Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Religion : En Côte d’Ivoire, le cardinal Kutwa interpelle les communautés nouvelles sur leurs dérives

Accueil > Actualités > Société • • mardi 5 février 2019 à 22h26min
Religion : En Côte d’Ivoire, le cardinal Kutwa interpelle les communautés nouvelles sur leurs dérives

À l’occasion de la messe marquant les trente ans de la Communauté mère du divin amour, la première communauté nouvelle ivoirienne issue du Renouveau charismatique, l’archevêque d’Abidjan, le cardinal Jean-Pierre Kutwa a interpellé l’ensemble des groupes de prières catholiques sur leurs comportements au sein de l’Église et leurs rapports à l’argent.

Créée le 29 janvier 1989 en Côte d’Ivoire, la Communauté catholique mère du divin amour (Cmda), la première communauté nouvelle ivoirienne issue du Renouveau charismatique, a célébré, dimanche 3 février, ses 30 d’existence par une messe à son siège à la Riviera Palmeraie (Abidjan).

En présence de Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise (France), de Mgr Lucas Kalfa Sanou, évêque de Banfora (Burkina Faso), de plusieurs évêques ivoiriens, des prêtres et de fidèles membres de la communauté venus d’autres continents, le cardinal Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, qui a présidé cette eucharistie a rendu grâce à Dieu pour cette communauté « qui a pour vocation de répandre partout le miel de l’Évangile ».

Forte de 1800 membres dont des clercs, religieux, religieuses et laïcs consacrés formés dans ses deux instituts religieux à Abidjan, la Cmda a en charge la gestion de huit paroisses dont 5 dans des diocèses de France, deux en Côte d’Ivoire et une au Burkina Faso. La communauté dispose également de 29 « ministères laïcs » et « apostolats » qui organisent des activités spirituels dans la province ecclésiastique d’Abidjan.

Authenticité et rapport à l’argent

Dans son homélie, le cardinal Kutwa a fustigé certaines pratiques des communautés nouvelles qui exercent dans le diocèse d’Abidjan. « Quel est le Christ que vous annoncez finalement à vos frères et sœurs ? Nous ne pouvons plus nous satisfaire de ces propos, de ces attitudes, qui choquent le bon sens, a prévenu le cardinal Kutwa. Il se dit même que certains parmi vous n’ont de catholique que le nom, dédaignant la sainte messe et le sacrement de pénitence ».

Pour l’archevêque d’Abidjan, « le monde a soif d’authenticité et ne s’accommode plus avec ceux dont la bouche dit une chose et dont les actes démontrent le contraire ».
Poursuivant son homélie, il a également interpellé les communautés nouvelles sur leur rapport à l’argent car elles sont soupçonnées de vouloir faire du Christ un fonds de commerce juteux et rentable. « Votre vocation au sein de l’Église et du monde vous interdit de chercher à tirer profit financièrement parlant, de la souffrance de vos frères et sœurs, et du regain de spiritualité qui gagne nos États africains, a rappelé le cardinal Kutwa. L’argent n’est pas et ne sera jamais votre raison d’être et ce qui vous motive le plus. »
Pour le cardinal Kutwa, toutes ces dérives des communautés nouvelles posent « l’inéluctable question du suivi-évaluation de (leurs) activités ».

Revenir à Jésus

Concluant son homélie, le cardinal Kutwa a exhorté ces groupes de prières catholiques à revenir à Jésus et à son projet pour les hommes. « Revenir à Jésus, c’est comprendre qu’on ne peut créer la qualité de la vie divine qu’en la reflétant, a-t-il expliqué. Mais pour cela, il faut devenir transparent. Pour ce faire, tout ce qui est opacité en vous doit donc disparaître ».
Il a redit sa détermination à accompagner la Cmda et l’ensemble des communautés nouvelles dans leur mission.

Guy Aimé Eblotié
https://www.google.com/amp/s/africa.la-croix.com/en-cote-divoire-le-cardinal-kutwa-interpelle-les-communautes-nouvelles-sur-leurs-derives/amp/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne agricole humide 2019-2020 : 5 800 000 tonnes de céréales attendues
Affaire interruption violente d’une conférence de presse à Bobo : Le député Moussa Zerbo appelle à la retenue et à la tolérance
La Poste Burkina Faso : Reprise du travail ce lundi 27 mai 2019
Me Gilbert Ouédraogo communie avec ses frères musulmans : « Le dialogue des religions, nous l’avons appris dans le berceau »
Ministère de l’Education nationale : Le redéploiement consensuel du personnel en discussion
Tolérance religieuse : L’ATR /DI interpelle les Burkinabè
Forêt de Kua : « la coopération sino-burkinabè mal engagée » (Le Faso autrement)
Toulfé/Nord : Au moins 3 morts dans l’attaque d’une église catholique
Circulation des poids lourds à Ouagadougou : L’arrêté municipal réaménagé pour lever les contraintes
5e anniversaire du décès du juge Salifou Nébié : Le SAMAB réclame vérité et justice
Région du sahel : Le nouveau gouverneur Salfo Kaboré installé
ENSP : Vers la dotation de chaque région d’une école de santé publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés