Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous voulez aller quelque part, il est bien de trouver quelqu’un qui est déjà allé. Robert Kiyosaki» 

Développement inclusif : 20 départements ministériels sensibilisés à la budgétisation sensible au handicap

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Justine Bonkoungou • vendredi 26 octobre 2018 à 22h19min
Développement inclusif : 20 départements ministériels sensibilisés à la budgétisation sensible au handicap

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille a tenu, ce vendredi 26 octobre 2018 à Ouagadougou, la conférence gouvernementale sur le développement inclusif et la budgétisation sensible au handicap. Une conférence organisée avec le soutien de l’ONG Light for the World et qui vise à sensibiliser des acteurs de 20 départements ministériels à la nécessité de la prise en compte des besoins des personnes handicapées dans l’élaboration de leurs budgets.

Les personnes vivant avec un handicap sont le plus souvent victimes d’exclusion et leurs besoins ne sont pas suffisamment pris en compte dans les interventions des différents ministères. Pour améliorer la situation et permettre un développement inclusif, l’ONG Light for the World a inscrit le renforcement des capacités des acteurs au cœur de sa stratégie pays pour la période 2016-2020.

C’est donc dans ce cadre que s’inscrit la tenue de cette conférence organisée par le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, avec le soutien de l’ONG Light for the World.
Cette rencontre sera l’occasion de renforcer les connaissances de 70 acteurs intervenant dans l’élaboration et la mise en œuvre du budget-programme de 20 départements ministériels sur le développement inclusif et la budgétisation sensible au handicap.

Elie Bagbila, représentant national de Light for the World

« Light for the World est un partenaire du gouvernement burkinabè dans l’avènement d’une société inclusive. Et dans le cadre de notre partenariat avec le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, nous nous sommes engagés à accompagner l’ensemble des acteurs pour qu’ils aient des éléments d’information qui vont favoriser le développement de cette société inclusive », explique Elie Bagbila, représentant national de l’ONG Light for the World pour le Burkina Faso.

En effet, comme le rappelle Joanis Kaboré, conseiller technique au ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, « la promotion des personnes handicapées constitue un point essentiel de la politique sociale du gouvernement. Mais on constate sur le terrain que très peu de ressources sont consacrées à ce groupe cible ».

Joanis Kaboré, conseiller technique représentnat la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille

D’où l’importance de cette conférence qui va permettre de sensibiliser les différents départements ministériels à l’importance de tenir spécifiquement compte des personnes handicapées dans l’élaboration de leurs budgets. « On devrait faire en sorte que les programmes budgétaires, qui sont les instruments de mise en œuvre de la politique sociale du gouvernement depuis 2017, prennent en compte suffisamment toutes les catégories de la société et parmi ces catégories, les personnes les plus vulnérables, parmi lesquelles on compte celles vivant avec un handicap », explique Eric Ourobé Coulibaly, directeur général de la solidarité nationale.

Au sortir de la conférence, Joanis Kaboré dit espérer que les conclusions permettent aux différents ministères de s’engager davantage et de prévoir des lignes budgétaires conséquentes au profit des personnes vivant avec un handicap.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Politique nationale : La NAFA attire l’attention du pouvoir sur l’état de santé de Djibrill Bassolé
Vie politique nationale : Le MPP célèbre ses cinq ans d’existence
San Traoré, maire de Kourinion : « Le niveau central a accaparé de nombreuses prérogatives dévolues aux communes »
Assemblée nationale : Alassane Sakandé promet un siège flambant neuf pour le Chef de file de l’opposition
Vœux de l’UPC : Le PPR répond aux « propos démagogiques » de Zéphirin Diabré
Coopération canado-burkinabè : L’ambassadeur Edmond R. Dejon Wega reçu en audience par le porte-parole de l’opposition
UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces
« Jamais dans l’histoire de notre pays, un régime n’a versé la figure du Burkina par terre comme le fait le régime actuel » (Zéphirin Diabré, président de l’UPC)
Gouvernement : Les cadres des secteurs de l’emploi et de la formation professionnelle demandent un ministère plein
Assemblée nationale : Bientôt 100 étudiants en stage rémunéré au parlement
Vie politique : Le CDP procède à l’installation de sa section du Canada
Forces armées nationales du Burkina : De nouveaux chefs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés