Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Programme Self-help des USA : 25 millions de francs CFA pour financer des projets au Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Marcus Kouaman • mardi 27 novembre 2018 à 19h30min
Programme Self-help des USA : 25 millions de francs CFA pour financer des projets au Burkina

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina, Andrew Young, a procédé à une signature d’accord de financement de projets, avec huit associations de droit burkinabè. La cérémonie est intervenue dans l’après-midi du lundi 26 novembre 2018 au sein de l’ambassade américaine à Ouagadougou.

50 000 dollars US, soit 25 millions de francs CFA. C’est le montant total alloué par le peuple américain, à travers le Programme Selp-help (auto-assistance), pour le financement de huit projets, cela après une pause d’une année. Selon le coordonnateur du Fonds d’auto-assistance, Abdoulaye Zoromé, Selp-help est un programme créé pour le soutien des initiatives locales de développement qui existent depuis des années. « C’est un fonds discrétionnaire de l’ambassadeur [des Etats-Unis] qui sponsorise chaque année les meilleurs projets en milieu rural portés par des groupements et associations légalement reconnus », a-t-il indiqué.

Dans la mise en œuvre du projet, les bénéficiaires apportent 25% du montant de réalisation et le Programme Self-help les 75% restants. Pour cette année, 126 associations ont postulé et huit ont été retenues. Ces associations et groupements évoluent dans des domaines comme la fabrication de savon, le moulin à grain, la plantation d’arbres fruitiers.

Au nom des bénéficiaires, la sœur religieuse Pauline Sawadogo du Centre d’accueil des enfants en détresse de Guilougou (province de l’Oubritenga), a apposé sa signature. Le projet porté par sa communauté est la plantation d’arbres fruitiers pour constituer un verger. Avec les 7 millions de francs CFA de financement, cela deviendra une réalité.

« Nous allons planter des arbres fruitiers pour le développement du milieu où nous sommes et donner de bonnes conditions de vie aux enfants que nous recevons. Avec les arbres, nous allons avoir de l’ombre et des fruits, et ceux qui travaillent vont avoir quelque chose pour soutenir leurs familles », a-t-elle confié.

L’Association pour le développement de Sisemba (province du Yatenga) a bénéficié, quant à elle, d’un financement de 4 millions de francs CFA. Pour son président, Moussa Bouda, cela servira à former 30 femmes à la fabrication du savon. Elles pourront donc, par la suite, s’auto-prendre en charge.

Aider les associations et groupements à être auto-suffisants, telle est la volonté de ce Programme. Selon l’ambassadeur Andrew Young, les huit projets sélectionnés sont les plus méritants. « C’est très important de voir les résultats des projets que nous avons financés. Les employés américains deviennent les parrains de ces projets et rendent visite aux bénéficiaires pendant la mise en œuvre, afin de renforcer les liens », a-t-il souligné.

Le diplomate a affirmé avoir beaucoup voyagé à travers le pays des Hommes intègres pour toucher du doigt les réalités du terrain. Donc, de ses propres yeux il a vu des puits, des forages, des fabriques de savon et a compris que cela a aidé les gens. « Je suis satisfait du peuple burkinabè qui est un peuple travailleur et j’espère qu’on va continuer à faire ce programme », a-t-il conclu.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net


Encadré : Quelques conditions pour postuler au programme Self-help :

-  Etre une association ou un groupement légalement reconnu (récépissé) ;
-  Avoir un projet en milieu rural (innovateur) ;
-  Avoir un apport de 25% du montant du projet ;
-  Remplir le formulaire (à retirer gratuitement au service courrier de l’ambassade) ou le télécharger en ligne sur le site de l’ambassade (https://bf.usembassy.gov).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération sino-burkinabè : Séjour instructif pour 29 journalistes à Pékin
Une demi-douzaine de recommandations pour promouvoir l’industrie extractive dans les Etats membres de la CEDEAO
Interdiction des armes chimiques : Le Burkina veut créer un centre de compétence
Relations sino-burkinabè : Bilan satisfaisant après six mois de coopération
Coopération : Bientôt l’ouverture de la chancellerie du Burkina à Pékin
Programme d’investissements prioritaires du G5 Sahel : Partenaires et bailleurs de fonds ont délié le cordon de la bourse !
Espace G5 Sahel : La parole à la jeunesse des pays membres
Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel
Coopération Burkina-Allemagne : 11,4 milliards de F CFA pour appuyer le secteur de l’eau et de l’assainissement
Coopération Burkina-Allemagne : Deux accords de financement au profit de la décentralisation et de l’eau
7e conférence ministérielle de l’OCI : Les participants recommandent la promotion de l’autonomisation des femmes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés