Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Pr Hamidou Touré : Des hommages à l’infini pour un enseignant de mathématiques

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • lundi 5 novembre 2018 à 23h50min
Pr Hamidou Touré : Des hommages à l’infini pour un enseignant de mathématiques

Pluie d’éloges sur un homme, ce 5 novembre 2018 à l’université Ouaga1 Pr-Joseph-Ki-Zerbo. Le professeur titulaire de mathématiques, Hamidou Touré, reconnu pour être très discret, a été mis sous le feu des projecteurs. Ce, à l’occasion d’un colloque international qui s’est ouvert sur le thème « Equations aux dérivés partielles et applications ». Pendant plus de 36 ans, l’homme que la communauté scientifique du Burkina Faso, de l’Afrique, de l’Amérique et de l’Europe magnifie, a ensemencé des graines de mathématiciens en beaucoup d’apprenants, dont beaucoup occupent aujourd’hui de hautes fonctions.

Ce n’est pas courant au Burkina Faso que l’on reconnaisse les mérites de grands hommes, de leur vivant. Cette phrase est souvent prononcée dans certains cercles, à raison le plus souvent. Surtout quand il s’agit d’hommes humbles, qui ne font pas de grands bruits autour de leurs immenses efforts, comme c’est le cas du Pr Hamidou Touré qui, en 36 ans de carrière, s’est échiné à démystifier les mathématiques. Bien heureusement, ses collaborateurs et anciens étudiants n’ont pas été ingrats. La preuve, un séminaire international a été organisé en son nom.

Débutée ce 5 novembre, la rencontre qui se poursuit jusqu’au 7 de ce mois, réunit des enseignants-chercheurs d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et du Burkina Faso, sous le thème, « Equations aux dérivés partielles et applications ».

Un homme qui parle très peu, un modèle de simplicité, sociable, d’efficacité, d’humilité, travailleur, rigoureux… Ce sont les qualificatifs employés par des collègues, des anciens étudiants et des connaissances pour désigner celui qui, désormais, fait valoir ses droits à la retraite. Pour le recteur de l’Université de Ouaga1 Pr-Joseph-Ki-Zerbo, le Pr Rabiou Cissé, celui à qui la communauté scientifique rend hommage est simplement un « baobab des mathématiques » qui a fortement impacté le monde de la recherche, aussi bien au Burkina qu’en Afrique francophone, à travers la formation de plusieurs étudiants, qui s’illustrent positivement dans différents domaines.
Il était donc de bon aloi de lui rendre hommage pour son œuvre. Et foi du vice-président du comité d’organisation du colloque, Pr Bernard Bonzi, donner l’exemple n’est pas le principal moyen d’influencer les autres, c’est le seul moyen. Et le Pr Hamidou Touré a formé par l’exemple.

Aux cours de plus de trois décennies d’enseignement des mathématiques, le Pr Hamidou Touré a forgé des hommes et des femmes ici et ailleurs qui, dans leurs activités quotidiennes, travaillent désormais à faire reculer les frontières de l’ignorance et par-dessus tout, à participer au développement de leurs pays. A cette cérémonie, des ministres, anciens étudiants de l’illustre professeur, étaient là. Parmi eux, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Stanislas Ouaro.

« Grâce à des gens comme vous, nos universités ont de la fierté et sont fréquentables. Vous avez laissé vos traces. Vous êtes le modèle qu’on recherche. J’ai dit aux chercheurs que chacun doit former des jeunes qui les jalousent positivement au point de vouloir les remplacer. Vous êtes l’exemple qui a fait ce travail. Vous pouvez aller tranquillement, avec la conscience en paix, et continuer à accompagner les universités », a, pour sa part, lancé le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maїga.

Le ministre a par contre reconnu que les mathématiques sont devenues la bête noire des jeunes et apprenants, et « personne ne veut y aller ». « Si les mathématiques sont infréquentables, c’est parce que les professeurs sont infréquentables. Ils les brandissent comme des épouvantails, mais grâce à des gens comme le Pr Touré, les mathématiques deviennent un jeu, parce qu’on apprend dans la simplicité, l’humilité et la rigueur », a poursuivi le ministre.

ici Pr Touré

Pour le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, la maîtrise des sciences est la clé du développement d’un pays. « Il n’est pas d’exemple dans l’histoire d’un peuple qui a fait reculer la pauvreté, sans le développement préalable des sciences et de la technique », a martelé le chef du gouvernement avant d’inviter les enseignants à prendre le relais du Pr Hamidou Touré pour perpétuer cette œuvre, cet esprit, cette vocation qu’il a ensemencés à l’université.
Cet esprit de dévouement, de générosité, de simplicité, de rigueur. Il a en outre lancé un appel à la jeunesse qui, selon lui, doit comprendre qu’on ne peut pas se développer dans la facilité, mais dans l’effort et la maîtrise de la connaissance, conditions pour développer harmonieusement le Burkina Faso.

participants

Très modestement, l’homme sur qui cette pluie d’hommages est tombée en cette matinée s’est simplement dit « très ému », animé par un sentiment de gratitude envers ceux qui ont eu cette heureuse initiative. « J’ai le sentiment d’avoir essayé de donner le meilleur de moi-même, ce que je pouvais pour former des jeunes à mon image. Et je suis très fier de certains d’entre eux qui sont au-dessus du maître. C’est ce que tout maître veut avoir », a ajouté le professeur.

Tout en reconnaissant que le désintéressement des jeunes pour les mathématiques va grandissant, l’enseignant à la retraite a simplement répondu qu’il y a un travail à faire pour que les jeunes épousent cette discipline. La cérémonie d’ouverture a pris fin par une remise de présents.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Messages

  • Toutes nos félicitations et longue vie au Pr Touré

  • Au moins l’hommage n’est pas rendu dans un restaurant comme cela se fait dans certains départements. Félicitations au Pr TOURE et aux organisateurs.

  • Mes hommages Professeur !

    Merci pour l’immense travail que vous avez abattu.
    Merci pour votre grande simplicité et votre grande rigueur.
    Merci pour votre grande discrétion.

    Je vous souhaite une bonne retraite.

    Infiniment MERCI.

  • Prof. Touré, vous êtes un exemple à suivre, votre rigueur et précision du mathématicien, votre bonne humeur, votre créativité et énergie font de vous un professeur hors norme. Bonne continuité.

  • Avec la tête qu’il a je m’avance avec, prudence, car tous les TOURE, ne sont pas des " buveurs de lait". Mais si ce faciès galactosémique, est non corrompu par un croisement selon les lois de Mendel, j’en déduis que ce Prof, aurait dû pour mettre tout le monde d’accord, s’appeler DIALLo et j’en aurais déduis que c’est normal qu’il atteigne ce degré d’intelligence au contact du maître que je suis. CQFD
    Bravo Professeur, je vous contacterai pour que vous m’expliquiez le chapitre des espaces vectoriels...
    Milles excuses si le Prof n’est pas un homo " fullanus" c’était une parenthèse en plaisante..riz
    Dedegueba SANON.

  • Tout ceux qui sont passés par s.e.a et qui ont connu l’homme ne seront dire le contraire. Félicitations et longue vie à vous Pr

  • Félicitations Professeur !
    Vous êtes et demeurez une boussole.
    Merci pour tout ce que vous avez fait pour le Burkina Faso et pour l’humanité !

  • Merci à ce grand homme. Mais Dieu, qu’on a besoin de gens comme lui ! A ces petits esprits dans les facultés qui ne jurent que par l’échec et la ruine de la carrière de leurs étudiants, voici plutôt le chemin qu’il faut suivre. Si vous faites du bien, vous récolterez du bien de votre vivant. Mais si vous passez votre temps à torturer sauvagement, brimer, bloquer, massacrer, punir, vilipender et ruiner la vie de tout étudiant qui a le malheur de venir à vous, c’est tout normal que quand votre pouvoir et vos forces faibliront, qu’on vous laisse déprimer, hurler et pourrir dans votre coin. Quand on sème le vent, on récolte la tempête.

  • Toutes mes félicitations. C’est un hommage mérité. C’est un peu rare que des hommages traduisent la réalité et c’est le cas ici. Que Dieu donne longue vie au Pr. Touré afin qu’il puisse continuer à accompagner les jeunes chercheurs dans ce domaine merveilleux que sont les mathématiques.

  • Un monsieur comme lui ne doit pas se retirer de nos universités après sa retraite mais devrait bénéficier d’une possibilité d’enseigner encore au moins 5 ans après. Afin que les plus jeunes bénéficient au maximum encore du privilège de ce baobab..

  • 1- Merci aux anciens etudiants qui ont bien voulu révéler ce bosseur au public. Est ce que Monsieur Touré a dejà été décoré par le passé ? Si la réponse est "NON" je n’ai plus rien à dire par rapport au comité national chargé des décorations.
    2- Le domaine de l’or (vrai or, métal jaune et pas l’or blanc, ou l’or noir) est la 1ère devise d’exportation du Burkina de nos jours. Est ce que nos autorités savent-elles comment nous en sommes arrivés á cet état de fait ? Le colonisateur nous avait dit " la Haute Volta est un pays pauvre au sous-sol pauvre" et ce jusqu’aux années 1990. Aucun de nos Ministres des Mines successifs n’a cherché à voir quels sont les Burkinabê qui ont contribué à la découverte de ces nombreuses mines d’or qui sont exploitées aujourd’hui au Burkina. De grâce faites des recherches pour au moins donner une reconnaissance nationale à ces vaillants fils du Burkina sans lesquels le Burkina serait resté à son statut de "pays pauvre au sous-sol pauvre". A moins que les gens ne pensent que ces découvertes multiples ne soient que l’oeuvre "des Blancs". CQFD

  • Felicitations ! Et il est bon que l’on reconnaisse les vraies valeurs des vrais hommes. Le systeme educatif burkinabe est bon malheureusement on ne s’en occupe pas Bien au contraire la politique politicienne s’en est melée au point de l’avoir demantelé. Voyez les conditions des enseignants et je n’aborde meme pas les etudiants qui sont sans bourse. Malgré cela ils s’investissent. Felicitations
    SOME

  • Félicitations au Prof Touré pour son excellent travail. Qu’ALLAH vous donne beaucoup de santé et de paix pour pouvoir faire œuvre utile aux étudiants. Merci à vous cher prof Touré.

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    Achille De TAPSOBA Le Bobolais

  • "L’humilité précède la gloire". Dieu , Exalté soit-Il élève très haut les Hommes humble.Merci Pr pour ce que vous avez fait pour notre pays.Fasse Dieu qu’une lumière plus brillante surgisse de votre descendance pour continuer l’oeuvre

  • Bien que je ne vous ai pas encore lu ni connu, vous avez sans doute fait ce que vous pouvez, donc une bonne Retraite !
    Le thème du colloque est de nos jours dans beaucoup de domaines des sciences et techniques superflu, parce qu’il existe un vaste champ d’application des EDPs qui, elles-mêmes résultent de la formulation mathématique d’un problème donné. Par contre il serait intéressant de discuter peut-être quelques méthodes nouvelles (le mieux analytiques) de solutions aux EDP nonlinéaires ! Bon, à tout seigneur tout honneur !

  • Félicitations Professeur ! vous avez joué pleinement votre rôle, que le bon Dieu vous le rende !

  • J’ai toujours admiré ce Monsieur pour son humilité. Le professeur a contribué à la formation de plusieurs Docteurs dont la plupart ont aujourd’hui le grade Maître de Conférence, sans oublier le Ministre OUARO Stanislass qui a le grade de professeur Titulaire. Je ne sais pas ce qu’il a comme niveau de décoration, mais ce Monsieur mérite d’aller à la retraite avec au moins commandeur de l’ordre national car sa contribution à l’édification de ce pays est concrète et palpable. Bon vent à vous Professeur et grand merci au nom de tous vos anciens étudiants.

  • Oui, le pays a besoin des hommes comme vous pour son développement. Longue vie et beaucoup de santé à vous car vous êtes utile pour l’ensemble du monde entier. Félicitation à vous.

  • Quand c’est bon, tout le monde le reconnait. En plus d’être un baobab de la mathématique, le Prof. Touré est très social (ce qui n’est pas toujours évident pour des chercheurs). Félicitations à vous !

  • Félicitations à vous professeur. Longue vie et beaucoup de santé à vous car le Burkina Faso, l’Afrique et le monde entier a besoin de vous. Encore longue vie et beaucoup de santé car vous faites notre fierté. Votre intelligence, votre discrétion et votre humilité me convainc qu’il y a encore des burkina biiga.
    Dites moi c’est simon compaoré qui est la bas aussi.

  • Merci au monde universitaire pour cette reconnaissance à cet illustre homme. Merci Professeur pour votre sens de partage. Que Dieu le TOUT Puissant vous accorde une bonne santé pour que vous puissiez jouir pleinement votre retraite.

  • Toutes mes félicitations Pr. courage et bonne chance pour la suite de vos recherches

  • Monsieur Nobga je n’ai de haine envers simon compaoré car je ne le connais pas sauf ses interventions.Encore que DIEU bénisse à jamais ce professeur humble, modeste, humain, très intelligent et ayant toujours un penchant pour son prochain

  • Non il ne merite pas ces hommages. En effet ils ont été à la base de bcp d’echec des etudiants. Il a crée un mythe dans cette UFR et compliqué les choses. il n’est pas bon. Merci pour sa retraite

    • Si tu es un cancre, taré, ce n’est pas de sa faute. Réorientes-toi dans une filière où tu as les capacités de comprendre les enseignements qui y sont dispensés. Félicitations encore réitérés au Pr Hamidou TOURE. Petit aigri et jaloux dégage ! Lui au moins sa carrière est derrière lui et il a formé des milliers de personnes au Burkina Faso et dans les quatre coins du monde qui le lui reconnaissent aujourd’hui en lui rendant un vibrant hommage.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale de l’alimentation : Atteindre la « faim zéro » au Burkina, à l’horizon 2030
Acrobatie sur l’échangeur du Nord : Neuf jeunes interpellés et huit motos saisies
Ordre national des médecins du Burkina Faso : Le Pr Charlemagne Ouédraogo élu président
Hausse du prix du carburant : La CCVC en grève de 24h le 29 novembre 2018
Ecole privée de santé Sainte-Edwige : La 6e promotion de l’annexe de Dédougou prête serment
Conseil Supérieur de la Magistrature : Les conclusions des travaux de la première session ordinaire de l’année 2018
Journée mondiale de l’enfant 2018 : L’UNICEF donne la parole aux enfants
Ouagadougou : Le maire met en garde les personnes qui s’adonnent à des acrobaties sur l’échangeur du Nord
WaterAid Burkina Faso appelle à l’action suite à un rapport sur l’absence de toilettes décentes dans les écoles
Education inclusive : L’ONG Christoffel Blinden Mission (CBM) fait le bilan de quatre ans d’intervention à Garango
8 mars 2019 : Le motif de pagne tissé de Nathalia Nikiéma désigné pagne officiel au Burkina
Assises nationales de l’Eglise-famille de Dieu du Burkina : Les Communautés chrétiennes de base au cœur des échanges
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés