Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si chacun faisait ce qu’il dit, on ne manquerait point d’honnêtes gens.» Proverbes danois

Grande muraille verte : Du matériel pour aller plus vite contre la désertification

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • mercredi 19 décembre 2018 à 00h51min
Grande muraille verte : Du matériel pour aller plus vite contre la désertification

Du matériel roulant et audiovisuel pour la Coordination nationale de l’Initiative de la Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel (IGMVSS). Le bienfaiteur, c’est l’Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE) qui a procédé à la remise du don le 18 décembre 2018 à la direction régionale de l’environnement, de l’économie verte et changement climatique du Centre-Nord (Kaya). D’une valeur de plus 70 millions de F CFA, le matériel est destiné au renforcement des capacités opérationnelles de trois antennes régionales de la grande muraille, le Centre-Nord, l’Est et le Sahel.

Le désert a la peau dure. Malgré les programmes de développement mis en œuvre pour l’arrêter, elle avance. Désormais, la désertification a sur sa route la Coordination nationale de l’initiative de la Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel (IGMVSS). Une réponse africaine face à la pauvreté, la désertification et le changement climatique, portée par l’Union africaine pour les pays de la bande sahélo-sahélienne. 12 Etats dont le Burkina Faso sont en ligne de départ de cette initiative.

Au Burkina Faso, la mise en œuvre de l’initiative bénéficie depuis 2014, de l’accompagnement technique et financier de l’Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE) à travers le Programme de renforcement des capacités. C’est dans ce cadre qu’est intervenue cette remise de matériel. Trois véhicules, autant de groupes électrogènes, des vidéo-projecteurs, du matériel de sonorisation sont entre autres le cadeau reçu par le ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique à la direction régionale du Centre-Nord.

Aussitôt reçu, aussitôt remis aux trois antennes régionales de la grande muraille. Le Centre-nord, l’Est et le Sahel. Le ministre Nestor Bassière a naturellement traduit sa reconnaissance au donateur. Selon lui, c’est une bouffée d’oxygène pour les régions du Centre-Nord, de l’Est et du Sahel qui désormais sont dotées de moyens pour la mise en œuvre efficace des activités de la grande muraille verte. Il a invité les bénéficiaires à une utilisation efficace et efficiente du matériel.

Pour Barnabé Kaboré, directeur régional de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique de l’Est, ce matériel répond à une nécessité. “C’est une très grande joie pour nous de recevoir ce matériel qui vient à point nommé. Par exemple, nous sommes véritablement démunis en termes de véhicules dans nos régions, ce qui handicape nos activités sur le terrain. Nous avions besoin de matériel de déplacement”.

Il explique également que les activités menées sur le terrain concernent notamment la sensibilisation des populations sur la gestion durable des terres et la préservation de l’environnement, l’organisation des séances de réunion. En ce sens, le matériel de sonorisation adapté sera d’un apport considérable.

“Le Burkina Faso s’est engagé avec des programmes de gestion durable des terres pour inverser les tendances de dégradation et reverdir le pays. Avec les actions conduites, nous sommes convaincus qu’il est possible de reverdir le Sahel. Il suffit d’avoir des engagements au niveau politique et technique. Nous ne pouvons mettre en œuvre les activités sans un accompagnement. Le grand défi aujourd’hui, c’est la mobilisation des ressources c’est pourquoi notre partenaire qui est l’APEFE travaille depuis 2014 dans la mobilisation des ressources pour la mise à l’échelle des bonnes pratiques de gestion durable des terres”, a pour sa part noté Adama Doulcom, coordonateur national de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel.

Pour sa part, l’administrateur des programmes de l’Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE) explique que le matériel remis devrait permettre une plus grande mobilité dans les zones d’intervention du projet et pour l’amélioration ainsi que la diffusion des messages de lutte contre la désertification. Didier Woirin rassure que l’accompagnement de l’association se poursuivra jusqu’en 2021.

Les prochains chantiers sont l’accentuation les actions dans une commune pilote dans la commune de Bourzanga, province du Bam, le renforcement des capacités des agents du ministère de l’environnement, le renforcement de la communication (institutionnelle, développement, gestion des connaissances sur la recherche scientifiques au niveau de l’environnement), la mobilisation des ressources et le suivi évaluation de toutes les actions sur le terrain.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : 100 jours pour élaborer une politique nationale de sécurité
Evaluation en douane : Une formation pour mieux contrôler les valeurs déclarées
Enregistrement des naissances : La communauté Sant’Egidio renforce les capacités de 180 acteurs
Développement local : L’arrondissement 10 de Ouagadougou fait appel à ses personnes ressources
Centre de formation agro-sylvo-pastorale et artisanale de Louda : La 5e promotion en fin de formation
Extrémisme violent au Burkina : La foi chrétienne sollicitée pour préserver le vivre-ensemble
International School of Ouagadougou : La cuvée 2019 vaut 18 “graduates”
Drame de Yirgou : Des OSC du Sahel dénoncent des lenteurs judiciaires
Colloque international d’hommage au Pr Salaka Sanou : Des propositions pour renforcer l’étude des cultures africaines
Infrastructures éducatives au Burkina : Les travaux de construction de 100 complexes scolaires lancés à Sandogo
Programme de développement des terres arides : Près de 41 000 bénéficiaires enregistrés au Burkina
Sécurité au travail : HSE Consulting ouvre ses portes à Bobo-Dioulasso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés