Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goubé enfin libres aujourd’hui ?

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mercredi 16 janvier 2019 à 00h23min
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goubé enfin libres aujourd’hui ?

Les juges de la première chambre de la Cour pénale internationale (CPI) ont « fait droit aux demandes d’acquittement » de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, et prononcé leur libération, dans la matinée du lundi 19 janvier 2019. Mais peu de temps après, cet ordre de mise en liberté a été suspendu jusqu’à l’audience du mercredi 16 janvier.

C’était une décision très attendue. La Cour pénale internationale (CPI) a acquitté, dans la matinée du mardi 15 janvier 2019, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et l’ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes, Charles Blé Goudé. Ils étaient poursuivis pour crimes contre l’humanité couvrant la période 2010-2011.

Cette décision intervient après quatorze demandes successives de liberté provisoire refusées. Huit années après la chute de l’ancien président ivoirien, et trois ans après le début de son procès à La Haye pour crimes contre l’humanité, les juges de la première chambre de la CPI ont répondu favorablement à la demande de remise en liberté formulée par les avocats de Laurent Gbagbo et de son coaccusé, Charles Blé Goudé.

« … cet ordre de mise en liberté a été suspendu »

Coup de tonnerre. Quelques minutes après, cet ordre de mise en liberté a été suspendu jusqu’au mercredi 16 janvier 2019, en attendant de voir si le procureur va faire un appel ou non de la décision. Ainsi, une audience doit avoir lieu ce mercredi 16 janvier à 10h (heure locale). C’est cette audience qui va déterminer si les deux hommes seront remis en liberté ou non.

Selon les informations de notre confrère Jeune Afrique, la remise en liberté de Laurent Gbagbo pourrait prendre quelques jours, voire plusieurs semaines. « Cet appel pourrait – ou pas – être suspensif de la décision rendue le mardi 15 janvier. L’ancien président ivoirien et son ex-ministre pourraient donc, le cas échéant, être soumis à une libération conditionnelle », précise Jeune Afrique.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net
Sources : Jeune Afrique, RFI

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés