Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs» Michel de Montaigne

Opportunités d’investissements au Burkina : Les conseillers économiques renforcent leurs capacités

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mardi 26 février 2019 à 18h10min
Opportunités d’investissements au Burkina : Les conseillers économiques renforcent leurs capacités

Renforcer les capacités des conseillers économiques, créer une synergie d’actions en matière de promotion des investissements et contribuer à l’amélioration de la mobilisation des investissements directs étrangers (IDE) et de la diaspora. C’est dans cette optique que l’Agence burkinabè des investissements(ABI) a initié, ce mardi 26 février 2019, à la Maison de l’entreprise à Ouagadougou, un séminaire de formation au profit des conseillers économiques en service dans les représentations diplomatiques du Burkina Faso. Cette rencontre vise à doter ces diplomates d’outils nécessaires à la promotion de la destination Burkina Faso auprès des investisseurs.

Consolider les capacités des conseillers économiques à travers des outils de promotion, le cadre règlementaire et institutionnel, les opportunités d’investissements et l’environnement des investissements, doter ces conseillers économiques de rudiments nécessaires pour les rendre plus aptes à répondre promptement aux attentes des investisseurs potentiels et de la diaspora. Ce sont entre autres les objectifs de ce séminaire de formation des conseillers économiques en service dans les représentations diplomatiques du Burkina Faso. Avec la récente réforme qui rend le nouveau code des investissements plus attractif, l’ABI, dans le cadre de ses missions, veut constituer à travers les conseillers économiques un relais de promotion des activités économiques à l’étranger.

Ce séminaire permettra aux conseillers économiques de mieux vendre l’image du pays avec l’accroissement continue des investissements directs étrangers(IDE) qui sont passés de 195 milliards en 2016 à 243 milliards de FCFA en 2017, soit une progression moyenne de 30,15% au cours de ces trois années. Pour poursuivre cette croissance, l’ABI a décidé de doter les conseillers d’un paquet technique d’informations pour les rendre plus aptes à faire de la destination Burkina Faso, une priorité auprès des investisseurs.

Placée sous le thème « Promotion des opportunités d’investissements du Burkina Faso à l’étranger : rôle et contribution des conseillers économiques », cette rencontre vise donc à fournir aux conseillers les rudiments nécessaires pour rendre la destination Burkina Faso compétitive, grâce notamment à l’attractivité du nouveau code des investissements. Pour la directrice générale de ABI, Bintou Diallo, « l’organisation d’une telle rencontre vise à renforcer les capacités des conseillers pour créer une dynamique en matière de promotion des investissements ».

Durant quatre jours, la trentaine des conseillers économiques sera familiarisée à plusieurs outils à travers des modules. Il s’agit de présenter le potentiel économique et les opportunités d’investissements du pays, d’initier les conseillers économiques à la stratégie de ciblage et de prospection des investisseurs potentiels dans leur circonscription.

« Ce séminaire est une opportunité pour donner aux conseillers, des outils pour mieux vendre l’image du pays, pour une diversification des pays émetteurs, une croissance des IDE à destination du Burkina Faso et un financement des projets du PNDES », a souligné le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré.

Le ministre du commerce

En plus du rappel sur les orientations du nouveau référentiel de développement économique et social (PNDES), ce séminaire est une occasion pour présenter les récentes réformes du climat des affaires, ainsi que les perspectives. Ce paquet d’outils destiné aux conseillers économiques vise à faire d’eux des relais de promotion de la destination Burkina Faso, une priorité pour booster le secteur de l’économie à travers les investissements directs étrangers.

Née des cendres de l’Agence de promotion des investissements du Burkina, l’Agence de promotion des investissements(ABI) est le coordonnateur au plan national de la promotion des investissements. Elle fédère et rationalise l’ensemble des initiatives et actions gouvernementales en matière de promotion des investissements.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cadre sectoriel de dialogue « commerce et services marchands » : Une performance physique de 76,10% en 2018
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement : Les projets et programmes de 2018 passés à la loupe
Organisation mondiale des douanes : Des experts en dossier recettes renforcent leurs comptétences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés