Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • vendredi 30 novembre 2018 à 00h17min
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 29 novembre 2018, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION, LE CONSEIL A ADOPTE CINQ (05) RAPPORTS.

I.1.1. Pour le compte du ministère des Affaires étrangères et de la coopération

– un rapport relatif à une demande d’agrément pour la nomination de Monsieur Andrea ROMUSSI en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Italienne au Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou (Burkina Faso).

Cette nomination permettra de renforcer la coopération entre les deux pays.

Le Conseil a accédé à la requête du Gouvernement italien.

I.1.2. Pour le compte du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation :

– un rapport relatif à l’organisation du centenaire de la création du Burkina Faso (ex Haute-Volta).

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les mesures nécessaires en vue d’une commémoration réussie de ce centenaire (1919-2019).

I.1.3. Pour le compte du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation :

– un décret portant organisation de l’Enseignement supérieur au Burkina Faso.

L’adoption de ce décret permet de corriger les insuffisances liées à l’application du décret n°2008-645/PRES/PM/MESSRS du 20 octobre 2008 portant organisation de l’Enseignement supérieur.

Il définit les principes qui fondent l’enseignement supérieur et le met en phase avec les exigences mondiales.

I.1.4. Pour le compte du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation :

– un rapport relatif au Programme d’alphabétisation/formation en faveur des adolescents, jeunes et adultes (PAFAJA).

Ce programme qui couvre la période 2019-2024 vise à terme, le renforcement des capacités et les compétences des populations à travers une alphabétisation d’envergure. Il s’agira d’améliorer le taux d’alphabétisation de la population de 18 ans et plus et de récupérer les enfants non scolarisés ou déscolarisés pour une alphabétisation accélérée en vue de leur transfert à l’enseignement formel.

I.1.5. Pour le compte du ministère du Développement de l’économie numérique et des postes :

– un décret portant changement de dénomination de la Société nationale des postes (SONAPOST).

L’adoption de ce décret consacre la nouvelle appellation de ladite société en « La Poste Burkina Faso » en abrégé « La Poste BF » dans le cadre de la modernisation de cette société d’Etat et de la diversification de ses produits soutenues par une intégration accrue des technologies de l’information et de la communication.

I.2. AU TITRE DU DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN, LE CONSEIL A ADOPTE

Pour le compte du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation :

– un décret portant création d’un emploi à l’Université Ouaga II.

L’adoption de ce décret permet la création d’un emploi de Maître-assistant à l’Université Ouaga II.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a fait au Conseil une communication relative à la visite du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE du 16 au 23 novembre 2018 au Japon.

Au cours de son séjour nippon, le Président du Faso s’est entretenu avec les plus hautes autorités du Japon sur des sujets relatifs au renforcement de la coopération bilatérale. Il a également tenu des rencontres avec des chefs d’entreprises et des partenaires au développement.

Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a présidé le premier forum économique Burkina Faso-Japon. Il a par ailleurs rencontré les Burkinabè vivant dans ce pays.

II.2. Le ministre de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille a fait au Conseil une communication relative à la tenue de la 7éme session de la conférence ministérielle des ministres en charge de la question du genre dans les Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Cette conférence, placée sous le thème : « Autonomisation de la femme dans les Etats membres de l’OCI : enjeux, défis et perspectives » se tiendra du 30 novembre au 1er décembre 2018 à Ouagadougou.

II.3. Le ministre de la Culture, des arts et du tourisme a fait au Conseil le point des préparatifs de la 26ème édition et de la célébration du cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Cette 26ème édition associée à la célébration du cinquantenaire du FESPACO, prévue pour se tenir du 23 février au 02 mars 2019 est placée sous le thème : « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité ».

II.4. Le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des ministres a fait au Conseil une communication relative à l’organisation des journées portes ouvertes du Journal officiel du Faso qui se tiendront les 06 et 07 décembre 2018 à Ouagadougou sous le thème : « Rôle et place du Journal officiel du Faso à l’ère du numérique : enjeux, défis et perspectives ».

L’organisation de ces journées portes ouvertes permettra à la population de prendre connaissance des missions assignées au Secrétariat général du Gouvernement. Ces journées sont placées sous le très haut patronage de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL (CES)

– Monsieur Missa MILLOGO, Mle 52 372 C, Professeur certifié des lycées et collèges, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Chargé de Missions ;

– Monsieur Zézouma Serge SANOU, Mle 247 241 T, Conservateur d’archives, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chef de Département de la Documentation et des publications ;

– Monsieur Karzoum Eugène SONDO, Mle 238 576 P, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chef de Département de l’orientation économique, des finances et de la conjoncture.

B. AU TITRE DU PREMIER MINISTERE

– Monsieur Lazare TARPAGA, Mle 30 505 D, Contrôleur général de Police, 15ème grade, 2ème échelon, est nommé Directeur de la coordination interministérielle au Secrétariat général de la Défense nationale.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION :

– Monsieur Windnonguéma Emmanuel Bruce SAWADOGO, Mle 200 366 C, Administrateur civil, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général des libertés publiques et des affaires politiques ;

– Monsieur Sougrinoma Bruno DIPAMA, Mle 01 2016 AN, Juriste-gestionnaire, 2ème classe, 10ème échelon, est nommé Directeur général du Fonds permanent des collectivités territoriales.

D. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT :

– Monsieur Baki Madou TRAORE, Mle 254 970 T, Ingénieur du génie rural, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la programmation et du suivi-évaluation à la Direction générale de l’eau potable ;

– Madame Waogawendé Sara OUBDA/ILBOUDO, Mle 254 978 V, Ingénieur du génie rural, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice de l’approvisionnement en eau potable ;

– Monsieur Yenoupoa SOGLI, Mle 53 854 A, Administrateur financier des services de santé, est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’Agence de l’eau du Gourma ;

– Monsieur Moussa ILBOUDO, Mle 200 248 J, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’Agence de l’eau du Nakambé ;

– Monsieur Mamoudou TRAORE, Mle 289 074 E, Ingénieur des travaux du génie rural, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial de l’Eau et de l’assainissement des Banwa.

E. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FEMME, DE LA SOLIDARITE NATIONALE ET DE LA FAMILLE  :

– Monsieur Seydou SOULAMA, Mle 130 401 U, Magistrat, 1er grade, 1er échelon, est nommé Conseil technique ;

– Madame Marie Honorine TAPSOBA/BAGRE, Mle 25 421 E, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 14ème échelon, est nommée Inspecteur technique des services ;

– Madame Ravigsida Dorcas TIENDREBEGO, Economiste, est nommée Directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) ;

– Monsieur Soumèla SAKHO, Mle 46 405 C, Inspecteur d’éducation spécialisée, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Responsable du « Programme enfance et famille » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général de l’encadrement et de la protection de l’enfant ;

– Madame Timpoko Alphonsine SAWADOGO/OUEDRAOGO, Mle 35 804 R, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 8ème échelon, est nommée Secrétaire permanente du Conseil national de lutte contre la pratique de l’excision (SP/CNLPE) ;

– Monsieur Réléoindé Silvain ZOUNGRANA, Mle 81 952 B, Inspecteur d’éducation de jeunes enfants, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Chef du Département de la formation, du plaidoyer et de la communication au Secrétariat permanent du Conseil national pour l’enfance ;

– Monsieur Cheick Zakir NAON, Mle 229 691 B, Contrôleur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chef du Département de l’Administration et des finances du Secrétariat permanent du Conseil national multisectoriel pour la protection et la promotion des droits des personnes handicapées (SP-COMUD/H) ;

– Monsieur Emmanuel OUEDRAOGO, Mle 237 921 T, Conseiller d’éducation féminine, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur du renforcement des capacités des femmes à la Direction générale de l’autonomisation économique de la femme ;

– Monsieur Gombila René Hugues SANKARA, Mle 222 818 E, Conseiller d’éducation féminine, est nommé Directeur des statistiques sectorielles ;

– Monsieur Abdoulaye OUEDRAOGO, Mle 47 736 W, Inspecteur d’éducation de jeunes enfants, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille du Bam ;

– Monsieur Raymond PARE, Mle 239 393 J, Administrateur des affaires sociales, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille du Koulpélogo ;

– Monsieur Jean Bertrand BAOUAR, Mle 237 915 Z, Conseiller d’éducation féminine, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille du Loroum.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME

– Monsieur Bamassa OUATTARA, Mle 226 406 T, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur général de la Semaine nationale de la culture (SNC) ;

– Monsieur Souleyman Nelson CONGO, Mle 75 045 E, Enseignant, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur général de l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB) ;

– Madame Rasmata SAWADOGO, Mle 238 171 Z, Conservateur-restaurateur de musée, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice générale du Musée national ;

– Monsieur Mamoudou NAMOUNTOUGOU, Mle 216 683 Z, Conservateur-restaurateur de musée, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional de la culture, des arts et du tourisme du Centre ;

– Monsieur Gouinkouni Bernard SABA, Mle 216 713 G, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional, de la culture, des arts et du tourisme du Plateau-Central ;

– Monsieur David KINDA, Mle 225 857 F, Assistant des affaires culturelles, 1ère classe, 1er échelon, est Directeur provincial de la culture, des arts et du tourisme du Sanmatenga.

G. AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS

– Monsieur Zinguim Hermann YABRE, Mle 46 459 F, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Secrétaire général ;

– Monsieur Kissassida Hubert ZOUNGRANA, Mle 35 997 Z, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs du Plateau-Central ;

– Monsieur Ferdinand KABORE, Mle 46 481 X, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs de l’Est ;

– Monsieur Akiouélé Christophe IDOGO, Mle 218 645 B, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs du Centre-Ouest ;

– Monsieur Moussa KONDE, Mle 25 814 M, Professeur certifié des lycées et collègues, 1er grade, 9ème échelon, est nommé Directeur régional des sports et des loisirs des Cascades ;

– Monsieur Sibidi SEGHDA, Mle 32 276 M, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Boulgou ;

– Monsieur Boukary SAVADOGO, Mle 217 119 A, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Boulkiemdé ;

– Monsieur Moussa DIABATE, Mle 119 274 Y, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de la Comoé ;

– Monsieur Albert DAKISSAGA, Mle 217 110 B, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de la Gnagna ;

– Monsieur Germain BOUGOUMA, Mle 237 913 B, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Gourma ;

– Monsieur Seydou KABORE, Mle 117 250 M, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Houet ;

– Monsieur Germain SAWADOGO, Mle 207 661 T, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Kadiogo ;

– Monsieur Guillaume Félix PARE, Mle 311 867 Y, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de la Komondjari ;

– Monsieur Toundoubson Dramane KAFANDO, Mle 327 610 A, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de la Kompienga ;

– Monsieur Aboubacar DAO, Mle 277 448 T, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de la Léraba ;

– Monsieur Boubié Alberic BASSIE, Mle 237 987 J, Maître d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Loroum ;

– Monsieur Oumarou ZONGO, Mle 277 445 V, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Mouhoun ;

– Monsieur Urbain BAMOGO, Mle 111 519 A, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Nahouri ;

– Monsieur Moussa ILBOUDO, Mle 94 672 H, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Namentenga ;

– Monsieur Yakouba OUEDRAOGO, Mle 94 689 D, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de l’Oubritenga ;

– Monsieur Fadouga MOMO, Mle 311 868 M, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs de l’Oudalan ;

– Monsieur Sayouba OUEDRAOGO, Mle 217 126 C, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Poni ;

– Monsieur Adama DRABO, Mle 227 629 U, Professeur certifié d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Sanmatenga ;

– Monsieur Ibrahim KABRE, Mle 210 957 F, Maître d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Séno ;

– Monsieur Ambroise OUANGRE, Mle 327 612 P, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Soum ;

– Monsieur Tégawendé Jean KABORE, Mle 304 327 U, Maître d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Yagha ;

– Monsieur Dapouguida Hugues DIABRI, Mle 94 674 K, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Yatenga ;

– Monsieur Ousmane NONG-NOGO, Mle 237 912 N, Professeur d’éducation physique et sportive, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial des sports et des loisirs du Zondoma.

II.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A. MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

Le Conseil a adopté trois (03) décrets.

Le premier décret nomme les personnes ci-après Administrateurs au Conseil d’administration de l’Université Nazi BONI, pour un premier mandat de trois (03) ans.

Administrateur représentant le personnel administratif, ouvrier et de soutien (ATOS) de l’Université Nazi BONI :

– Monsieur Hamadou Bandaogo BOUNDAONE, Mle 36 010 P, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, en remplacement de Monsieur Edmond DIOMA.

Administrateur représentant le Syndicat national des personnels administratif, technique, ouvrier et de soutien des Universités du Burkina Faso (SYNAYOSUB) :

– Monsieur Sibnoaga NASSA, Mle 37 855 B, Conseiller d’éducation.

Administrateur représentant les délégués élus des étudiants de l’Université Nazi BONI :

– Monsieur Franck Ismaël W. GASSAMBE, Etudiant à l’Unité de formation et de recherche en Sciences humaines, lettres, arts et média (UFR/SH-LAM).

Le deuxième décret renouvelle le mandat de Monsieur François ZOUGMORE, Mle 28 366 P, Professeur titulaire en électronique instrumentation et mesures, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation au Conseil d’administration de l’Université Nazi BONI, pour un dernier mandat de trois (03) ans.

Le troisième décret nomme Monsieur François ZOUGMORE, Mle 28 366 P, Professeur titulaire en électronique instrumentation et mesures, Président du Conseil d’administration de l’Université Nazi BONI, pour un dernier mandat de trois (03) ans.

B. MINISTERE DE LA SANTE

Le Conseil a adopté trois (03) décrets.

Le premier décret porte renouvellement de mandat d’Administrateurs, les personnes ci-après au Conseil d’administration de la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB) pour un dernier mandat de trois (03) ans.

Au titre du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants :

– Monsieur Hamado KAFANDO, Médecin Colonel-Major ;

Au titre du ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique :

– Madame Sidnoma SAM/ZANGRE, Mle 15 209 T, Administrateur civil.

Le deuxième décret nomme les personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration du Centre hospitalier universitaire de Tingandogo pour un premier mandat de trois (03) ans.

Au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement :

– Monsieur Jean Noël SAVADOGO, Mle 54 659 P, Inspecteur du trésor.

Au titre du ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille :

– Madame Maïmouna ZOMA/TRAORE, Mle 52 148 L, Inspectrice d’éducation spécialisée.

Le troisième décret porte nomination de Monsieur Aboubacar W. PELEDE, Mle 55 723 T, Administrateur des services financiers, Administrateur représentant l’Etat, au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement au Conseil d’administration du Centre hospitalier régional de Tenkodogo pour un premier mandat de trois (03) ans.

C. MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT

Le Conseil a adopté six (06) décrets.

Le premier décret nomme les personnes ci-après, Administrateurs représentant l’Etat au Conseil d’administration de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC), pour un premier mandat de trois (03) ans.

Au titre du ministère de la Communication et des relations avec le parlement :

– Madame Dominique Marie Mathilde NYAMEOGO, Mle 29 434 V, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication ;

– Monsieur Barnabé KIEMTAREMBOUM, Mle 32 113 E, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication.

Le deuxième décret nomme Monsieur Barnabé KIEMTAREMBOUM, Mle 32 113 E, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, Président du Conseil d’administration de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC), pour un premier mandat de trois (03) ans.

Le troisième décret nomme les personnes ci-après, Administrateurs représentant l’Etat au Conseil d’administration de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT), pour un premier mandat de trois (03) ans.

– Monsieur Boukaré KABORE, Mle 117 367 R, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication en remplacement de Monsieur Pascal Yemboini THIOMBIANO ;

– Monsieur Sébastien SANON, Mle 21, Chargé de maintenance et des opérations de diffusion en remplacement de Monsieur W. Serge OUEDRAOGO.

Le quatrième décret nomme Monsieur Boukaré KABORE, Mle 117 367 R, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, Président du Conseil d’administration de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT), pour un premier mandat de trois (03) ans.

Le cinquième décret porte nomination de Monsieur Zoumana TRAORE, Mle 32 108 P, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère de la Communication et des relations avec le parlement, au Conseil d’administration de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) en remplacement de Monsieur Alexis KONKOBO dont il achève le mandat.

Le sixième décret nomme Monsieur Zoumana TRAORE, Mle 32 108 P, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, Président du Conseil d’administration de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), en remplacement de Monsieur Alexis KONKOBO dont il achève le mandat.

D. MINISTERE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Monsieur Boureima OUEDRAOGO, Mle 247 179 H, Conseiller des affaires économiques, Administrateur représentant l’Etat, au titre du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat au Conseil d’administration de la Société de gestion de l’Abattoir frigorifique de Ouagadougou (SOGEAO), pour un premier mandat de trois (03) ans.

E. MINISTERE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME

Le Conseil a adopté six (06) décrets.

Le premier décret nomme les personnes ci-après, Membres du Comité national de lutte contre la Piraterie des œuvres littéraires et artistiques (CNLPOLA), pour un premier mandat de trois (03) ans :

Au titre du ministère de Culture, des arts et du tourisme :

– Madame Wendeyam Carine SAWADOGO, Mle 74 250 681, Juriste ;

– Monsieur Ardiman de S. TRAORE, Mle 200 473 N, Conseiller des affaires culturelles.

Au titre du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants :

– Monsieur Zoéwendmanégo Blaise OUEDRAOGO, Officier de Gendarmerie.

Au titre du ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion civique :

– Monsieur Arouna TRAORE, Mle 226 332 V, Greffier en Chef.

Au titre des représentants des arts visuels :

– Monsieur Moumouni

Au titre des représentants des auteurs littéraires :

– Monsieur Dramane KONATE, Mle 35 153,

Au titre des représentants des éditeurs littéraires :

– Monsieur Honoré

Au titre des représentants des distributeurs :

– Monsieur Oumar

Le deuxième décret renouvelle le mandat des Membres ci-après du Comité national de lutte contre la Piraterie des œuvres littéraires et artistiques (CNLPOLA), pour un dernier mandat de trois (03) ans :

Au titre du ministère de la Culture, des arts et du tourisme :

– Monsieur Lanssa Moïse KOHOUN, Mle 212 403 Z, Conseiller des affaires culturelles.

Au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement :

– Monsieur Albert COMPAORE, Mle 49 358 T, Inspecteur central des douanes.

Au titre du ministère de la Sécurité :

– Monsieur Seydou OUATTARA, Mle 211 710 K, Commissaire principal de police.

Au titre du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat :

– Monsieur Hamado BAMOGO, Mle 212 296 N, Conseiller des affaires économiques ;

– Monsieur Breima BAZONGO, Mle 212 300 N, Conseiller des affaires culturelles.

Au titre des représentants des artistes :

– Monsieur Oumarou Moussa

Au titre des représentants d’éditeurs de musique :

– Monsieur Zani Siaka Prosper Léonce TRAORE, Directeur général de Seydoni Production/Burkina.

Au titre des représentants des producteurs :

– Monsieur Yabyouré Moussa KABORE, Directeur de Bazar Musique ;

– Monsieur Ismaïla ZONGO, Président directeur général de Merveilles Productions.

Au titre des représentants des journalistes culturels :

– Monsieur Alassane KERE, Mle 109 986 N, Journaliste, Membre de l’Association des journalistes et communicateurs pour la culture (J2C).

Le troisième décret nomme Monsieur Zoéwendmanégo Blaise OUEDRAOGO, Officier de Gendarmerie, Président du Comité national de lutte contre la Piraterie des œuvres littéraires et artistiques (CNLPOLA), pour un premier mandat de trois (03) ans :

Le quatrième décret nomme les personnes ci-après, Membres du Conseil d’administration du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA), pour un premier mandat de trois (03) ans :

Au titre du ministère de la Culture, des arts et du tourisme :

– Monsieur Idrissa ZOROM, Mle 206 327 A, Juriste ;

– Monsieur Ousmane DJIGUEMDE, Mle 37 289 F, Conseiller d’administration scolaire et universitaire.

Au titre du ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion civique :

– Monsieur Issa Abdul-Jabbar Suuri MAIGA, Mle 130 299 R,

Au titre du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat :

– Monsieur Mahamadi TASSEMBEDO, Mle 212 616 L, Conseiller des affaires économiques.

Au titre du ministère de la Communication et des relations avec le Parlement :

– Monsieur Athanase TRAORE, Mle 28 403 Z, Administrateur civil.

Au titre du Personnel du BBDA :

– Monsieur Adama DAKAMBARY, Mle 08 280 772,

Au titre des représentants des auteurs compositeurs d’œuvres musicales :

– Monsieur Ouindpouiré Auguste Aristide SORE, Artiste-musicien.

Au titre des représentants des artistes interprètes et/ou exécutants :

– Monsieur Sana Alphonse KABORE, Artiste-musicien.

Au titre des représentants des auteurs d’œuvres audiovisuelles :

– Monsieur Sié Lamoussa Jacob SOU, Scénariste-Réalisateur.

Au titre des représentants des auteurs littéraires :

– Monsieur Pierre BALIMA, Editeur.

Le cinquième décret renouvelle le mandat d’administrateurs des personnes ci-après au Conseil d’administration du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA), pour un dernier mandat de trois (03) ans :


Au titre du ministère de la Culture, des arts et du tourisme :

– Madame Berthe Valérie YEYE, Mle 238 162 D, Ingénieur du cinéma et de l’audiovisuel.

Au titre du ministère de l’Economie, des finances et du développement :

– Monsieur Ousmane SIDIBE, Mle 208 081 P, Administrateur des services financiers.

Au titre des auteurs compositeurs d’œuvres musicales :

– Monsieur Kayouré IMMA, Chansonnier traditionnel.

Au titre des producteurs de phonogrammes :

– Monsieur Saïdou Richard TRAORE,

Au titre des auteurs de logiciels et de programmes d’ordinateurs :

– Monsieur Yiyé Constant BAZIE,

Au titre des auteurs dramatiques et dramatico-musicales :

– Monsieur Abdoul Aziz DERME, Chorégraphe danseur.

Au titre des auteurs d’art visuel :

– Madame Sidbéwindé Suzanne Christelle SONGA/OUEDRAOGO, Artiste plasticienne.

Au titre des organismes de radiodiffusion :

– Monsieur Jean-Baptiste Lamoussa SAWADOGO, Journaliste.

Le sixième décret nomme Monsieur Idrissa ZOROM, Mle 206 327 A, Juriste, Président du Conseil d’administration du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA), pour un premier mandat de trois (03) ans :

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance DANDJINOU

Officier de l’ordre national

Vos commentaires

  • Le 29 novembre à 21:18, par kk En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    Panoplie de nomination :
    Coïncidence ou réponse du gouvernement à la gréve.
    Il me semble que tous ceux qui n’ont pas pris part à la montée du drapeau dans les structures ce 29 novembre seront balayés incessamment.
    Les Messieurs là veulent montrer que le pays est gouverné maintenant apparemment.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 21:38, par un internaute En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    Lisez bien la partie des nominations. Dans celles des membres du Comité national de lutte contre la Piraterie des œuvres littéraires et artistiques (CNLPOLA), sont nommés représentants des éditeurs et des distributeurs respectivement "Monsieur Honoré" et "Monsieur Oumar". Ah bah ! Vous aussi ! Faites pardon un peu ! Comment peut-on nommer quelqu’un pendant un conseil de ministres sans même connaître son nom de famille ni sa profession ? Est-ce sérieux de la part d’un gouvernement responsable ? Certainement qu’il n’y avait personne à ces postes et qu’on a envoyé ces noms par sms juste avant le conseil des ministres. Vraiment inadmissible ! Voilà comment le M.P.P. nomme les gens ? On a beau cacher son incompétence, elle vous rattrape toujours ! Avançons seulement ! Pardon, nommons des anonymes seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 22:03, par kk En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    Panoplie de nomination :
    Coïncidence ou réponse du gouvernement à la gréve.
    Il me semble que tous ceux qui n’ont pas pris part à la montée du drapeau dans les structures ce 29 novembre seront balayés incessamment.
    Les Messieurs là veulent montrer que le pays est gouverné maintenant apparemment.}}

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 22:57, par wawa En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    Monsieur le Ministre de l’enseignement superieur, vous attendez quoi pour sauter le Président de l’Université de Dédougou ? Ils ne respecte pas ses enseignants. ils risque de vous créer des problèmes. Il ne sait pas manager avec son entourage. Il est en train de comploter avec son SG pour nommer des personnes qu’il peut manipuler aux postes de direction. Il ne s’asseoit jamais dans son bureau. Il est toujour en train de dénigrer les enseignants avec le étudiants. il parait même qu’il court certaines secretaires du campus. Monsieur le Ministre il faut voir le cas de ce président. il n’honnore pas les présidents des universités du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre à 10:48, par Nobga En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

      Avec des "il paraît que..." on peut tout foutre en l’air. Donnez-nous des informations vraies, vérifiables et non des ragots des gargotes.
      Et puis c’est à quel titre vous parlez ?
      Pour bien faire, initiez une grève de dénonciation et vous serez entendus. A défaut, demandez une audience au Ministre ou à son S.G. avec des preuves à l’appui et posez votre problème.

      Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 23:28, par Les Militants du parti sans matricule En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    LES GRANDS MILITANTS DU PARTI AU POUVOIR SANS MATRICULE SONT NOMME POUR GERE LES FONDS DES MINISTERES.

    Monsieur Sougrinoma Bruno DIPAMA, Mle 01 2016 AN, Juriste-gestionnaire, 2ème classe, 10ème échelon, est nommé Directeur général du Fonds permanent des collectivités territoriales.

    – Madame Ravigsida Dorcas TIENDREBEGO, Economiste, est nommée Directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) ;

    – Madame Ravigsida Dorcas TIENDREBEGO, Economiste, est nommée Directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) ;

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 08:47, par Un Burkinabê En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    @ Wawa : je pensais que les Présidents de nos universités publiques sont élus par leurs collègues et nommés en Conseil des Ministres. Si ce que vous dites est vrai (je suppose que vous êtes du corps professoral) alors attendez les prochaines élections pour le sauter à travers les urnes. Arrêtez de distraire les gens !

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 13:05, par gongoni En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    Bonnes gens excusez -moi de cette digression mais le sujet me semble tout de même très grave . Dans sa rubrique "lettre pour Laye " de ce jour ,le journal Observateur PAALGA a reproduit des propos attribués à la ministre de la femme et de la Solidarité nationale à l’endroit du peuple burkinabè sur une chaine de télé 3TV . C’est vraiment insultant ces propos ,car c’est bien les citoyens lambda qui constituent le vrai peuple burkinabè et qui mérite un minimum de respect quand une autorité publique s’adresse à lui sur quelque sujet que ce soit . Si vraiment ces propos sont vrais, alors là c’est très très grave . Et il est inadmissible que le président du Faso et son Premier ministre puissent tolérer ce genre de propos de la part d’un ministre à l’endroit du peuple burkinabè . Dans n’importe quel pays qui se respecte ces propos auraient coûté à la ministre son poste . Plus grave ce n’est pas la première fois que cette dame trop imbue de sa personne et persuadée d’être supérieure à tous les autres burkinabè , s’adresse à l’opinion nationale avec arrogance, désinvolture ,désobligeance ,insolence et irrespect . Rappelez vous de cette histoire de vol de millions à son domicile par ses bonnes . Un homme ou une femme publique ne peut pas poser des actes immoraux et méprisants vis à vis du peuple et se refugier sous le prétexte de la vie privée pour ne pas subir les conséquences de son mauvais comportement . Sincèrement ,tant que le président du Faso ne se décidera pas à virer en plein midi certains ministres pour leurs bêtises ce pays s’acheminera inexorablement vers le chaos .

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 13:33, par Vérité En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018

    Wawa, A te lire on sent que tu es contre le président de l’Université de Dédougou. Mais sache que rien ne peut contre la volonté de Dieu . C’est un Enseignant-Chercheur digne de ce nom et connu pour son franc parlé. La jalousie ne sert à rien.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés