Projet Eau, hygiène et assainissement dans le Grand-Ouest : Les acteurs du comité de suivi jugent le bilan à mi-parcours satisfaisant

LEFASO.NET | Romuald Dofini • mardi 2 octobre 2018 à 16h20min

Les acteurs du comité de suivi du « Projet d’amélioration de l’accès aux services d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement dans le Grand-Ouest du Burkina Faso (EHA Grand-Ouest) » ont tenu, ce mardi 2 octobre 2018 à Bobo-Dioulasso, leur troisième session. Ce projet, mis en œuvre par l’ONG WaterAid, a pour objectif général d’améliorer l’accès aux services durables d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement pour 66 200 personnes vulnérables dans les régions des Cascades et des Hauts-Bassins.

Projet Eau, hygiène et assainissement dans le Grand-Ouest : Les acteurs du comité de suivi jugent le bilan à mi-parcours satisfaisant
Cette troisième session se veut une session-bilan des activités menées dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet. Elle permettra non seulement aux différents acteurs de présenter le bilan du projet aux participants, mais aussi d’échanger sur les difficultés, défis et solutions pour l’atteinte des résultats. Par ailleurs, cette rencontre est l’occasion pour tous ces acteurs de présenter, discuter et valider la programmation pour les derniers mois du projet.

Jules Sow, coordonnateur du projet EHA

Pour le coordonnateur du projet, Auguste Jules Sow, ce cadre de rencontre se veut une tribune d’échanges périodique entre tous les acteurs intervenant dans le domaine de l’eau dans les provinces de la Comoé et du Houet. Ce projet, qui bénéficie de l’appui financier de la Fondation Conard N. Hilson (CNHF) et d’une durée de trois ans (janvier 2016 à décembre 2018), a pour objectif général d’améliorer l’accès aux services durables d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement pour 66 200 personnes vulnérables dans les régions des Hauts-Bassins et des Cascades. À en croire le coordonnateur du projet, le bilan à mi-parcours est satisfaisant. « Si nous faisons le bilan à trois mois de la fin du projet, nous avons largement atteint nos objectifs dans certains domaines », a-t-il laissé entendre.

Directrice des programmes a WaterAid, Léocadie Woba

Ainsi, il a indiqué que presque 2 400 latrines sont réalisées dans le domaine de l’assainissement, contre 2 300 latrines familiales qui étaient attendues, soit plus de 100% du taux de réalisation. En termes de réalisation d’ouvrages d’eau potable, 54 forages ont été réhabilités et plus de 60 forages optimisés réalisés au profit des bénéficiaires dans les provinces concernées par le projet.
« Pour ce qui concerne les activités de sensibilisation pour le changement de comportement, nous avons déjà atteint presque tous nos objectifs et nous allons consacrer les trois derniers mois à continuer à sensibiliser la population pour un changement durable de comportement surtout en matière d’hygiène », a noté Auguste Jules Sow.

Pour la directrice des programmes de WaterAid Burkina Faso, Léocadie Woba, cette session est aussi une occasion d’apprécier à sa juste valeur les réalisations qui ont été faites dans les cinq communes bénéficiaires du projet et de discuter des perspectives.

[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés