Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 28 novembre 2018 à 19h57min
Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

Le grand déballage du général Gilbert Diendéré se poursuit ce mercredi 28 novembre 2018 à la salle des banquets de Ouaga 2000. Selon l’accusé, au moment des faits, c’est-à-dire le 16 septembre 2015 et jours suivants, des réunions du "comité des résistances" ont été organisées.

Golf affirme détenir la liste des participants et leurs contacts au cours des séances qui se sont tenues les 18, 19 et 20 septembre 2018. Aussi, dit-il, il est en possession des comptes-rendus de ces rencontres. Il a été décidé, au cours de ces réunions, de faire des victimes surtout des enfants afin de le coller sur le dos du général, a-t-il indiqué. Et d’ajouter qu’il y a des partis politiques (dont il a décidé de taire les noms) qui font partie de ce "comité de résistance".

Les copies de ces comptes-rendus ont été mises à la disposition du juge d’instruction, mais cela n’a pas été exploité, a-t-il confié.

Qu’est-ce qu’on a voulu cacher ? Pourquoi le juge d’instruction ne s’est pas intéressé à ces documents ? Le général Diendéré s’interroge.

" Les choses ne se sont pas passées correctement au niveau du juge d’instruction", a conclu l’accusé.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 novembre à 13:16, par fils du pays En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Ce general est un menteur. Ce n’est pas la premiere fois que tu un coup d’état. La hierachie militaire a ete plus maline que toi. Tu as fait le coup d’état avec tes amis du RSP et voulait que les autres partage le risqué avec toi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 13:26, par TANGA En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Si ces déballages sont vrais, alors : Néinbin naan saan.
    Hey Golf, dis nous les noms pour que nous ne pactisons pas avec des diables sans savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 13:59, par sheiky En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    C’est pathétique. Dans un autre contexte, ces révélations auraient été intéressantes. Mais dans la posture actuelle de l’accusé, cela a du goût de vinaigre.
    Je pense que tout le monde connait aujourd’hui la nature véritable de l’homme. A la limite normale...

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 14:48, par sidbala En réponse à : Proc\xe8s du putsch du CND : Des partis politiques auraient complot\xe9 contre le g\xe9n\xe9ral Diend\xe9r\xe9

    Pour la patrie toute la lumière doit être faite. Il NY a rien a cacher le général du haut de son âge de son expérience et de lamour qu’il a pour son travail est prêt a tout moment a dire ce qu’il sait de cette ténébreuse affaire de coup de d’État.
    Le tribunat doit tout faire pour la justice et toute la vérité sorte de ce procès sans quoi le peuple décline toute responsabilité de ce qu’il adviendra
    .

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 15:05, par LE RUSSE En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Hé le général ment s’il dit vrai qu’il nous cite des noms, mais ou est la difficulté pourquoi accusé le juge d’instruction alors que tu à la parole.Un général menteur.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 15:10, par Fasolibre En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Si vous qui avez donné l’information au juge n’êtes pas capable de la publier, moi je peux comprendre le juge de n’en avoir pas tenu compte.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 15:40, par Baroudeur En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Le général divague. On lui demande qui a fait le coup d’état, il ne répond pas à cette question mais a le culot de dénoncer des gens. C’est de la diversion. Il a assumé un fait, Tous les actes posés lui sont imputable. Ce qu’il doit garder en tête, c’est de savoir que l’objectif des partis politiques, c’est de conquérir le pouvoir. Ils ne se sont pas organisés ou formés pour avaliser des coups d’état de qui que ce soit. N’a-t-il pas comploté pour éliminer Thomas SANKARA, Henri ZONGO, LINGANI, et autres ? Combien de fois il a comploté contre ses camarades, collègues, etc. ? aujourd’hui, il veut s’ériger en victime. Comment de personnes ont souffert et continuent de souffrir par ses actes ? Lui au moins, il a la chance d’être en vie et est devant un tribunal. Pourquoi ne cite-t-il pas les syndicats et les vaillantes populations. Il devrait aussi avoir les listes et les procès-verbaux de rassemblement de ceux-ci. Ne dit-on pas que le bourreau a peur du couteau ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 15:57, par Alexio En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Voila des gens qui n ont pas fait une journee de guerre, mais ils sont nommes General de l Armee et de la gendarmerie par leurs ramifications politiques. Alors que leur tenue au prime abord leurs defendaient. Mai par la force des choses la France dans le couloir a laisser cette armee dans notre Armee nationale regnee en tyran sur nos mingres ressources.

    Des militaires devenus des hommes d affaires qui se partageaient l argent vole du contribuable au su et du du president Compaore.

    La Device etait prenex ceux que vous avez besoin, mais gardez Kossiam pour moi a sueur et a sang de ceux qui tenterons l aventure.

    Des bandits de la republique qui faisaient la pluie et le beau temps dans ce pays. Ou tous genards etaient liquider sous ordonance.

    La Mort dde lhonnete juge Nebie, na jamais ete elucide par l obstruction de cete bande d assassins.

    Le kapital humain assassiner sous le regime Compaore est atroce. Voila pourquoi ses bourreaux par tous les moyen se defendent par delation. Zida au moins a ete la cause et levecteur de la dislocation du RSP qui avait jouer son role jusqu asa disparution.

    Il n etait pas une armee republicaine, mais un escadron de la mort pour des fins politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 16:13, par Pathe Diallo En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Le General doit certainement revoir sa vie de putschiste au service de Blaise Compaore. La mort de Thomas Sankara, Lengani Jean Baptiste, Henry Zongo pour ne citer que ceux-là. Quel rôle avait-il joue ? que sont devenus les familles, les veuves et orphelins de tous ces gens. En supposant même qu’il ne les a pas tué, au moins des hommes qui étaient sous ses ordres l’ont fait. Il n’a rien fait pour la justice. Aujourd’hui, son tour est arrivé et il doit assumer. Qu’il soit innocent ou coupable cela ne compte pas actuellement. La hiérarchie militaire l’a trahi comme il l’avait fait à d’autres en son temps. Ce procès révèle aussi qu’en réalité le Burkina Faso n’a pas d’armée, la hiérarchie militaire ayant été infiltre par les politiques ! Les généraux, les colonels et autres sont tous impliqués dans la politique. Il faut reformer l’armée toute entière. Diendere et Zida sont les mêmes dans cette affaire. Ils sont tous le produit du systeme !

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 16:21, par boss En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Le Général DIENDERE 🌟🌟🌟🌟🌟qui brille et brillera pour toujours. Certains ne se fient qu’à l’intoxication médiatique macabre dont vous faites l’objet, pourtant, ils sont loin d’imaginer que vous êtes un homme équilibré et honnête, franc et fidèle, loyal et serviable ! Ils ne savent pas que dans ce procès vous assumer toujours et prenez encore des flèches pour vos hommes en tant que chef ! Si vous aviez déformé quelque chose, je suis sur qu’il y aurait du bruit parmi ces personnes abusivement accusées. Mais non, j’ai remarqué que c’est à la lecture des déclarations faites par l’adjudant-chef Nion, que le tumulte s’est fait sentir au niveau de vos co-accusés ! C’est alors que j’ai compris que cet homme n’avait pas dit la vérité !
    Je suis en harmonie avec vous quant à l’inculpation de certains chefs militaires qui ont joué un rôle majeur dans cette crise : je pense particulièrement au Général Zagré. Celui là même qui vous annoncé lors d’une réunion en tant que président du CND, n’est pas inquiété tandis que, certains sont dans la tourmente parce qu’ils ont été dans la sécurité du Général DIENDERE ! Le Général DIENDERE était EBOLA à cette période, tu l’appelles, lui ecrit, lui rend visite, tu es contaminé. Mais ceux qui l’ont aidé à prendre des décisions que d’autres ont exécutés sont impunément immunisés par la manigance, les calculs politiques.
    Un procès batti sur des pièces bâclées, tripatouillées, une expertise ou un rapport qui se lirait du bas vers le haut (c’est l’expert qui le dit). Comment jusqu’à l’heure actuelle les accusateurs ne sont pas en mesure d’établir qui a tué, avec quelle arme, quelles munitions ? C’est la preuve que les moyens mis dans le cadre de cette affaire ont servi à des intérêts personnels des acteurs de cette justice qualifiée d’exeptionnelle, militaire. Le parquet militaire, intervient avec d’énormes difficultés sur les questions de droit, avec une touche d’arrogance , comme s’il se vengeait de quelque chose. Ses questions frisent parfois le ridicule ! Mais le ministère public est bien aidé dans sa besogne par les parties civiles, comme s’il y avait un vase communiquant entre ces 02 acteurs..
    Cela dit, j’ai confiance au Juge Seidou Ouedraogo, j’ai entendu dire qu’il était un bon juge. De même, j’ai confiance en vos avocats, Me SOME Mathieu, Me DABO Latif, Me Yelkouni Olivier et leurs confrères étrangers..je sais que ce sont des avocats brillants.
    Enfin, mon Général, j’ai confiance, j’ai foi, que la fin est proche pour tout cet acharnement. Le temps n’est plus loin où vous recouvrez votre liberté, le temps n’est plus loin où les burkinabè comprendront ce que vous avez assumé. Le temps n’est plus loin mon Général.
    Puisse Dieu toujours demeurer en vous ! Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 16:29, par Nabiiga En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    .....à vrai dire, je suis déçu par les déclarations de Gilbert. Je m’attendais des réponses beaucoup plus différentes des enfantillages de ceux qui l’ont précédé mais il parle comme un enfant ; un enfant peureux dois-je dire. Comment peut-il dire qu’il ne savait rien du coup alors que c’est lui qui l’a organisé de toutes pièces. Alors donc, il n’y a pas eu de coup d’état. S’il y a eu coup d’état, il faut qu’il a son origine.
    Qu’est-ce que les actes des partis politiques ont à avoir avec la question qui cherche à savoir qui a fait le coup d’état. Que les parties politiques ait comploté ou pas, ils l’ont fait parce qu’il y avait un coup d’état et c’est justement l’origine de ce coup d’état qui est question et non pas ce que un tel ou une telle organisation a fait ; absolument rien à avoir et hors contexte. Le tribunal cherche à situer les responsables du coup et non pas situer les actes de quiconque lors de ce même coup d’état. Un peureux sans colon vertébrale que nous croyons tous, malgré nous, un homme brave. On l’appelle abusivement un stratège hors paires hé bien vous voyez votre stratège n’a aucune stratégie. Il fait pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 17:03, par Pique En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Pauvre de nous.Moi qui croyais qu un Gal c est plus digne.A l image de son coup d etat a la maternelle le Gal se defend de la meme maniere.Je comprend mtnt le niveau de developpement de nos pays Africain.Je commence a etre d accord avec celui la qui disait que pour etre militaire un cerveau n etait pas necessaire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 17:56, par luther En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Honnêtement le Burkinabè est pathétique, on dit vérité et quand on commence le déballage vous criez au mensonge ! au mensonge !! En fin de compte, que voulons nous au juste ?
    Que le Général dise que oui, DIEU n’a jamais existé au Burkina ! et l’enfer c’est les autres.
    Que le Général dise tout, ce qui est sure les 18 millions que nous sommes chacun saura tirer son verdict.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 18:22, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Aux internautes ‘’’Baroudeur et Pique’’’’ Merci pour vos humbles remarques, et je vous demande de se calmer. Si vous me lisez, dans une de mes critique fondée concernant la venue de Gilbert Diendéré devant les juges le lundi 26 Novembre 2018, une analyse repris par le site de ZOODOMAIL avec comme titre ‘’Un citoyen demande au General Gilbert Diendéré de dire la vérité Ka.’’’

    Connaissant Gilbert Diendéré depuis plus de 40 ans j’en suis sûr qu’il me lit avec passion. Et à la fin, ma doléance prendra le dessus pour qu’il ait la clémence du peuple et les juges. C’est-à-dire assumer a 100% ses actes et demander pardon sans vouloir décharger son fardeau sur des autres. Car, pour lui comme Hermann yaméogo, Djibril Bassolé, les ruses s’arrêtent là.

    En lisant les diverses critiques sur les réseaux sociaux et à la radio, ainsi que la presse écrite après ses passages des deux jours devant ses juges, le général Diendéré et ses conseillers ont compris que Ka a raison, et sa seule porte de sortie honorable sera d’assumer ses actes comme il l’a fait au début de son coup d’état à la maternelle.

    Gilbert Diendéré, comme Hermann Yaméogo, Djibril Bassolet savent très bien que des putschs manqués qui ont donné lieu à un procès juste et équilibré, l’on peut dire que le Burkina n’en a point connu, car ils connaissent les couloirs de tous ces putschs parchemin des morts inutiles. Sous Lamizana, des proches de Maurice Yaméogo, accusés d’avoir tenté un coup d’Etat, avaient été jugés à la sauvette et jetés en prison. Sous le capitaine Thomas Sankara avec son ministre de justice sanguinaire nommé Blaise Compaoré et son complice Gilbert diendéré, des Burkinabè accusés du même crime, après un simulacre procès dans l’enceinte du camp Guillaume Ouédraogo, ont été fusillés au grand désarroi de leurs proches. Mais la palme d’or des exécutions sommaires liées à des putschs supposés ou réels, revient au régime de Blaise Compaoré et de ses complices Diendéré Gilbert et de son frère François Compaoré. Et celui qui était à la manœuvre, ironie de l’histoire, est le Général Diendéré. Ce que nous souhaitons, surtout ce que le peuple Burkinabé espère, c’est que toutes les zones d’ombres qui l’entourent, soient élucidées. C’est en cela que l’on peut dire que l’heure de vérité a sonné. L’on peut également affirmer que la Justice Burkinabè joue aussi sa crédibilité. Et au-delà de cette institution, c’est tout l’édifice démocratique que nous sommes en train de construire, qui sera évalué.

    Je profite dire aux internautes profaner et Elkaboteur qui reste la même personne, et qui veut pousser le général en carton dans la fournaise en le caressant dans le sens des poils d’aller se faire foutre, il n’aura aucune auto critique de Ka.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 18:39, par Truman En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Charles Pasqua, un homme politique français, disait ceci : « Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien »

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 19:20, par brunsonbala En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    GL nous voulons connaître la vérité ! Vous ferez du bien aux générations futures en nous restituant les faits sans retenue aucune et nous branlant toutes les preuves a votre possession ! Ainsi vous serez libéré du fardeau diabolique
    ue ! Rendez ce dernier service à votre
    peuple et il vous sera infiniment reconnaissant

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 22:54, par Dignité En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Ce triste personnage me dégoute encore plus ! Après tout ce qu’il a fait, c’est sans regrets et mieux, ce sont les autres qui ont fauté ! Pouvions-nous en attendre mieux de ce personnage difficile à cerner lorsqu’on sait que même devant l’évidence (le coup d’Etat de 1987 et celui de 2015) il a nié et nie les faits !
    Rappelons-nous de l’une des dernières réactions de Maître Guy Hervé KAM en septembre 2015 lorsque ce général constatait l’échec de son coup ! Maitre a dit en substance ceci ;"ce genres d’individus en justice sont difficile à coincé tant leur paroles ne valent que ce qu’elles valent et ils sont prêts à tourner constamment les autres en bourrique" ; c’est en gros ce que j’ai retenu de son propos !
    Je dis simplement que Maître GHK avait vu juste !
    Seulement, ça craint pour les lendemains quand on finira par convaincre tout citoyen que ça ne sert à rien d’aller en justice !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 02:15, par damy16 En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Il faut être le plus idiot de la terre pour croire à tous ceux que ce général est entrain de raconter. Certains burkinabé me font vraiment pitié,tellement la rancoeur et la haine a pris leur coeur à cause de la chute du régime COMPAORE qu’ils sont prêts à défendre ce qui n’est pas à défendre et à suivre aveuglément les ex du régime COMPAORE au point de vouloir transformer la vérité en mensonge.Que c’est grave !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 02:28, par Femme Burkinabe Integre En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Ayiiii ! Le pouvoir c’est vraiment un poison.
    Tuer des enfants juste pour diaboliser une personne ou un groupe de personnes. C’est insensé, c’est méchant, c’est diabolique !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 14:44, par Kabre Souleymane En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Pouquoi tu as pu citer le nom de Herve Ouatt qui te conseillait de faire un coup d’etat contre Ton mentor et la tu ne peux pas citer les noms des partis politiques comploteurs ? Seul Le CDP pouvait te conseiller de tuer les jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 19:52, par Gnongre paré En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Le contraire nous aurait étonné. "Les loups de la même tanière se connaissant", aucune surprise que des Partis politiques, certains d’autres tendances idéologiques ou plus exactement, ceux-là qui regrettent de l’avoir en face comme quelqu’un qui ne leur permettra pas d’accéder au trône, aient imaginé, sinon aient engagé des actions pour le liquider comme ce fut leur cas lorsqu’ils n’hésitaient pas à liquider de sang froid et sans raison d’ailleurs ceux-là qui semblaient être pour eux des obstacles pour l’atteinte de leurs objectifs. Et comme le dit l’adage, "le retour du boomerang est généralement cinglant". Comme c’est une affaire entre les "entres", cela préoccupe très peu le peuple. Ce que le peuple veut savoir, "C’est qui a fait quoi dans cette vérité". Pourquoi lancer de telles données et refuser de donner les noms ? Est-ce pour amener les autres (co-accusés non encore entendus) de parler ou est-ce une stratégie de Défense qui planifie des aveux lors des confrontations. Ces titubations du Général inquiètent sur le bien-fondé de ses déclarations, en tout cas, jusque-là entendues.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 23:40, par Drabo idrissa En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    ce qui est sur la justice doit veillez a entterer des verités qui.pourons mettre le pays et sa population dans le chao total .c’est le seul conseil j’ai a donné

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 23:46, par Kogozanga En réponse à : Procès du putsch du CND : Des partis politiques auraient comploté contre le général Diendéré

    Général Diendere patron du renseignement burkinabe sait tout. Ou du moins presque tout. Il savait au détail près le calendrier de Zida son meilleur énnemi, il est au courant de tout ce qui se passe à ouagadougou surtout du côté des partis politiques et des OSC. Ce monsieur se réveille un jour et se retouve président du CND. Sans connaître les auteurs du coup il cherche et obtient le soutien de la hiérarchie militaire. Si lui grand officier des renseignements patron du KGB burkinabe ne connaît pas les vrais responsables cela suppose que les chefs militaires qui l’ont soutenu ont donné leur accord saNS poser de questions. Soyons serieux quel realisateur peut nous produire pareil scenario ? .Voilà le raisonnement de notre vaillant général expert en putchs. Selon notre général connaître les responsables du coup à peu d’intérêt. Cette comédie va durer combien de temps ? Quand un général sortie de la prestigieuse école de saint cyr passe par d ignobles contorsions pour enfoncer son promotionaire devant toute la nation, c’est la tunique de tous les officiers de notre pays qui se trouve ainsi maculée par la merde d’un personnage indigne de son rang. Si pour notre officier la fraternité d’arme n’à désormais aucun sens qu’il accorde un minimum de respect à l’esprit de promo. Les geremiades sous forme de pardon ne peuvent émouvoir personne sauf ceux qui mangent dans ses râteliers. Au lieu de depenser autant de temps et dargrnt pour nous sévir un tel spectacle, allons vite à l’essentiel. Diendere veut gagner du temps. Soyons vigilents !!@

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Quand le Général Diendéré se fâche : « Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans »
Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré
Procès du coup d’Etat : « Je ne tape jamais en dessous de la ceinture », lance le commandant Alioune Zanré à Me Jean Yaovi Dégli
Procès du putsch du CND : "Michel Kafando a laissé le loup rentrer dans la bergerie", selon Me Mamadou Sombié, avocat de la Défense
Procès du putsch du CND : "Si le coup d’État était préparé, je n’aurais plus besoin de convoquer la hiérarchie militaire", dixit Diendéré
Procès du putsch du CND : "La seule vérité, c’est Dieu qui la détient", selon Me Jean Yaovi Dégli (Défense)
Procès du putsch du CND : Faire un coup d’Etat pour en empêcher un, pour la démocratie !
Burkina : Les gens [terroristes] sont rentrés chez nous suite à la dissolution du RSP (Diendéré)
Dissolution du RSP : Le président Kafando devait respecter sa parole donnée, reproche Gilbert Diendéré
Procès du putsch du CND : Ceux [terroristes] qui venaient ici, continuent de venir aujourd’hui, selon Diendéré
Procès du putsch du CND : Des empoignades entre le général Diendéré et Me Guy Hervé Kam
Procès du putsch du CND : Enfin les avocats des parties civiles parlent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés