Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Situation politique nationale : le « Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré » donne de la voix

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 26 octobre 2018 à 22h41min
Situation politique nationale : le « Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré » donne de la voix

« L’heure n’est pas aux querelles ». C’est engagé dans cet esprit que le Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré (MPRBC) est « sorti de son silence » par une conférence de presse tenue ce vendredi, 26 octobre 2018, à Ouagadougou. Cette sortie avait pour principal objectif de plaider pour le retour de l’ancien président Blaise Compaoré (et de tous les exilés politiques en général) dans l’élan d’une réconciliation nationale.

Selon les conférenciers, cette démarche n’a aucun but politique ; elle vise simplement à permettre à l’ancien président de rentrer dans un « climat apaisé », pour partager son expérience dans la dynamique de la cohésion sociale, de l’unité et du développement national. Il ne s’agit donc pas d’un appel à venir être candidat à une élection, mais plutôt à rentrer pour apporter son expérience de gestion du pouvoir. « C’est en ceux qui dirigent que les Burkinabè ont placé leur confiance », estiment les responsables du MPRBC.

Pour l’organisation, « le linge sale se lavant en famille », il sied que tous les « exilés politiques » rentrent au bercail pour conjuguer les efforts face aux défis de l’heure.
C’est pourquoi elle recommande de laisser tomber « l’orgueil politique » pour œuvrer dans une dynamique de « réconciliation des fils et filles du pays ».
Paix, pardon et justice sont les trois éléments-clés sur lesquels repose le plaidoyer du MPRBC.

Dans leur regard sur le volet politique par exemple, les responsables du mouvement estiment que le Burkina connaît, depuis 2015, une division, émanant d’un esprit de vengeance ou de chasse aux sorcières sans but.
Selon le MPRBC, dans le contexte actuel, le Burkina n’a pas besoin de discours et d’attitudes divisionnistes, mais plutôt d’union, de pardon et de paix entre ses filles et fils pour se construire. « Sans quoi, le K.O. est annoncé », préviennent les leaders du mouvement.

Pour eux donc, toutes les énergies doivent être fédérées pour l’idéal commun et, dans cet esprit, Blaise Compaoré peut être consulté sur les grandes questions, notamment celle sécuritaire. « Blaise Compaoré est un homme de paix. Il a fait ses preuves par ses grandes médiations reconnues des grandes puissances et des personnalités. Entre autres, ses médiations réussies au Libéria et au Soudan (reconnues en 2008 par le président Georges W. Bush), etc. », motivent les conférenciers, précisant que ses expériences peuvent donc servir, pas en tant que président, mais plutôt comme fils du pays. « Nous avons besoin de voir un Burkina sans orgueil, un Burkina uni, un Burkina de paix, de solidarité et de pardon », sollicitent-ils.

C’est pourquoi ils appellent toutes les couches sociales du pays à l’union aux fins de faire face aux défis du développement.

C’est fort donc d’une analyse qui affiche une situation peu reluisante, que les géniteurs du MPRBC plaident auprès de toutes couches sociales (notamment le Mogho Naaba, le Chef de canton de Bobo-Dioulasso, les communautés coutumières et religieuses, les dozos, les koglweogos, le Médiateur du Faso, etc.) pour la mise en place d’une « Commission de réconciliation nationale pour le retour du pardon et la paix ».

Les responsables de l’organisation disent avoir rencontré le président Blaise Compaoré à ce sujet, et son souhait serait de revenir au Burkina « dans un climat apaisé ».

Créé en novembre 2014, selon ses responsables, le MPRBC s’est donné pour mission d’œuvrer à l’unité nationale, au pardon et à la paix.

Lefaso.net

Messages

  • Comme je disais a ce mouvement a leur prmiére analyse, il faut éviter de porter un masque pour pondre ce genre de chose. Nous savons très bien qui tire les ficelles et se cache derrière ton ignorance. ‘’’Pauvre jeunesse Burkinabé en manque de vraies modèles, de vrais sages, de vraies valeurs d’exemple ! Comme s’il était impossible d’être juste et intellectuellement objectif sans être partisan de quelqu’un. Ils sont malheureusement nombreux nos jeunes drogués par des miettes des criminels revanchards, comme ce fut le cas des éléments du RSP avec les miettes des Koné et leur mentor, qui n’ont pas encore compris que les hommes passeront, mais le Burkina demeurera. Peu importe qu’on s’appelle Blaise Compaoré, François Compaoré, Koné, Yaméogo, même les internautes de bonne foi, Ka, Kôrô yamyélé et autres : Ne dit –on pas que les cimetières sont remplis d’hommes qui se croyaient indispensables, mais la vie continue.

    Ce repris de justice qui est Blaise Compaoré est parti de son propre gré et reste un Burkinabé, s’il n’a rien à rendre à la justice Burkinabé et son peuple, qu’est ce qui les empêche de revenir dans son pays ?
    La démocratie et l’état de droit vont de pair, donc l’impunité et la démocratie sont incompatibles. Tôt ou tard, ceux qui se sont livrés à des exactions ou à des mises en coupe réglée au Burkina et pensent s’en tirer à bon compte (par exemple par l’exil doré ou pas) finiront par être rattrapés et payer pour leurs méfaits.

    Un OSC de baratin ne peut pas convaincre aucun Burkinabé, ce n’est que du charabia de maki : Car, il faut que vous arrêtiez ce théâtre a berner le monde, et céder la place au droit, car ceux qui ont fui le pays savent qu’ils ont tué gratuitement pour le pouvoir sans partage : Des innocents ont été tués. Aujourd’hui encore des Burkinabè portent dans leur âme et dans leur corps, des blessures qui y sont liées. Autant que ceux qui ont fui, sachent qu’ils ont tué et doivent revenir répondre leur crime devant la justice avec un procès digne de ce nom, autant les victimes ont droit qu’on leur rende justice. C’est, en tout cas, à ce prix que les pays souverains et démocratique soldent leurs comptes avec les criminels et non dans l’impunité que votre mouvement veut imposer au peuple Burkinabé. C’est à ce prix aussi que l’on peut poser les bases d’une réconciliation vraie.

    • Internaute Ka, je vous dois un respect de grandeur et l’idéale de justice que vous souhaitez pour les victimes. C’est un droit et un devoir de rendre une justice équitable pour tous. Il n’ y a plus question de concilier nos positions, mais votre idéale de justice que vous imputez aux frères Compaoré vous rend vulnérable de voir d’autres burkinabé comme vous souhaiter le retour de Blaise Compaoré dans sa terre natale. Une chose que certains burkinabé oublie, le CDP demeure une troisième force politique du Faso. 19 députés, et des maires dans les petites commune du pays, mais malgré tout vous pensez que Blaise Compaoré ne mérite plus de respect dans ce pays. Détrompez vous, Dieu seul souverain et peut rendre une justice équitable pour tout le monde. Internaute Ka, les victimes des djihadistes, qui demande justice pour les veuves et orphelins ? Ce mouvement mérite une place dans ce pays et doit pouvoir exercer son droit. Demandez le retour de quelqu’un est-il un crime ? Vous savez internaute Ka, chaque jour que Dieu me fait grâce, je lui demande de bénir le Président Blaise Compaoré. Je crois également comprendre que d’autres burkinabé prient également qu’il revient dans sa terre natale.

    • Belle analyse si certains qui se disent intellectuels voyaient de la sorte mes hélas

    • Internaute Caca, arrêtez de vous en prendre au frère aîné Ka que les forumistes respectent tant. Ce qu’il a dit s’insère aussi bien dans la vérité de Dieu que de la Démocratie. Aux membres de ce mouvement, s’il vous plait, la prochaine fois que vous verrez Blaise Compaoré, dites-lui de rentrer et que personne ne l’empêchera de revenir dans le pays dont il a renié la nationalité pour un autre. A chaque fois que ça coince chez Blaise, il essaie de négocier les gens pour qu’on oublie ses bêtises. Après il renoue avec ses mêmes sales habitues, exactement à la manière du chat vis-à-vis des souris, du retour de la Mecque. Quoi que vous fassiez, vous ne pourrez pas sauver Blaise de la merde dans laquelle il s’est fourré en assassinant Thomas Sankara, Lingani et Zongo (après les avoir accusé les deux derniers d’un coup d’état monté de toute pièce), ainsi que pour avoir osé essayer de diriger le Burkina à vie, entrainant des dizaines de morts. Blaise sera rattrapé par la justice des hommes et l’ultime justice d’Allah. Croyez-moi, votre champion va connaître une fin misérable, plus que les Mobutu, Ghadaffi, Sadan, etc.

      Enfin, chers conferenciers, Blaise a contribué à mettre le feu au Libéria avec la complicité de Charles Théodore et compagnies. S’il est adulé pour avoir contribué à ramener la paix dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, c’est qu’il a juste éteint le feu qu’il a lui-même allumé. Blaise, n’est en rien un faiseur de paix, ni une solution à notre problème d’insécurité actuelle. Moi qui réagis à vos propos, je suis expert en résolution des conflits et aussi en défense et sécurité. J’ai été dans l’Armée Burkinabè et j’ai appartenu à un contingent militaire tout comme votre champion. Pour être honnête avec vous, je m’y connais plus en médiation et résolution des conflits que Blaise Compaoré. Seulement, au Burkina on ne mets pas l’homme à la place qu’il faut. Et, c’est la raison pour laquelle notre secteur de la défense et de la sécurité sont passé entre les mains des non-professionnels desdits domaines et nous voilà dans la merde ! La bonne gouvernance du secteur de la défense/ sécurité comme partout d’ailleurs, s’entend de l’utilisation de l’homme à la place qu’il faut. Sinon, bonjour les problèmes ! Rock n’a qu’à mettre l’homme à la place qu’il faut dans le secteur de la défense et de la sécurité ; et qu’il vienne me prouver que ça n’a pas marché.

    • Que ce criminel bilaise kouassi né compaoré reste là où il est sous la jupe de sa belle famille en CI car perso,je ne veux plus le voir chez nous.Maintenant que des désœuvrés manipulés par le même criminel qui a contribué à façonner ce type de comportement pendant plus de 27 ans pour paraître toujours incontournable,indispensable,c’est leur affaire.Franchement ces petits griots n’ont pas autre chose à faire dans leur vie que de s’occuper des accessoires ? bilaise kouassi né compaoré,je m’en tape royalement de son quotidien et à plus forte raison de ses états d’âme.Quand il assassinait lâchement Thomas Isidore Sankara,Norbert Zongo,Lengani,Zongo Henri,Nébié Salif etc etc...car la liste est trop longue,est ce que ce monstre bilaise kouassi né compaoré avait des états d’âme ?Non.Il commettait ses crimes avec froideur tout en prenant du plaisir même si l’introverti ne le disait pas publiquement.Basta,que ce poltron fuyard reste à jamais sous la jupe de sa belle famille,il le mérite et c’est un moindre mal pour lui car s’il s’en tenait qu’à moi,ce monstre doit être pourchassé,attrapé,ligoté pour le peloton d’exécution et bien sûr en public

    • Mon jeune caca : En tant qu’un farouche partisan de l’alternance politique de notre pays bien aimé avec sa jeunesse, je dis que le passé construit l’avenir : Mais le passé doit impérativement laissé la place à l’avenir sans condition.
      Blaise Compaoré, comme Maurice Yaméogo, S.lamizana, S.Zerbo, J.B Ouédraogo, restent un passé pour le peuple Burkinabé. Tu me diras que j’ai oublié Thomas Sankara, non ! L’idéologues dont Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré n’ont pas laissé le choix de rentrer dans l’histoire du passé de notre pays, Thomas Sankara reste vivant dans le présent et l’avenir, ses idées restent les graines de notre jeune démocratie.

      Jeune caca, je vais enfoncer le clou en vous disant a vous les supporteurs de Blaise Compaoré, que vous êtes des terroristes a l’exemple de celui qui a envoyé les colis piégés au nom de Trumph pour tuer OBAMA, Clinton et d’autres : Ce dernier vient d’être arrêté, et Trumph se réjoui, car il ne le connait même pas. C’est comme 99% parmi vous qui ne dorment pas à cause d’une personne nommé Blaise Compaoré, que vous n’aviez même pas serré la main, et il ne sait même pas votre existence. Je vous dis, arrêtez ce cinéma. Car, je connais le personnage en ayant travaillé avec, il est fils de Bila Compaoré, né à Ziniaré, si vraiment il a le courage d’un vrai Burkinabé, il n’a pas besoin de vos lamentation pour revenir au Burkina.

      Le connaissant depuis le lycée, ce n’est pas ce Blaise Compaoré qui reviendra au Burkina par sa propre initiative et se présenté devant la justice pour se faire laver. Il reviendra certainement au Burkina par le sang des innocents, comme il est habitué de le faire. Merci de me lire.

    • Internaute Ka, je dois vous dire mon admiration dans votre réaction. Il y a deux appréciations, je souhaite développer. La première est votre sens patriotique, vous m’avez répondu comme un intellectuel sans me déversé un dévolu comme aiment certains internautes qui utilisent l’intimidation. Cependant, je vous trouve frustré d’avoir travailler avec Blaise Compaoré. Il est vrai que Blaise Compaoré appartient au passé du Burkina, une raison pour laquelle il mérite notre reconnaissance. Je pense également que nous devons assumer notre histoire commune, et non choisir certains pour dire qu’ils sont de vrai burkinabé. Je remarque que vous avez une admiration pour un criminel comme Thomas Sankara, c’est votre choix et je vous respect. Si Blaise Compaoré n’a pas été un homme parfait pendant sa gouvernance, Thomas Sankara n’ont plus. Lui aussi a endeuillé des familles burkinabés. Ni l’un et l’autre méritent vraiment notre reconnaissance, car c’est sous révolution sankarisme que le crime est devenu un crime d’état. Thomas Sankara n’est pour moi un modèle du panafricanisme, il a eu u peu la chance d’être assassiné par son entourage et comme par hasard quelques occidentaux aiment les rebelles, ils ont canonisé cet agent du Diable.
      La deuxième appréciation dans votre post, vous m’avez dit une vérité que je reconnais. Je ne connais pas personnellement Blaise Compaoré, mais je lui ai vu quand j’étais petit car lui et Thomas Sankara en plus Henri étaient à la maison dire bonjour à un oncle. J’étais encore petit et n’a pas travaillé avec eux comme vous l’avez fait. Cependant, après son départ du pouvoir j’ai échangé avec lui à plusieurs reprises sur des points psychosociaux,et je lui trouvais admirable. Mais, ce n’est pas à cause de ces choses que je suis devenu un partisan de lui. Je suis devenu un défenseur de Blaise à cause l’injustice qu’il a subi par ses amis comme vous. Car ceux qui gouvernent aujourd’hui ont mangé avec lui et ils ont dirigé le pays ensemble. Et la manière dont ils l’ont poussé à la porte qui me choque. En plus, ils ne veulent pas assumer les erreurs de la gouvernance avec lui. Vous nous traitons terroristes car d’un mauvais jugement. Je peux vous comprendre dans un sens que les amis en politique sont de véritable adversaires et même des ennemis. Mais soyons honnête qui de Blaise et le régime du MPP serait terroriste ? Je crois comprendre que la violence des 30 et 31 octobre 2014 a été bien préparé par le bureau national du MPP. Je crois comprendre que pour vous incendier les domiciles des citoyens et les bâtiment ne sont pas d’actes terroristes. Je suis désolé, le régime de MPP est bien une organisation terroriste. Si les dijhadistes attaquent aujourd’hui le Burkina, vous êtes bien responsables.

    • La vérité rougit les yeux mais ne les casses pas : C’est extraordinaire comme la désinformation et le sens de la simplification outrancière propre aux internautes de mauvaise foi pour protéger les ceux qui ne méritent aucune attention. Mon jeune internaute caca, il faut comparer les choses comparables : Blaise Compaoré et Thomas sankara ne sont pas comparable. Des Thomas Sankara il n’y en a pas des tonnes en Afrique. Il est inutile que je perde mon temps à t’expliquer notre révolution inachevée, car tu ne l’as pas vécu.

      Parlé des crimes de la révolution inachevée sans parler de son auteur qui était son ministre de la justice avec sa justice expéditive et des sentences de fusillade a répétitions, je vois que toi caca, tu ne connais pas celui dont tu vénère aveuglement.
      Je voudrai que tu rencontres ses promotionnels du Lycée et demande quel surnom était attribué a Blaise Compaoré ? Nous étions les ainés dans son lycée, et presque la majorité des élèves à l’époque était des enfants des anciens combattants comme Bila, le père de Blaise Compaoré qui l’a puni à cause de sa conduite de meneur manipulateur en l’enroulant dans un contingent.
      Caca, comme l’histoire est têtu et aime se répéter, et vous autres dont les désinformations sont vos armes à berner le monde, il est impossible de vous deviez de vos extrémismes.

      Pour celles ou ceux qui ont connu Thomas Sankara, ou à travers ses idées qui restent enracinées dans l’histoire pour l’avancer du continent Africain, aujourd’hui plus qu’hier, le mythe Thomas Sankara est plus vivant que jamais. Il a défié le temps à tel point que le fils de toute l’Afrique paraît aujourd’hui comme le chemin, pour beaucoup de Burkinabè et de jeunes Africains. Mais force est de constater que même si ses idées sont toujours célébrées, l’homme n’a apparemment pas encore eu d’héritier politique à sa taille. Tant dis que ton Blaise Compaoré, ce qu’on retiendra de lui, c’est qu’il a laissé ôté la vie de l’espoir de tout un continent qui était Thomas Sankara, qu’il a voulu à plusieurs reprise tripatouiller un article de loi, avocat de son peuple, pour s’éterniser au pouvoir, et qu’il a été chasser du pouvoir par un soulèvement populaire.

      Pourtant en Février 1996 à la création d’un parti d’espoir, beaucoup des cadres de ce parti avec un objectif qui va au peuple et le développement du pays, ont eu confiance en lui comme représentant du parti, parmi ces cadres, Ka. Malheureusement de 1998 à 2004, Blaise Compaoré a été victime d’un mauvais entourage, ayant précédé sa perte du pouvoir en 2014, suite à l’insurrection populaire. Un entourage qui s’est essentiellement livré, à des querelles mesquines de succession, chacun croyant être le dauphin indiqué du président Compaoré comme son propre petit frère et sa belle-mère qui sont la vraie racine de la chute de l’introverti.
      Internaute caca, vouloir contredire ma vérité reste une perte de temps. Avançons dans l’avenir avec la jeunesse car Blaise Compaoré comme Ka étaient aussi des jeunes, et non avancé dans le passé avec des personnes dont le peuple Burkinabé veut effacer de leur mémoire.
      Je remercie aux internautes ‘’’Visionnaire et Mafoi’’’ pour leur auto critique pertinente avec des argumentations solides dans la vérité réelle.

    • Je ne suus pas d’’avis avec mr caca.qui a chassé blaise du pays ?qui vous a dis qu’il ne peuvent pas venir d’eux mm ?la question est de savoir s’il veut rentrer.en plus on le connait le plan hein !les attaquent sur les plas,politoques,djihadistes et autres et des osc fantoches qui demandent des retours de je ne sais qui !reflechissez un peu !bon sang.tu parles de Dieu ?penses tu que si Dieu n’avait pas lacher blaise en 2014,on pouvait le faire partir ?tout pouvoir vient de Dieu.donc euh......blaise lui même savait que Dieu l’avait abandonné.

    • - Mon ami KA, heureusement qe je n’ai ni fon fils, ni ma fille sur ce présidium. Sinon j’allais m’accrouprir à la porte et l’attendre à la sortie de cette salle, l’attrapper et la bastonner devant tous le monde et déchiqueter ses vêtements.

      Par Kôrô Yamyélé

    • Franchement, il y a des gens qui ne savent pas à quoi occuper utilement leur temps. Tous les Burkinabè, y compris Blaise COMPAORÉ qui se dit ivoirien, sont libres d’aller et de venir. Mais faut être absolument conscient que tous les Burkinabè sont égaux en droit et que tous ceux qui ont des comptes à rendre à la Justice de la Nation devront le faire sans espérer un quelconque passe-droit au non de je ne sais quel nécessité de cohésion nationale qui se ferait sur le dos de leurs victimes !
      personne ne peut obliger personne à partir ou à revenir au Burkina, mais personnes ne peut ignorer le besoin de justice qui est nécessaire pour la paix dans un état de droit ! Halte àà l’impunité et vive la Justice de l’État de droit. C’est l’impunité des habitués des régimes d’exception qui attise le désir de vengeance.

    • Internaute La,je te tire mon chapeau !Ce mouvement fantoche, guidé par certains ténors du défunt cdp,nous casse les couilles(passez moi le terme).En quelle langue faut-il dire à ces vendus que personne n’a chassé Blaise du Burkina Faso et que personne ne l’empêche de rentrer ?
      .

    • Mon cher monsieur , en bénissant blaise Compaoré vous constituez vos même un malheur pour notre pays .Avec tous les dégâts que blaise et son cdp ont fait au pays des hommes intègres ,il faut un de ses complices pour le bénir .La réconciliation ne se fait pas par un coup de bâton magique ; mais voilà ce que je propose : que chaque BURKINABE y compris ceux qui ont commis des crimes et ce sont exilés , ceux qui n’ont pas eu cette chance et font face à la justice , que chacun s’assoit pendant 10 minutes et se dit : " DIEU existe ,tout ce que j’ai fait à mon prochain ,IL m’a vu ;IL connaît toutes mes intentions mêmes les plus intimes en moi ; ma vie doit servir à ne faire que du bien à mon prochain ;tous les crimes économiques et de sang que j’ai commis , je vais les confesser devant mes frères et implorer leur pardon en leur remettant tout ce qui me reste de ce que je leur ai volé, en renonçant à tout pouvoir pour moi et pour mes proches pour respecter la mémoire de ceux qui sont morts de part notre faute ." Mais si le cdp doit continuer de narguer les BURKINABE , ça ne va pas aller .Ils ont affamé les BURKINABES , et ont mis la jeunesse dans le moule de la cupidité , et comme ils ont volé l’argent du peuple, ils ont pu acheter des voix comme depuis 1991 . Donc la force que le cdp exhibe n’est d’autre que l’argent du peuple.
      A tous les hommes politiques de l’opposition comme du pouvoir, soyez sincères . Le peuple souffre et souffre dans son âme et dans sa chair . Quand vous prenez le pouvoir ou vous voulez le pouvoir pour distribuer des postes à vos amis et proches pour qu’ils bouffent , on va jamais , jamais sortir de la merde ;mettez fin à ces pratiques des Compaoré

    • Camarade visionnaire, je ne plaide en aucun cas pour ce mouvement. Mais j’aimerai juste souligner ceci en tant que lecteur avise. Un bon leader se determine aussi par sa capacite a deleguer les taches cruciales aux personnes qu’il faut et aux moments ou il le faut. Si notre leader fait faille a ce niveau, il ne faut pas tourner au tour du pot pour lui attribuer l’entiere responsabilite pour cette MERDE dont vous meme faites cas.

      Je pense qu’il faut restituer les choses dans leur contexte. Vous etes biensur libre de penser comme bon vous semble. Mais je trouve trop pretentieux cette facilite avec laquelle vous vous proclamez meilleur. Sachez que le tigre ne proclame jamais sa tigritude.

      Merci

    • caca a écrit de lui même :"Je suis devenu un défenseur de Blaise à cause de l’injustice qu’il a subi par ses amis comme vous. Car ceux qui gouvernent aujourd’hui ont mangé avec lui et ils ont dirigé le pays ensemble. Et la manière dont ils l’ont poussé à la porte qui me choque."
      Voyez vous grand frère KA,c’est pas la peine de vouloir coûte que coûte raisonner caca comme son nom l’indique,il ne peut pas analyser et comprendre lui même sa propre démarche.
      D’une part, il parle de l’injustice qu’a subit Blaise de la part de ses amis oubliant que les mêmes causes produisent les même effets.Blaise aussi à gouverné avec ,pas son ami ,mais son frère SANKARA,sauf que lui Blaise n’a pas permis a son frère de s’expliquer sur sa gouvernance.Il a voulu en plus d’effacer physiquement SANKARA effacer sa mémoire.
      D’autre part,caca dans son mot me fait douter un peu de son objectivité car il suffit seulement de se poser la question suivante:Puis je m’asseoir devant les enfant de SANKARA,ZONGO N,ZONGO H,LINGANI,les enfants des militaires patriotes de la BIA de Koudougou pour débiter des insanités pareils ?si oui vous aviez pris partie,point barre.
      Monsieur KA,sinon que je veux pas répondre directement au message de caca pour ne pas me confondre à du c.. ......Bien à vous
      ............

    • Tamp, merci de dire à caca de ne pas défendre l’indéfendable : Et comme je le dis souvent, l’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser. Même Blaise Compaoré qui me lit, sait très bien que ces jeunes manipulés par les revanchards perdent leur temps. A ce jeu donc caca joue sur le forum, nous montre des insuffisances dans ses analyses et critiques.

      En lisant l’analyse de ces jeunes, et surtout les critiques de caca, je me demande s’ils pensent les moments cyniques de l’histoire récente de notre pays sous Blaise Compaoré ? Ceux-ci confirme ce que j’avance en disant que Blaise Compaoré a été victime d’un mauvais entourage, durant la dernière décennie ayant précédé sa perte du pouvoir en 2014. Des personnes comme caca qui le flattaient et continuent de le faire, sont les pires ennemis de l’introverti dont la punition divine commence de lui peser.

      Que caca et ses acolytes sachent que l’alternance politique voulu par le peuple et qui s’enracine sans Blaise Compaoré ne signifie pas la fin d’une situation donnée, mais c’est une mutation donnée. Mon jeune Tamp, les esprits des extrémistes comme caca sont beaucoup plus nocifs, et difficile à combattre, car ils sont totalement ancrés et colonisés par la manipulation des revanchards criminels. Merci de me lire.

    • Merci Coulibaly de me lire : Le peuple Burkinabé sait qui sont derrières ces jeunes et tirent les ficelles. Tant que les revanchards exi-lés ou vivants sur le territoire n’ont pas puisé toute la caisse de l’état qu’ils ont volé, le Burkina sera toujours le théâtre de ces gigolos sans âme. Mais le peuple Burkinabé n’a jamais marchandé avec les troubles faits, surtout pas des vendeurs de l’injustice et de l’impunité. L’histoire de notre pays nous enseigne que les manipulateurs sont toujours tombés par mépris de leurs ignorances. Ce que les responsables du nouveau CDP ne savent pas, c’est que le peuple est doublement mûri par les crimes gratuits, la corruption a ciel ouvert de l’ère Compaoré, et que ce dernier n’a plus sa place parmi ceux qui enracinent l’alternance politique.

    • VOUS AVEZ TOUT DIT.POINT FINAL----
      ILS SONT LES GERMES D’IMMONDICES QUI PAR IGNORANCE PENSE QUE LE BURKINABE QUI EST SORTI CONTRE LE REGIME DE BLAISE EST AUSSI TARé.

    • Un chef reste un chef avec réponses sans détours : Merci pour ta belle auto critique impartiale et simplement citoyenne.

  • Vraiment que Dieu vous entende ! Ramenez-nous notre Blaise, nous avons besoin de lui, il est parti de lui même en RCI. Faites tout pour qu’il revienne, sans bagarre, dans le calme et dans la paix il va nous éclairer sur tout ce qu’on met sur son dos. On ne ment pas sur un vivant, vivement qu’il revienne. Il nous éclairera sur la disparition de Sankara, de Oumarou Clément Ouédraogo, de Norbert Zongo et autres. Je ne l’accuse pas mais comme ces grands dossiers sont nés sous son règne, il peut peut-être nous dire ce qu’il en sait. Courage à vous ! Faites tout pour nous le ramener.

  • Si je vous comprends on doit tordre le coup à la justice du Burkina Faso ? Donc amnistie gènèrale ?
    Comme nous sommes en dèmocratie attendons de voir.
    commencez par nègociez avec les parents de tous ceux que votre dieu Blaise a expédiè sous terre sinon trés grand trouble au Burkina en perspective.

  • Appelons les le mouvement de jeunes parreuseux (MJP) parce qu’ils savent que si Blaise revient, ils pourront devenir riches ou plus riches sans efforts ; Mes amis du MJP, vôtre combat est perdu d’avance ;

    Les gas du MJP, nous on rêve plus du retour de Sangara qui n’a pas brillé par ses relations avec des terroristes mais par un leadership adoré des quatre coins du monde entier ; pardon demandez à votre blaisE de nous le ramener d’abord et il pourra retourner au pays sans s’inquiéter et d’ailleurs je suis pour son retour pour face à la justice comme Djedjere (courageux ?)

  • Msr du MPRBC ; je vous tire mon chapeau et vous encourage a lutter fort et sans relache pour que le Burkina retrouve son fils biologique qu´est Blaise Compaore pour qu´il nous donne des explications sur les assassinats et disparitions mysterieuses sous son regne meme s´il n´est pas implique´ il doit au moins etre informe´ sur certains faits. Continuez la lutte je suis sür que vous parviendrez a obtenir le retour de l´enfant prodige. Bandes de faineants pourquoi vous ne consacrez pas vos luttes pour le bonheur de vos propres geniteurs ? Jeunes sans avenir continuez a delirer.

  • Il faut encourager ces jeunes qui ne demandent que la paix.
    Dans aucun contrée de nos jours la division n’a conduit à un développement ; Si de telles initiatives peuvent nous donner des raisons d’espérer à une vie dans ce pays qui n’appartient à personne je crois que c’est à saluer.
    mais il ne faudrait pas que des jaloux saboteurs soient toujours là à tenir des propos haineux et revanchards.
    ce qu’ils ont oublié c’est que l’insurrection en elle même à été le début du terrorisme dans notre pays.
    les actions ayant conduit l’insurrection sont des actions terroristes.
    on ne doit pas être étonné de ce qui nous arrive aujourd’hui.
    nous encourageons ces jeunes animés de bon sens à continuer leur engagement pour la paix et de ne pas écouter les pyromanes assoiffés de pouvoir et de gains faciles leur avenir ne leur sera pas facile attendez de voir.

    • Monsieur le courageux. Si vous êtes courageux et convaincu de ce que vous dites c’est simple. Voila un moyen d’être multi-millionnaire. Negociez avec le cdp pour les frais de transport pour aller ramener Blaise. Vous aurez un merite. Mais avant renseignez vous avec NANA TIBAUT. Il vous permettra de reussir. Aussi vous aller gagner en temps et sauver la vie de ces enfants égarés que vous soutenez. Vous les conseillerez a soutenir la construction du mausolée de Sankara que de faire revenir Blaise. Que Dieu vous soit assistant

    • Cher ami le courageux, personne n’a chassé Blaise du Burkina, on l’a chassé du pouvoir ! Maintenant s’il estime que sans le pouvoir, il ne peut pas rester au Burkina, libre à lui d’aller vivre là où il veut, en attendant que la justice de son pays ait besoin de lui.
      S’il fallait créer un mouvement pour que chaque burkinabè qui a quitté volontairement le pays rentre, c’est qu’on a rien à faire.

  • Une jeunesse incapable de fonder leur propre devenir
    Une jeunesse de merde et sans honte
    Une jeunesse qui veut devenir riche sur des crimes crapuleux car vous n’aviez pas de parents parmi tous ces morts dont vos mentors sont les commanditaires
    NB : un jour, vos propres enfants vous jugerons pour vos actes inconscients.

  • On a chassé personne du pays mais du pouvoir. Ils ont opté l’étranger. Celui qui souhaite rentrer au pays,kil vienne.

  • il y a donc des gens pire encore des jeunes qui attendent le retour de Blaise dit Kouamé. Vraiment vous êtes pathétique et ceux qui vous manupilent tapissés dans l’ombre n’auraient pas mieux trouver de marionnettes que vous. C’est ça votre contribution au developpement de votre pays. Est ce que c’est pour vous que vous voulez le retour de ces gens ou c’est pour le peuple burkinabê. Vous n’aviez aucune legitimité pour parler au nom du peuple. Et Blaise est très intelligent. C’est à cause des agitateurs comme vous qu’il a pris la nationalité ivoirienne et vivre tranquilos. Parce que vos rêves sont vos rêves. Laissez le Blaiso tranquille. Ceux qui ne peuvent pas vivre sans Blaise n’ont qu’à prendre la direction de la Côte d’Ivoire et bon debarras
    De toute façon Blaise vit bien sans vous, il dance même avec Chantal

  • On vous comprend le Satan a des partisans mais qui l’empêche de revenir vous n’aimer pas votre biaise si vous l’aimer vous devriez le rejoindre en voila des jeunes sans scrupules si biaise a une conscience il doit revenir répondre à ses crimes odieuses on l’attend de pied ferme, même sil échappe à la justice des hommes tu échappera pas à la justice de DIEU.

  • Les mots me manquent pour commencer vous êtes vraiment des idiots comment voulez-vous prendre Blaise Compaoré comme un l’exemple pour la paix un assassin est-ce que vous saviez combien de personnes sont mortes assassiné torturer sous le pouvoir de Blaise Vous saviez combien de famille Blaise a détruit la vie Des enfants qui marche qui n’ont pas le père à cause de Blaise qui doit se dépouiller dans la vie Seul qui vont jamais oublié.ca dans toute leur vie vous osez sortir pour prendre Blaise pour un exemple de paix même groupe d’imbécile que vous êtes même L’anus vaut mieux que vous

  • Très très sidérée par la mentalité de cette jeunesse montante !! Vraiment animée d’une paresse sans limite et sans égale !! Mon cœur saigne !
    Une jeunesse inconsciente aveuglée par l’alcool et tous stupéfiants de tout genre !!!
    Le président Sankara doit se retourner dans sa tombe. Comment des jeunes burkinabè peuvent être tellement partisans du moindre effort !!!! Tellement inconscients qu’ils ignorent la vraie histoire de leur peuple !!!

  • Il faut comprendre ces jeunes même s’ils ne sont pas défendables. C’est le ventre là ! Quand on a faim jusqu’au delà des bornes, on n’a plus de dignité. Blaise même devrait en avoir honte. Un chef d’Etat, qui a dirigé un pays près de 30 ans et quelque soit ce qui a pu lui arrivé trouver comme premier réflexe de changer de nationalité ! Je pense que ces jeunes gagneraient à le conseiller de rester là-bas ou ailleurs encore pendant un temps, pour sa propre sécurité, le temps que les jusqu’auboutistes n’oulient. Des années après, il pourra commencer à venir rendre visite à des gens, et repartir, ce qui lui permettra de prendre la température et petit à petit décider de lui-même de venir sans bruit et regagner son palais de ziniaré.

    Comme ça chacun se lèvera le matin pour dire qu’il passer saluer Blaise Kouassi avant d’aller au champ. Il pourra partager avec ses visiteurs les erreurs en ne pas commettre en politique. Voilà comment il pourra être utile.

    • De votre avis, numéro 13, je retiens deux(02) choses essentielles :
      - Le changement de nationalité (sinon l’ajout d’une autre) d’un homme qui a été aux commandes d’un pays pendant près de 30 ans
      - et "Voila comment il pourra être utile".
      - Sur le 1er point, j’avais été choqué par le désir exprimé par l’ex Président de prendre la nationalité ivoirienne, la nationalité d’origine de son épouse. Et, comme quelqu’un l’avait souligné, le fait de se réfugier chez ses beaux était déjà mal vu dans beaucoup de nos nationalités burkinabè, y ajouter la prise de la nationalité de ses beaux, me choquait davantage. Jusqu’au moment que j’écris ces mots, je n’est pas pu résoudre l’énigme de la vraie raison "du changement/ajout" de cette nationalité ! J’ai, pendant longtemps, cru que les mauvaises langues voulaient lui enfoncer le clou en disant qu’il avait pris la nationalité ivoirienne !
      - Oser faire croire aux autres qu’ils n’ont pas assez de magnanimité pour s’ouvrir à l’esprit de dialogue et de tolérance, m’a aussi choqué. Est-ce un crime de demander à quelqu’un de reconnaitre ses méfaits pour espérer être pardonné et repêché ?!? Bien au contraire ! C’est, à mon sens, la meilleure façon de lui tendre une main secourable ! Ceci m’amène à cautionner votre idée qui est de laisser le temps à l’ex PF de demander lui-même son retour et le dépassement de soi pour devenir "un consultant" pour prodiguer des conseils aux futurs Hommes d’État de ne pas faire ce que lui il a osé faire.

  • je suis étonné d’un tel mouvement. Kouassi blaise compaore peut revenir au Faso sans problème ; il y a cependant une constante : il doit se soumettre à la justice et nous dire ce que sont devenus thomas Sankara, norbert Zongo, Oumarou clement ouedraogo, lingalni , henri Zongo, watamou lamien, patrice zagre, bewindé christophe, le juge nebié, gaspard somé, vicent sigué, guillaume Sessouma etc.…………………………………………………… Le nombre est impressionnant. Il n’ y aura pas de pardon sans justice. Et la seule justice qui vaille pour Kouassi blaise et sa bande, c’est la peine CAPITALE et en public. Kouassi blaise en difficulté en CI préparerait son depart mais aller où ? L’histoire retiendra que c’est celui qui a le plus assassiner de BURKINABE. Et il faut qu’il paye. D’ailleurs je suis étonné de la magnanimité avec laquelle on traite le CDP. Si le pouvoir de ROCK s’amuse à renoncer à la justice, alors il connaitra lui aussi la meme que son beau.

  • Mes chers amis, il suffit pas d’aller se faire remplir les poches de l’argent volé au peuple pour venir nous narguer ici. Si vous avez la mémoire courte, si vous une analyse terre à terre des choses, coller nous la paix. Rappelez-vous que Blaise reste et demeure le pire des traitres qui a sapé les fondements du développement réel du Burkina Faso au profit de son réseau mafieux et des valets locaux qui ont tant pillé ce pays comme si personne n’y a le droit de vivre.

  • - Pourquoi Diable le nom de Blaise COMPAORE donne-t-il des boutons à des Burkinabè ?
    - On lance un mandat d’arrêt pour qu’il vienne répondre de ses ’crimes" et quand on annonce son retour, on fait des gorges chaudes !
    - On réclame son retour et on rétorque que personne ne l’a chassé donc on ne doit pas réclamer son retour !
    - On ne veut pas prononcer son nom alors qu’aucun décret ne l’a banit !
    - On crie haro sur les 27 ans de son régime et on applaudit les maîtres d’œuvre de son action !
    - On l’incrimine dans le dossier Thomas Sankara et on oublie que tous les membres du Front Populaire sont coupables par action ou inaction !
    Finalement qu’il reste en RCI c’est ce que tout le monde veut ou du moins certains. Alors qu’on lui colle la paix ! Ou alors qu’on aille le chercher et qu’on fiche la paix au Faso !

  • Je me demande vraiment qui a pu délivrer à un tel mouvement un récépissé de reconnaissance en tant qu’OSC ? La dénomination sociale du mouvement en elle-même est illicite, sans compter que son objet qui concoure à faire obstacle à l’administration de la justice en appelant à ignorer un mandat d’arrêt international émis à l’encontre de leur champion. On me dira que le mouvement ne vise pas à faire ombrage à la justice, ‘mais bonnes gens’, demander aux Burkinabé qu’ils acceptent le retour de Blaise afin qu’il aille s’installer tranquillement à Ziniaré, en contribuant à régler notre problème d’insécurité, c’est encore fuir la justice, en ignorant ce mandat. On ne peut pas demander à quelqu’un contre qui un mandat d’arrêt a été lancé, d’exercer légitimement des actes de la vie courante sans avoir au préalable épuré les comptes au peuple et à sa justice. Sur ce, je m’en prend vraiment à l’autorité qui a délivrer le récépissé de ce mouvement de la société civile dont l’objet est d’office illicit.

  • Gaamation dans gaamation. Sûrement que pauvre déserteur Blaise a soif de revenir au pays et est en train de négocier pardon pour un retour impuni ou sans déshonneur ; et c’est pour masquer sa honte que ces jeunes ont été employés. Ils doivent donc travailler à transfigurer, blanchir cette lamentation de Blaise en histoire de pardon facile. Pour amener l’opinion à croire que Blaise est tellement le dernier moyen efficace au bonheur des Burkinabè qu’ils sont allés rapidement vers lui. Et comme ça, on ne verra pas les gémissements du Blaiso. Juste pour gérer son stress. Mais tout le monde n’a pas votre temps.

    • Ce n’est pas que nous sommes totalement d’avis avec ce mouvement mais reconnaissons aussi que ce régime ne faut rien pour la réconciliation.

  • Quand on parcours les différentes réactions sur cet article on se rend compte que sur au moins dix réactions il y a neuf qui sont contre les démarches du mouvement.
    Ce qui veux dire que le parti au pouvoir et ses alliés OSC et autres partis politiques satelitaires ont formé un réseau d’internautes à laquelle on envoi chaque des écrits pour faire passer sur le net.
    A la fin du régime fantoche de Roch vous n’allez plus le voir sur net il va cessé d’exister.

    • Du n’importe quoi.
      Tout le monde n’est pas politique (pro gouvernement) et tout le monde n’est pas OSC ; il n’y a que toi qui est pro-Blaise qui voit les choses de cette manière.
      Que le ridicule ne tue pas.

  • si le ridicule tuait, vous devriez avoir honte. jeunesse tube digestif.
    c’est nous qui l’avons demander de changer sa nationalité.
    un homme qui ne s’assume pas on a que faire avec.

  • Félicitations pour ce Mouvement qui me donne l’occasion de rouvrir un autre dossier qui est celui des disparus. Je suis totalement d’accord avec eux à condition qu ’on ramène en vie les disparus du 15 octobre 1987, les disparus du 31 octobre 2014 et ceux du 25 septembre 2015.
    En fait on ne leur a pas donné la chance d’être récupérés comme ceux dont vous parler actuellement à savoir les Blaise, François , Gilbert, Djibril, .... Ils ont été victime du 33ème rite écossais dont blaise et compagnies sont adeptes qui dit ceci "La mort est la destination finale de tout un chacun d’entre nous, il ne faudra pas hésiter a emmener tous ceux qui peuvent s’opposer à nous et à nos intérêts".
    Donc vous voyez que ceux que vous voulez défendre ne mérite aucune compassion à condition qu’ils veillent réveiller ces morts.
    bonne journée

  • QUAND UN PLANTON CONSTRUIRE UN IMMEUBLE,C’EST COMME LE MARGOUILLAT QUI SE FAIT COUDRE UN PANTALON ! IL Y A DES GENS QUI NE PEUVENT PAS VIVRE DE CE QU’ILS GAGNENT HONNÊTEMENT. LEUR VACHE A LAIT EST EN CI ET CA VA ENCORE DURER. L’ARGENT DÉTOURNÉ EST EN TRAIN DE FINIR. SALUT .

  • Après le colon blanc, voilà le colon noir (Blaise Compaoré). On ne peut pas s’en passer. Sans lui, nous ne sommes rien. Autant il est notre messie, autant il est notre bourreau... Hé, l’Africain. Mon créateur, qu’avons-nous fait pour mériter ça ????

  • Qui sont ces trois guignoles ? Jeunes gens, vous ne voyez pas que vous faites pitié et pire vous mettez la honte à vos parents (je parle de la grande famille hein, oncles, cousins, tantes, neveux) qui doivent essuyer les regards des gens ?
    Autres chose, si vous n’avez rien à faire dans votre vie, arrêtez de chauffer le cœur des gens.
    En voici un exemple d’incivisme notoire qui mérite châtiment. Depuis quand le retour au pays d’un Burkinabè nécessite une conférence de presse ? ou bien c’est parce que votre Blaise est Ivoirien qu’il faut demander l’autorisation aux Burkinabè ?
    Voila, dites lui que le peuple est d’accord , qu’il peut rentrer et surtout informez-nous du jour et de l’heure pour que l’on lui réserve un accueil CHALEUREUX.
    Autre chose, il a déjà des Céphalés en témoigne la photo sur votre affiche ?
    Bandes de ....

  • Merci mon ami Kôrô Yamyélé : Tu viens de dire tout, et un peu plus de ce qu’un parent doit faire a son enfant qui patine sur un terrain miné dont ils ne connait pas le danger, a l’exemple des mines artisanales qui surprennent nos jeunes FDS. Pourtant je comprends ces jeunes, car dans un Faso bananière, la corruption et la manipulation sont la force de loi, et l’argent tourbillonne ces jeunes sans conscience.

    Admettons sincèrement que la démocratie et la liberté d’expression sont une réelle réalité au Faso. Rien qu’à regarder comment le pouvoir qui devait être l’exemple de père que tu parles, accepte faire face aux contradictions, critiques, débats, parfois même injures de tout genre ainsi que les mécanismes de fonctionnement des institutions publiques, surtout les radios ou les journalistes de pacotille ne se soucient pas de la déontologie journalistique. N’étonnons pas qu’un OSC sans autorisation se permette de sortir pour pondre des idioties. Tout simplement que ce régime mouta mouta laisse déborder les choses dont il n’arrive plus à contrôler quoi que ça Soit : Mais pour combien de temps ?

    Ce que je peux dire à ces jeunes manipulés et qui ne savent pas ce qu’ils font, c’est que ‘’’’La première cause qui mine le développement d’un pays, c’est sa justice ! La première cause qui crée des crises sociales dans un pays, c’est sa justice, et il est temps que les manipulés et celui qui tire derrière les ficelles quittent ce face-à-face mortel pour explorer d’autres voies qui donneront le courage à monsieur Blaise Compaoré de revenir au Burkina pour affronter la justice, afin de réconcilier le peuple, au lieu de lui mettre à l’idée qu’il peut récupérer son fauteuil, dont le peuple et sa jeunesse a dit que ‘’’Rien ne sera plus comme avant.’’’’’ Heureux de te retrouver mon ami Kôrô Yamyélé avec tes critiques fines et sublimes remplient de vérité.

  • Je ne plains pas seulement ces jeunes innocents mais plutôt leurs géniteurs ! Leurs parents ont certainement un pincement au coeur en voyant leurs enfants tenir ce langage ! Ces enfants ne savent pas qu’ils sont entrain de rentrer dans l’histoire de ce pays par la plus sale manière. Quelque soit les métiers que ces jeunes exerceront demain et quelque soit leur statut social, cela leur collera à la peau. C’est d’autant plus grave qu’il n’est pas exclu que dans les prochaines décennies, ces jeunes ne puissent même pas affronter leur propre regard sur leurs propres personnes ! Si ces enfants ont été manipulés par des politiciens ou par des groupes terroristes désormais aux abois, qu’ils paient pour leur compromission maintenant et plus tard ! Nous Burkinabè, nous ne voyons pas en quoi, il est nécessaire d’aller courtiser un apatride volontaire de la catégorie de Blaise pour qu’il rentre au Burkina. Qu’il vienne s’il est un vrai Burkinabè et s’il aime son pays comme ces bambins le prétendent ! S’il vous plaît , ne remuez pas le couteau dans les énormes plaies des cœurs ouvertes intentionnellement par le régime de Blaise Compaoré et son clan. Ce qui est sûr l’Histoire peut être tordue pour servir aux puissants du moment mais elle finit par avoir raison. Si Neson MANDELA a fait 27 ans de prison pour libérer son peuple de l’apartheid, Blaise Compaoré a fait 27 ans pour emprisonner son peuple mais le peuple a fini par avoir raison de lui. Ces pauvres jeunes doivent garder cela à l’esprit !

  • Blaise COMPAORE peut revenir, mais menottes aux poignets et pour répondre de ces exactions :
    Thomas SANKARA
    NEBIE SALIF
    NORBERT ZONGO
    ECT.....
    SPOLIATION du peuple

    Son expérience c’est celui de l’intimidation par l’argent et les armes...ça lui a permit 27 ans de règne sans partage qui ont naturellement inspiré son frère qui lui, eut le vertige du règne à vitam et ternam....
    Son expérience c’est celui de la torture, du meurtre et j’en passe...
    Malheureusement pour eux le peuple, la jeunesse digne de notre Patrie en a décidé autrement...
    Si blaise revient il sera immédiatement interpellé et jugé...

    Vous avez de la chance vous qui réclamez son retour tralalala....heureusement que celui là au pouvoir aujourd’hui est humain....sous Blaise je ne suis pas certains que vous aurez les couilles pour vociférer de la sorte...

    Quelle pitié....
    Vous me faites dégeuler

  • Je n’avais pas vu détail important à la fin de l’article : ce Mouvement dit être né en Novembre 2014 donc quelques semaines après la fuite de Blaise Compaoré vers la Côte d’Ivoire ! Cela ne me semble pas honnête et en dit long sur la personnalité des ces jeunes qui animent ce Mouvement ! Les Burkinabè doivent faire l’effort d’être eux-mêmes et éviter de vendre leur dignité à vil prix ! !! Avec ou sans Blaise Compaoré, le Burkina continuera d’exister !

  • Vraiment ces jeunes me font pité. Tout ça est du au chaumage. Que Dieu sauve le Burkina.

  • mes chers internautes il ne faut pas aller loin pour comprendre ce que vous refusez ? Si ces jeunes ont pu avoir un recipice pour leur mouvement c’est que le pouvoir mpp qui le leur a livré.
    dans ce cas ne pensez vous pas que le mpp voyant sa fin prochaine se donne l’obligation de composer avec n’importe qui pour sauver la face surtout que le maître est à ses côtés.
    je pense que c’est le retour de l’ascenseur pour ce qui avait soupe avec le diable.
    attendez de voir si Roch ne va nous abandonner sans crier gare.? Surtout que les chefs traditionnelles ont annoncé les couleurs sans le vouloir.

  • Peut-on vraiment appeler ces jeunes ’’burkinabè’’(hommes intègres) ?Quelle misère morale !

  • sine n’est pas un traoré sans repère et indigne qui peut reclamer le retour du peureux et fuyard blaise qui disparaitra un jour dans les méandres de l’inexistant. on l’a meme oublié. Qu’il reste definitivement en côte d’ivoire. Les burkinabé n’ont pas besoin de ses services pyromanes et pompiers.

  • Mon cher caca, quant à moi je te comprends aisément. Comme çà commence à chauffer en RCI, alors ton Blaise Compaoré veut devancer les choses en cherchant vite refuge hein ! Voilà pourquoi il teste actuellement le terrain partout, en commençant par le Maroc. Mais pour le cas du Burkina, il n’osera même pas même si on lui en délivre le laissez-passer !

  • Parlant de cette OSC qui a demandé la semaine dernière le retour de Blaise Compaoré, un journaliste de la RtB dont je tairais le nom a dit sur la télévision bf1 que, je cite : ’je suis fier d’avoir comme oncle ce grand-homme’, c’est-à-dire Blaise Compaoré. C’est pitoyable vraiment qu’un journaliste ne puisse pas faire la différence entre un ’homme gramd’ et un ’grand-homme’. Les 2 ne sont pas pareils. Je suis désolé, Blaise a été un ’homme grand’, mais pas un ’grand-homme’. Le cercle restreint des ’grands-hommes’ africains auquel ont appartenu les illustres Lumumba, Mandela, Thomas Sankara, Koffi Annan ou encore Hailé Sélassié, est malheureusement resté fermé à Blaise Compaoré, qui est resté très très loin de la porte d’entrée de ce cercle. Un assassin dont la main est tâchée de sang de ses frères et d’autres frères africains, ne saurait être considéré comme un ’grand-homme’. Hélas ! Mon cher journaliste, Blaise a les mains couvertes de sang et doit répondre tôt ou tard à la justice des hommes et celle de Dieu.

    • Challenger : Oui tous les grands hommes que tu as cités y compris d’autres anonymes, n’ont pas fui leurs pays la queue sous les jambes, ils ont milité pour un seul idéal qui était de servir leur peuple dans la sincérité et dans la dignité. Tant dis qui ce grand homme mais petit homme nommé Blaise Compaoré, militait pour un idéal qui était de tuer pour le pouvoir sans partage, et de piller les ressources du continent comme dans son propre pays, ou au Liberia avec l’or de Taylor contre des armes achetés par le denier publique Burkinabé, ou en Côte d’Ivoire avec SORO et ses rebelles qui pillaient les revenus du café cacao et les donné au petit homme pour des armes. Cet individu n’est pas un grand homme, mais un contrebandier et un repris de justice.

  • Mes amis personne n’empêche B.C. de renter au Burkina, il est avant tout un burkinabé même sil a prit la nationalité Ivoirienne C’est lui qui fuit la justice burkinabé. sinon depuis Maurice Yaméogo des présidents se sont succéder et qui ont quitté le pouvoir aucun n’a laisser le pays pour aller ailleur. il n’a cas se remettre en cause lui même.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Leur PNDES n’est qu’un fiasco, un pétard mouillé », mate Eddie Komboïgo
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés