Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Journée mondiale de l’environnement 2018 : Sous le signe de la lutte contre les déchets plastiques

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • mercredi 24 octobre 2018 à 15h23min
Journée mondiale de l’environnement 2018 : Sous le signe de la lutte contre les déchets plastiques

La Journée mondiale de l’environnement est célébrée le 5 juin de chaque année. Au Burkina, c’est la capitale de la région du Centre-Sud, Manga, qui a accueilli, les activités commémoratives, en différé, de l’édition 2018. C’était le 23 octobre, sous le thème retenu : « les collectivités territoriales contre la pollution au plastique ». Cette journée met en valeur les actions de chaque citoyen et incite à prendre des initiatives en faveur de la protection de l’environnement.

Manga, chef-lieu de la province de Zoundwéogo, qui abritera les festivités du 11-Décembre 2018, a accueilli la cérémonie commémorative de la Journée mondiale de l’environnement 2018. Placée sous le thème « les collectivités territoriales contre la pollution au plastique », cette journée se veut un cadre approprié pour inciter et amener les populations à devenir les agents actifs du développement durable. En l’organisant à Manga, l’objectif est d’inciter le premier responsable de la commune à faire de la lutte contre les déchets plastiques son cheval de bataille pour être un exemple dans la sauvegarde de l’environnement.

Instituée depuis 1972 par l’Assemblée générale des Nations unies, la Journée mondiale de l’environnement (JME) est une occasion de prise de conscience et d’actions d’envergure internationale pour la sauvegarde de l’environnement.
Présidant la cérémonie officielle, le ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Nestor Bassière, a affirmé qu’« un accent particulier sera mis sur la sensibilisation contre les déchets plastiques ». Il invite donc chacun à jouer sa partition pour protéger l’environnement, à travers le changement de comportement.

Ministre de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique

Partenaire de cette journée mondiale, Vivo Energy, par la voix de la directrice générale Khadidiatou Fall, a fait don de matériels de nettoyage composés d’une cinquantaine de poubelles, des brouettes, des râteaux et des gants au ministère de l’Environnement, dans sa lutte contre les déchets plastiques. Le don a été transmis à la mairie de Manga. Pour Khadidiatou Fall, « ce don au ministère de l’Environnement s’inscrit en droite ligne des valeurs habituelles de Vivo Energy, d’intervenir dans tout ce qui concerne l’environnement et cela est un engagement à côté de la commercialisation des produits pétroliers ».

Directrice générale de Vivo Energy Burkina

Pour Désiré Ouédraogo, directeur général de la préservation de l’environnement « le gouvernement est à pied d’œuvre pour lutter farouchement contre les plastiques et un accent sera mis sur le contrôle avec l’acquisition de matériels de pointe ».
Cette journée a permis de rappeler aux citoyens que l’insalubrité, la recrudescence des maladies, la perte de cheptel et les inondations sont entre autres les conséquences de la pollution au plastique.

Désiré Ouédraogo directeur général de la préservation de l’environnement

Le bourgmestre de la Cité de l’épervier, Jérôme Rouamba, ville hôte de cette journée, a rappelé que « face à cette situation, notre conseil municipal a pris conscience du phénomène et a consacré certaines de ces délibérations à la question, d’autres sont à venir ».

Cette journée a aussi permis d’installer le comité chargé de la préservation de l’environnement.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2018 à 09:58, par kwiliga En réponse à : Journée mondiale de l’environnement 2018 : Sous le signe de la lutte contre les déchets plastiques

    "Nestor Bassière,..... invite donc chacun à jouer sa partition pour protéger l’environnement, à travers le changement de comportement."
    Il s’est donc rendu lui-même en bicyclette à Mana, car un cortège de 4X4 de luxe sur des centaines de kms, pour recevoir seulement : " matériels de nettoyage composés d’une cinquantaine de poubelles, des brouettes, des râteaux et des gants" cela représentait une empreinte carbone largement négative.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2018 à 18:59, par Kpièrou En réponse à : Journée mondiale de l’environnement 2018 : Sous le signe de la lutte contre les déchets plastiques

    Pour Désiré Ouédraogo, directeur général de la préservation de l’environnement « le gouvernement est à pied d’œuvre pour lutter farouchement contre les plastiques et un accent sera mis sur le contrôle avec l’acquisition de matériels de pointe ».
    Cette affirmation n’est que pur mensonge car tous les kiosques et boutiques sont remplis de sachets plastiques qui s’écoulent comme du petit pain. Si cette affirmation était vraie on verrait la douane saisir tous les cargots de sachets plastiques qui entrent dans le pays. Avant l’apparition des sachets les gens allaient au marché et savaient se débrouiller.
    La faute revient à nos gouvernants qui ne sont que des faibles et des enfants pour amuser la galerie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Pollution de l’eau et l’environnement : « Il est clairement établi que les pesticides sont toxiques pour l’homme », député Alidou Sanfo
Burkina : L’actualité météorologique pour les périodes de juin-juillet-août et juillet-août-septembre 2020
CASEM du ministère de l’Eau : Les rapports annuels de performances des programmes budgétaires en examen
Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude
Projet d’appui aux activités pastorales : Le ministre Sommanogo Koutou visite des infrastructures dans les Hauts-Bassins
Barrage de Guitti : Mortalité élevée de poissons
Assassinat d’un orpailleur à Tchériba : Lettre ouverte des ressortissants et habitants au gouverneur de la Boucle du Mouhoun
Brouillard à Ouagadougou : « La poussière vient avec du vent mais lorsque le vent se calme, la poussière est concentrée dans la zone » selon Alfred Dango de la Météo
Gestion durable des terres : L’Initiative grande muraille verte outille les journalistes
Programme d’investissement forestier : La patronne du Fonds d’investissement climatique satisfaite des résultats
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Eau et assainissement : Des journalistes invités au suivi des engagements du secteur
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés