Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs» Michel de Montaigne

PME/PMI : Un coup de pouce de l’Union européenne pour booster trois secteurs d’activités

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 21 février 2019 à 13h00min
PME/PMI : Un coup de pouce de l’Union européenne pour booster trois secteurs d’activités

Les cadres de la Chambre de commerce et d’industrie, du ministère du Commerce et de l’artisanat et les représentants de l’Union européenne (UE) étaient en atelier, le jeudi 21 février 2019 à Ouagadougou. Objectif : valider un rapport sur le dispositif de la mise en œuvre du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest. Un projet financé par l’UE pour la promotion de la création des emplois et des richesses dans l’espace CEDEAO.

La création des richesses et des emplois sont des conditions pour la réduction de la pauvreté. C’est le postulat de l’Union européenne à travers son onzième Programme indicatif du Fonds européen de développement (PIN-11 FED). Ce projet vise à contribuer à la transformation structurelle de l’économie par la production des biens et services compétitifs. Cela est un atout dans la croissance, la création d’emplois qualifiés et durables, ainsi que l’augmentation des exportations et des revenus.
Au Burkina Faso, trois chaines de valeurs ont été retenues dans le cadre de ce projet. Il s’agit des huileries et dérivés du coton, du miel et dérivés et de l’énergie solaire.

Pour le Secrétaire général du ministère du Commerce et de l’artisanat, Boubakar Traoré, « ces choix revêtent des potentiels en termes de développement d’un réseau d’entreprises compétitives, formelles et modernes en lien avec les nouvelles visions du PNDES ». Une position avalisée par Issaka Kourgougou, Directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, en ces termes : « Ce projet a impact majeur sur la relance des petites et moyennes entreprises. Ce qui va entrainer conséquemment, la création des richesses et de l’emploi durable au Burkina Faso ».

L’UE compte se pencher sur la redynamisation des secteurs de l’huilerie, du solaire et de l’apiculture au Burkina Faso à travers un appui de 7,5 millions d’euros.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement : Les projets et programmes de 2018 passés à la loupe
Organisation mondiale des douanes : Des experts en dossier recettes renforcent leurs comptétences
Marché financier régional : Les entreprises burkinabè ont désormais un cadre d’appui à la gestion financière
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés