Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO : dix (10) places sont disponibles pour les recrutements « sur titre »

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Communiqué • mardi 2 octobre 2018 à 17h00min
Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO : dix (10) places sont disponibles pour les recrutements « sur titre »

Le Président de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO (UO1-JKZ) informe les bacheliers des sessions de 2017, de 2018 et les étudiants intéressés par les formations au Centre Universitaire Polytechnique de Kaya (CUPK) que dix (10) places sont disponibles pour les recrutements « sur titre » dans chacune des filières suivantes :

I- Filières de formations

1- Licence Professionnelle en Statistiques et Informatique Appliquées à l’Economie (LSIE) pour les séries C, D, E et H.

2- Licence professionnelle en Comptabilité, Contrôle et Audit (CCA) séries C, D, H et G2 ;

II- Dossier de candidature

Le dossier de candidature est composé des pièces suivantes :

-  une demande manuscrite non timbrée adressée à Monsieur le Président de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO en précisant la filière ;

-  un extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif d’acte de naissance en tenant lieu ;

-  une photocopie légalisée de l’attestation provisoire de succès au baccalauréat, session de 2017, et le relevé de notes obtenues au baccalauréat ;

-  un certificat de nationalité pour les candidats étrangers ;

-  une autorisation d’inscription pour les candidats travailleurs ;

-  une quittance de paiement des frais d’examen de dossier de quinze mille (15 000) F CFA non remboursable et payable à la comptabilité de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO.

III- Lieu et date de dépôts

Les dossiers de candidature sont reçus au Centre Universitaire Polytechnique de Kaya situé non loin de la salle polyvalente entre la SONABEL et les rails ou à la Direction des Affaires académiques, de l’Orientation et de l’Information (DAOI) de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO du 10 au 26 Octobre 2018 de 8h00 à 11h et de 13h 30 à 15 h.

IV- Frais de formations :

Les frais de formations exigés sont les suivants :

1. Licence Professionnelle en Statistiques et Informatique Appliquées à l’Economie (LSIE) : trois cent cinquante mille (350 000) F CFA.

2. Licence professionnelle en Comptabilité, Contrôle et Audit (CCA) : deux cent cinquante mille (250 000) F CFA.

P. le Président et PI

Le Vice-président chargé des Enseignements

et des Innovations pédagogiques

Pr Mahamadou SAWADOGO

Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques

Messages

  • Vive la privatisation de nos universités publiques !!! Il y a un nombre pléthorique d’étudiants dans ces mêmes universités qui souhaiteraient s’inscrire mais hélas. Malgré le fait qu’ils ont le profil requis, ils sont bloqués par cette privatisation de l’université publique qui ne dit pas son nom. Que nos autorités se ressaisissent et qu’ils œuvrent à faire de ces temples du savoir de véritables universités publiques en arrêtant de faire la concurrence déloyale aux privés.

    • Vous dites vrai de dire vive la privatisation de l’université publique je le dis aussi ..Mais moi contrairement a vous je pense qu’il va falloir très courageusement envisager de le faire a un moment ou a un autre pour quelques unes...Il faut prendre en compte le fils du pauvre dans des universités qui devront rester purement publiques et sans grands frais et aussi et surtout la classe moyenne cad celle qui est prête a payer et souvent même très chère pour peu que l’enseignement soit de qualité..L’état doit ouvrir certaines écoles supérieures et université sur le modèle du privé avec un accent mis sur des filières d’études porteuses et tes demande au niveau national et international..des écoles répondant a toutes les caractéristique de ce qui se fait dans les meilleures écoles du nord et ça je suis désolé ça coute chère et le fils du pauvre pour y accéder devra travailler dur pour bénéficier d’une bourse d’étude..a ce rythme l’état peut associer des privées d’ici et d’ailleurs et le faire en mode PPP à l’échelle de tous le territoire des a présent pour désengorger les universités publiques et permettre de meilleures conditions d’étude des jeunes burkinabé et africains..

    • Des semis éclairés qui parlent au hasard, Zaros,c’est toi qui sais qu’il a la place la ba pour des gens qui veulent s’inscrire ??? Arrêtez vos propos mal placés et grossier la, sa c’est quel malin sa, vous voyez le mal ou la manipulation partout, on ne peut plus rien dire ou faire sans que des individus comme vous autres la ne mettez vos bouches pour vomir. Foutez vos camp la ba,on vous connais maintenant, des manipulateurs comme çà !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance démocratique au Burkina : L’ambassadeur des Etats-Unis et le porte-parole de l’opposition échangent autour des préoccupations nationales
Chine : un partenaire de confiance pour l’avenir
L’Union européenne et le Burkina Faso renforcent leur coopération
Complexe W-Arly-Pendjari : Le Bénin, le Burkina et le Niger harmonisent les vues dans la gestion de ce patrimoine mondial
64e anniversaire de la Libération nationale de novembre 1954 : L’Algérie rend hommage aux martyrs de l’indépendance
CEDEAO : Bientôt une feuille de route pour faciliter les échanges économiques
Le président Georges Weah attendu à Ouagadougou
Conseil des droits de l’Homme de l’ONU : l’élection du Burkina, une « victoire de la diplomatie »
Brillantes perspectives pour la coopération entre le Chine et le Burkina Faso
Coopération canado-burkinabè : La gouverneure générale, Julie Payette, visite des infrastructures éducatives
Salon international de la coopération pour le développement (SICOD) : Un cadre pour redorer l’image du Burkina
Burkina : La gouverneure générale du Canada élevée au rang de la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés