Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Auditions du putsch de 2015 : Le parquet militaire craint un conflit d’intérêts, la défense rassure

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Herman Frédéric Bassolé • mardi 25 septembre 2018 à 22h00min
Auditions du putsch de 2015 : Le parquet militaire craint un conflit d’intérêts, la défense rassure

À l’audience de ce mardi 25 septembre 2018, le parquet militaire a soulevé une inquiétude sur le risque de conflit d’intérêts dans la défense du capitaine Abdoulaye Dao et du colonel-major Boureima Kéré, défense assurée par le SCPA Themis-B.

L’on se rappelle l’audition du sergent-chef Siénimi Médard Boué au cours de laquelle le président du tribunal militaire de Ouagadougou, Seidou Ouédraogo, craignait qu’il y ait un conflit d’intérêts dans la défense de l’accusé et celle du major Eloi Badiel par Me Bali Baziémo. Sa crainte était partagée par le parquet militaire et les avocats des parties civiles qui avaient avancé que cette situation pouvait conduire l’avocat à prendre position pour l’un de ses clients en cas de confrontation. Surtout que le nom du major Eloi Badiel revenait toujours à chacune des auditions.

Eh bien, la même inquiétude est revenue ce mardi 25 septembre 2018, dans la soirée. Mais cette fois-ci, elle porte sur la défense du capitaine Abdoulaye Dao et du colonel-major Boureima Kéré. Ces deux militaires sont défendus par SPCA Themis-B, dont les deux représentants sont Me Mireille Barry et Me Dieudonné Bonkoungou.
N’y a-t-il pas de risque de conflit d’intérêts dans la mesure où, en réponse aux questions posées, le capitaine Dao, ancien commandant du Groupement des unités spéciales (GUS), à la barre depuis le mercredi 19 septembre, a toujours renvoyé le parquet à la déposition du colonel Kéré, chef d’État-major particulier de la présidence au moment des faits ?

À cette inquiétude du parquet, Me Mireille Barry rassure : « Cela fait trois ans que le SCPA Themis-B est constitué auprès des deux accusés. Nous leur avons posé la question de savoir s’il y avait un conflit d’intérêts. Ils nous ont répondu par la négative. Jusqu’à preuve de contraire, l’instruction ne nous a pas montré qu’il y avait conflit d’intérêts. Et si ça avait été le cas, nous serions les premiers à le soulever ».

Pour l’heure, le président du tribunal, Seidou Ouédraogo, destinataire de cette inquiétude, ne s’est pas encore prononcé. Peut-être donnera-t-il son avis ce mercredi 26 septembre du côté de la salle des Banquets de Ouaga 2000 où, rappelons-le, un avocat de la partie civile et un avocat de la défense ont demandé une confrontation entre le capitaine Dao et le major Badiel.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 septembre à 09:20, par Noraogo En réponse à : Auditions du putsch de 2015 : Le parquet militaire craint un conflit d’intérêts, la défense rassure

    Bonjour à tous ! ce pseudonyme NORAOGO que vous lisez depuis très longtemps semblait unique et toujours utilisé par ma personne. Mais dans l’affaire du Président de la CENI, j’ai lu un commentaire qui n’est pas le mien. Désormais je l’abandonne au profit d’un autre pseudonyme. Mes interventions sont axées beaucoup sur la sensibilisation de la jeunesse sur la question politique non maitrisée. De toutes les façon, l’expression fait la différence. J’ai un niveau acceptable par rapport à ce nouveau NORAOGO au regard de ce qu’il a raconté sur sur le fonctionnement de la CENI.
    Mes encouragements aux FDS pour avoir neutralisé une trentaine de ces bandits.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Quand le Général Diendéré se fâche : « Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans »
Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré
Procès du coup d’Etat : « Je ne tape jamais en dessous de la ceinture », lance le commandant Alioune Zanré à Me Jean Yaovi Dégli
Procès du putsch du CND : "Michel Kafando a laissé le loup rentrer dans la bergerie", selon Me Mamadou Sombié, avocat de la Défense
Procès du putsch du CND : "Si le coup d’État était préparé, je n’aurais plus besoin de convoquer la hiérarchie militaire", dixit Diendéré
Procès du putsch du CND : "La seule vérité, c’est Dieu qui la détient", selon Me Jean Yaovi Dégli (Défense)
Procès du putsch du CND : Faire un coup d’Etat pour en empêcher un, pour la démocratie !
Burkina : Les gens [terroristes] sont rentrés chez nous suite à la dissolution du RSP (Diendéré)
Dissolution du RSP : Le président Kafando devait respecter sa parole donnée, reproche Gilbert Diendéré
Procès du putsch du CND : Ceux [terroristes] qui venaient ici, continuent de venir aujourd’hui, selon Diendéré
Procès du putsch du CND : Des empoignades entre le général Diendéré et Me Guy Hervé Kam
Procès du putsch du CND : Enfin les avocats des parties civiles parlent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés