Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble.Proverbe Africain» 

République de Chine populaire : De pays agricole à pays industrialisé, en seulement 40 ans !

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • samedi 24 novembre 2018 à 15h37min
République de Chine populaire : De pays agricole à pays industrialisé, en seulement 40 ans !

L’Ambassade de la République de Chine populaire au Burkina a organisé dans la soirée de jeudi, 22 novembre 2018 à Ouagadougou, le 40èmeanniversaire de Réforme et d’ouverture du pays et de l’arrivée de l’ambassadeur. Cette cérémonie sous fond de l’amitié retrouvée a mobilisé de nombreuses personnalités ; autorités burkinabè et diplomates accrédités au Burkina.

Après les hymnes nationaux des deux pays, le nouvel ambassadeur, le tout-premier après le rétablissement des relations entre les deux pays, Li Jian, a livré un discours au relent de retrouvailles, marquant le retour des relations entre les deux pays, 24 ans après. Relevons au passage que c’est vendredi, 16 novembre 2018 que Li Jian a présenté ses Lettres de créances au président du Faso, Roch Kaboré, consacrant ainsi la reprise effective des relations. Pour l’ambassadeur, plusieurs éléments existent pour montrer que l’amitié entre les deux peuples n’a jamais connu de rupture.

« La chose qui ne s’est jamais éteinte au cours de cette longue nuit, c’est l’amitié. Ceux qui sont allés regarder un match au Stade du 4-août s’en souviennent. Ceux qui ont été émerveillés par des expositions dans la Maison du Peuple s’en souviennent. Ceux qui ont été soignés à l’Hôpital d’amitié de Koudougou s’en souviennent. Tous ceux qui sont présents aujourd’hui dans cette salle vont s’en souvenir. L’amitié n’est jamais un mot creux. Elle se renforce avec des actions concrètes et devient ainsi porteuse d’espoir. Comme tout autre objet précieux, notre amitié a ses propres messagers », a planté le diplomate chinois devant ses nombreux invités. Pour étayer ses propos sur cette fibre de l’amitié qui a toujours demeuré, l’ambassadeur a fait ressortir la mobilisation d’une équipe d’experts agricoles chinois qui ont, en quelques mois, parcouru onze régions du Burkina pour étudier les conditions de cultures agricoles.

A l’en croire, ladite équipe a formé plus de 300 cultivateurs à travers le pays avec pour unique but d’aider les Burkinabè à multiplier le rendement de la terre et à surmonter l’insécurité alimentaire. D’autres experts sont mobilisés dans divers autres secteurs-clés, notamment celui de la jeunesse où plusieurs centaines d’élèves ont bénéficié de formation.

Dans le domaine de la santé également, une mission d’une dizaine de docteurs-médecins arrivés en juillet dernier à Ouagadougou ont, en peu de temps, soigné plus de 700 Burkinabè à l’hôpital de Tengandogo et à l’hôpital d’amitié de Koudougou (avec plus de 60 opérations réalisées avec succès).

« Cette année, soixantaine d’étudiants burkinabè ont obtenu la bourse d’étude chinoise et se sont installés dans les meilleures universités chinoises. Les savoirs qu’ils auront obtenus là-bas vont non seulement apporter les opportunités professionnelles individuelles et vont aussi contribuer au développement des secteurs importantes dont le Burkina Faso a plus besoin pour réaliser son Plan National de Développement Économique et Social. Coopérer avec la Chine est devenu un consensus qui transcende tous les points de vue partisans, parce que ce sont les peuples qui en tirent profit de cette coopération », a développé Li Jian. Par un regard sur la situation nationale, l’ambassadeur a adressé un message de solidarité aux Forces de défense et de sécurité en lutte contre l’insécurité et une pensée pieuse pour les victimes des attaques.

Une coopération gagnant-gagnant avec des perspectives brillantes !

La République populaire de Chine a fêté le 69ème anniversaire de son établissement le 1er octobre 2018, et cette année marque également le 40ème anniversaire de la politique chinoise de réforme et d’ouverture.

« Sans trop exagérer, c’est cette politique qui fait de la Chine ce qu’elle est aujourd’hui. Dirigée et conduite par le parti communiste chinois, la politique de réforme et d’ouverture vise à stimuler les capacités de production, à moderniser le pays et à enrichir le peuple. En 40 ans, la Chine s’est développée d’un pays agricole en pays industrialisé. Elle a sorti 700 millions de Chinois de la pauvreté, soit 10% de la population mondiale. Ce changement n’est pas automatique. Il n’a jamais été facile. Derrière ces 40 ans de réussite, c’est toutes les nations du peuple chinois qui travaillent avec l’unité, l’engagement et le dévouement. Maintenant, la Chine demeure un vaste chantier où les dirigeants et le peuple mènent un combat sans relâche pour réaliser le rêve chinois du grand renouveau de la nation », a retracé l’ambassadeur.

Il a, ici, confié également que les Chinois ne sont pas les seuls à bénéficier du succès de la politique de réforme et d’ouverture. Il en veut pour illustration, Loïse Tamalgo, qui, selon ses explications, est entré dans la société Huawei en 2006 comme employé de bureau burkinabè. Après douze ans de travail acharné, il est devenu un représentant de Huawei qui couvre toute la région d’Afrique de l’ouest. « Son parcours de succès est favorisé par la politique ‘’sortir’’ qui constitue un aspect important de la politique chinoise de réforme et d’ouverture », magnifie-t-il.

Selon Li Jian la Chine entend partager ses expériences de développement avec tous les pays sur la planète pour rétablir la confiance en économie mondiale. Elle a proposé notamment, l’initiative de la « Ceinture et la Route » qui englobe une centaine de pays et d’organisations avec 60% de la population globale.

« Le Président chinois, M. XI Jinping a dit que la porte de la Chine ne se ferme jamais et l’ouverture chinoise ne va que s’agrandir. La Chine va tenir sa promesse. Au début de ce mois, elle a pris l’initiative d’organiser l’Exposition Internationale d’Importation de la Chine à Shanghai. Les entreprises venues de plus de 172 pays ont participé à cette exposition avec un chiffre d’affaire intentionnel estimé à 57.38 milliards de dollars. Les Burkinabè ont exposé du beurre de karité, de la noix de cajou, du sésame, etc. Par le groupe Vélégda, les produits burkinabè ont été très appréciés au marché chinois. C’est une occasion pour montrer au monde que le développement de la Chine est ouvert et inclusif », convainc le diplomate chinois.

A l’en croire, les relations sino-burkinabè qui se veulent gagnant-gagnant donnent « sûrement des perspectives brillantes ». Il ressort également de son intervention que depuis le rétablissement des relations, le volume des produits importés du Burkina en Chine a été triplé jusqu’à 71 millions de dollars de janvier à septembre. L’arrivée des investissements des sociétés chinoises offre aussi beaucoup d’opportunités au Burkina, projette-t-il.

« Nous sommes-là pour montrer qu’avec cette coopération renforcée entre nos deux pays, ils peuvent faire des choses extraordinaires. Sous le leadership et l’engagement de S.E.M. XI Jinping, Président de la République populaire de Chine et S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, un nouveau chapitre vient d’être ouvert pour les relations entre nos deux pays. En tant que nouvel Ambassadeur de mon pays au Burkina Faso, je prends l’engagement à créer les bases solides d’une coopération fructueuse et féconde dans tous les domaines pour le bien de nos deux peuples », », rassure Li Jian.

Au cours de la soirée, douze journalistes ont été récompensés dans le cadre d’un concours organisé par les Editions Sidwaya et intitulé « Amitié Chine-Burkina ».

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Investiture du président malgache : Ablassé Ouédraogo, président du parti « Le Faso autrement », sera présent
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goubé enfin libres aujourd’hui ?
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé acquittés, la CPI ordonne leur remise en liberté
Stéphane Aka-Anghui : Le patronat ivoirien s’offre un directeur exécutif qui est aussi un héritier
République démocratique du Congo : Félix Tshisekedi élu président, selon les résultats provisoires
Madagascar : Le « TGV » signe son retour au pouvoir
Restitution à l’Afrique de son patrimoine culturel : Une revendication légitime qui pose bien des questions.
Tentative de coup d’Etat au Gabon : Retour sur l’histoire politique de ce pays
Gabon : Le coup d’Etat a avorté
Gabon : Situation sous contrôle selon le gouvernement
Gabon : Un groupe de militaires prend le contrôle de la radio publique d’État
Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Boko Haram
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés