Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Musique : L’artiste Moussa CVD transmet ses œuvres au Musée de la musique

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Mariam OUEDRAOGO (stagiaire) • samedi 24 novembre 2018 à 23h59min
Musique : L’artiste Moussa CVD transmet ses œuvres au Musée de la musique

Moussa Joseph Ouédraogo alias Moussa CVD a officiellement transmis une partie de son patrimoine culturel à l’Etat burkinabè. La remise officielle des archives, composées d’œuvres audiovisuelles et iconographiques, a eu lieu ce vendredi 23 novembre 2018 à Ouagadougou. Elles devraient être rétrocédées au Musée national de la musique comme héritage pour les générations futures.

Dix-neuf disques « 33 tours », 24 disques « 45 tours » et douze photographies. Ce sont là les archives que Moussa CVD met à la disposition du Musée de la musique Georges-Ouédraogo de Ouagadougou. Le don de cette partie du patrimoine culturel de l’homme vise la sauvegarde du patrimoine culturel burkinabè. Cela, pour la transmission des connaissances et le partage de son expérience avec la postérité.

Après de longues années dans la production d’œuvres musicales, l’artiste-producteur laisse une partie de son héritage à la génération montante. En recevant cette production, la Direction générale du patrimoine culturel entend faire du musée un « creuset pour tous les acteurs culturels, en l’occurrence ceux qui évoluent dans le domaine de la musique ». Il s’agit de faire du musée, la mémoire de la musique burkinabè.

Moussa Joseph Ouédraogo est né en 1950 à Bobo-Dioulasso. Il est le promoteur du Club voltaïque de disque (CVD) créé en 1969, devenu Club burkinabè de disque. D’où le sobriquet CVD qui accompagne son nom. Premier producteur de musique burkinabè, Moussa CVD a produit des artistes de renom burkinabè et étrangers. Il y a entre autres feu Salambéré Joseph, Baily Spinto, Aïcha Koné.

Notons qu’après la cérémonie de remise des archives, un vernissage de cette exposition a eu lieu. A travers cela, un hommage est rendu à l’artiste. C’est le 3e don que reçoit le Musée de la musique burkinabè, après ceux de la Compagnie Salia ni Seydou et de Kisto Koinbré.

Mariam OUEDRAOGO (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 25 novembre à 14:23, par MonOpinion En réponse à : Musique : L’artiste Moussa CVD transmet ses œuvres au Musée de la musique

    Geste patriotique de Mr Moussa CVD et doit etre salue.

    Cependant il faut souligner que le meilleur musee de la musique pour les generations futures c’est YOUTUBE.
    Il me parait urgent que toutes les oeuvres burkinabe dont dispose Mr Moussa CVD et d’autres Burkinabe soient digitalisees et publiees sur Youtube. On est un peu sur sa foif de voir que la musique Burkinabe n’est pas suffisamment representee sur Youtube comparativement a la musique ivoirienne et malienne. Il y a encore trop d’oeuvres musicales burkinabe qu’on cherche sur youtube en vain parc qu’elles n’y sont pas. Par exemple toutes les oeuvres de grands musiciens comme Nick Domby, Salaka Vince et meme Geoges Ouedraogo n’y sont pas.

    Apres Youtube, le Musee de la musique Georges Ouedraogo. Pas avant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Musique : Le slam burkinabè s’exporte avec Modibo Sangaré
FESPACO 2019 : La Chine offre 16 millions de francs CFA et 60 tablettes au comité d’organisation
Poésie : La marquisante au maquisard
Tourisme au sein de l’espace UEMOA : Vers la communautarisation des textes
Biens culturels africains : « Nous ne pouvons pas écrire notre histoire sans ces objets » (Pr Jean-Baptiste Kiethéga)
Festival warba de Zorgho : 48 heures pour magnifier la danse warba
Restitution des biens culturels africains : Le Burkina trace sa feuille de route
Musique : Eva 1er, désormais dans votre bac à disques !
Le FESPACO lauréat du prix "Miriam Makeba de la créativité artistique"
Restitution du patrimoine culturel africain : En attendant le lancement du processus par le gouvernement burkinabè
4e édition du Festival écran à ciel ouvert (FECO) : La sélection officielle dévoilée
Rencontres internationales de la photographie de Ouagadougou : Mahamoudou Naon sacré meilleur photographe
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés