Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Etats généraux du secteur touristique : Les acteurs plaident pour un renforcement du partenariat public-privé pour développer le tourisme local

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Yvette Zongo • jeudi 20 décembre 2018 à 00h29min
Etats généraux du secteur touristique : Les acteurs plaident pour un renforcement du partenariat public-privé pour développer le tourisme local

Ouverts ce lundi 17 décembre 2018 à Nobéré, dans la région du Centre-Sud, les travaux des états généraux du secteur du tourisme burkinabè se sont refermés dans l’après-midi du mardi 18 décembre. La cérémonie de clôture a été présidée par le ministre de la Culture, des arts et du tourisme burkinabè, Abdoul Karim Sango.

Au terme des deux jours de travaux menés autour de la gouvernance du secteur touristique et du partenariat entre les différents acteurs, du développement et du financement du secteur et la promotion de la destination Burkina, plusieurs recommandations ont été formulées en vue de la relance du tourisme. Et l’une des recommandations fortes formulées à cet effet, selon le rapport général, Samuel Garané, a été le renforcement du partenariat entre les acteurs publics et privés et entre les acteurs issus de la coopération décentralisée.

Samuel Garané, Rapporteur général des états généraux du tourisme 2018

Car, dit-il, « le tourisme est aussi une compétence qui a été transférée à certaines collectivités et il faut donc qu’il y ait une meilleure synergie d’actions entre le ministre et ses acteurs afin de contribuer au développement au niveau local ». Outre cette recommandation, le rapport général a aussi parlé des financements innovants dans le tourisme, c’est-à-dire encourager l’actionnariat populaire pour financer les projets hôteliers et enfin une réforme de l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB) afin de permettre aux acteurs privés de jouer une grande partition dans les actions de promotion du tourisme, etc.

Par ailleurs, le ministre en charge du Tourisme, Abdoul Karim Sango, a, quant à lui, rappelé que la tenue de ses états généraux a été plus qu’impérieuse dans un contexte où le secteur touristique national est confronté à moult difficultés. Et d’affirmer que « sans détour et dans une volonté réelle de proposer des solutions idoines aux problèmes qui entravent le développement radieux du secteur touristique national, vous avez émis et fait des recommandations pertinentes. Je peux vous l’assurer, l’Etat jouera sa partition dans leur mise en œuvre ».

Abdoul Karim Sango, Ministre de la culture, des arts et du tourisme

Tout en soulignant que la mise en œuvre des recommandations formulées au cours de ladite rencontre permettra d’augmenter de façon significative la contribution du secteur du tourisme à l’accroissement du Produit intérieur brute (PIB) du Burkina Faso. Et pour terminer, il a salué la mobilisation des autorités locales et des partenaires du secteur ayant pris de leur temps pour accompagner l’organisation de ces états généraux qui ont été un succès.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]


Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Humour : « Je vous salue maris », le nouveau spectacle de Philomène Nanema dite Philo
Kundé d’or 2019 : Floby, Maï Lingani et Nabalum sont les nominés
Slam : « Non loti jeune », le nouvel album de Dabross
Femmes artistes musiciennes : Maï Lingani prend la tête de l’ABFAM
Prestations d’artistes lors des cérémonies : Et si on faisait appel à des porteurs de messages ?
1e édition du BIFA : 26 acteurs de la mode et du textile distingués
Musique : Salif Widiga, la coqueluche des commerçantes
Culture, sports et loisirs : Le cadre sectoriel fait son introspection
Cinéma : La salle de Pissy rebaptisée « Canal Olympia Idrissa Ouédraogo »
Langues maternelles : « On ne peut rien construire de durable en empruntant l’outil langagier à une autre culture », Pr Albert Ouédraogo
Religion et culture : L’archidiocèse de Ouagadougou va se doter d’un musée
FESTICO 2019 à Bobo-Dioulasso : Pari gagné pour les organisateurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés