Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Jacques Théodore Balima • jeudi 6 décembre 2018 à 00h01min
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel

Le Conseil du travail et du dialogue social (CTDS) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) tient du 4 au 6 décembre 2018 à Ouagadougou, sa neuvième assemblée générale. L’égalité en milieu professionnel et la portabilité des droits sociaux dans l’espace communautaire feront l’objet d’avis à adopter.

Le milieu professionnel est souvent miné par des crises diverses. Non respect des droits des employés, exclusion de certains employés au profit d’autres que l’on préfère, etc. Elles finissent par plomber le climat du travail et entrainer une baisse du rendement en qualité et en quantité. Pour éviter cela et donner plus de chances aux entreprises présentes dans l’espace UEMOA d’avoir des agents plus productifs, les membres du Conseil du travail et du dialogue social ont décidé d’adopter, au cours de leur assemblée générale à Ouagadougou, deux avis sur la question.

« L’un des sujets inscrits à l’ordre du jour est relatif à l’égalité en milieu professionnel. Là également, vous avez fait un choix pertinent. Le travail ne peut être décent s’il existe dans la relation de travail des discriminations, des exclusions et des préférences qui brisent et détruisent l’harmonie de la communauté des travailleurs », a indiqué Fatime Ndiaye, représentante du directeur Bureau-Pays de l’Organisation internationale du travail à Abidjan.

A propos de la portabilité des droits sociaux, le Pr Filiga Michel Sawadogo, commissaire de l’UEMOA chargé du développement humain a rappelé le bien-fondé de l’avis. « L’article 91 du Traité modifié que le Conseil des ministres doit adopter par voie de directive ou de règlement comporte les dispositions utiles permettant d’assurer aux travailleurs migrants et à leurs ayant-droits la continuité de la jouissance des prestations susceptibles de leur être assurées au titre des périodes d’emploi successives sur le territoire de tous les Etats membres », a-t-il indiqué.

Il s’est, par ailleurs, voulu rassurant quant au traitement qui sera accordé aux décisions de l’Assemblée générale. « Nous serons très attentifs aux orientations pertinentes que le conseil formulera pour aider à progresser dans ce domaine essentiel et à lever définitivement toutes les contraintes qui peuvent entraver la circulation de la main d’œuvre qui est fondamentale dans le renforcement et la dynamisation du marché de l’emploi dans notre espace communautaire », a ajouté Pr Filiga Michel Sawadogo.

Un bilan positif pour le CTDS

Les membres du Conseil ont été désignés en janvier 2015 à Abidjan. Ils tiennent à Ouagadougou leur dernière Assemblée générale à la tête de la structure. Selon la présidente, Bintou Coulibaly, les quatre ans passés à la tête du Conseil ont été riches en enseignement et aussi en participation au fonctionnement de l’UEMOA. « Aujourd’hui nous pouvons être fiers des résultats : six avis adoptés, deux avis à adopter et un avis retiré pour absence de consensus, principal mécanisme d’adoption des résolutions du Conseil », a indiqué Bintou Coulibaly.

Cependant, si des efforts sont faits par les membres du Conseil, l’accompagnement ne suit plus. Selon la présidente du CTDS, en deux ans, le budget de la structures a connu une baisse de près de 51,46% soit 111 352 995 francs CFA. La rencontre de Ouagadougou a été l’occasion pour elle de plaider pour une hausse des financements. Sera-t-elle entendue ? La décision revient aux responsables de l’UEMOA.

JTB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération sino-burkinabè : Séjour instructif pour 29 journalistes à Pékin
Une demi-douzaine de recommandations pour promouvoir l’industrie extractive dans les Etats membres de la CEDEAO
Interdiction des armes chimiques : Le Burkina veut créer un centre de compétence
Relations sino-burkinabè : Bilan satisfaisant après six mois de coopération
Coopération : Bientôt l’ouverture de la chancellerie du Burkina à Pékin
Programme d’investissements prioritaires du G5 Sahel : Partenaires et bailleurs de fonds ont délié le cordon de la bourse !
Espace G5 Sahel : La parole à la jeunesse des pays membres
Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel
Coopération Burkina-Allemagne : 11,4 milliards de F CFA pour appuyer le secteur de l’eau et de l’assainissement
Coopération Burkina-Allemagne : Deux accords de financement au profit de la décentralisation et de l’eau
7e conférence ministérielle de l’OCI : Les participants recommandent la promotion de l’autonomisation des femmes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés