Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Direction générale des impôts : La conférence annuelle placée sous le signe de l’amélioration du service au contribuable

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Etienne Lankoandé (stangiaire) • mardi 18 décembre 2018 à 00h50min
Direction générale des impôts : La conférence annuelle placée sous le signe de l’amélioration du service au contribuable

La Direction générale des impôts (DGI) a ouvert, le 17 décembre 2018, sa septième conférence annuelle sous la présidence du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement. Cette conférence se tient du 17 au 19 décembre 2018 sous le thème : « Le service au contribuable et la promotion du civisme fiscal ».

La septième conférence annuelle a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la qualité du service offert par la DGI au contribuable et d’en faire un véritable facteur de promotion du civisme fiscal pour mieux optimiser les recouvrements. Elle est présidée par Edith Clémence Yaka, ministre déléguée chargée du Budget, représentant la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement. La rencontre réunit, selon Adama Badolo, directeur général des impôts, « des agents de la DGI et d’autres partenaires aussi bien des administrations publiques que privées, y compris des contribuables et des usagers de l’administration. Et cela vise à mettre en place un dispositif consensuel pour un service convenable à tous ».

Adama Badolo ajoute que « la conférence annuelle de la DGI est un cadre de rencontre des représentants de toutes les structures de la DGI pour mener des réflexions sur des questions d’importance stratégique. Elle se tient chaque année et constitue des occasions d’échanges constructifs et enrichissants qui permettent de mieux appréhender les préoccupations des partenaires et usagers de la DGI, afin d’améliorer les prestations ».

La septième conférence annuelle s’exécutera à travers trois ateliers et une restitution en plénière. Au cours des ateliers, les thèmes suivants seront traités : « Le service au contribuable et le consentement à l’impôt : cadre normatif », « Etat des lieux du service au contribuable à la DGI » et « Les innovations pour un service efficace au contribuable ». C’est au regard du sens de ces thèmes que la ministre déléguée chargée du Budget, Edith Clémence Yaka, affirme que « la conférence annuelle de la DGI se veut un moment précieux d’analyses constructives sur la mise en œuvre des missions de la DGI ».

Ce faisant, l’administration fiscale veut non seulement apporter une réponse à sa vision de construire une administration fiscale moderne, performante et centrée sur l’usager, en phase avec les standards communautaires et internationaux, mais aussi et surtout améliorer son image par la qualité des services rendus au contribuable. Cela répond à l’orientation N°2 du plan stratégique 2017-2021 de la DGI qui est : « Construire une relation de partenariat et de confiance avec le contribuable, les partenaires et les autres régies de recettes ».

Chaque année, il ya des mesures fiscales et de nouveaux procédés pour améliorer le système fiscal. En 2018, la DGI a lancé officiellement, le 12 avril, la nouvelle procédure d’amélioration du système fiscal : la plateforme eSYNTAX, qui est une téléprocédure fiscale de déclaration et de paiement des impôts et taxes en ligne. Et le directeur général des impôts annonce l’important projet en cours qui est « la mise en œuvre du projet ‘e-document’ qui va concerner l’Attestation de situation fiscale (ASF), l’attestation de retenue à la source, la certification du chiffre d’affaires ainsi que le dossier unique du contribuable ».

Etienne Lankoandé (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cadre sectoriel de dialogue « commerce et services marchands » : Une performance physique de 76,10% en 2018
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement : Les projets et programmes de 2018 passés à la loupe
Organisation mondiale des douanes : Des experts en dossier recettes renforcent leurs comptétences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés