Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Promotion de la culture et du tourisme : Les points focaux s’outillent pour relever les défis

Accueil > Actualités > Culture • • mercredi 12 septembre 2018 à 21h39min
Promotion de la culture et du tourisme : Les points focaux s’outillent pour relever les défis

Dans le cadre de la structuration de ses interventions, le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a décidé, ce mercredi 12 septembre 2018, de consolider les capacités des points focaux de la coopération des structures centrales et rattachées, à travers une rencontre de formation.

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, dans sa volonté d’éclairer les zones d’ombre et de rendre performants les points focaux de la coopération et de la réglementation des structures centrales et rattachées, s’est engagé à investir dans la formation de ces acteurs clés pour permettre au département d’être à la hauteur des attentes.

Durant trois jours, les acteurs vont raffermir la coopération touristique et culturelle par la mise en place d’un canevas juridique, à travers trois modules de formation. Le premier module portera sur la procédure à suivre pour proposer une coopération avec un autre pays ou un partenaire.

Ensuite, il s’agira de faire le bilan de ce que le Burkina a déjà réalisé comme coopération avec les autres pays. Le dernier module fera ressortir toutes les démarches qu’il faut entreprendre en interne comme en externe pour pouvoir répondre aux exigences d’une coopération culturelle et touristique.

C’est dans le but d’atteindre les objectifs de développement qui lui sont assignés que le ministère veut outiller les acteurs, à travers une approche participative, pour booster le secteur touristique et culturel afin d’accroître la contribution financière et technique du domaine. Pour des résultats ambitieux, le ministère, à travers cette formation, vise la mise en place d’un cadre juridique adapté et soutenu pour un réel impact sur le développement des activités culturelles et touristiques du Burkina.

Cet atelier de formation constitue un élément important pour le département, qui a pour mission de faire de ce secteur le fer de lance du développement. D’où l’appel du secrétaire général du ministère en charge de la Culture, Jean Paul Koudougou, aux différents points focaux et autres acteurs, à participer activement à cette formation pour faire rayonner le secteur culturel et touristique dans le monde. Cette formation des acteurs doit aussi permettre d’étendre la recherche de partenaires et de savoir ceux avec qui le ministère peut travailler, a-t-il indiqué.

« Certes, des actions ont été posées par nos devanciers allant dans le sens de l’amélioration du secteur, mais un bilan des acteurs s’avère nécessaire pour le secteur, en vue de donner un second souffle aux activités culturelles et touristiques », a rappelé M. Koudougou.

Face à la situation qui sévit dans la région de l’Est du pays, le secrétaire général a estimé que c’est le moment propice pour renforcer la coopération avec les tous les acteurs du milieu. Dans ce sens, plusieurs actions de communication ont été entreprises avec tous les pays voisins pour renforcer la coopération.
Les points focaux et les structures centrales estiment que cette crise doit permettre à tous les acteurs, y compris ceux des pays voisins comme la Côte d’Ivoire, le Mali et le Niger, à plus s’investir dans les échanges et à consolider la coopération vers le partage des expériences pour une sécurisation des espaces touristiques.

Les acteurs, à l’issue de cette formation, doivent permettre aux décideurs de mieux prendre des décisions pour faire le rayonnement de la culture et tourisme, un secteur particulier pour le développement économique du Burkina.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Identité et diversité : « Nos différences, loin de nous opposer, nous rendent complémentaires », Naaba Saaga 1er d’Issouka
Promotion de la culture burkinabè : Le CSC et le BBDA s’allient pour le « triomphe du droit d’auteur »
FESPACO 2019 : « La cérémonie d’ouverture sera un beau kaléidoscope qu’il ne faut pas manquer », selon Ildevert Méda
Ouverture du FESPACO 2019 : « Le son sera comme dans une boîte de nuit » (Bill Aka Kora)
Ministère de la culture : « le bilan d’activités 2018 est satisfaisant »
Culture : Une semaine pour promouvoir la langue et la culture songhay au Burkina
Fespaco 2019 : « Rien ne pointe à l’horizon pour me faire croire qu’on va connaître un grand succès », dixit Alidou Sawadogo dit Pagnagdé
Musique : Seydoni Production se dévoile à travers une exposition
« Théâtre en partage » : De jeunes acteurs à l’école des anciens
Gestion du droit d’auteur : Des praticiens renforcent leurs compétences à Ouagadougou
Noraogo Sawadogo, scénariste burkinabè : « Ma prochaine série va porter sur le terrorisme »
Terra Madre : L’Alliance des cuisiniers de Slow Food comme innovation de la deuxième édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés