Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Gestion des menstrues : Des serviettes hygiéniques made in Burkina

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo (stagiaire) • lundi 14 janvier 2019 à 22h52min
Gestion des menstrues : Des serviettes hygiéniques made in Burkina

La survenue des menstrues reste une période sensible chez la femme. Sa mauvaise gestion peut être à l’origine d’infections pendant ou après les règles. Une startup burkinabè, Palobdé Service, sonne le retour aux serviettes faites de morceaux de pagnes, en lançant sur le marché des serviettes hygiéniques lavables. L’objectif est de contribuer à l’amélioration de la santé de la reproduction de la femme et à la préservation de l’environnement.

Des serviettes hygiéniques lavables made in Burkina. L’idée est de jeunes burkinabè qui ont choisi d’innover en utilisant le pagne tissé Faso dan fani dans le processus de fabrication des serviettes de protection des femmes. Le choix du Faso dan fani se justifie par le fait que ce pagne est fait de coton mais aussi par la volonté de promouvoir l’identité culturelle du pays.

« L’idée de confectionner ces serviettes hygiéniques lavables vient du constat que beaucoup des serviettes hygiéniques vendues dans nos boutiques ne contiennent pas du coton mais plutôt du papier recyclé. Ce qui est dangereux pour la santé des femmes », nous a confié Emilie Kyendrébéogo, directrice de Palobdé Service.

Emilie Kyendrébéogo, directrice de Palobdé Services

L’histoire d’Adèle

« Quand j’ai entendu l’histoire de la jeune fille nommée Adèle qui a perdu sa protection hygiénique pendant la récréation et ses camarades se sont moqués d’elle jusqu’à ce qu’elle pleure, j’ai décidé de faire quelque chose pour les filles », a renchéri Emilie Kyendrébéogo. La startup, dans cet élan, entend donc créer un environnement où les menstrues ne constituent plus un handicap pour l’épanouissement des femmes et des jeunes filles.

Les serviettes hygiéniques confectionnées à base de Faso dan fani

« Les pratiques ancestrales dans la gestion des menstrues sont saines »

Une étude réalisée par PMA montre que 65% des femmes au Burkina Faso n’ont pas ce qu’il faut pour prendre soin de leurs menstrues. Pourtant, les pratiques ancestrales dans la gestion des menstrues sont saines, rassure Emilie Kyendrébéogo. La startup met à la disposition de la gent féminine des kits ordinaires de trois serviettes, s’élevant à 5 000 F CFA l’unité.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Mariam Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 09:21, par Sya En réponse à : Gestion des menstrues : Des serviettes hygiéniques made in Burkina

    C’est une très bonne initiative. J’ai testé le produit comme alternatif aux serviettes de qualité douteuse remplies de substances toxiques que nos commerçants aiment tellement importer de Chine, etc. Le prix n’est peut etre pas abordable pour les femmes modestes qui en ont le plus besoin. Mais si les femmes de classes moyennes s’y mettent la société peut penser à un système de parrainage pour offrir les kits aux plus modestes.Vive le made in Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 12:34, par Adèle En réponse à : Gestion des menstrues : Des serviettes hygiéniques made in Burkina

    Superbe et une très bonne idée. Tous nos encouragements à la Start-up. Où est-ce qu’on peut s’en procurer ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 13:22, par AMKOULLEL En réponse à : Gestion des menstrues : Des serviettes hygiéniques made in Burkina

    Congratulations ! Bonne suite à vous... Toute l’Afrique est à vous alors le marché est devant et n’attend que vos/nos produits made in Africa, by Africans and for Africans people.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 18:43, par jeunedame seret En réponse à : Gestion des menstrues : Des serviettes hygiéniques made in Burkina

    « des serviettes hygiéniques lavables. » De quelle couleur ? Pourquoi lavables ? Avec quels produits et méthodes ? Combien de fois ? Pour les accrocher où sans gêne ? Pensez-vous qu’elles défient ainsi les morceaux de pagne ? Auriez-vous des conseils d’utilisation ? L’initiative est belle et bien partie. Mais je souhaite que le produit soit vendu en pharmacie avec ses produits de nettoyage. Car dans un Burkina assoiffé avec des méthodes hygiéniques déjà redoutées, les vraies serviettes dites hygiéniques seraient mieux jetables que lavables. Sinon, bonjour pagne et soleil, notre docteur.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 11:09, par Tantine En réponse à : Gestion des menstrues : Des serviettes hygiéniques made in Burkina

    Félicitations à Palobdé Services pour cette initiative. La gestion des menstrues en milieu scolaire
    ( surtout dans les établissements mixtes ) demeure depuis des décennies un sujet tabou que l.on feind d’ignorer.
    Un appel à toutes les personnes physiques et morales pour des appui conseils en vue de développer la qualité du produit et soutien financier (pour alléger les charges de confection et de distribution) afin que
    le prix de vente soit revu à la baisse .
    Bon vent â Palobdé. Courage car tout début est difficile

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education : La CNSE exige une mise en œuvre « appropriée » des engagements
Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux
Grève du SYNTSHA : « Nous estimons qu’il faut interpeller le gouvernement à beaucoup plus de sérieux », selon Pissyamba Ouédraogo, SG du SYNTSHA
Grève du SYNTSHA : Pas de service minimum pour les patients de Bobo-Dioulasso
Fête de Pâques 2019 : Le Cardinal Philippe Ouédraogo sensible au sort des victimes des attaques terroristes
Burkina : Un guide pour maitriser la poursuite des infractions douanières
Aliments thérapeutiques : InnoFaso inaugure sa nouvelle usine dans les locaux de 2iE
Situation nationale : L’ADP peint un tableau en noir
Déficit alimentaire au Burkina : Le plan de soutien aux personnes vulnérables en marche
Mouvement d’humeur au MINEFID : Le SYNAMEF appelle les agents à faire preuve de « patriotisme »
Santé : L’hémophilie, cette maladie encore méconnue
Lycée municipal Bambata : Alassane Bala Sakandé parraine la Journée de solidarité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés