Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) sensibilise les agents publics de l’Etat, à Zorgho

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • jeudi 29 novembre 2018 à 15h00min
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) sensibilise les agents publics de l’Etat, à Zorgho

La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) a initié un séminaire de sensibilisation à la protection des données à caractère personnel au profit des agents publics de Zorgho, province du Ganzourgou, dans la région du Plateau Central. Le mardi 28 novembre 2018, ces agents ont eu droit à trois communications. La première a porté sur le thème « Cybercriminalité, sécurité des systèmes d’information et enjeux liés à la protection des données personnelles ». La deuxième a porté sur le sujet « Réseaux sociaux : mode d’emploi pour une meilleure protection des données personnelles et de la vie privée ». Enfin, une présentation du la CIL a été faite aux agents publics.

Les agents publics de Zorgho savent maintenant comment protéger leurs données à caractère personnel. Ils ont bénéficié d’une sensibilisation sur ce sujet le mardi 28 novembre 2018, dans la salle de réunion du haut-commissariat du Ganzourgou. Ils ont eu droit à trois communications. La première a été livrée par Sié Maxime Da, directeur de l’expertise technique et du contrôle à la CIL. Son speech a porté sur la cybercriminalité. Il a révélé aux agents publics que sur internet, on peut faire l’objet de chantage, d’espionnage.

L’espionnage peut se faire à travers les téléphones portables, les ordinateurs de bureau, les disques durs et les clés USB. L’installation de certaines applications peut être aussi un hameçon. Il a également révélé qu’une fois un disque dur ou une clé USB mis hors service, il est plus prudent de le détruire. Il existe des logiciels qui permettent de restaurer toutes les informations qui y ont été enregistrées.

La deuxième communication a porté sur les réseaux sociaux. Elle a été animée par Ahmed Noël Ouédraogo, secrétaire général de la CIL. Il a noté que les réseaux sociaux permettent le réseautage, le partage de connaissances, mais il y a des dangers. Il y a le vol d’identité, la rencontre de cyber-prédateurs, le cyber-harcèlement, le risque d’être ridiculisé ou insulté.

Pour cela, il faut toujours être prudent. La dernière communication a été faite par la présidente du CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané. Elle a expliqué que son institution est chargée d’aider les citoyens à protéger leurs données. Elle a aussi rappelé qu’on n’a pas le droit de publier les données d’une autre personne sans son consentement. Cela est passible de poursuites judiciaires.

Les agents publics étaient satisfaits des communications. Du commandant de la brigade de la gendarmerie au directeur provincial de la police, en passant par le maire de Boudry, ils étaient tous heureux d’avoir bénéficié de ces éclairages. Le haut-commissaire de la province du Ganzourgou, Robert Zoungrana, a salué l’initiative de la CIL.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Médias et Jeunesse : Les spécialistes appellent à l’encadrement et à la formation
Réseaux sociaux : La CIL met en garde contre la diffusion des images de victimes d’attaques
50ème Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : Déclaration de Madame Hadja Ouattara/Sanon, ministre du Développement de l’économie numérique et des postes
Galian 2019 : Paténéma Oumar Ouédraogo, lauréat du prix spécial de la Mission Fas’eau
Galian 2019 : Tiga Cheick Sawadogo de LeFaso.net remporte le prix spécial de l’ARCOP
Elections et défis sécuritaires au Burkina : La responsabilité des journalistes en question
Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave
Hackathons 226 : "La Poste plus" pour rapprocher les Burkinabè des services postaux
Bobo-Dioulasso : Le salon Africa Digital Space a clos sa première phase
Protection de la vie privée sur les réseaux sociaux : La Cil sensibilise les femmes des marchés et yaars de Ouagadougou
26e Journée de la liberté de la presse : « Le défi majeur est de préserver l’Etat de droit et le vivre-ensemble démocratique », déclare Boureima Ouédraogo
Message de monsieur le ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, remis Fulgance Dandjinou, a l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés