Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Proclamation de la victoire de Félix Tshiskedi en RDC : L’Union africaine et l’Union européenne font machine arrière

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mercredi 23 janvier 2019 à 22h10min
Proclamation de la victoire de Félix Tshiskedi en RDC : L’Union africaine et l’Union européenne font machine arrière

L’Union africaine et l’Union européenne ont mis fin à leurs divergences sur la crise en République démocratique du Congo (RDC) et entériné la victoire de Félix Tshiskedi, ce mardi 22 janvier 2019, lors d’une conférence de presse conjointe à Bruxelles. A cette rencontre conjointe, elles ont décidé d’apporter leur soutien au président déclaré élu par la Cour constitutionnelle, Félix Tshisekedi. Les deux institutions ont même précisé qu’elles s’appliqueront à travailler avec ce dernier. Une réaction contraire après la proclamation des résultats provisoires par la CENI.

Après la proclamation des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), plusieurs voix se sont levées pour émettre des doutes sur la victoire de Félix Tshisekedi. Quelques jours plus tôt, dans un communiqué, l’Union africaine avait même estimé que les résultats provisoires de l’élection étaient entachés d’irrégularités. C’est dans ce contexte que le président rwandais, Paul Kagamé, actuel président en exercice de l’Union africaine (UA), avait appelé à suspendre la proclamation des résultats définitifs.

Mais entre-temps, la Cour constitutionnelle de RDC a fait fi de cet appel de l’instance africaine et a validé les résultats proclamés par la CENI. Ainsi, la Cour constitutionnelle de RDC venait de confirmer l’élection de Félix Tshisekedi, cinquième président élu de RDC depuis l’indépendance du pays. Encore une leçon de souveraineté exprimée par cette Cour constitutionnelle, selon certains analystes africains.

Des chefs d’Etat africains dont ceux de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, et de la Tanzanie, John Magufuli, se sont empressés de féliciter le nouvel élu, en inadéquation avec l’Union africaine qui envisageait une mission en RDC pour obtenir le recomptage des voix. Sans doute, la reconnaissance de la victoire de Tshisekedi par l’Afrique du Sud, poids lourd de l’UA, a pesé sur la balance, provoquant ainsi le rétropédalage de l’Union européenne (UE) et de l’UA. A leur suite, c’est la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) qui a reconnu sa victoire dès la confirmation des résultats du scrutin par la Cour constitutionnelle congolaise.

Cet épisode électoral en RDC a encore, une fois de plus, montré les divisions qui règnent au sein de l’Union africaine. Cette instance qui devrait être la vitrine d’une union sacrée comme l’ont voulu ses géniteurs semble être devenue un club d’amis. L’UA est-elle devenue aussi « un gros machin ? ». Cette incohérence de l’Union indique que la décision de suspendre l’annonce des résultats a été prise à la hâte et sans un véritable consensus, à en croire certains analystes.

Le rebondissement de l’instance africaine laisse voir les antagonismes énormes au sein de l’Union africaine.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés