Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Après les régions du Sahel et de l’Est, le tour de la Boucle du Mouhoun

Accueil > Actualités > Société • • samedi 19 janvier 2019 à 00h30min
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Après les régions du Sahel et de l’Est, le tour de la Boucle du Mouhoun

Le phénomène de la fermeture forcée des écoles pour des raisons de sécurité prend de l’ampleur au Burkina Faso. Après les régions du sahel, du Nord et de l’Est, c’est la Boucle du Mouhoun qui est désormais dans l’œil du cyclone, particulièrement la province du Sourou ces dernières semaines.

Sous la menace explicite des terroristes enjoignant leur fermeture ou pour des raisons de sécurité, plusieurs écoles de cette province aussi ont dû renvoyer les élèves à la maison. Et leurs enseignants ont déserté les lieux pour regagner des cieux plus cléments. Les communes de Toéni (où dix gendarmes allant faire le constat d’une école vandalisée ont été massacrés le 26 décembre 2018 dans une embuscade), Kiembara et Gomboro sont concernées.

Selon certaines sources, environ 600 écoles sur l’ensemble du territoire burkinabè seraient aujourd’hui concernées par ce fléau, privant ainsi de leur droit à l’éducation environ cent mille enfants.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education : La CNSE exige une mise en œuvre « appropriée » des engagements
Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux
Grève du SYNTSHA : « Nous estimons qu’il faut interpeller le gouvernement à beaucoup plus de sérieux », selon Pissyamba Ouédraogo, SG du SYNTSHA
Grève du SYNTSHA : Pas de service minimum pour les patients de Bobo-Dioulasso
Fête de Pâques 2019 : Le Cardinal Philippe Ouédraogo sensible au sort des victimes des attaques terroristes
Burkina : Un guide pour maitriser la poursuite des infractions douanières
Aliments thérapeutiques : InnoFaso inaugure sa nouvelle usine dans les locaux de 2iE
Situation nationale : L’ADP peint un tableau en noir
Déficit alimentaire au Burkina : Le plan de soutien aux personnes vulnérables en marche
Mouvement d’humeur au MINEFID : Le SYNAMEF appelle les agents à faire preuve de « patriotisme »
Santé : L’hémophilie, cette maladie encore méconnue
Lycée municipal Bambata : Alassane Bala Sakandé parraine la Journée de solidarité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés