Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Romuald Dofini • mercredi 28 novembre 2018 à 00h44min
Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

Le 8 novembre 2018, le gouvernement burkinabè a décidé d’une augmentation de 75 F sur le prix du litre à la pompe du super et du gasoil. C’est face à cette mesure que des responsables syndicaux et politiques appellent la population, le 29 novembre 2018, à une marche de protestation pour exiger le retour aux anciens prix. Une décision que le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba, n’apprécie pas. Car il estime que « quiconque comprend un peu l’économie, le mécanisme de fixation des prix dans un pays qui est enclavé comme le Burkina Faso, comprendra très facilement que le Burkina Faso ne peut pas vivre isolé du monde entier ».

La ville de Bobo-Dioulasso a accueilli, les 26 et 27 novembre 2018, la rencontre gouvernement/secteur privé. Au cours de ce rendez-vous, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a donné sa position sur la marche qu’organisent des responsables syndicaux et politiques, le 29 novembre prochain. Selon lui, « le droit de marcher, la liberté d’opinion sont des droits constitutionnels. Ce sont nos droits qui sont reconnus par notre Constitution et tous les Burkinabè peuvent marcher, peuvent protester, mais dans la limite du respect de l’ordre. On peut marcher, mais il faut éviter les débordements qui se traduisent par des casses et des troubles à l’ordre public ».

Toutefois, il a exprimé son mécontentement face aux agissements des organisateurs de la marche de protestation. « Quand j’écoute les responsables syndicaux [et] politiques s’exprimer sur cette question d’augmentation des prix des hydrocarbures, j’avoue que je me demande souvent est-ce qu’ils croient vraiment à ce qu’ils disent. Ou bien ce qu’ils disent est motivé par des considérations de harcèlement politicien. Parce que quiconque comprend un peu l’économie, le mécanisme de fixation des prix dans un pays qui est enclavé comme le Burkina Faso, comprendra très facilement que le Burkina Faso ne peut pas vivre isolé du monde entier. On ne peut pas continuer à accorder des subventions qu’on ne peut pas payer. C’est pourquoi nous avons fait un premier pas en augmentant le prix du super et du gasoil. Et cette augmentation ne suffit même pas pour rattraper l’écart qu’il faudrait pour revenir à l’équilibre. Cet écart est beaucoup plus élevé, et tourne autour de 135 F CFA le litre », a expliqué Paul Kaba Thiéba.

« Il y a des gens qui ne veulent pas que les Burkinabè s’entendent »

Pour lui, le Burkina ne peut pas vivre au dessus de ses moyens. Si le gouvernement a ajusté le prix des hydrocarbures, c’est parce que la subvention commençait à avoir un impact insupportable pour les finances publiques. « C’est pourquoi mon gouvernement était obligé de mettre en place un mécanisme pour faire en sorte que les prix des hydrocarbures soient un peu le reflet sur ce qui se passe sur le marché mondial », a-t-il expliqué.

Aussi, il s’interroge sur la bonne foi des organisateurs de la marche du 29 novembre. « Il y a des gens (…) qui ne veulent pas que les Burkinabè s’entendent. Quand les Burkinabè s’entendent, ils ne sont pas contents. Et il faut qu’ils jettent de l’huile sur le feu pour mélanger les Burkinabè, pour les opposer les uns aux autres, semer le désordre dans le pays », a-t-il déploré.

A l’en croire, le prix du baril de pétrole a augmenté sur le plan international depuis deux ans. Et depuis mai 2016, le gouvernement burkinabè n’a pas touché au prix des produits pétroliers, il avait même baissé de 50 F le prix du litre, aussi bien pour le super que pour le gasoil. « Cependant, à partir de 2016, le marché pétrolier s’est retourné. Le prix moyen, qui était de 40 dollars le baril, est monté autour de 80 dollars », a souligné le Premier ministre.

Le gaz butane et l’électricité sont subventionnés

Selon lui, son gouvernement continue de subventionner les produits pétroliers à travers plusieurs mécanismes. Il s’agit de la subvention du gaz butane et de celle accordée au prix de l’électricité.
« Que ce soit les bouteilles de 12 kg, de 6 kg, elles bénéficient de la subvention de l’Etat. Le gaz butane, qui est vendu au Burkina Faso, est parmi les plus compétitifs et le moins cher parmi tous les pays voisins, y compris les pays côtiers. Cela doit interpeler tous les Burkinabè. Comment se fait-il qu’un pays qui est à 1 000 km de la mer arrive à vendre du gaz moins cher que tous ces pays (…) côtiers ? », s’interroge-t-il.

Avant de poursuivre : « Nous accordons une subvention au prix de l’électricité. Si l’Etat ne subventionnait pas le prix de l’électricité, notamment le carburant que la SONABEL utilise, le prix du kilowatt/heure serait beaucoup plus important. Et beaucoup de Burkinabè serait exclus de l’accès à l’électricité. C’est pourquoi nous avons continué à subventionner l’électricité à travers la fixation du prix des combustibles utilisés par la SONABEL, malgré la hausse du prix du marché, pour permettre aux Burkinabè d’avoir le pouvoir d’achat nécessaire pour continuer à avoir accès à l’électricité ».

Il fonde l’espoir que les Burkinabè feront la différence entre « ceux qui sont de vrais patriotes, ceux qui veulent construire le Burkina Faso, et ceux qui passent leur temps à vendre des illusions, à faire voir des mirages aux Burkinabè ».

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 novembre à 07:14, par Sapience En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    La montagne et l’écureuil se querellèrent ; La première traita le second de "petit saint" ; Celui-ci rétorqua : " Tu es sans doute bien imposante ; Mais il faut de tout Pour faire un monde."

    Monsieur le PM, rien de nouveau dans vos propos. La seule information nouvelle est le seuil initial envisagé à savoir 125 f. Si vous faite de la communication, alors, dites aux concitoyens combien de litres d’essence et de gasoil que les burkinabé consomment par jour. Il sera plus facile de calculer les délais nécessaires à la mobilisation des sommes dues à la Sonabhy.

    Pour le reste, inutile de chercher à faire des leçons de morale aux autres. Faites plutôt des leçons d’histoire et cela permettra de mieux vous comprendre.

    Examinez ce qui est pour vous la plus grande vérité. D’où vient cette vérité personnelle ? Débarrassez vous des préjugés qui vous amènent à considérer les intérêts des autres comme étant laids, inappropriés et inauthentiques. Épargnez aux autres vos jugements de valeurs acrimonieux.

    Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 07:22, par Le Sage En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    L’État burkinabè est d’ores et déjà en faillite. Le prix du carburant est moins cher aux USA, en France qu’au Burkina alors que le pouvoir d’achat est au moins de 655,97 fois plus. C’est ça la triste réalité qu’un Premier Ministre ne veut pas comprendre en avançant de manière erronée que depuis son arrivée le pouvoir d’achat des burkinabè a augmenté. C’est très très grave cette déclaration. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 08:14, par Pépé En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Monsieur le Premier Ministre, je ne comprends peut être pas l’économie mais je sais quand meme comparer. Comme vous le dites si bien, la cote est à 1000 Km de chez nous. Cela n’est pas nouveau et on doit en tenir compte dans nos prévisions et autres planifications. Un pays comme l’Ethiopie la cote est encore plus loin mais le litre d’essence est à 400 FCFA, l’eau et l’électricité est pratiquement gratuit. C’est bon de prendre les exemples qui arrangent votre politique anti social mais c’est encore mieux d’être objectif. Vous et votre gouvernement vous communiquez très mal et à la limite vous insultez vos concitoyens. Il aussi nous dire dans un litre d’essence combien pourcentage de taxe vous prélevez pour être plus complet dans votre argumentaire

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 08:24, par Verité fait mal En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    "Chasser le naturel, il revient au galop."
    Ce régime est pire que celui du Blaiso. La gouvernance du Blaiso au moins était la version authentique, originale. Mais là c’est une copie lessivée de la gouvernance sévèrement décriée et rejetée par la population de 2014 qui s’installe allègrement, sans vergogne. une gouvernance à la cow-boy, comme quelqu’un l’avait dit, et par la répression systématique des libertés syndicales. La mal cause ministérielle prend du terrain et pour voiler son incapacité et l’inconséquence de ces actions, on s’empresse de crier le premier "c’est x et y qui m’empêche de satisfaire le peuple". DOMMAGE POUR TOUT LE MONDE

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 08:25, par YAWOTO En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Mr. le premier ministre, le problème n’est pas une compréhension des mécanismes économiques, même celui qui n’est pas allé à l’école peut comprendre si on lui explique bien puisqu’il sait au moins qu’on ne produit pas du pétrole. A mon humble avis, les justificatifs de la colère se trouve résumé en cette phrase " les uns mangent et les autres regardent " et vous savez qu’elle est la conclusion " c’est ainsi que naissent les marches et les insurrections".
    Réduisez le train de vie de l’état : gouvernement, présidents d’institutions et autres haut fonctionnaires qu’on croirait qu’ils travaillent dans un autres pays( avantages exorbitants) et maintenant demandez des sacrifices au peuple ; je suis convaincu que le peuple l’acceptera, mais l’exemple doit venir d’en haut.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 08:25, par HUG En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Le décret de 2008 relatif aux remunérations des membres du gouvernement est -il respecté oui ou non. Combien de vos ministres sont ’ils payés sans respecter cet décret ? Si ces ministres et vous avaient accepté de faire des sacrifices pour être rémunéré en tenant compte de ce décret cela n’allait t-il pas soulager les caisses de l’Etat ? Le problème c’est toujours l’autre mais pas moi. De mémoire c’est sous le règne du pouvoir du MPP et acolytes que ce décret a été bafoué.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 08:37, par lemaitre En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Mr le P M ,arrêtez un peu vos discours tordus. qui ne comprend pas l’économie ?

    j’ai suivi une formation en économie tout comme vous.et nous savons tous que ce gouvernement cherche par tout les moyens à reprendre les maigres sous des fonctionnaires qu’ils disent augmenter à la conférence nationale du système de rémunération des agents publics de l’état.

    vous et moi savons bien ou vous pouvez récolter l’argent pour continuer à subventionner le carburant et le gaz.mais non vous préférer ruiner les fonctionnaires qui peinent à subvenir à leur besoin quotidiens.arrêtez de nous prendre pour des idiots car nous avons tous fait l’école.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 08:45, par James En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Merci Monsieur le Ministre !
    Je suis totalement bouleversé par les réactions de certaines personnalités qui se disent éducateurs, des personnes d’une certaine autorité qui réagissent comme si elles vivent dans une autre planète à fortiori si elles viennent de naitre hier soir. Est ce qu’on a besoin de dire à ces plaignard toutes les décisions avant de les adopter. Basolma n’a pas honte de ses propos en voulant inviter au gouvernement de les consulter. S’il a besoin d’être consulté qu’il cherche plutôt à travailler pour le pays en acceptant les propositions de poste pour mieux servir sa nation. Que Dieu bénisse le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 09:39, par UPC 88888 En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    DEMANDER A MR BASSOLMA D’ETRE LE MINISTRE DE L’ECONOMIE ET NOUS SERONS TOUS SAUVER DE LA MISÈRE. MR BASSOLMA EST UN HOMME HONNÊTE ET INTÈGRE QUE LE CGTB INSISTE A CE QU’IL SOIT NOMME COMME MINISTRE DES FINANCES TOUS LES PROBLÈMES QUE NOUS CONNAISSONS VONT TROUVER LEURS SOLUTIONS. HUMM C’EST FACILE DE CRITIQUER .ON RECONNAIT LE VRAI MAÇON AU PIED DU MUR.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 10:14, par James En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Merci Monsieur le Ministre !
    Je suis totalement bouleversé par les réactions de certaines personnalités qui se disent éducateurs, des personnes d’une certaine autorité qui réagissent comme si elles vivent dans une autre planète à fortiori si elles viennent de naitre hier soir. Est ce qu’on a besoin de dire à ces plaignard toutes les décisions avant de les adopter. Basolma n’a pas honte de ses propos en voulant inviter au gouvernement de les consulter. S’il a besoin d’être consulté qu’il cherche plutôt à travailler pour le pays en acceptant les propositions de poste pour mieux servir sa nation. Que Dieu bénisse le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 13:28, par SOME En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    voila ce qui arrive quand tout un peuple n’a pas eu le courage de se prendre en main au lieu de faire sa revolution et remettre le pouvoir a des vauriens rapaces et charognards qui ont fait leurs preuves de nuisance pendant des années.Ces gens ne font que reagir comme le font leurs maitres et c’est ce lmeme peuple qui va payer. C’est normal
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 14:02, par Alors En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Ce gouvernement n’a plus d’idées. Allez, au suivant !

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 15:42, par Harouna En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    M Paul Kaba Tiéba, nous allons marcher le 29 et encore d’ autres jours. Votre fascisme ne nous empêchera pas d’ aller en grève. Un regime sans vision ni compassion pour son peuple n’ a pas longue vie.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 16:56, par silence En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    PKT le 29 est un outils efficace pour constater que depuis votre arrivé au pouvoir le pouvoir d’achat des burkinabè a augmenté.

    Répondre à ce message

    • Le 29 novembre à 16:18, par trobeau En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

      en tout cas le pouvoir d’achat à augmenté.vous savez pourquoi ?parce que en nous depouillant pour vivre une vie d’el Dorada burkinabé, pkt n’en voit que ce qui arrive à son compte.en effet les théorie à économique stipulent(suis pas économiste moi) probablement que"lorsque tu obtiens plus et que la valeur croît ,c’est que le pouvoir d’achat augmente."(?)oubiem si on paie des produit de luxe c’est que le pouvoir d’achat augmente.pkt ne sais pas dans quel situation il nous a mi.une situation merdique dont nous les étudiants ,économiquement faible paie un double prix.en effet en mettant en marge les difficulté de la population active ,considérons le cas de l’étudiant qui est considéré comme non actif.la bourse intermédiaire pour nos major de promotion sont inaccessibles,même avec 14 de moyenne en première année(svt ,ses...) pour cause de retard.donc tout le monde est obligée de toucher le FONER. et qu’est ce que le FONER ?c’est une. somme d’argent pour soutenir les étudiants ,175000fr par an depuis 2014.on vous offre 50000fr pour 3mois soit 15000fr pose mois.ce qui correspond à 500fr par jour:matin 150 ,midi 200fr soir 150fr.on nous dira qu’on a un restaurant ,oui ,ça prend 7000fr par moi pour la restauration.on ne compte aucun dépense quotidien .le niveau de vie au Burkina FASO caractérisé ces dernier an né par une disparition des vendeuse de nouriture à l’archaique et ouverture des kiosque dont le plat est à 300fr ,il faut un norme de 1000fr par jour pour couvrir tes dépenses.de plus avec le bus universitaire on les confie à la sotraco qui nous dit avoir fixé le prix à 4000fr par mois , puis 3000fr par mois.donc 10000fr déjà pour le transport et la restauration.comment 5000fr peut il couvrir les frais dachat des photocopies de cours chaque mois qui peut faire 2000fr plus les documents obligatoire dont le prix est ecorbitant ?alors qu’un certain ministre louait leur effort pour le foner,ils oublient que conscient des difficulté qui fait que nous somme obliger de lâcher l’université pour travailler ,d’où le nombre de ceux qui arrivent en licence ne dépasse pas 50 par filière sur les 2000étudiant en première année Michel kafando à amené à 225000fr. sous élections les rock ont promu quoi ?améliorer les conditions de vie et d’études, puis voilà...nous somme dans la merde.essence plus chère ,impossible de parcours une distance pour arriver au lieu de stage ,abandonner le stage pour travailler ou autre.maintenant la sotraco paie bien letat.selon pkt le pouvoir d’achat à augmenter.on exige 2000fr par moi et confier la gestion des bus au cenou,mais selon eux , nous somme des aigri.
      on demande de soutenir les 50 étudiant par filière qui persévérant pour avoir leur licence par filière avec le foner.mais saloon eux,le foner est fixé à 4ans(la norme de licence est 6ans).et que l’étudiant est nanti par rapport à celui qui n’a pas fais le CP1 ,qui même s’il se met à vendre du bonbon. aura plus de 500fr par jour par rapport à nous qui manquons de temps libre et somme à une contribution autant plus dynamique si nous maîtrisons le savoir faire.vivement ....

      Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 17:15, par Une citoyenne En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    il se gratte pour rire le gars......il est séreux la ????????

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 19:04, par brunsonbala En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    quel conseil la lumière peut elle donner aux ténèbres, si ce n’est des moqueries ! Ne m’empêcher pas de me moquer de vous ! C’est un droit que j’ai sur vous !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 05:01, par el pistelero En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Paul grâce à DIEU tu seras avec ton gouvernement au chômage

    au moins avec Blaise les ministres avaient le niveau même si c étaient des voleurs maintenant c est le comble du paroxysme de l abime nom de dieu

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 08:31, par Hermann gulmu En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Les burkinabè n ont rien vu encore.c est les miettes de campagnes du mpp qui vous interressaient non vous allez les remboursser maintenant

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 09:32, par UPC 88888 En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    SEULEMENT LES GENS PENSENT QUE LES CHOSES PEUVENT CHANGER FAVORABLEMENT SANS QUE EUX MÊME NE PRENNENT LA DÉCISION DE CHANGER . REGARDER LE COMPORTEMENT DE CERTAINS AGENTS DE LA SANTE. VOUS ME DIREZ ENCORE QUE C’EST LA FAUTE DU GOUVERNEMENT. SOYONS SÉRIEUX. COMMENT LES GENTS REFUSENT DE TRAVAILLER ET VEULENT DE MEILLEURES CONDITIONS DE VIE. LA SEULE CLÉ DU SUCCÈS POUR LE MOMENT C’EST LE TRAVAIL .

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 11:26, par CITOYEN DEPASSER En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    PKT mon cher premier ministre

    En tant que économiste faites attention a ce que vous dites le pouvoir d’achat de quel burkinabé a augmenter ?
    si ce sont les fonctionnaires qui sont autour de 180000 et si on prend qu’un fonctionnaire prend en charge 14 personnes cela fais 2.520.000 personnes que vous avez fait évolué leur revenus soit 12% de la population. si 12% de la population devient l’ensemble des burkinabé j’ai bien peur pour notre pays. sans vouloir vous offensé mon cher premier ministre faites attention a ce que vous dites et declarer.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 15:46, par Le vigilant du Sahel En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Un internaute a indiqué que "l’exemple doit venir d’en haut." C’est tout à fait juste. Monsieur le PM, vous n’achetez pas de carburant, vous roulez en VX-V8 ou bien Talisman. Les frais de votre logement sont pris en charge par les fonds publics. Dans ces conditions, le minimum de respect que vous devez observer envers le peuple, c’est de vous taire. Vous êtes l’un des Premier Ministre carrent que notre Pays n’ait jamais connu. Que Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 22:09, par zereson En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    Un PM sorti de nulle part et qui ne comprend rien du Burkina Faso !Pas étonnant comme réaction

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 11:01, par KOUDOUGOU En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    avec le mpp le pouvoir d’achat des ministres a beaucoup augmenté

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 18:38, par Tiibo En réponse à : Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs

    vivement ce sac de kaka arrivé au pouvoir accidentellement disparaisse le plus tot possible avec ses incapables de ministres pyromanes et aux derrière de guêpe qui va clouer les finances.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés