Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

PME/PMI : Un coup de pouce de l’Union européenne pour booster trois secteurs d’activités

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 21 février 2019 à 13h00min
PME/PMI : Un coup de pouce de l’Union européenne pour booster trois secteurs d’activités

Les cadres de la Chambre de commerce et d’industrie, du ministère du Commerce et de l’artisanat et les représentants de l’Union européenne (UE) étaient en atelier, le jeudi 21 février 2019 à Ouagadougou. Objectif : valider un rapport sur le dispositif de la mise en œuvre du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest. Un projet financé par l’UE pour la promotion de la création des emplois et des richesses dans l’espace CEDEAO.

La création des richesses et des emplois sont des conditions pour la réduction de la pauvreté. C’est le postulat de l’Union européenne à travers son onzième Programme indicatif du Fonds européen de développement (PIN-11 FED). Ce projet vise à contribuer à la transformation structurelle de l’économie par la production des biens et services compétitifs. Cela est un atout dans la croissance, la création d’emplois qualifiés et durables, ainsi que l’augmentation des exportations et des revenus.
Au Burkina Faso, trois chaines de valeurs ont été retenues dans le cadre de ce projet. Il s’agit des huileries et dérivés du coton, du miel et dérivés et de l’énergie solaire.

Pour le Secrétaire général du ministère du Commerce et de l’artisanat, Boubakar Traoré, « ces choix revêtent des potentiels en termes de développement d’un réseau d’entreprises compétitives, formelles et modernes en lien avec les nouvelles visions du PNDES ». Une position avalisée par Issaka Kourgougou, Directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, en ces termes : « Ce projet a impact majeur sur la relance des petites et moyennes entreprises. Ce qui va entrainer conséquemment, la création des richesses et de l’emploi durable au Burkina Faso ».

L’UE compte se pencher sur la redynamisation des secteurs de l’huilerie, du solaire et de l’apiculture au Burkina Faso à travers un appui de 7,5 millions d’euros.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mise en garde du CREPMF contre les arnaques : Léopold Ouédraogo de l’antenne nationale de la BRVM apporte des éclaircissements
Labellisation du Faso Danfani : Une arme pour lutter contre la contrefaçon
Mises en garde contre les arnaques financières : Le président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina se prononce
Échangeur du Nord : « L’échangeur a permis la fluidité de la circulation, mais le pôle économique de Tampouy est détruit », selon un riverain
Banque mondiale-Burkina Faso : Trois accords de financement pour renforcer la politique économique et sociale
Professionnels des banques : L’heure est à la vulgarisation des cartes bancaires
BNP PARIBAS va céder sa participation dans le capital de la BICIAB
Placements à haut risques : L’UMOA met en garde contre les arnaques
Microcrédits : Le FAARF passe au mobile banking avec Orange money
BIA Burkina inaugure son nouveau siège à Ouagadougou
Automobiles : Diacfa se rapproche davantage de sa clientèle
Côte d’Ivoire-Burkina : QUICKCASH facilite les transferts de fonds
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés