Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Résolution des conflits : Le Centre de commerce international et ses partenaires forment des médiateurs professionnels

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • jeudi 4 octobre 2018 à 22h00min
Résolution des conflits : Le Centre de commerce international et ses partenaires forment des médiateurs professionnels

Le Centre de commerce international a procédé à la remise de parchemins, ce jeudi 4 octobre 2018, aux nouveaux médiateurs professionnels formés par ses soins. Les impétrants viennent du Niger, du Bénin et du Burkina Faso. L’activité de formation s’est faite en collaboration avec l’Association des centres africains d’arbitrage et de médiation (ACAAM) et le Centre de médiation et de conciliation de Ouagadougou (CAMC-O). La remise des diplômes entre dans le cadre des journées de certification des médiateurs professionnels au Burkina.

Au terme de neuf mois de cours en ligne et de quatre jours de présentiel à Ouagadougou, quinze apprenants ont été jugés aptes à porter le statut de médiateur professionnel. Ce jeudi 4 octobre 2018, le Centre de commerce international et ses partenaires ont procédé à la remise des parchemins aux impétrants. Ces nouveaux médiateurs professionnels vont donc, dans leurs pays respectifs, renforcer les compétences des centres de médiation et d’arbitrage. Selon la présidente de l’ACAAM, Bintou Boli/Djibo, ces nouveaux médiateurs professionnels seront en mesure d’accompagner les litigants dans la recherche de solutions.

Pour le président du conseil d’administration du CAMC-O, Poulma Marcel Zoma, son centre, qui est un cadre d’émulation de jeunes médiateurs, espère compter sur les impétrants pour relever le défi de la sécurisation de l’environnement des affaires. Pour cela, il prône la promotion de la médiation tant au plan national que dans l’espace OHADA. Il les a exhortés à travailler pour la vulgarisation de ce mode extraordinaire de règlement des litiges qui met les médiés au centre du processus.

La médiation, rappelle-t-il, prend en compte dans ce cas toutes les dimensions du litige. Il a insisté sur le fait qu’ils doivent être des médiateurs professionnels et éthiques qui auront pour leitmotiv les quatre principes qui gouvernent le processus de médiation. Il s’agit de l’indépendance, la neutralité, l’impartialité et la confidentialité.

La formation a été rendue possible grâce au soutien financier de l’Union européenne. Les impétrants ont salué l’engagement des différents acteurs qui leur a permis d’avoir la présente formation. Ils ont pris l’engagement, une fois dans leurs pays respectifs, de mettre leurs savoirs au profit des entreprises.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 octobre 2018 à 12:18, par Jean-louis lascoux En réponse à : Résolution des conflits : Le Centre de commerce international et ses partenaires forment des médiateurs professionnels

    Je suis étonné de voir la "médiation professionnelle" et l’usage du nom de "médiateur professionnel" pour la sortie de cette formation dispensée par un organisme qui n’est pas l’école professionnelle de la médiation et de la négociation - www.epmn.fr . En effet, étant l’initiateur de la médiation professionnelle qui est une application de l’ingénierie relationnelle que j’ai également développée, dans la perspective du développement de la qualité relationnelle, dans toutes les formes de relation, avec comme axe de développement le paradigme de l’entente sociale, aucune autre structure de formation n’a les éléments d’enseignement pour réaliser cette diffusion de compétences spécifiques. D’ailleurs, en droit OHADA, la médiation est définie comme une instrumentation se référant non pas à l’entente sociale, mais au contrat sociale, soit une démarche d’autorité. Il est utile que les aspirants à la médiation en Afrique soit bien informés. L’EPMN dispense d’ailleurs des formations à Abidjan.

    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale du Sida : La Société burkinabè de pédiatrie dépiste les enfants et leurs familles les 1er et 2 décembre 2020
Air Burkina : C’est désormais possible d’acheter des billets d’avion dans les agences Coris Bank
Me Bénéwendé Sankara : « Jerry Rawlings a permis à ce que le Burkina réhabilite dans tous les sens, Thomas Sankara »
Caravane ODJ : De la défense du droit au logement décent pour tous les Burkinabè
Ecoles et centres de formation professionnelle de l’État : L’universitarisation des formations au cœur d’un forum
Aviation : L’aéroport de Ouagadougou est désormais certifié
Education : Light for the World et ses partenaires plaident pour une meilleure prise en compte de la petite enfance
Burkina : Observateur, Dialogue Sans Frontières recommande au gouvernement de garantir la sécurité post-électorale des personnes et des biens
Violence en milieu scolaire : L’alliance et la parenté à plaisanterie comme un rempart
Explosion d’un car sur la RN1 : Cinq décès dont un bébé de 18 mois (officiel)
Serie Tecno CAMON 16 : Super vidéo mode 4K, stabilisateur pro et charge rapide
Recrutement frauduleux à la CNSS : La CGT-B/CNSS s’interroge sur la responsabilité du directeur général de la Caisse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés