Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ôter une mère à son fils, c’est lui ôter plus qu’on ne peut lui rendre.Jean-Jacques Rousseau» 

Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 4 janvier 2019 à 15h12min
Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

Le bilan des exactions au sein de la communauté peulh, dans le village de Yirgou (région du centre Nord), passe à 46 morts selon un nouveau bilan dressé ce vendredi 4 janvier 2019 par le ministre de la communication, Remis Dandjinou.

Le mercredi 2 janvier 2019, le ministre en charge de l’administration territoriale annonçait un bilan provisoire de 14 personnes tuées.
Pour mémoire, le mardi 1er janvier 2019 des individus armés ont assassiné 6 personnes dans le village dont le chef. Cette attaque meurtrière a conduit à des actions de représailles contre la communauté peulh.

La déclaration du porte-parole du gouvernement, Rémis F. Dandjinou

Dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019 au village de Yirgou-Foulbé, dans la commune de Barsalogho, région du Centre- Nord, des terroristes ont tué sept (07) personnes dont le chef dudit village, avant de prendre la fuite.
La poursuite des terroristes par les populations a eu pour corollaires des exactions et des pertes en vies humaines au sein de la communauté peule dans différentes localités de cette région.

Le bilan provisoire de ces dramatiques événements est de quarante-six (46) personnes décédées et les constatations se poursuivent.

Le gouvernement condamne avec fermeté ces violences. Il présente ses condoléances, sa compassion et sa solidarité aux familles éplorées. Par ailleurs, il souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Le gouvernement appelle les populations au calme et à la retenue. Notre pays a toujours connu une coexistence pacifique entre ses populations. Ces actions ignobles des terroristes visent à entamer la cohésion et l’unité nationale. L’objectif recherché par les terroristes est de diviser nos populations qui vivent en parfaite intelligence.

Le Gouvernement exhorte donc les populations à ne pas céder à ces provocations et à garder le sens du vivre ensemble et de la fraternité qui ont toujours fait la force de notre pays.

Son Excellence Monsieur le Premier Ministre a donné des instructions fermes pour assurer la sécurité des personnes et des biens. De même des dispositions seront mises en oeuvre pour exprimer la solidarité de la nation à l’endroit des victimes et des personnes déplacées.

Le gouvernement tient à rassurer que l’action judiciaire est en cours pour situer les responsabilités et rendre justice aux victimes.

Le Ministre de la Communication et des relations avec le Parlement,
Porte-parole du Gouvernement

Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’Ordre de National
03 B.P 7045 Ouagadougou 03 Tél. : (0026) 25 30 2744 Fax : (00226) 25 31 56 71

Vos commentaires

  • Le 4 janvier à 15:26, par HUG En réponse à : Burkina : Le ministre de la communication annonce 46 morts dans les affrontements de Yirgou

    Non, mon pays ne mérite pas cela. Ne faisons pas le jeu des terroristes. En ce moment douloureux, nous devrons être tous unis et déterminés comme le disait le président lors de son discours du 31 décembre 2018. Il faut que l’ensemble des burkinabés sans distinction d’ethnie travaillent à faire du Burkina Faso un trésor commun, une nation, un bien commun. Cela sera bénéfique pour nous et pour les générations futures. Burkinabés aimons nous les autres et défendons ensemble la justice, l’honnêteté, le patriotisme, la solidarité, l’intégrité.

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 17:56, par VISION En réponse à : Burkina : Le ministre de la communication annonce 46 morts dans les affrontements de Yirgou

      Toutes ces valeurs que vous citez c’est bien, mais nous devons humblement nous repentir et reconnaître que nous avons sérieusement merdé, depuis le jour où BLAISE s’est retiré. Dieu nous a aidé se jour là, mais à partir de là nous avons merdé grave. nous avons cherché trop de complications. Et je crains qu’on ai pas encore fini de récolter les fruits de cette terrible semence. DIEU garde le BURKINA FASO.

      Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:31, par MOLOTOV En réponse à : Yirgou (Centre Nord) : Un nouveau bilan fait état de 46 morts au sein de la communauté peul

    Tout le monde condamne l’assasinat du chef de Yirgoue et de ces proches par les terroristes.Quel est le profil de ces terroristes.Mystère et boule de gomme.Puisque ce sont toujours des individus armés non identifiés.

    Pourquoi alors s’en prendre aux peuls en faisant 46 morts !!! Sans hiérarchiser les morts, c’est un pogrom anti-peulhs.Le gouvernement aurait tort de traiter ce problème avec laxisme parce que ce sont des "pauvres et faibles" peulhs sans protections. Mille fois attention. A trop martyriser, traquer, spolier ces gens... attention à les pousser dos au mur... dans les bras des "vrais terroristes".

    Cette affaire ne doit pas rester sans suite. D’abord 1) il faut coute que coute retrouver les vrais terroristes qui ont fait le coup de Yirgou, 2) enquêter sérieusement pour trouver les assassins de ces peuls) juger tous ce beau monde et les punir pour donner l’exemple.

    Comment voulez vous que ces peuls collaborent et se sentent "burkinabè" si il y’a une telle discrimination et délit de faciès contre eux.

    Les deux terroristes abattus à Karpala (ramongo) s’appellaient bien OUEDRAOGO et SAVADOGO. C’étaient des peulhs ??? Cela n’ avait pas fait des vagues chez les "bien pensants" et dans la presse et réseaux sociaux. Face à ce massacres de peuls, il y’a comme un malaise et un silence de connivence.

    Il faut arrêter avec ça sinon...Mbon.

    #MOLOTOV

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 20:33, par Peuple Insurgé En réponse à : Yirgou (Centre Nord) : Un nouveau bilan fait état de 46 morts au sein de la communauté peul

      Molotov,
      Malheureusement nous sommes en train de tomber dans le piège. Si rien n’est fait sur le plan judiciaire, je crains fort que dans les confins du sahel, des esprits simples ne se réjouissent des pertes de nos fds s’ils ne sont pas de chez eux. L’esprit de l’état nation qui prévalait jusqu’à l’assassinat de Sankara est en train de voler en éclats. Ceux qui ont attaqué la Syrie ont joué exactement sur la division communautaire mais la majorité des syriens à résisté à ce piège. Et le pays a tenu jusqu’à l’arrivée de la Russie pour le sauver.
      Sans traitement de judiciaire conséquente de ce fléau, les terroristes risquent de gagner du terrain et (ce qui est pire) des cœurs. J’ai vraiment peur pour mon pays. Que Dieu protège le Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:37, par Mirage En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    C’est absolument inadmissible cette haine. Je vis dans un pays ou demain, je pourrai me faire lyncher simplement par mon appartenance ethnique. Je ne peut pas comprendre que lorsqu’un peulh est fautif ou présumé fautif, c’est toute sa communauté qui empathie à la violence la plus sauvage.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:41, par Harouna En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    Que c’ est triste. La difference est grande entre 14 et 46. Quelle negligence ?
    Mr Simeon Sawadogo , Mr Dandjinou et bien d’ autres doivent avoir le courage de demissionner. Le pouvoir MPP a echoué à tous les niveaux.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:41, par Hassan En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    Que Dieu leur fasse Miséricorde.
    Ce qui nous arrive dépasse l’entendement. Nous n’avons plus de paroles assez fortes pour exprimer notre douleur. Pourquoi tant de haine entre enfants du même pays ?
    Quand j’entends les termes autochtones et allogènes, cela me rappelle le début de la guerre civile en Côte d’Ivoire que j’ai vécue en direct. Arrêtons tout ceci pendant qu’il en est encore temps de grâce mes frères et mes sœurs birkinabés.
    Mr Le Président l’Histoire vous regarde et vous interpelle

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:52, par TANGA En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    Les malfras vont ils réussir à semer la graine de la discorde et du séparatisme au Burkina ?
    Il ne faut pas.
    Lu quelque part sur fr.sputniknew.com nos amis de notre mère patrie serait aurait délocalisé (de la Syrie) les combattants à leur solde vers le NIGER, le MALI afin qu’ils sèment le désordre. C’est un commentaire d’un lecteur à prendre au sérieux. Alors ces bandits sont ils déjà à l’œuvre ?
    Nous savons qu’ils ont les mêmes traits que les peulhs donc on peut les confondre facilement. Ce qui fait que nos frères peulhs deviennent pour les parents des victimes les premiers à êtres indexés même si vraisemblablement, il y a des peulhs djihadistes cela ne veut pas dire que tous les villages peulhs le sont.
    C’est faciles pour les occidentaux de déposer des bandits et revenir les chercher sans que les populations ne s’en rendent compte. On aura seulement vue des ’’peulhs’’.
    Ouvrons l’œil, mettons des DCA partout. Un avions ou hélicoptère qui n’est pas listé doit être abattu. Un véhicule qui n’a pas été signalé comme par un poste de police comme se dirigeant vers X doit être arrêté d loin.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:55, par sylas En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    IL faut tout de suite assoir une base de dialogue communautaire ! Il ne faudrait pas que le syndrome contamine les autres régions.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:00, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    L’onde de choc passé, voici le vrai nombre macabre. Notre vœu le plus chère est que l’on règle à 80 % la situation d’insécurité au Faso. ça commence à inquiéter sérieusement. Je propose que les utilisateurs de pétards post fête soient châtié au plus fort. Ils ne sont pas loin d’être eux-mêmes pro ou tout simplement djihadistes.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:06, par salou En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    Quel gachis d’ôter la vie si banalement ? L"Etat aussi a-t-il failli à sécuriser dès les premiers affrontements car le bilan est extrêment lourd. La réaction de l’Etat garant de la liberté et de la securité n’aurait pas été prompt. Dès lors que l’alerte a été donné, il fallait sécuriser immédiatement les zones à risques. La sensiblisation seule ne suffit pas car les populations sont en colères.

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 17:38, par Timbila En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

      Mon cher Salou.
      Mon âme saigne. Sans être d’aucun bord politique, je vous informe que vous parlez à un gouvernement têtu et de fêtards. Il a fallut que combien de région succombent au joug de nos ennemis pour qu’on décrète l’état d’urgence. Loin de moi l’idée d’être un oiseau de mauvaise augure mais je crois que le président Roch à besoin d’un certain nombre de morts à chaque fois avant d’agir. Ils sont riches et au moment ils degustaient tranquillement leur vin spécialement sélectionné, ils ont laissé ces pauvres individus qui n’arrivaient même pas à s’assurer deux repas quotidiens s’entretuer.
      Roch, tu connais il faut te départir de tes amis et copains ministres avant qu’ il ne soit tard car le fantôme est deja dans la maison.

      Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:17, par Juste En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan)

    Je n’avais pas tord dans un de mes posts quand je disais que "les terroristes étaient entrain d’atteindre leur objectif" Là le taux est atteint et il serait même en phase de dépassement. Je me trompais vraiment sur mon peuple, je ne croyais pas un Burkinabê capable de ce qui se passe en ce moment. Comme nous ne sommes pas sur le terrain il faut éviter tout commentaire et prier seulement pour l’apaisement. C’est vraiment trop.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:23, par Moktar En réponse à : Burkina : Le ministre de la communication annonce 46 morts dans les affrontements de Yirgou

    Est ce que le mot "représailles" sied dans ce cas de figure ? S’en prendre à des gens qui ne sont pas mêlés à des actes d’autres personnes peut être considéré comme "représailles" ? Je ne suis pas fort en français mais....

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:35, par Indjaba En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    Quand on s’opposait à l’instauration des kolweogo, il s’est trouvé des gens pour nous traiter de tous les mots. Ce qui vient de se produire dans ce village n’est qu’une infime ParTie des dégâts que ces kolweogo pouvaient créer. En effet en son temps nous avions dit à Simon que ces ’’bandi-weogo’’ pouvaient à longue créer des conflits ethnique,S religieux, politiqueS etc. Comme d’habitude MR SImon A joué les plus rusé et a promis de recadrer Ses groupes et disaient que de toutes façons ces groupes n’ont pas été reconnuS et crééS par l’Etat. En écoutant son remplaçant c’est-à-dire Siméon, on tire la conclusion que ces groupes sont bel et bien reconnuS par l’Etat. En effet il a dit quelque part que ’’les FDS et les groupes d’auto défenses ont été mis à contribution pour ramener le calme dans yirgou ’’. Arrêter vite vite cette histoire de bandi-weogo car je suis persuadé qu’ils ont été à la base Des 99,99pour cent des morts parmi les peul.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 17:25, par union En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    C’est déplorable que des innocents soient massacrés de la sorte. j’ai senti le danger quand en début novembre, Amadoun Kouffa, appelait les peuhls au djihad. c’était une façon de les mettre en situation de suspicion avec les autres. Et en s’attaquant à un symbole mossi (chef de village), il savait ce qu’il allait déclencher dans ce village. Il faut que les burkinabé sachent que Kouffa ne représente pas les peuhl et que les peuhl aussi se démarque officiellement de ce terroriste.Tous les burkinabés (peuhl,bissa, gourounsi,mossi...) sont victimes, ils ne choisissent pas les militaires d’une ethnie pour tuer par exemple. Ensemble,unis, nous vaincrons ces méchants.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 17:41, par I SONDE En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    j sui vraiment decu d la situation securitaire evoluante mw j qualifie ca de la barbarie qu’on vivait a la prehistoire

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 17:59, par Jacques En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    Les autorités n’ont pas été à mesure de donner le chiffre exact de ce massacre. c’est decevant cela denote une sorte d’apathie un comportement veritablement atonique qui se développe dans leurs gêne.fuite de responsabilité devant les dérives sociales ,votre marque de fabrique qu’est ce qu’on peut encore attendre de ces autorités ?Je suis que par crainte d’autres représailles ils n’y aura pas de pousuite et ca sera le debut d’une serieuse crise.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 18:37, par Ramde Ram En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    Il y a un peu plus d’un an j’avais écrit que le risque de génocide était grand si jamais les terroristes, dans le Soum, s’en prenaient à des individus parce qu’ils sont mossis. On pourrait assister à un massacre de masse. Nous y sommes presque.
    J’ai toujours pensé que les Peuls (notamment intellectuels) doivent s’investir à fond pour sensibiliser leurs parents et les amener à ne pas être complices des terroristes même si c’est au péril de leur vie. Car, il vaut mieux mourir seul plutôt que d’être massacré avec toute sa famille.
    Nous sommes maintenant sur la voie d’un génocide anti-peul qui pourrait s’étendre à d’autres pays. Comment pourrions-nous mettre un terme à cela ? Ce n’est pas évident !

    Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 00:01, par Ramonogdwende En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

      Bonjour Mr Ramde,
      pourriez vous svp eclairer nos esprits en nous expliquant pourquoi les intellectuels Peulhs ont davantage de sensibilisation à faire que ceux des autres communautés ?

      Merci et vive le Burkina Faso

      Ramonogdwende

      Répondre à ce message

      • Le 7 janvier à 16:03, par ZAMP En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

        Tout en déplorant ces tueries sauvages et m’inscrivant entièrement pour que justice soit rendue à toutes les victimes ; je pense comme Ramdé que les leaders des différentes communautés devraient prendre fermement position contre ceux des leurs qui se sont autoproclamés défenseurs des intérêts communautaires. Ainsi TABITAL PULAKU et les intellectuels peuls devraient fermement dénoncer les agissements des Amadous Koufa & Dicko, dénoncer leurs dérives sectaires et appeler les membres de la communauté peule à se démarquer de leurs idéologies funestes. Aussi, les leaders des autres communautés et étatiques devraient aussi sensibiliser les milices kogléwéogos ; dozos et autres au désarmement et au respect des règles étatiques. Mais, le constat est que nos leaders intellectuels et communautaires ont au minimum failli à ce niveau et, les conséquences désastreuses sont là. Il est temps, grand temps que chacun joue franchement et honnêtement le rôle social et historique qui est le sien pour sauver ce pays que nous aimons tant

        Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 11:57, par GUIAO En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

      Mn cher Ramde relisez souvt vos dclarations pr n pa choquer les esprits.Dep8 qan les peuls st complices des terroristes ?

      Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 20:22, par Kpièrou En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    C’est triste la situation qui se vit dans mon pays.
    Face à cette hécatombe de morts, je suis surpris qu’aucune mesure nationale ne soit prise pour unir tous les Burkinabè, à moins que quelque chose soit faite et que je n’ai pas suivi.
    Dix (10) gendarmes tués à la fois et pas de deuil national ?
    Près de 50 personnes (demi-centaine) de morts et on commente sans aucun deuil national ?
    Dirigeants du Faso, il faut revoir votre copie de gouvernance... Si vous échouez sur tous les plans, il ne vous restera plus qu’à jeter l’éponge.
    Que les défunts reposent en paix !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 20:46, par Peuple Insurgé En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    C’est vraiment dommage. Vous vous imaginez comment les terroristes vont exploiter ce drame ? Il faut que nos dirigeants réfléchissent un peu. Ces terroristes n’ont rien à perdre en brûlant ce pays. Nous si ! Ils surfent sur les frustrations, les injustices et la peur. Et la justice de notre pays doit les contrecarrer à ces niveaux. Mais que diable ont-ils à la place du cerveau, ces dirigeants ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 21:12, par OMAR DICKO En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    Il faut qu’on arrête de se voiler la face, le gouvernement est responsable donc la vie de ce chef de village c’est plus que celui 46 Peuls tués vous semez la division ethnique partout au Burkina donc que cela ne vous surprend pas si on tombe dans une guerre ethnique. C’est pas parce que ya certains Peuls parmi les groupes terroristes que tous les Peuls sont terroristes l’attaque à Ouagadougou il yavai des mossis aussi Savadogo et Ouedraogo mais on n’en parle pas assez. Il faut comprendre que le problème des Burkinabés reste toujours l’éducation. C’est l’analphabetisme de certaines personnes qui conduisent à ce genre de chose. Le terrorisme n’a pas d’ethnies, de race et même de religions et les Peuls tout comme les autres communauté sont tous victimes du terrorisme. Arrêtons les amalgames car ça risque de conduire au pire un enfant qui a vu son parent tué devant lui n’hésitera pas à rejoindre les terroristes pour se venger alors pour le bien être de tous et pour la Cohésion au Bf dont on avait toujours apprécié à cause de l’entente et l’harmonie entre sa population de toute communauté il serait temps que le gouvernement s’occupe de se sérieux problème. May God bless BF

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 08:52, par Otrevision En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    Depuis le coup d’État a l’insurrection il y’a eu combien de morts ? Mais après l’insurrection à nos jours le nombre de morts des FDS et des civils sont encore plus énormes. Il faudrait que le président Roch convoque une assise nationales regroupant toutes forces vives militaires, religieux, associations des droits humains, association des victimes, les partis politiques même les généraux de l’armée emprisonnés dont le jugement se déroule actuellement afin dialoguer honnêtement pour trouver la solution à la situation d’insécurité que connaît le Burkina. Il ne s’agit pas d’une affaire de honte ou on doit pas se rebaisser devant qui que se soit. Regarder ailleurs mali, lybie, Syrie, Irak...

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 11:50, par Denis En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    Que Dieu protège notre chers pays.
    A tous mes frères sachez que ces deplorables ce qui arrive à ce pays. Je ne voudrais pas jeter la faute sur le gouvernement, mais qu’il s’implique d’avantage et réellement par des actions. Sensiblisation à la TV c’est bien mais es-ce que ces gens suivent la télé chaque jour ? Ou même la radio es-ce qu’elle est écouter par tous ?
    Lorsque vous dite << je condamne >> vous prenez déjà parti d’un camp. Cela veut dire que si vous étiez dans les lieux vous aurez votre camp. C’est une erreur gave.je dis pas non plus d’encourager ces actes inhumains.
    La solution est que le gouvernement trouve vite les responsables du point de declanchement c’est à dire les soit disants terroristes. Il est facile de parler quand vous regarder de l’extérieur mais sous la colère la raison disparaît.
    Que Dieu protège le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 14:01, par Diarra Landry Martial En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    Que fait exactement le gouvernement face aux nombreuses attaques contre le Burkina ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 14:22, par Ilboudo En réponse à : Burkina : 46 morts dans les affrontements de Yirgou (Nouveau bilan officiel)

    C’est très facile de tuer mais qui peut donner la vie à un mort ? Personne ! Quand un terroriste tue un parent ça fait très mal. Mais il y a plus mal que ça c’est le fait de tuer en vengeance une personne innocente qui n’a rien à avoir de ton malheur.

    Ça fait vraiment pitié de tuer par ignorance une personne qui te veut pas du mal.
    Aujourd’hui il y a une grande manupilation dirigée par les démons terroristes.
    Que Dieu nous benisse....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaques du café Cappuccino : Trois ans après, les activités commerciales tournent toujours au ralenti
Burkina : Les FDS victimes des préjudices des attaques terroristes bientôt indemnisées
Attaques terroristes : Il y a trois ans, le temps s’arrêtait sur Kwamé-N’krumah
Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS
Tapoa : Un forestier tué au cours d’une mission anti braconnage
Violences à Yirgou : Une marche silencieuse à Ouagadougou pour dire non à la stigmatisation ethnique
Ouagadougou : Un automobiliste arrêté après avoir tenté de forcer les barrières du camp Guillaume
Marche de protestation à Dori contre le drame de Yirgou : les communautés vivant au sahel adressent une lettre au président du Faso
Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle
Situation nationale : Le CDP appelle les populations à la retenue
Drame de Yirgou : Une délégation de l’UPC est allée manifester sa solidarité aux populations touchées
Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés