Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous voulez aller quelque part, il est bien de trouver quelqu’un qui est déjà allé. Robert Kiyosaki» 

34e session du Conseil national de l’eau : Pour une gestion rationnelle des ressources en eau

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • vendredi 18 janvier 2019 à 00h32min
34e session du Conseil national de l’eau : Pour une gestion rationnelle des ressources en eau

La 34e session ordinaire du Conseil national de l’eau (CNEau) a débuté ses travaux ce jeudi 17 janvier 2019 à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest. L’objectif de cette rencontre est d’examiner et approuver l’avant-projet de Schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau (SDAGE) de l’espace de compétence du Nakambé.

Disposer d’outils de planification et de référence en matière de gestion rationnelle et durable des ressources en eau. C’est le but des travaux de la 34e session ordinaire du Conseil national de l’eau (CNEau). Cette présente session porte sur l’examen de l’avant-projet de Schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau (SDAGE) de l’espace de compétence du Nakambé et l’atlas cartographique du SDAGE. Ce document stratégique de gestion de l’eau à l’échelle de l’Agence de l’eau du Nakambé vise à apporter des solutions pour combler les besoins en eau douce des usagers et des écosystèmes aquatiques.

quelques participants de la session

Se raréfiant au fil des années du fait des aléas climatiques, l’eau est aujourd’hui au centre de toutes les planifications de développement. Il est nécessaire d’avoir une orientation politique pour garantir la ressource en quantité suffisante pour les différents usages. C’est dans ce contexte que le Burkina Faso, à travers la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), s’investit pour permettre à tous les usagers de satisfaire leurs besoins et ceux des générations futures.

Face à ces défis, le SDAGE vient à point nommé pour permettre de mettre en cohérence tous les programmes d’intervention des acteurs de l’eau de l’espace Nakambé. Pour Irène Coulibaly, gouverneur de la région du Centre-Ouest, « cette rencontre est importante au regard de la raréfaction de la ressource en eau et ces travaux vont permettre d’avoir des réponses pour la préserver afin d’améliorer les conditions de vie dans la région ».

Le président du CNEau

Pour atteindre ces objectifs, la GIRE s’appuie sur des SDAGE qui sont des outils de planification et de référence en matière de gestion naturelle des ressources en eau. Dans le projet de schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau de l’Agence du Nakambé, l’une des orientations fondamentales concerne le renforcement des infrastructures hydrauliques et d’assainissement, en vue de permettre l’amélioration des conditions de vie des populations. « Ce cadre de concertation a pour but principal de travailler à limiter les gaspillages, d’où l’objectif d’accorder les violons pour voir dans quelle mesure l’eau va être utilisée dans cet espace », a signifié le président du CNEau, André Nonguierma

Madame le gouverneur du centre-ouest

L’ambition poursuivie par le Conseil national de l’eau (CNEau), cadre de concertation et de promotion de l’approche participative en matière d’eau et d’assainissement, est l’accès à une eau saine et à des services d’assainissement, tout en préservant la dégradation de la ressource. C’est dans cette dynamique que le CNEau a été institué par l’article 12 de la Loi d’orientation relative à la gestion de l’eau.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion des ressources en eau : Faso Koom II pour renforcer les capacités opérationnelles de l’Agence de l’eau du Nakanbé
Gestion des ressources naturelles : La sécurisation des corridors biologiques au cœur d’un atelier national
Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité de revue examine les réalisations de l’année 2018
Eau et Assainissement au Burkina Faso : Le budget alloué au secteur n’est pas suffisant, selon une étude commanditée par WaterAid
Journée mondiale des zones humides 2019 : Le message du ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique
Agence de l’eau du Nakanbé : Un nouveau conseil d’administration pour relever de nouveaux défis
Conservation de l’environnement : Le Burkina obtient la note de 10/10
Gestion durable des ressources forestières : Un projet pour assurer un environnement sain aux populations
Accès à l’eau potable : Fin de corvée d’eau pour quatre villages de la commune de Karangasso Sambla
34e session du Conseil national de l’eau : Pour une gestion rationnelle des ressources en eau
Changement climatique : « Les enfants nous demanderont des comptes… » (Isabelle Chevalley, députée suisse)
Promotion de l’accès à l’eau et l’assainissement : Les magistrats et les cadres de justice veulent jouer leur partition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés