Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Situation alimentaire et nutritionnelle au Nord : La FAO vole au secours de 3 400 ménages

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Yann Nikiema • mardi 11 septembre 2018 à 11h00min
Situation alimentaire et nutritionnelle au Nord : La FAO vole au secours de 3 400 ménages

Le bureau régional du Nord de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Burkina Faso a organisé, ce vendredi 6 septembre 2018 à Ouahigouya, un atelier de lancement du projet « Réponse d’urgence et appui à l’amélioration de la résilience des populations vulnérables dans les zones à risque du Burkina Faso ». L’atelier a été placé sous la présidence du gouverneur de la région, Hassane Sawadogo, par ailleurs président du Conseil régional de sécurité alimentaire du Nord.

Le Burkina Faso fait face à un déficit alimentaire lié à la mauvaise campagne précédente. À en croire les statistiques du département en charge de l’agriculture, il y aurait un manque céréalier et en fourrage estimé à plus de 477 448 tonnes dans plusieurs régions.

Face à cette situation, le gouvernement burkinabè, avec l’appui de ses partenaires, a mis en œuvre des plans de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition. La FAO, conformément à son mandat de « libérer le monde de la faim », s’est engagée à accompagner le gouvernement à travers l’élaboration d’une stratégie d’appui et de mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du projet.

Pour le représentant du bureau régional de la FAO dans la région du Nord, Tamboura N. Tambakou, la FAO a mobilisé, sur fonds propres et avec l’appui de ses partenaires, des ressources pour mettre en œuvre quatre projets d’urgence.

Un des projets « Réponse d’urgence et appui à l’amélioration de la résilience des populations vulnérables dans les zones à risque du Burkina Faso », financé par la Coopération suédoise, d’un coût global de 9,5 millions de dollars US, couvrira trois régions dont le Nord. Pendant deux ans (juin 2018 à mai 2020), 10 000 ménages « pauvres » et « très pauvres » seront identifiés dont 3 400 ménages « pauvres » et « très pauvres » au Nord à travers les douze communes bénéficiaires.

Afin de mieux répondre aux attentes des populations, une approche plus innovante a été initiée dans le cadre dudit projet. En effet, des distributions de cash inconditionnel seront faites aux bénéficiaires pour la présente période de soudure, d’une part. D’autre part, il est prévu la distribution de cash for work (argent contre travail) pour le soutien à la réalisation de travaux communautaires, la reconstitution du cheptel par des noyaux de petits ruminants, de volaille et un appui à la production maraîchère et vivrière sans oublier la promotion de bonnes pratiques nutritionnelles, ont laissé entendre les responsables du projet.

C’est pourquoi le gouverneur Nord, Hassane Sawadogo, en sa qualité de président de Conseil régional de sécurité alimentaire du Nord, a invité les services techniques, les maires des communes et toute la chaîne de mise en œuvre du projet, à bien s’impliquer afin d’aider la FAO à réussir cette mission très noble et salvatrice au profit des populations vulnérables des zones concernées.

Pour le maire de la commune de Barga, Ousséni Nacanabo, le projet vient soulager la situation de certains ménages dans un état du reste critique en cette période de soudure et de travaux champêtres. Il a par conséquent pris l’engagement, au nom des conseils municipaux, de s’investir pour que les aides soient profitables aux bénéficiaires.

Au cours des travaux de l’atelier, la situation alimentaire et nutritionnelle actuelle de la région du Nord a été présentée avec en réponse la stratégie globale de la FAO. Les participants ont cerné également le bien-fondé du projet et la synergie entre la FAO et le PAM dans la mise en œuvre de cette initiative.

Yann Nikiema
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale de l’alimentation : Atteindre la « faim zéro » au Burkina, à l’horizon 2030
Acrobatie sur l’échangeur du Nord : Neuf jeunes interpellés et huit motos saisies
Ordre national des médecins du Burkina Faso : Le Pr Charlemagne Ouédraogo élu président
Hausse du prix du carburant : La CCVC en grève de 24h le 29 novembre 2018
Ecole privée de santé Sainte-Edwige : La 6e promotion de l’annexe de Dédougou prête serment
Conseil Supérieur de la Magistrature : Les conclusions des travaux de la première session ordinaire de l’année 2018
Journée mondiale de l’enfant 2018 : L’UNICEF donne la parole aux enfants
Ouagadougou : Le maire met en garde les personnes qui s’adonnent à des acrobaties sur l’échangeur du Nord
WaterAid Burkina Faso appelle à l’action suite à un rapport sur l’absence de toilettes décentes dans les écoles
8 mars 2019 : Le motif de pagne tissé de Nathalia Nikiéma désigné pagne officiel au Burkina
Assises nationales de l’Eglise-famille de Dieu du Burkina : Les Communautés chrétiennes de base au cœur des échanges
Commune de Ouagadougou : Bientôt l’énergie solaire à grande échelle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés