Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble.Proverbe Africain» 

58ème Anniversaire de l’Indépendance du Burkina : Le Faso Autrement invite les gouvernants à changer de fusil d’épaule

Accueil > Actualités > Société • • mardi 11 décembre 2018 à 19h41min
58ème Anniversaire de l’Indépendance du Burkina : Le Faso Autrement invite les gouvernants à changer de fusil d’épaule

« Chers compatriotes,
Peuple du Burkina Faso,
Le 11 décembre 2018, notre pays commémore le 58ème anniversaire de son indépendance. En ce jour solennel, chargé de souvenirs et de symboles, Le Faso Autrement souhaite une bonne fête à l’ensemble du peuple burkinabè.

Le thème de cette célébration, « Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère » est pertinent et d’actualité. Malheureusement, les gouvernants sont en déphasage total dans leurs actes et décisions avec les aspirations des braves populations, qui vivent stoïquement mais très difficilement une crise multidimensionnelle jamais atteinte dans notre pays.

En effet, cette célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance de notre pays à Manga se déroule dans un contexte tout particulier pour la vie de la nation, marquée par le délitement des valeurs sociales, la morosité généralisée, pour ne pas dire la « rochosité » poignante et tentaculaire, et la tristesse grandissante dans les familles, causées par les conséquences désastreuses d’une économie en pleine désarticulation doublée d’une insécurité effrayante qui s’enracine sous la pression des groupes terroristes, mettant à mal l’intégrité territoriale de notre pays.

La tendance à la banalisation du terrorisme et de ses conséquences pour pouvoir continuer à festoyer et vivre dans les réjouissances comme si notre pays était dans une situation normale, relève d’une inconscience inquiétante pour l’avenir de notre chère Patrie et il est plus qu’urgent pour les gouvernants de changer leur fusil d’épaule.

Le Faso Autrement encourage donc nos gouvernants à améliorer leur gouvernance et à se mettre en phase avec le peuple Burkinabè dans ses aspirations à l’unité nationale, à mieux vivre ensemble et à la réconciliation nationale, devenue une impérieuse nécessité et un impératif catégorique pour la survie de notre cher et beau pays.

En ce jour anniversaire, Le Faso Autrement renouvelle son soutien et ses encouragements à nos braves Forces de Défense et de Sécurité pour les sacrifices consentis pour la sauvegarde du territoire national.
Bonne fête de l’Indépendance à toutes et à tous !
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Rien n’arrête une idée arrivée à son heure

Ouagadougou, le 11 décembre 2018

Dr Ablassé OUEDRAOGO
Président du Parti Le Faso Autrement

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education au Burkina : « Presque 100 000 enfants ne vont plus à l’école », soutient Anne Vincent, représentante de l’UNICEF
Burkina Faso : Les évêques recommandent un mois de prière pour la paix dans le pays
Marche de protestation contre les violences à Yirgou : Le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés demande justice pour les victimes
Répression d’une manifestation d’élèves à Dori : La section MBDHP du Séno exprime son désarroi
Conseil supérieur de la magistrature : Des magistrats à l’école de la communication institutionnelle
Vœux de nouvel an : L’Union des forces démocratiques du Burkina souhaite une année de paix aux Burkinabè
Région des Haut-Bassins : Un affrontement entre la police et des jeunes fait cinq morts et huit blessés à Orodara
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Après les régions du Sahel et de l’Est, le tour de la Boucle du Mouhoun
Suspension des évaluations dans les établissements publics : Les élèves appellent à sauver l’année scolaire en cours
Gaoua : Les élèves montent au créneau pour réclamer des évaluations
Lutte contre le paludisme : Le comité national de pilotage prend le pouls de la situation
Musée de Manéga : Bientôt une voie bitumée pour y accéder
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés