c’est-à-dire, comment coder son téléphone et les comportements à éviter pour ne pas exposer sa vie privée sur les réseaux.

Ce séminaire a été bien accueilli par la plupart des participantes. Car pour Amélie Traoré, représentante de l’Association des femmes juristes du Burkina, les femmes sont souvent victimes d’une certaine naïveté qui porte préjudice à leur image et à leur vie personnelle notamment à travers des photos ou vidéos compromettantes.

Amélie Traoré, représentante des femmes juristes du Burkina

Elles prennent ces images avec le sexe opposé sans penser à leur portée dans l’avenir. « C’est pourquoi ce séminaire est bénéfique pour nous, parce qu’il nous permettra d’approfondir nos connaissances sur l’utilisation des données personnelles et de mieux comprendre leurs enjeux afin de sensibiliser à notre tour les femmes qui ne comprennent pas la nécessité de protéger ces données », a noté la représentante des femmes juristes du Burkina.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Economie numérique : « Mondjossi », la plateforme pour rapprocher les artisans de leurs clients
Offre de formation continue : Certificat en communication digitale
TECNO MOBILE : Comparatif Tecno Spark 5 & Spark 5 Air
Robotique et programmation : 45 jeunes filles reçoivent une formation à Ouagadougou
Médias : « Le fact-checking s’impose comme un genre journalistique à part entière », selon Donation Kangah, formateur au programme Vérifox
Couverture des manifestations : L’UNESCO plaide pour la protection des journalistes
Campagne nationale « plus fort avec le lait maternel uniquement : Des journalistes outillés pour une mise en œuvre réussie
Nouvelles Technologies : Vingt personnes handicapées visuelles bénéficient d’une formation en informatique adaptée à Bobo-Dioulasso
Numérique : Le Fonds d’équipement des Nations unies (UNCDF) encourage l’inclusion digitale
Société : Quand la tontine s’organise sur les réseaux sociaux
Région du Centre-Est : Des journalistes à l’école de l’activité transfusionnelle
Tecno Mobile met l’Intelligence Artificielle à la portée de tous avec le tout nouveau smartphone Spark 5
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés