Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus difficile est de se décider à agir, le reste n’est que de la ténacité.» Amelia Earhart

Boucle du Mouhoun : Le projet PROMIRIAN dote sept communes de matériel pour la mise en place de services sociaux

Accueil > Actualités > Société • • samedi 15 décembre 2018 à 19h10min
Boucle du Mouhoun : Le projet PROMIRIAN dote sept communes de matériel pour la mise en place de services sociaux

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de PROMIRIAN (Projet multisectoriel intégré de résilience des ménages pauvres et très pauvres face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les provinces septentrionales de la Boucle du Mouhoun) dans lequel Save the Children travaille en consortium avec Terre des hommes et Wu Pakuwé pour l’ancrage d’une meilleure gouvernance en matière de protection sociale et de résilience, un soutien matériel a été octroyé aux communautés d’intervention le vendredi 14 décembre 2018 à Dédougou, dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour l’ouverture de services sociaux.

Pour leur permettre d’être plus efficaces dans leur travail en faveur des personnes démunies, sept communes (Madouba, Djibasso, Barani, Kombori dans la Kossi ; Toéni, Gomboro, Lankoué dans le Sourou) de la zone d’intervention du PROMIRIAN dans la Boucle du Mouhoun ont reçu chacune dudit projet, un kit composé de motos, d’imprimante, d’ordinateur, d’armoires, de bureaux... Le coût du matériel remis ce vendredi 14 décembre 2018 à Dédougou s’élève à 17 500 000 F CFA.

Cette remise de matériel s’inscrit dans le contexte du soutien à l’établissement de services sociaux au niveau communal en vue de la mise en œuvre harmonieuse des programmes de protection sociale et de résilience dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Djerma Jean Marie Vianney Maire de la commune de Toeni

Par ailleurs, elle vise à renforcer la décentralisation des services sociaux en droite ligne des objectifs du gouvernement burkinabè.

PROMIRIAN a été créé grâce aux efforts conjugués du consortium composé des ONG Save the Children, Terre des hommes, GRET, IPA et l’association Wu Pakuwé. Il a pour objectif de renforcer durablement la résilience des populations à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers un meilleur traitement de ses causes multidimensionnelles.

Le Secrétaire Général de la Boucle du Mouhoun Kouka Jérémie Ouédraogo

Il vise par ailleurs à améliorer l’accès des ménages et groupes vulnérables (ménages pauvres et très pauvres, femmes enceintes et enfants de moins de cinq ans) aux services de base pour une meilleure prévention et traitement de la malnutrition ; améliorer durablement les capacités productives des ménages et groupes vulnérables et leur accès à une alimentation diversifiée ; renforcer la capacité des institutions nationales et locales et des communautés à assurer la bonne gouvernance de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et sanitaire.

Financé par l’Union européenne avec un appui technique de la Finlande pour Save the Children, le projet a débuté en 2017 pour une durée de 36 mois, et intervient dans les provinces du Sourou et de la Kossi.

Sou Sié Sylvain representant de la Directrice Pays Save The Children

Pour Sié Sylvain Sou, responsable à la base de Save the Children Ouaga, représentant la directrice pays de l’ONG, l’alliance de Save the Children avec d’autres ONG est bénéfique pour des questions financières. Cependant, concernant l’extension de PROMIRIAN à d’autres régions, il a mentionné qu’elle sera conditionnée par l’atteinte de bons résultats.

Le secrétaire général de la Boucle du Mouhoun, représentant le gouverneur, Kouka Jérémie Ouédraogo, pour sa part, a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage du matériel acquis.

Le maire de la commune de Toéni, Issaka Jean Marie Vianney Djerma, l’un des bénéficiaires, a exprimé sa grande satisfaction pour l’obtention de ce matériel qui va booster la mise en place et le fonctionnement des services sociaux. Il a également souligné qu’au-delà de ce don, Save the Children les appuie dans d’autres domaines comme l’activité de redevabilité, le Cash for work pour lutter contre la pauvreté. 1 600 ménages en ont bénéficié.

Les activités de nutrition et de Wash ont bénéficié à 105 657 ménages, 37 467 ménages ont bénéficié des activités de gouvernance et de réduction des risques, les activités de moyen d’existence (livelihood) ont ciblé 9 611 ménages et enfin, les activités filets sociaux ont bénéficié à 1 600 ménages.

Le projet PROMIRIAN a permis d’atteindre cinq résultats dont le Cash transfert inconditionnel attribué à 1 600 ménages ; 57 750 000 F CFA de Cash for work à 770 personnes ; un soutien de 1 064 000 F CFA à la révision des plans de développement de quatre communes ; des activités de sensibilisation menées par le biais de Wu Pakuwé dans les communautés et l’acquisition de matériel à 17 500 000 F CFA par Terre des hommes et Save the Children pour le soutien a l’établissement des services sociaux pour les sept communes.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux
Grève du SYNTSHA : « Nous estimons qu’il faut interpeller le gouvernement à beaucoup plus de sérieux », selon Pissyamba Ouédraogo, SG du SYNTSHA
Grève du SYNTSHA : Pas de service minimum pour les patients de Bobo-Dioulasso
Fête de Pâques 2019 : Le Cardinal Philippe Ouédraogo sensible au sort des victimes des attaques terroristes
Burkina : Un guide pour maitriser la poursuite des infractions douanières
Aliments thérapeutiques : InnoFaso inaugure sa nouvelle usine dans les locaux de 2iE
Situation nationale : L’ADP peint un tableau en noir
Déficit alimentaire au Burkina : Le plan de soutien aux personnes vulnérables en marche
Mouvement d’humeur au MINEFID : Le SYNAMEF appelle les agents à faire preuve de « patriotisme »
Santé : L’hémophilie, cette maladie encore méconnue
Lycée municipal Bambata : Alassane Bala Sakandé parraine la Journée de solidarité
Entrepreneuriat au Burkina : Le PNUD soutient des projets innovants de jeunes et femmes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés