Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous voulez aller quelque part, il est bien de trouver quelqu’un qui est déjà allé. Robert Kiyosaki» 

Ecole des jeunes aveugles (EJA) : 30 ans de combat pour une éducation inclusive

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo (stagiaire) • jeudi 17 janvier 2019 à 20h14min
Ecole des jeunes aveugles (EJA) : 30 ans de combat pour une éducation inclusive

1987-2019. Cela fait 32 ans que l’Union nationale des Associations burkinabè pour la promotion des aveugles et malvoyants (UN-ABPAM) a créé l’Ecole des jeunes aveugles (EJA). Dans le cadre de la commémoration de cet anniversaire, les responsables de l’union ont animé une conférence de presse ce jeudi 17 janvier 2019 à Ouagadougou. Ils ont présenté les visions de l’école sur la scolarisation des enfants aveugles et les activités qui seront organisées dans le cadre de cette célébration, le 22 janvier prochain.

« 30 ans de l’Ecole des jeunes aveugles (EJA), contribution de l’UN-ABPAM. Bilans et perspectives ». C’est sous ce thème que se tiendront les activités commémoratives de l’anniversaire. L’UN-ABPAM, structure spécialisée dans l’éducation des enfants handicapés visuels, dresse un bilan mitigé après 30 années d’existence. Les notes de satisfaction sont liées au nombre d’enfants pris en charge et formés grâce à l’appui pédagogique de l’Ecole des jeunes aveugles. « Plus de 380 élèves ont été formés à l’EJA », précise Christophe Oulé, président de l’UN-ABPAM. Parmi ces élèves formés, certains occupent des postes dans l’administration publique burkinabè.

C’est le cas de Martine Bilgo, enseignante affectée par le ministère de l’Education nationale dans une école pour non-voyants, dans la province du Namentenga.

Le combat de Martine Bilgo

Titulaire d’une maîtrise en droit obtenue à l’Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo, Martine Bilgo avait l’intention de fréquenter l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) ou l’Ecole normale supérieure de Koudougou (ENSK). Dans l’impossibilité d’intégrer ces instituts de formation à cause de son handicap visuel, elle opte de s’inscrire dans une Ecole privée de formation des enseignants du primaire. Là, il lui a fallu signer une décharge dans laquelle elle s’engageait à ne pas engager de poursuite judiciaire contre ladite école en cas de refus de l’administration publique burkinabè de l’intégrer à la fin de sa formation professionnelle.

Grâce aux différentes plaidoiries menées, les jeunes handicapés diplômés ont accès aux concours directs de la Fonction publique depuis 2014. Le combat pour que l’enfant handicapé visuel puisse continuer d’aller à l’école et se réaliser se poursuit.



Les personnes souffrant d’un handicap visuel toujours oubliées

Dans le cadre de cette lutte, l’UN-ABPAM dénonce la non-application des dispositions légales. La loi 012, découlant de la Loi sur les personnes handicapées des Nations unies, a été adoptée par l’Etat burkinabè. « Cette loi censée favoriser l’inclusion des personnes handicapées visuelles n’est pas effective sur le terrain », regrette Christophe Oulé. Il lance donc une invite à rendre effective cette disposition légale au Burkina Faso.

L’EJA intervient dans les domaines de l’éducation spécialisée, inclusive, la réadaptation, la formation professionnelle des élèves voyants, non-voyants et malvoyants, avec des programmes et horaires communs à toutes les écoles du Burkina Faso.

Mariam Ouédraogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Transmission du VIH mère enfant : Le REGIPIV-BF obtient des résultats satisfaisants dans la région du Centre
Commune de Pabré : Bientôt un barrage pour le village de Saalé
Diocèse de Ouagadougou : les PMC en congrès au sanctuaire notre dame de Yagma
Bobo : Les travaux du lycée scientifique lancés après vingt ans d’attente
Crise à Zoaga : Il faut agir vite pour éviter un autre Yirgou
Plan d’urgence 2019 du Burkina : Environ 1,2 million de personnes ont besoin d’assistance
Village de Koudoumbo : La paix retrouvée et célébrée par les populations
SOTRACO : Un nouveau code pour un changement de mentalité des usagers
Coopération Burkina-Japon : 4 forages au profit de la commune de Kokologho
Justice burkinabè : La gestion des carrières des magistrats par le SP/CSM bientôt une réalité
Session 2018 du PAE /JF : 11049 micro-projets sélectionnés
Education : La société minière Wahgnion Gold Operation offre 650 tables-bancs à la province de la Léraba
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés