Protection de l’environnement : Une Semaine de l’économie verte pour affirmer le leadership du Burkina

LEFASO.NET | Edouard K. Samboé (stagiaire) • lundi 1er octobre 2018 à 23h48min

Du 2 au 5 octobre 2018 se tiendra, au Burkina Faso, la première édition de la Semaine de l’économie verte (SEMEV). C’est du reste ce qu’a annoncé le ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Nestor Bassière, au cours d’une conférence organisée ce 1er octobre 2018. Cette semaine se veut « une occasion d’affirmer le leadership du Burkina Faso en matière d’économie verte et de changement climatique ».

Protection de l’environnement : Une Semaine de l’économie verte pour affirmer le leadership du Burkina
Dans son allocution d’ouverture de la conférence, Nestor Bassière s’est inscrit dans la logique du programme de l’ONU-Environnement qui a élaboré le concept d’économie verte en 2008, en ces termes : « Une économie qui entraine une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie des ressources ». Partant de là, il déplore la dégradation continue des espaces africains et sahéliens et leurs conséquences néfastes sur la population. Pour freiner ce phénomène, Nestor Bassière a rappelé que « la volonté du gouvernement s’est traduite dans le programme présidentiel et réaffirmée à travers l’axe 3 du PNDES ».

C’est justement dans cette vision que son département, en synergie avec des organisations internationales actives dans le domaine de la promotion de l’économie verte [l’initiative Switch Africa Green (SAG), le Rebranding Africa Forum (RAF), l’Institut mondial pour la croissance verte (GGGI)], entend organiser cette Semaine de l’économie verte (SEMEV).

Cette SEMEV se veut un forum de discussion et d’échanges entre les principaux acteurs autour du concept d’économie verte, en termes de dynamisme, d’enjeux et de défis, de mobilisation des financements pour la transition vers des économies vertes et inclusives en Afrique. Plus d’une trentaine d’entreprises burkinabè seront de la partie, ainsi que des partenaires de plusieurs pays dont dix pays africains. Au total, plus de 80 entreprises seront au rendez-vous.

À la faveur de cette conférence, Nestor Bassière a informé les Hommes de médias que lors de la 7e session extraordinaire de la Conférence des ministres africains de l’environnement (CMAE) et de la 1re session de la Plateforme du partenariat pour l’environnement en Afrique, qui se sont tenues du 17 au 21 septembre à Nairobi au Kenya, « le Burkina Faso a été honoré à travers la remise, par le NEPAD, d’un trophée en reconnaissance de son leadership exceptionnel dans la gestion et la protection de l’environnement ».

Edouard Samboé (stagiaire)
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés