Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ôter une mère à son fils, c’est lui ôter plus qu’on ne peut lui rendre.Jean-Jacques Rousseau» 

La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • jeudi 20 décembre 2018 à 00h37min
La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

La France et le Burkina Faso ont signé le 17 décembre 2018 un accord intergouvernemental de Défense pour renforcer leur coopération face à une recrudescence d’attaques djihadistes Au Burkina, mais Paris n’entend pas augmenter sa présence militaire à ce stade. Le Burkina Faso est en proie depuis trois ans à une violence djihadiste déstabilisatrice pour les autorités de Ouagadougou qui ont fait appel à la force française Barkhane en octobre, par deux fois. La région du Nord, frontalière du Mali et du Niger, est le théâtre d’attaques depuis 2015. Elles se multiplient, non revendiquées, dans l’Est depuis le début de l’année - contre des convois de l’armée, des services de l’Etat... - ouvrant un nouveau front pour les forces de sécurité burkinabé qui redoutent un scénario à la « malienne ».

« La France restera un partenaire indéfectible face à ce défi », a souligné Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse commune à l’Elysée avec le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. La ministre des Armées, Florence Parly, et son homologue Jean-Claude Bouda ont signé lundi un accord permettant « d’améliorer le cadre juridique de la coopération entre nos forces dans le plein respect de la souveraineté de chacun », a précisé le président français. Le ministère des Armées précise par ailleurs dans un communiqué que 34 véhicules seront livrés au premier semestre 2019 aux forces burkinabè « engagées dans la lutte contre le terrorisme ».

« Côté français, il n’est pas prévu d’augmentation de notre implication », a dit Emmanuel Macron, tout en évoquant « la possibilité sur le plan bilatéral de coopération en termes de formation, d’envoi de conseillers militaires ou d’équipements, sur laquelle nous sommes tout à fait disposés ». « Il n’y aura pas d’effectif supplémentaire ni complémentaire », a abondé Roch Marc Christian Kaboré à propos de la présence française sur son territoire.

Florence Parly a souligné à plusieurs reprises la « disponibilité » de la France pour appuyer les forces burkinabè « partout où c’est nécessaire et si elles le demandent ». « Barkhane est tout à fait disposée à monter ce type d’opérations », a-t-elle déclaré en octobre lors d’une visite au Tchad. Le Burkina Faso est membre de la force conjointe du G5 Sahel, avec la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad.

Source : Le Figaro

Vos commentaires

  • Le 19 décembre 2018 à 20:53, par Le corse En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    Objectivement ,Il est temps , de vous passer le relais concernant , votre securite .
    On ne peut pas mener , une guerre , contre les terroristes , dans un pays étranger, en ayant les mains liées
    Sérieusement et en toute humilité , on ne va pas attendre des conseils ou de directives , de militaires , qui n ont jamais fait une guerre , qui sont sous équipés et de surcroît, qui ont la prétention , de pouvoir sans sortir , tous seuls .
    Encore du matériel français, en l occurrence des véhicules militaires offerts , jusqu a quand ?
    Il y a un vrai ras le bol , à tord ou à raison , d une grande partie de vos concitoyens , vis à vis de notre présence militaire chez vous , partagée par une grande partie des français d ailleurs , alors partons !!
    Il est temps d arrêter cette hypocrisie !
    Cela ne fait qu’ accentuer, le sentiment anti français, mélangé et entretenu , par des fanatiques , de tous bords
    Arrêtons les frais , c est mieux !
    Essayez de vous entendre , entre vous et montrez nous de quoi , vous êtes capables , en toute indépendance, moi je vous comprends , émancipez vous de nous , il est temps , nous sommes d accords
    que nos politiciens l admettent une bonne fois , pour toute , l
    a france Afrique n a plus de raison d être, que le divorce soit enfin consommé, la majorité d entre nous le souhaitent ,
    là est la vérité , des gens censés .

    Répondre à ce message

    • Le 20 décembre 2018 à 08:47, par Substance Grise En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

      En tout cas repetez ces propos à vos dirigents français car l’Afrique est au delas de l’aide maintenant
      Et comme vous savez que les peuples africains sont très regardants pour ce que les dirigents signent desormais ;il serait mieux d’arrêter de nous aider
      C’est d’ailleurs dans la douleur et les difficultés que les africains libereront leur genie créeateur.
      Merçi de comprendre que nous Sommes fatigués de vous

      Répondre à ce message

      • Le 20 décembre 2018 à 14:51, par Jacques En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

        Nous c est qui ? Toi peut être. Car entre les djihadistes et la présence française le choix ne se pose même pas. Le Burkina choisit la France. Tu fais de l esprit en etant assis dans ton bureau a écrire des âneries. Aie le courage d aller t asseoir dans la mairie desertee depuis belle lurette par son personnel de Nassoumbou ne serait ce que 15 minutes pour réponse a ce commentaire, , alors on croira ce que tu as écrit. Mais comme tu n en as pas les couilles, ferme la et caches toi. Fils indigne du Burkina. Car si tu amais ton pays tu ne verrais pas d un mauvais oeil que la France nous assiste pour reconquérir le nord et l est que le gouvernement ne contrôle plus.

        Va boire ta bière dans un maquis a la descente du bureau le soir en espérant que les johadistes n y viendront pas t expédier ad patres. Tais toi, pauv’con !

        Répondre à ce message

    • Le 20 décembre 2018 à 15:04, par Moi MEME En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

      Est-ce que quelqu’un finira par dire à ces fdp de francais que ce sont eux qui ont provoqué cette situation ? Tuer betement Khadafi et détruire son armée, donner des armes à des djihadistes sans se poser des questions.

      Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2018 à 09:25, par kwiliga En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    Heu, c’est bien gentil, mais j’ai peur que le moment soit mal choisi pour "montrer de quoi nous sommes capable en toute indépendance".
    A l’heure actuelle, on doit être capable de perdre la moitié de notre territoire en quelques semaines.
    Alors, l’émancipation d’accord, mais le suicide, ça m’enthousiasme modérément.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2018 à 13:32, par HUG En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    Macron s’efforce de sourire mais hélas car les gilets jaune ont découvert le maillon faible de JUPITER. Pour ceux qui savent lire ils savent que son esprit est très loin. Chaque peuple mérite ses dirigeants Ho. Chez nous on augmente le prix du carburant de plus de 10% sans consulter personne et il n y a rien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2018 à 14:45, par HUG En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    Macron s’efforce de sourire mais hélas car les gilets jaune ont découvert le maillon faible de JUPITER. Pour ceux qui savent lire ils savent que son esprit est très loin. Chaque peuple mérite ses dirigeants Ho. Chez nous on augmente le prix du carburant de plus de 10% sans consulter personne et il n y a rien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2018 à 17:21, par jeunedame seret En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    « Paris n’entend pas augmenter sa présence militaire à ce stade. » Et pourtant, souligne MACRON, « La France restera un partenaire indéfectible face à ce défi » renouvelable dans les politiques du temps et de l’espace. Belle ironie diplomatique !

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2018 à 19:13, par Damis En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    Ehh l’Occident !
    Mettre la pression à nos gouvernants à travers les attaques terroristes, dirigées par le djihadisme financé, ayant pour seul but de les obliger à signer les accords louches ! L’OCCIDENT …..TRES-TRES FORT !
    Je doute fort si le Président Rock n’est pas tombé dans leur piège ? Même si c’est le cas, c’est nous burkinabè dans notre ensemble qui l’aurions cherché car au lieu que tous les burkibabè avertis soutiennent le Président qui a refusé depuis son accession au pouvoir, de "prostituer" notre cher Faso avec les ennemis du peuple burkinabé, nous l’avions dénigré jusqu’à ce que l’ennemi prenne presque le dessus (attaques terroristes par-ci, sabotage des actions gouvernementales par-là, tentative de déstabilisation, etc.). A mon avis, le Président est parti voir Marcon car il a maintenant le dos au mur (les forces du mal ont pratiquement gagné la bataille surtout avec les différentes attaques et autres actions de déstabilisation), et comme il a moins de soutien de son peuple très naïf, il est obligé de céder. Hélas ! Sinon, comment comprendre que mon Président que respectais tant et que j’avais foi qu’il vaincra devant l’adversité, décide subitement de se "confier" à la France au moment même où le président français balbutie, et où les gilets jaunes dénoncent la mauvaise politique occidentale envers les pays africains ?! J’ai du mal à comprendre pourquoi c’est à ce moment précis que notre Président se rend à la France ! Peut-être que j’ignore beaucoup de choses et je veux que les et les autres éclairent ma lanterne.
    Que Dieu sauve l’Afrique !

    Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 09:23, par NZ En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

      Pose toi la question à savoir qu’est-ce que le président a fait pour rassembler et avoir le soutien de son peuple dans le sens de cette lutte ? Au lieu de t’en prendre au peuple que tu traites naïvement de naïf.

      Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 13:08, par RICO En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

      Bien sur qu’il est tombé dans le piège bien visible. Mais il n’a le choix. les Burkinabé meurent beaucoup, et nous lui mettons la pression pour que ça cesse. oui, c’est la stratégie de l’occident puisqu’il n ’y a plus de guerre conventionnelle, comment ils vont vendre leurs armes ? Non seulement ils vont nous vendre les armes puisque on est obligé d’acheter, et en nous aidons à combattre l’ennemi inventé par eux, ils vont nous déposer secrètement les factures salées de leur intervention. voila malheureusement comment ça marche. la seule personne qui pouvait sortir l’Afrique de ça s’appelait Thomas Sankara, et inutile de demander pourquoi et qui l’a tué.

      Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 13:27, par RICO En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

      Bien sur qu’il est tombé dans le piège bien visible. Mais il n’a le choix. les Burkinabé meurent beaucoup, et nous lui mettons la pression pour que ça cesse. oui, c’est la stratégie de l’occident puisqu’il n ’y a plus de guerre conventionnelle, comment ils vont vendre leurs armes ? Non seulement ils vont nous vendre les armes puisque on est obligé d’acheter, et en nous aidons à combattre l’ennemi inventé par eux, ils vont nous déposer secrètement les factures salées de leur intervention. voila malheureusement comment ça marche. la seule personne qui pouvait sortir l’Afrique de ça s’appelait Thomas Sankara, et inutile de demander pourquoi et qui l’a tué.

      Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 12:36, par Damis En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    Hum !
    Et pourtant c’est cette naïveté qui a amené la grande masse à revendiquer ce que le Faso réel ne peut offrir à ses habitants de la manière que les uns et les autres l’ont réclamé !
    Ce qu’il faut réellement noter, c’est que les honnêtes citoyens devraient savoir qu’ils sont les gros perdants dans cette situation. Ni les opposants à tout bout de champ, ni les piètres politiciens, ni les opposants vengeurs, ni les forces du mal, ni les gouvernants actuels ne seront les premiers perdants. C’est nous citoyens sans bord politique qui cherchons honnêtement notre pain quotidien, qui sommes les premiers perdants.
    Bon, tout dépend de quel bord toi NZ te trouves ! Peut-être que tu fais partie de ceux qui ont fait leur travail quotidien, la déstabilisation programmée de l’état. Si c’est le cas, il faut bien rire encore aux éclats car vous avez bien réussi, mais saches que je m’adresse seulement à ceux qui se soucient consciencieusement du bien-être du Burkina. Je ne m’adresse pas aux forces du mal, ni aux inconscients.
    Sans rancune, Monsieur NZ !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 17:38, par Damis En réponse à : La France et le Burkina Faso renforcent leur coopération militaire

    Monsieur RICO, vous avez tout compris. Voilà un citoyen honnête et averti qui, avec le peu de contribution qu’il possède, tente d’accompagner par des arguments convaincants, le développement de notre cher Faso !
    Je voulais par mon intervention, me rassurant que ma vision n’était pas trop en déphasage avec la réalité.
    Vous constatez avec moi que si au moins la moitié de burkinabè raisonnaient comme Monsieur NZ, point de rêves pour sortir notre cher Faso du gouffre occidental. Vraiment ça fait pitié et c’est grave ! Et ce qui va nous faire souffrir-là, ces attaques ne vont ce cesser puisque c’est de ces attaques que certains pays occidentaux survivent. Et ce n’est que le début du commencement ! Pauvre Afrique !
    Tant que nous refuserons de prendre notre destin en main, nous continueront de vivre ce que vivent les nigérians et camerounais avec Boko Haram. Ces occidents ne vont jamais nous faire du cadeau si nous ne prenons pas nos responsabilités. C’est d’ailleurs ce que certains pays occidentaux ont subi par d’autres, à un moment donné de l’histoire.
    C’est bien dommage !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cour de justice de l’UEMOA : Les prochaines assises se tiendront au Burkina
25e anniversaire de l’UEMOA : Deux nouveaux programmes lancés
Intégration : L’UEMOA des peuples, le grand défi 25 ans après
25 ans de l’UEMOA : Le Président ivoirien Alassane Ouattara est sur le sol burkinabè
Chine-Afrique : Les promesses de WANG Yi
Sécurité : Les diplomates font bloc autour du Président du Faso
Développement et sécurité : Le Patron de la diplomatie chinoise rassure à Ouagadougou
Droits des femmes : 28 féministes ouest-africaines se concertent à Ouagadougou
Forum de haut niveau Afrique/Europe : Alpha Barry représente le président du Faso à Vienne
Santé : Mission accomplie pour l’équipe médicale chinoise
Ouverture du 54ème sommet ordinaire de la CEDEAO à ABUJA
« Nos soldats courageux méritent nos encouragements et notre reconnaissance pour leur dévouement » (Issoufou Mahamadou, Président de la Conférence des Chefs d’Etats du G5 Sahel)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés