Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Coopération Burkina-Allemagne : 11,4 milliards de F CFA pour appuyer le secteur de l’eau et de l’assainissement

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Yvette Zongo • mercredi 5 décembre 2018 à 23h52min
Coopération Burkina-Allemagne : 11,4 milliards de F CFA pour appuyer le secteur de l’eau et de l’assainissement

La cérémonie de signature de la convention séparée d’appui au secteur de l’eau et de l’assainissement entre le Burkina Faso et la République fédérale d’Allemagne s’est tenue ce mercredi 5 décembre 2018, à Ouagadougou. Une signature qui intervient après l’accord de financement signé le 3 décembre dernier entre le ministère en charge de l’Economie et la Coopération financière allemande, afin de matérialiser la partie technique de l’accord avec le ministère bénéficiaire.

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, a procédé, ce mercredi 5 décembre 2018 à Ouagadougou, à la signature de la convention séparée d’appui au secteur de l’eau et de l’assainissement entre son département et la République fédérale d’Allemagne. Une signature qui, selon lui, intervient après l’accord de financement signé le lundi 3 décembre dernier entre le ministre en charge de l’Economie et la Coopération financière allemande, afin de matérialiser la partie technique de l’accord avec le ministère bénéficiaire.

Le ministre de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo

En effet, cet appui budgétaire, d’une valeur de 11,4 milliards de F CFA, accordé au secteur de l’eau et de l’assainissement, permettra, dit-il, de financer trois programmes de son département, à savoir l’approvisionnement en eau potable, l’assainissement des eaux usées et excréta et la gouvernance de l’eau et de l’assainissement. Aussi, il contribuera de ce fait à la mise en œuvre réussie du Plan national de développement économique et social (PNDES) et à l’atteinte des Objectifs de développement durable, notamment pour le volet Eau et assainissement, a-t-il poursuivi.

L’Ambassadeur de l’Allemagne au Burkina Faso, Ingo Herbert

Par ailleurs, le premier responsable du ministère bénéficiaire a également souligné que le 3 juillet dernier, la Coopération financière allemande signait un contrat de financement et une convention séparée relatifs à un appui budgétaire au sous-secteur de l’eau et de l’assainissement, portant sur un montant de 4,5 milliards de F CFA. « Et nous voici réuni une fois de plus, en l’espace de cinq mois, pour matérialiser et magnifier l’excellence de notre coopération avec la signature d’une convention complémentaire. Ce qui dénote la confiance que la République fédérale d’Allemagne, à travers sa coopération financière, accorde au Burkina Faso », a ajouté le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo.

Une photo de famille de toute l’équipe signataire de la convention séparée

Pour l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Burkina Faso, Ingo Herbert, le Burkina Faso est l’un des derniers pays partenaires de l’Allemagne à bénéficier encore de l’appui budgétaire sectoriel dans les domaines comme l’eau, l’assainissement, l’agriculture, la sécuritaire alimentaire, etc. Et c’est ainsi que l’Allemagne, à travers sa coopération financière, apporte un appui financier pour la réalisation d’infrastructures, à la construction de latrines et de différents dispositifs, a-t-il expliqué.

Et de relever « qu’entre 2018-2020, c’est un appui budgétaire d’un montant total de 16,4 milliards de francs qui engagera le Burkina Faso et la République fédérale d’Allemagne, en plus des autres modalités financières qu’elle met à la disposition du sous-secteur de l’eau et de l’assainissement ». Il a rassuré de la disponibilité et de l’engagement de la Coopération allemande à accompagner le gouvernement burkinabè dans sa lutte pour le développement et pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines
Union européenne- Burkina : Deux conventions pour renforcer la coopération et le climat des affaires
Communautés vivant au Burkina : Bientôt la 3e édition du Forum national de l’intégration
Assemble nationale : Vers un renforcement de la coopération avec le sénat français
Maladies parasitaires et pharmacopée traditionnelle : Des idées de collaboration entre l’IRSS et des instituts chinois
Société Générale Burkina Faso : le pont entre la Chine et le Burkina Faso
USAID-Burkina : La deuxième phase du programme « Résilience accrue au Sahel » lancée
Coopération parlementaire : L’UPA et le Conseil d’Alshura s’engagent
Accroissement de l’offre énergétique : Le Burkina signe six conventions avec la CEDEAO
Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) : Le Burkina veut mieux amorcer la transition énergétique
Suède-UNICEF : Environ 10 milliards de F CFA pour améliorer le bien-être des enfants burkinabè
Burkina Faso - Chine populaire : Top départ d’une coopération parlementaire prometteuse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés