Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

20e Conférence annuelle des services du trésor : Des recommandations pour une meilleure gestion des finances publiques

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé (stagiaire) • vendredi 4 janvier 2019 à 09h30min
20e Conférence annuelle des services du trésor : Des recommandations pour une meilleure gestion des finances publiques

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP) a tenu la 20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST), les 27 et 28 décembre 2018 à Ouagadougou, sous le thème « Le Trésor Public face aux exigences actuelles de transparence dans la gestion des finances publiques ».

Cette 20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST), tenue les 27 et 28 décembre 2018 au siège de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique, visait principalement à définir des pistes de solutions pour aider le Trésor public à rendre plus transparente la gestion des deniers publics. Pendant ces deux jours, les participants, composés d’acteurs principaux des finances publiques, ont mené des réflexions sur les actions qui peuvent concourir à améliorer la gestion des finances publiques.

Il s’est agi pour eux de réfléchir à des stratégies pour avoir une plus grande confiance des populations, à travers une gestion transparente des fonds. Cette CAST a été ponctuée par deux ateliers : « Approches de référence et principes fondamentaux en matière de transparence dans la gestion des finances publiques » et « Le Trésor public et les défis de la transparence dans la gestion des finances publiques ».

Ces travaux ont permis de dégager des recommandations ainsi que des résolutions dont la mise en œuvre aidera à la transparence dans la gestion des finances publiques. Ainsi, il est recommandé que les structures concernées par la nomination d’un comptable public fassent diligence pour que tout comptable public nommé prête serment trois mois au plus tard après son installation. Il est ensuite recommandé l’application des dispositions relatives à la centralisation, au Trésor public, des fonds de tous les organismes publics et enfin la production du Tableau des opérations financières de l’Etat (TOFE), conformément aux normes et standards communautaires.

Les participants ont également pris la résolution de s’approprier et de diffuser le nouveau cadre juridique de gestion des finances publiques et de veiller à la mise en œuvre effective de l’accusé de réception des dossiers de dépense du budget de l’Etat.

Pour le secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, Seglaro Abel Somé, représentant le ministre, les conclusions de cette conférence sont à saluer. « La transparence recommande la mise en œuvre de politiques saines qui concourent à une plus grande stabilité financière et permet d’asseoir la crédibilité des pouvoirs politiques et aussi à apaiser le climat social », a-t-il déclaré, avant de poursuivre qu’en tant que porte-parole du ministre, « je veillerai au suivi de leur mise en œuvre. Et pour ce faire, je vous invite à me soumettre, dans les meilleurs délais, un plan d’action pour la mise en œuvre desdites recommandations ». Il a terminé son propos en invitant chacun à s’approprier ces recommandations et résolutions.

Etienne Lankoandé (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cadre sectoriel de dialogue « commerce et services marchands » : Une performance physique de 76,10% en 2018
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement : Les projets et programmes de 2018 passés à la loupe
Organisation mondiale des douanes : Des experts en dossier recettes renforcent leurs comptétences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés