Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mercredi 5 septembre 2018 à 23h30min
Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

Un incident s’est produit ce 5 septembre 2018 dans la salle d’audience du procès du coup d’État, obligeant le président du tribunal à suspendre momentanément les débats. Le général Gilbert Diendéré a été applaudi par ses hommes. Le président a mis en garde, les avocats de la partie civile ont exprimé leur frustration.

Alors que le caporal Massa Saboué, le chauffeur du général Gilbert Diendéré, fait sa déposition à la barre, son avocat intervient entre temps pour faire des observations. En se fondant sur les déclarations faites par son client, Me Bama Dabou fait savoir que le général, quand il comparaîtra, va infirmer ou confirmer les dires de l’accusé à la barre.

« La dissolution du RSP n’est pas égale à la dissolution du général Diendéré. Il est toujours général et viendra à la barre avec ses étoiles ». À peine avait-il fini sa phrase que l’on aperçoit « Golf » se lever dans le box des accusés. D’un signe, il tape sa jambe, lève légèrement la tête et sort. Il n’en fallait pas plus pour que des accusés, dans le box, applaudissent à tout rompre. L’on entend des cris : « Mon général ! ».

Le président demande du silence. Il finira par suspendre l’audience pour 10 minutes. À la reprise, le président Seidou Ouédraogo met les choses au clair, une fois de plus. Les manifestations de sentiments de ce genre ne sont pas tolérées dans une salle d’audience. Pour la sérénité des débats, cela est à proscrire pour ne pas influencer les juges.

Les avocats de la partie civile, par la voix de Me Farama, disent avoir vécu cet instant avec beaucoup de meurtrissures. Pour eux qui défendent 300 personnes dont certains souffrent encore dans leur chair, cela est simplement une injure. L’avocat ajoutera qu’en 20 ans de carrière, c’est la première fois que des faits aussi graves sont imputés à des accusés.

Sans faire profil bas, alors que des enfants de 12 ans ont été assassinés, les présumés bourreaux sont dans la dénégation du minimum de respect qui est dû aux victimes, et dans la dénégation de la gravité des faits. « Il y a des gens qui n’ont pas encore noté la gravité des faits qui leur sont reprochés, c’est un jeu pour eux. Si c’était à refaire, ils le referaient », a regretté l’auxiliaire de justice.

À sa suite, et au nom des avocats de la défense, Me Sombié a pris la parole. Il a regretté le comportement de leurs clients et promis que cela ne se reproduira pas. Mais « pour ce qui est des leçons de morale » de son confrère de la partie civile, l’avocat a dit ne pas être preneur, parce que, selon lui, cela commence à être lassant de les entendre tout le temps.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 septembre à 22:12, par Game theory En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Ces gens sont incapables de cacher leur plan. Ils sont en liesse déjà parce sûre de leur prochain coup. Quelle assurance !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 22:20, par LAGUI ADAMA En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Qu’Allah bénisse et protège le général Diendéré et tous ceux qui lui sont fidèles Nous,nous sommes en tout et pour tout pour son Excellence Blaise Compaoré Qu’Allah le bénisse et le protège et au général Diendéré Vive le Peuple Vive la DÉMOCRATIE Vive le CDP Vive son Excellence Blaise Compaoré Vive le général Diendéré et leurs nobles familles

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 07:20, par amson En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      on espère que tu tiendra les mêmes propos quand y aura une victime dans ta famille de par leur faute.
      peut être que les hommes ne pourront rien vous faire mais Dieu se chargera de vous le faire payer.
      crédit de Dieu ne reste à l’étranger.
      quel dommage pour le peuple.

      Répondre à ce message

      • Le 6 septembre à 11:01, par INTEGRE En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

        Merci mon amson . Qui t’a dit que c’est pas l’exécuteur des sales bésongnes de ces gens . Sinon aujourd’hui quelqu’un qui n’est pas au service de ces gens n’ose pas parler comme çà sauf s’il ne jouit pas de ses facultés mentales là , je suis désolé , ses parents n’ont qu’à l’amener votre un psychiatre avant qu’il ne soit trop tard ; sinon , il paiera lui aussi comme ses" n’importe quoi" qu’il est en train de maudire soit disant qu’il bénisse . La vérité , c’est en un seul jour , même une seule seconde et on trouvera comme nus au FASO ici . De toute façon , la dissolution de DIEU est définitive , exhibez-vous , applaudissez comme vous voulez , prenez des mercenaires financez-les avec notre argent que vous nous avez volé , tuez nos enfants mais DIEU est là son jour n’est pas loin . Le président n’a qu’à se réveiller et agir sans état d’âme , pour sauver sa jeunesse .Réagissez, ne laissez pas les loups garous dans la nature qui sont en train de finir votre peuple . Réagissez sans attendre trop c’est trop

        Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 10:53, par X En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      EST CE QUE TU T’ENTENDS PARLER MEME. JE PENSE QUE IL Y A DES GENS QUI ONT L’EAU DANS LEUR TETE.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 14:22, par bishoplalegnde En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Mr Adama je ne savais pas que le général Diendere est un prophète et vous ses fidèles serviteurs.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 15:30, par tororoso En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Tout simplement ahurissant
      Mais Allah comme vous dites aussi n’est pas obligé et ne sera jamais obligé
      Mon Dieu !!! même si on est dans l’anonymat, même si on est envoyé, il y’a des limites à ne pas franchir
      Bon courage LAGUI.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 17:10, par Suzanne En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Bientôt tout va se savoir et il n’y aura pas de général debout pour se glorifier car mon fils Dieu est patient et la fin de la punition sera très douloureuse.

      Pourquoi, il y a t-il des tuerie à l’est ?

      C’est l’œuvre des gens de l’ancien régime. Alors ne gesticulez pas, les ténèbres seront surprises dans la lumière du seigneur notre Dieu.

      Vous êtes très têtus et Dieu vous observe, lent en colère mais sûre de sa victoire.

      Attention Dieu a donné le temps aux récalcitrants de l’ancien régime pour se repentir. Hélas ils continuent de s’exciter, irritant Dieu.
      Avez- vous déjà entendu qu’un président a accepté prendre le large en plein midi ?
      Safiatou disait qu’elle va détrôner Roch parce qu’elle a fait partir Blaise : est-ce qu’elle sait que Dieu n’aime pas les orgueilleux. Elle va ainsi râler en prison car beaucoup de faits vont se découvrir à son sujet.

      Attention, Attention les gens aigris, vous pouvez vous faire rattraper dans le temps Monsieur ADAMA. La nostalgie de Blaise est fini.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 19:31, par Le digne En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      C’est normal que tu te défendes ainsi malheureux criminel...Toi au moins tu es en vie, malgré tes crimes. Essaie de garder ta conscience vivante. Reste digne, c’est votre lâcheté qui vous perd. Assume.

      Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 22:29, par Le combattant En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Ce qui est sur l’affaire du fameux coup d’etat n’est pas fondé c’est seulement une affaire entre les éléments du RSP entre eux et ce climat est empoisonné par le faux général ZIDA en cavale. C’est lui seule qui peux répondre de ce qui passé il faux libérer rapidement le général pour qu’il nous aide à stabiliser le pays. On peut comprendre que BLaise Compaore est parti pour qu’il ait la paix et ZIDA lui a fuit sans que personne ne lui ai pas contraint..

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 06:57, par escone En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Je voudrais bien vous croire, Monsieur "le combattant", sauf qu’à l’analyse de tout ce qui s’est passé après la démission forcée du Président Compaoré Blaise, je doute que le général Diendéré puisse libérer quel pays que ce soit. Tous les faits du RSP indiquaient que leur seule raison d’être, c’est la personne de Compaoré Blaise. S’ils avaient à travers leurs actes, démontré que c’est la fonction présidentielle qui les intéresse et non la personne, après la démission officielle du l’ancien Président, ils auraient accompagné et protégé les autorités de la transition, et personne n’aurait parlé de la dissolution du RSP. On n’aurait même pas parlé de leurs avantages. Au lieu de cela, ils ont voulu noyauter le reste de l’armée pour faire un coup d’Etat, parce qu’ils se mis en tête d’être au-dessus des autres corps. Pire, leurs comportements dans une salle d’audience où ils sont poursuivis montre leur vrai nature. Et ils se trouvent encore des gens pour cautionner cela. Triste et dommage.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 16:04, par Néan En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      A bon monsieur le combattant ??? Comme dans tout le Burkina il n’y a pas d’hommes si ce n’est le Diendéré,laissez nous pourrir alors. Crois-tu qu’il est immortel ? et le jour où il va mourir, le Burkina doit disparaître alors ? Donc ce que le peuple a subi le 17 septembre était seulement limité au sein de Kosyam ? Pourquoi vouloir que le monde se limite seulement à Diendéré ? Si vous avez quelque chose contre Zida posez plainte et ca sera un autre jugement mais pour le moment c’est celui du coup d’Etat même si les juges n’ont pas le pouvoir ni la capacité à les juger parce qu’ils ont commencé du mauvais pied. Un subalterne ne peux pas juger son supérieur surtout chez les militaires.

      Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 23:09, par Quelle inconscience !!! En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    C’est ahurissant de voir jusqu’à quel point des gens ignorent la gravité de ce qui leur est reproché ! C’est à peine si l’on peut croire qu’ils soient doté d’une conscience.

    Il faudrait que les sanctions des coupables soient réellement à la hauteur de leur forfait.

    A voir ces réactions, il est sûr et certain que si on demandait à la plupart d’entre eux de refaire la même sale besogne, ils la referont à la lettre !

    Lorsqu’un individu perd tout jusqu’à la conscience, il n’y a plus rien a espérer en termes de repentance sincère encore moins à sauver chez ce dernier.

    Vivement que les sanctions soient exemplaires !

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 23:55, par Thom’s En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Un général félon qui n’a même pas honte. Il fait semblant de ne pas regretter ses crimes. Il y a la sanction de la justice, mais la sanction du Maître de l’univers est plus lourde.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 00:36, par Foutages En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Il faut visionner le box des accuses et les applaudisseurs, qu’ on double leur peine. Trop de foutages dans ce pays-la.De vrais psychopathes. Vous tuez les enfants ds gens et ovus avez le toupet d’ applaudir votre lache commanditaire. Lui -la, il a quel haut fait d’ armes pour etre General a part griller et tuer les hommes au Conseil ! Honte a ce militaire sans honte. Tout se paie ici bas.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 01:45, par Cami En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    QUE DIEU BENISSE LE GAL DIENDERE ET SES HOMMES

    www.facebook.com/GeneralDiendereGilbert/

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 02:48, par AS DE PIQUE En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    # SI C EST LA JUSTICE QUE L ON VEUT LA VRAI DE BLAISE A ROCH EN PASSANT PAR ZIDA SALIF TOUS DOIVENT REPOUDRE SINON CE N EST PAS LA JUSTICE ILS SONT TOUS IMPLIQUES DANS DE COUPS FOIREUX

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 03:59, par Eric de KOURIA Alias Sébgo Patigma En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Rira bien qui rira le dernier !
    abominable et exigu Général Diendéré et ses "hommes de main" se prennent pour le centre de l´univers. Ils se permettent tout et s´octroient tout…jusqu´à se moquer du tribunal censé les juger ! Ils se croient toujours forts et intouchables comme d´antan. Je demanderai au tribunal de les laisser sans protection…à la place de la Nation et d´informer le peuple souverain qu´ils s´y trouvent ! Laissons-les seulement 5 minutes là-bas et on verra ce qui va se passer ! Ces grotesques individus ne regrettent pas du tout ce qui leur est reproché. Et cela est révélateur de l´état d´esprit de ces criminels. Le peuple n´a pas encore dit son dernier mot ! Les familles des victimes non plus.
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 05:26, par Mobutu En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    A force de côtoyer son mentor Blaise Compaore dans ses basses et macabres besognes, ce général de salon tout comme son compère général en papier ont perdu le sens de l’ humanisme.ils sont incapables d’ éprouver de la compassion pour autrui tellement les fantômes de Thomas Sankara, Henri Zongo, lingani, Omarou CLément Ouedraogo, Norbert Zongo et j’en passe hantent leur nuit. même leur fuite pour se réfugier dans la maison de dieu ne leur a pas donner de leçon

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 05:51, par papa En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Ces inconscients qui applaudissent le pire criminel que la Haute-Volta au Burkina-Faso n´est connu sont a condamner avec la derniere energie. Je me demande si Diendiere´ est conscient des actes qu´il pose en ne tenant pas compte qu´il est a l´origine des morts du a son pauvre coup-d´etat. On a vu dans d´autres pays ou on a retrograde´ des generaux pour les ramener a simple soldat avant de les juger,mais dans notre gondwana-Land des generaux de la pire espece inhumaine s´exibent lors du proces et meme avoir le culot de provoquer les familles des victimes. Franchement ca fait tres mal au coeur.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 06:20, par Le combattant En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Courage mon général vous avez notre soutient. Avec vous on était en totale sécurité. C’est ce qui compte le plus. Le reste n’est que......

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 06:35, par escone En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Pendant que certains pensent qu’il faut trouver le moyen d’amnistier tout le monde à travers la proposition d’une loi d’amnistie, voilà des comportements qui viendraient remettre tout en cause. Tout simplement parce que eux, ont eu la chance de vivre. Chance qu’ils n’ont pas donnée à d’autres, je veux parler des autres chefs historiques de la révolution d’août 1983, ou de tous les autres que leur régiment a grillés comme des rats attrapés en brousse. C’est écœurant. C’est douloureux pour les familles des victimes de l’insurrection et du coup d’état avorté de ces gens. Et ils ont des supporters qui les galvanisent dans ces attitudes. Dieu sauve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 06:55, par KB 09 En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Franchement il manque un peu de dignité à certains hommes au burkina. On prend le procès en cours comme un jeu de simulation dans un lycée où on peut rire parce que seulement une séquence est ratée.Soyons sérieux tout de même. On ne peut pas Faire Une telle dénégation d’un fait aussi cruel. Le respect qu’on doit à un homme, fût-ce le plus fort, dépend de l’humilité de celui-ci. Que Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:00, par War En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Comme la verite avance je peux dire que certains seront decus car diendere est innocent dans cette affaire.En realite il a empeche la liquidation physique programmee du pf et du pm.Le coup est l’oeuvre de l’autre general qui s’est appuyee sur ses parents gourounsi qui etaient des sous off du rsp .Ils voulaient sankariser les autorites,creer un vide et prendre le pouvoir etant entendu que diendere n’a jamais voulu du pouvoir supreme.il s’est implique a la demande des chefs traditionnels et religieux pour eviter une guerre civile et pire un affrontement direct entre la gendarmerie et le rsp qui curieusement est reste fidele a la transition tout en evitant l’execution du pf du pm et trois ministres.la verite va venir.c’est pourquoi diendere a citer comme temoins les grands qui lui ont demande d’intervenir pour eviter le chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:12, par Boyi En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Quand saurons-nous louer les choses choses positives et les valeurs ?

    Nous aimons, les forces occultes, la brutalité, le vol, la paresse, l’infidélité (c’est un mogo puissant, il a 50 gos...)

    Pauvre Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:14, par Faux General, specialisé en coups d’Etat En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Ce faux general qui s’est specialisé en fomentage de Coups d’Etat. Depuis 1982, son nom est cité dans les coups d’Etat. Mais le dernier, le coup d’Etat le plus bête que l’humanité n’ait jamais connu, est à son actif. Comme quoi, c’est une toute petite erreur qui a causé la mort du bandit-chef.
    Non seulement il fomente les coups d’Etat mais il est aussi specialisé dans les montages des faux coups d’Etat pour faire accuser et tuer ses amis et collègues (faux coup d’Etat du 19 septembre 1989).
    Chacun à son tour chez le coiffeur. Tout se paie ici bas. A défaut de sa pendaison à la place de la Revolution en presence des medias nationaux et internationaux (abolition de la peine de mort oblige), il faut lui coller un bon 30 ans de prison accompagnée de travaux forcés.
    Signé : L’Etalon Très Très Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:18, par le gourou En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Nous avons perdu le pôle nord ! Rassurez-vous nous allons le payer car nous avons laissez-faire pendant si longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:25, par TANGA En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Il faut que nos juges sachent faire la différence entre les choses.
    Les gens n’applaudissent pas par ce qu’il y eu des morts, non ils applaudissent leur GOLF avec qui ils ont confiance, c’est un chef, un vrai chef pour eux, un héro. Demandez plutôt aux militaires français jaloux des prouesses de GOLF (Après l’accident de l’avion d’air Algérie et autre), si ils veulent vous dire la vérité sur ce monsieur.
    Alors si c’est dans un devoir de classe, vous avez moins cinq par ce que hors sujet.
    Cela dit si vous êtes des militaires, vous le savez qu’il arrive qu’un militaire se mette au garde à vous quand il a son chef même au téléphone.
    Mettons nous au sérieux si non nous allons extrapoler les choses, elles s’envenimerons de plus et le Burkina aura fait un mauvais jugement. On aura accouché de conséquences de sentiments au lieu de verdict sérieux. Là l’Histoire ne nous ratera pas.

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 10:40, par Objectivité En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Monsieur TANGA. J’ai tout simplement honte à ta place. quand est-ce que l’homme pourra se mettre à la place de l’autre pour le comprendre en temps de joie ou en temps de douleur ? Si l’humanité arrive à cela, on évitera de prendre sentiments personnels pour semer le désordre et ainsi le monde sera sauvé.
      Peux-tu dire que DIENDERE est un héro ? Connaîs-tu un seul fait de guerre de DIENDERE à part abattre froidement ses frères d’armes et des civiles à mains nues. Découvrir les restes de air Algérie est pour toi un fait d’héroisme ? Au contraire c’est même suspect, si on veut bien voir.
      TANGA, sois objectif dans ce que tu dis et dans ce que tu fais ; ainsi tu feras oeuvre utile à l’humanité même si tu ne donnes rien à quelqu’un.

      Répondre à ce message

      • Le 7 septembre à 14:50, par TANGA En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

        J’ai dit leur héro si tu as bien lu.
        La majeur partie du temps, ce qui nous perd c’est notre sentimentalisme sans borne. Il nous aveugle à tel point que tout ce que fait l’autre est considéré comme injure. Essayons de garder la tête froide jusqu’à la fin du jugement.
        Faisons attention pour ne pas induire les juges dans des erreurs car cela nous rattrapera un jour.
        Cela dit, tu ne peux pas savoir avec quelle hâte moi Tanga je veux voir des condamnations.

        Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:30, par SOME En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Eh ! vous vous attendiez a quoi ? Nous on s’amuse avec ces gens et nous le regretterons amerement. Le denouemment est pour bientot. Le plan qu’ils sont monté se deroule comme ils le veulent car Roch a été incapable de prendre une decision et diriger le pays comme le peuple lui en a donné mandat. Mais n’ayant pas la conscience tranquille il croit qu’ils peuvent negocier avec le CDP et Blaise. Nous le peuple si on ne se mobilise pas, nous le payerons encore plus cher. Ne comptons surtout pas sur cette fameuse opposition de facade qui n’est la doublure du CDP.

    Que tous les accusés viennent nier l’evidence evidente montre bien qu’ils ont recu des consignes. Et on voit bien que les avocats des accuses ne sont des faire valoir qui n’obeissent a des ordres que leur donnent d’autres avocats. Et face a cela nous on est là a regarder soit disant pour donner une bonne image.
    Prenons nous en main et finissons le boulot.
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 09:57, par Ka En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Merci mon ami SOME : Comme je l’ai souvent répéter, ‘’’la seule chose que je regrette aujourd’hui, c’est que la transition avec le président Michel Kafando avec son premier ministre Zida et leur équipe n’avait pas eu assez de temps devant elle : Malgré le peu de temps, cette équipe a fait un travail de titan qui n’a pas été repris par le président Roch Kaboré et son équipe. La transition nous a permis des élections transparentes et apaisées, arrêter les assassins de nos enfants qui narguent la justice, si cela n’avait pas été fait sous la transition et son équipe, rien ne prouve que cela sera fait avec Roch Kaboré.’’’

      Et comme tu l’as bien dit, ce que le peuple demande a Roch Kaboré et son équipe c’est de corriger les imperfections de l’équipe de la transition faites à la hâte, car leur temps de gouvernance était très court, et serrer la vis pour que les criminels payent leurs actes. Voilà qu’aujourd’hui que ces criminels se permettent de défier la justice et un régime mouta mouta. Et je confirme que si les choses continuent à ce rythme, le pouvoir de Roch Kaboré n’aura pas de vieux os.

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:31, par tapsobayassiriki En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Mes chèrs amis de lefaso.net : tout ce comportement est la consequence de l’impunité. Puisqu’ils se disent que de toutes les façons après le procès il y’aura un marchandage avec le politique . Comme leur capacité de nuisance est toujour intacte ;ils vont frapper a l’Est ensuit deux coup de barre au sud et ainsi de suite : c’est ce gibier qu’ils mettrons dans la balance et le politique va les liberer sous pretexe de concorde et de paix sociale. SEULEMENT DIEU est en haut ,IL regarde leur plan et IL rit : j’en suis sùre rien ne prevaudra contre le BURKINA, on est dans quel pays où on auplaudit des assassins..????

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 13:46, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      - Non, mon ami. Les conséquences de tout ce bordel, c’est la loi sur l’exclusion pendant la Transition et qui a laissé passer la candidature de RMCK ! Il aurait fallu les laisser tous postuler et le peuple allait juger dans les urnes. Mais non, la Transition a favorisé certains et est tombée sur d’autres avec la fameuse loi "Chérif", mais ils vont tous payer un jour ou l’autre, à commencer par nos ’’experts’’ constitutionnalistes aussi faux et régionalistes qu’une pièce de monnaie trouée !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:37, par Souman En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Pourqoui Issaka Lingani se cache lâchement sous le pseudonyme de LAGUI ADAMA.Pitié pour toi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:43, par LOiseauDeMinerve En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Bof ! Ils ont raison de faire le show. C"est les Rocko qui ont refusé de leur appliquer ce que eux sabaient faire en matière de tentative de coup d’état. Rappelez-vous un certain septembre 1989 avec la liquidation de feus LINGANI, ZONGO. Pour moi Golf et ses ouilles ont raison ; c’est la démocratie et les droits humains qui ont tord.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:52, par TANGA En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Un jour, LAMIZANA devant aller en France s’est vu conseillé par son aide de camp.
    Il lui a dit ceci : ’’Mon Général, Vous êtes Général, DE GAULE est Général ; oui Vous êtes président et il est aussi président. C’est donc un président que vous allez rencontrer et pas le Général. Par conséquence, vous ne devez pas vous mettre au garde à vous même si il a porté avant vous.’’
    LAMIZANA lui fit comprendre qu’il a compris. Une fois dans l’avion, l’aide de camp répéta et arrivés en France, dans le véhicule qui les amenait chez DEGAULE, il répéta encore ; LAMIZAN lui dit : " on yaa mais sa" (j’ai compris ’’merde’’).
    Mais dès que les deux se trouvèrent face à face, LAMIZANA se mit au garde à vous, fesses serrés.
    Peu de temps après, vu que son aide était désolé, il dit : " y maa yaan yé waa ?" (Tu n’as pas vu son œil ?).
    Un vrai Général, est un général.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 09:16, par HUG En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Ah, la démocratie, combien de gens sont morts pendant le coup d’état. Quand à ceux qui applaudissent, applaudissez mais n’oubliez pas que ce sont des êtres humains qui sont morts. Qu’est ce que ces gens innocents ont fait de mauvais pour qu’on leur hôte la vie ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 09:16, par l’Intègre En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    "Un militaire sans formation politique n’est qu’un criminel en puissance" dixit Thomas Sankara"
    Cette citation de notre idole Thom Sank, montre que notre pays a raté la seule et belle occasion qui lui était offerte avec ce digne fils intègre.
    Maintenant, c’est fini. Ce pays tire vers le chaos généralisé avec tous ces voyous qui nous emmerdent qui sont en haut jusqu’en bas.
    Que Dieu nous viennent en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 09:25, par Ka En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Monsieur Gilbert Diendéré : Il y a une certitude divine qui dit que l’on récolte toujours sur terre ce que l’on a semé, malgré la miséricorde de Dieu et la foi après le pardon de Dieu. Si tu as semé la mort, attends-toi à la récolter aussi. ‘’’C’est ainsi que Paul de Sartre le plus grand des apôtres au service de Jésus comme toi tu étais au service de Blaise Compaoré, après la persécution des disciples de Jésus, eût à payer le prix fort de ses meurtres, malgré son ardeur au service de l’œuvre de Dieu : Et crois-moi, qu’il pleuve ou qu’il neige, tu n’échapperas a la condamnation divine après cette arrogance devant les juges et les familles des victimes en profonde douleur.

    Le prix du sang se paie tôt ou tard sur terre avant le séjour final. C’est une loi divine. Personne ne peut y déroger.

    Et s’il y a une justice au Burkina, et si on ne juge pas en fonction du rang ou de l’ordre politique, cette ovation dans une salle de justice devant les familles des victimes doit être sanctionné sévèrement.

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 09:50, par biiga En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Mon cher, qu’est ce que lui a fait dans la salle ?
      A t il demandé à être applaudit ?
      Sachons garder le calme et attendons le jugement.
      Mon cher, nos réactions peuvent induire les juges en erreur et du coup donner des armes à la défense.

      Répondre à ce message

      • Le 6 septembre à 11:25, par Ka En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

        Biiga : Apres être responsable d’un coup d’état à la maternelle, et se précipiter dissoudre toutes les institutions et la constitution, et ensuite réunir ses éléments et leur dire de tenir bon pour mettre le chaos dans le pays, monsieur Diendéré Gilbert est responsables de ses applaudissements dans la salle du tribunal. Si ses éléments l’applaudissent, c’est pour l’encourager sur d’autres actes à suivre, car ils s’en foutent de ce qu’ils ont commis comme crime, et pensent sortir libre de ce procès qui devient du cinéma comique.

        Répondre à ce message

    • Le 6 septembre à 13:51, par Soldatesque En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      Mr Ka l’hypocrite, le menteur, as-tu des preuves que Diendéré a tué quelqu’un ? Si oui donne les noms ! Espèce de taré ! Tu es devenu un emmerdeur en fin de compte sur ce site et ta soutenance outrancière à l’égard du MPP et de son pouvoir ne te donnera rien ! As-tu des preuves matérielles que le général a tué quelqu’un en dehors de ton brouhaha ? Fout-nous la paix maintenant car on a fini par découvrir que tu ne connais rien.

      Répondre à ce message

      • Le 6 septembre à 21:28, par SOME En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

        M la soldatesque est-il besoin de s’en prendre si violemment a quelqu’un parce qu’il dit des choses differentes des tiennes ? Et meme si tu n’es pas d’accord avec lui ! J’eus preferé que tu detruises ses arguments plutot que de l’insulter : quand la force des arguments manque, l’argument de la force intervient
        Nier la paternité de diendere dans ce coup d’état... c’est un peu fort tout de meme : restons objectif, meme un tout petit peu. Bientot on dira que personne n’est dans ce coup d’état. D’ailleurs on voit comment ces soldats applaudisseurs sont venus preparer le terrain pour que leur chef vienne faire le show
        SOME

        Répondre à ce message

        • Le 7 septembre à 10:26, par Ka En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

          SOME : il est inutile de répondre ou de faire changer l’opinion d’un partisan a l’impunité. Merci quand-même ! Car, ce dernier suit comme une mouche depuis l’insurrection du 31 Octobre 2014 mes critiques fondées sur des argumentations solides avec plusieurs pseudos : ‘’’Mais il perd son temps.’’’ Je le dis ici que les morts causés par le coup d’états a la maternelle de Gilbert Diendéré et de Djibril Bassolé ne sont pas seulement ceux qui ont eu des balles des éléments du RSP, mais aussi l’état d’urgence avec des patrouilles de ces soldats qu’on donne des armes, des soldats indiscipline qui tiraient sur tout ce qui bouge, dont les pharmaciens ont barricadés leurs portes et les clients ne pouvaient avoir des produits pour leurs malades, et qui ont laissé leur vie par centaine dans notre pays, sont aussi des morts du coup d’état.

          Pendant ce coup d’état j’ai vu dans un quartier des personnes alignés devant la porte barricadée d’une pharmacie, des clients avec des ordonnances, et tout d’un coup, les aliments du RSP dans leur véhicule ont tirés pour disperser le monde devant la porte de cette pharmacie : Le pharmacien à fermer défensivement sa porte laissant les malheureux fuir comme des mouches, Ce coup d’état a la maternelle de Gilbert Diendéré et de Djibril Bassolé , a tué plus qu’on ne le pense. Des malades de palu, ou autres qui manquaient des produits sont morts pendant leurs états d’urgence dans tout le Burkina. Alors qu’on se dise la vérité, tous les faiseurs des coups d’états, qui en premier dissoutes les institutions et la constitution d’un pays, sont des criminels, et qui rendent leur pays ingouvernable pour mieux tuer dans l’impunité des innocents. Nous sommes au 21e siècle, et les coups d’états ne doivent plus existés pour arracher un pouvoir. Tout pouvoir dans un pays s’arrache dans des urnes démocratiquement.

          C’est pourquoi je demande a ces deux généraux de pacotille, comment pourrons nous construire une démocratie dans la violence ? Comment faire avancer un pays assoiffé de l’alternance politique dans la barbarie ? Que Dieu tout puissant capable de tout, nous vienne en aide et mette la vérité dans les cœurs de ces criminels qui veulent a tout prix sauver leur peau pour pouvoir continuer à tuer gratuitement. Encore une foi, que les partisans de l’impunité me disent le contraire avec des argumentations solides au lieu des insultes.

          Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 09:25, par Bigbalè En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Pauvre LAGUI ADAMA ! Si tu mesurais ta souffrance intérieure car tu te mens à toi-même en disant que "Blaise et sa dite noble famille " peuvent rester un modèle pour les Burkinabè ! Mr LAGUI, vous pouvez continuer de rêver même en étant éveillé mais je crois qu’il faut savoir mettre un terme aux rêves enfantins et voir votre propre réalité en face ! Nous croyons le Bon Dieu existe et existera et que la vérité sera dite un jour ou l’autre pour que nos frères tués dans les différents évènements douloureux puissent enfin reposer en paix ! On a beau le nier, le mal a été fait dans toute sa profondeur et certains hommes du RSP savent en toute conscience qu’ils sont à l’origine de toutes ces souffrances inutiles. Au regard de leur comportement au cours des dernières audiences du Tribunal, nous commençons à douter de leur sincérité quand à la demande de pardon formulée par plusieurs d’entre eux devant le tribunal ! Que Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 10:04, par Gringo En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    On voit bien que Gilbert Diendéré ce général félon n’est vraiment pas ce que l’on a tenté de nous faire croire durant des années. Ce tocard n’a rien dans la tête ! cet assassin froid n’est pas un officier ! Car un officier digne de ce nom a le sens de l’honneur et si tel était le cas, on ne l’aurait pas pris vivant après sa puérile tentative de coup d’état.
    Nous avons tous écouté ses conversations téléphoniques notamment celles qu’il a eu avec son fils ; un trouillard qui tremblait pour sa vie et qui a fini par trouver refuge à la nonciature.
    Et c’est ce loufiat qui aujourd’hui semble ne même pas mesurer la gravité de l’acte qu’il a posé oubliant au passage qu’ils ont avec cet autre assassin Blaise Comparé dont il était le bourreau, exécuté sommairement des officiers pour des faits non constitués.
    Produit du système Compaoré il est tout comme son mentor, un poltron et un lâche ! Convaincu qu’il ne risque pas de subir le même sort que les Lingani,Henri Zongo et autres, notre matamore se mue en dindon et fanfaronne.
    Mais tout ça tient la faiblesse du pouvoir en place qui n’a pas d’âme et qui se trompe d’ennemis et qui ne trouve rien de mieux à faire que de s’attaquer aux pauvres âmes sans défense ; à, preuve après le Colonel Barry qui n’avait aucune troupe sous ses ordres (il était en disponibilité) c’est une simple grande gueule comme Safitou Lopez qui les empêche de dormir et qui les amène à se saisir d’un gourdin pour écraser une fourmi.
    En oubliant au passage que la vraie déstabilisation c’est cette insécurité grandissante qui se propage comme une trainée de poudre et faisant au passage une véritable saignée au sein de nos FDS
    C’est vraiment triste tout ça et ça fait vraiment pitié !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 10:22, par KNZ En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Seul Dieu aura le dernier mot. Vous pouvez vous moquer de tout le peuple burkinabé, mais vous pourrez jamais vous moquer de Dieu. Tous ceux qui ont applaudi ce criminel de général sont une honte pour l’humanité entière. Vous ne méritez aucune pitié et vous allez tous récolter a la hauteur de votre barbarie. Paix à mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 10:23, par KNZ En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Seul Dieu aura le dernier mot. Vous pouvez vous moquer de tout le peuple burkinabé, mais vous ne pourrez jamais vous moquer de Dieu. Tous ceux qui ont applaudi ce criminel de général sont une honte pour l’humanité entière. Vous ne méritez aucune pitié et vous allez tous récolter à la hauteur de votre barbarie. Paix à mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 11:04, par l’historien En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    "Mon pays est un concentré de tous les malheurs des peuples, une synthèse douloureuse de toutes les souffrances de l’Humanité" thomas sankara....
    BURKINA YAKO

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 11:13, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Les pèlerins de l’impunité ont totalement perdu la bataille morale.La morale agonise chez les criminels et ses supporteurs. Ils font semblant d’ignorer des risques encourus pour ces crimes bêtement omis. Manifestement,ils étalent leur arrogance, leur zèle et leur mépris aux familles des Martyrs et au Brave Peuple. Une véritable honte pour les grands criminels et leurs partisans. Ces applaudissements ne diminuent en rien l’action de la Justice. Rien ne doit nous étonner dans leurs comportements arrogants et méprisants. Ces grands criminels la machine à tuer des frères Compaoré, "ange"Djibril et leur mentor ont passé toutes leurs vies à faire couler du sang des INNOCENTS à travers le monde croyant que DIEU sera toujours à leurs cotés pour toujours les protéger. Comment des gens(Saint Blaise, Saint François, Saint Gilbert, « ange » Djibril...) ont pactisé avec le diable(tous franc-maçons) peuvent regretter leurs crimes ? Les grands criminels n’ont pas d’état d’âme ou de pitié pour les morts ni pour les vivants pourvu que leurs plans machiavéliques et monstrueux marchent.Le sang humain consolide leur pouvoir politique ou économique c’est-à-dire il faut tuer pour gagner tout l’or du monde. Ces 2 généraux félons ne sont pas des enfants de chœur.Faire couler le sang humain est un petit exercice pour eux. Les bourreaux d’hier se sont subitement et rapidement transformés en victimes d’aujourd’hui.

    Heureusement il y a eu des HOMMES TRÈS INTELLIGENTS et PLUS FORTS en occurrence le Commandant Evrard SOMDA et ses promotionnaires du PMK plus l’armée républicaine et loyaliste (merci une fois de plus pour cet excellent travail) qui les ont stoppé rapidement dans leur monstruosité et leur folle course au pouvoir. Certes,des bêtises de ces 2 potentiels putschistes ne pouvaient plus continuer.Devant la colère de nos BRAVES FDS et acculé, la machine à tuer Diendéré qui pensait qu’il était le plus fort du monde a fui précipitamment sur la pointe des pieds sans broncher à l’insu de sa troupe à la nonciature pour sauver sa peau. Ces généraux félons ont trouvé des HOMMES PLUS FORTS : L’armée RÉPUBLICAINE qui l’ a contraint littéralement à la reddition.Ainsi il abandonnait ses éléments qu’il a instrumentalisés pendant plus de 30 ans. Leurs lâchetés ont fini visiblement par les rattraper.

    Ce n’est pas en cassant le thermomètre que l’on fait baisser la fièvre du malade(applaudissements). Soyons sûrs que les "boulimiqueurs" du pouvoir seront jugés et sanctionnés. La constitution reconnait à chaque Burkinabé le droit de vie(MARTYRS). Naturellement ils transmettent à leurs petits fils qu’au Burkina il y a des règles à respecter et qu’on ne braque pas la nation avec les armes du Brave Peuple pour prendre le pouvoir en tuant ses ENFANTS AUX MAINS NUES. Nous ne marchanderons jamais avec des grands criminels. A l’issu de ce procès,les grands criminels et leurs pèlerins d’impunité auront leurs yeux pour pleurer.Le Brave Peuple attend pour que le DROIT rien que le DROIT dit sans passion dans toute sa rigueur pour cicatriser les blessures des FAMILLES DES MARTYRS.Nous restons toujours déterminés à en finir avec l’impunité au BURKINA. Il n’y aura pas de Supra BURKINABÉS au dessus de la loi parce qu’ils s’appellent Saint Blaise, Saint François, Saint Gilbert, « ange » Djibril, Saint Roch, Saint Simon ou Achille de TAPSOBA...La loi s’applique à tous.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    Achille De TAPSOBA Le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 12:38, par lemessager En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Le Burkinabè, autre fois intègre, travailleur, audacieux est devenue de plus en plus méchant, jaloux, paresseux, vit dans l’incivisme total.
    Les cadres : Chacun muni de son ordinateur portable se promène d’ateliers en ateliers juste pour empocher les frais de missions. Le nombre de document, de stratégies de développement élaboré au Burkina peuvent contenir une bibliothèque. Des documents élaborés en ateliers chaque année. Pendant que sur le terrain, les routes se dégradent de jour en jour, les écoles sont sous paillote, les CSPS manquent d’intrants etc.
    Les jeunes : Chef de fil de l’incivisme, ils aiment le gain facile au détriment du travail. Ils sont devenus de plus en plus fêtards et alcoolique. En circulation les jeunes roulent à tombeau ouvert, parfois même 100 km/h en ville.
    Les politiciens : Ils en font la politique un métier, oublient même leur fonction initiale (docteur, homme de droit, enseignants etc.). Une opposition mécanique, s’oppose systématiquement.
    Dommage, dommage : Pendant que notre pays est attaqué et en passe d’être occupé, nous devions plutôt nous unir, au lieu de passer notre temps à marcher.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 13:20, par T2N2 En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Ces gens se moquent de la mémoire des disparus et du peuple burkinabè parce qu’à leur temps, il n’ y avait pas de justice. Ils montaient eux-même des coups d’Etat justes pour éliminer des vaillants militaires plus gradés pour devenir enfin des généraux. ils ont tué pour régner. Si LINGANI et Henri ZONGO avaient eu cette chance, ils seraient à ce jour des Généraux heureux pour servir toujours et encore leur pays. Dieu rendra justice

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 13:26, par ben En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    C’est criminel doivent etre jugé à la hauteur de leur acte, trop de sang des citoyens verser sous le régime Compaoré et sa bande
    Cette manière de faire prouve la cruauté de ce général et sa bande, pas de pitié pour ces cannibales

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 14:02, par Le dozos En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Général fuyard. En effet pour sauver sa peau on le voyait fuir pour rejoindre la nonce apolistique.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 15:28, par tapsobayassiriki En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    yamyélé. Depuis les écoute telephonique . tous les sage et les fins observateur de la scène politique ont su que l’auteur du coup d’état etais Bassolé ; mais le général aussi n’est pas blanc comme neige il à devancé Djibi pas parce qu’il aimait la paix et le Burkina mais il voulait que le pouvoir reste dans leur cercle, n’oublie pas que Djibi lui meme a trahit les blaise ; donc gilbert ne pouvait pas accepté cela

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 15:42, par Le patriote En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    La grandeur d’un homme reside dans son humilité, sa modestie, son humanisme." Le général "Dienderé n’a rien de tout ça ! Aujoudhui, il est entrain d’être jugé pour des faits très graves car les Burkinabé n’ont pas fini de pleurer leurs enfants tués sous sa responsabilité,.Oui, on se souvient qu’il a assumé ce coup d’état avorté dit de plus bête au monde grace à la determination du peuple. Hier, d’autres militaires pour avoir été simplement soupçonnés de complot ont été purement et simplement exécutés sans avoir droit à un procès. Que le gl sache que Tout se paye ici bas ! Son "âme " n’aura pas une place pour se reposer sur la terre du Burkina !!Les morts ne sont pas morts !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 15:49, par Le convaincu En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Je pense que la plus part des morts ne sont pas l’oeuvre du RSP mais du balaie citoyen. Il faudrait que la justice fouille bien à ce niveau et pour être encore plus sur il faudra interpeler Chérif S’y qui est aussi le cerveau du coup.

    Répondre à ce message

    • Le 7 septembre à 09:20, par Agir En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

      toi tu vois dans l’eau. de même quelqu’un aurait placé ses hommes qui lui sont fidèles le jour du 30/10/14 pour tirer sur les manifestants et faire porter le chapeau aux FDS. c’est pourquoi ils se sont empressés d’enterer les victimes sans expertise. le même scenario allait être realisé tout dernierement au Mali par de presumés mercenaires exportateurs d’insurection mais IBK a vu claire

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 18:28, par SAPO En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Un général reste un général. Le véritable responsable de coup d’état est michel kafando . Il a promis d’appliquer le verdict de la cour de justice de la CDEAO en faveur des exclus et à la dernière minute n’a pas eu le courage de le faire. La justice des hommes ne lui a rien reproché, mais la justice de Dieu s’appliquera sur lui.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 19:30, par jeunedame seret En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    S’il vous plaît ; un peu de sagesse. Même si Diendéré n’a pas tué, faites preuve d’ÉDUCATION ET DE DISCIPLINE devant les juges. La salle n’est pas un lieu de divertissement et de hilarité ; le moment non plus. Accusés applaudisseurs, l’heure n’est pas encore venue de gérer le stress dans la pagaille d’émotions devant le sérieux.
    Diendéré qu’en dis-tu ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 21:52, par le penseur En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    en fait pour ce général DIEU n’est rien et lui il est tout.il y a beaucoup de chance que sa vie se termine comme celle de guei robert.ce qui est sur Roch est averti .lui que tout surprend.toutes attaques sont l’ouvre de l’ancien régime.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 07:06, par Ka En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Merci mon ami SOME : Ici je ne citerai pas le pseudo de cette personne affamée de critique sans des argumentations solides pour soutenir et sauver le soldat Gilbert Diendéré : Car, la répondre, c’est de la prendre en considération. M’insulter ne peut m’influencer à ne pas dire ma vérité.

    Et je dis aux partisans de l’impunité que l’alternance politique et de la justice pour tous du Burkina sont bien réelles. Malheureusement ces dits partisans de l’impunité ne se rappellent plus de leur passé, et sont condamnés à répéter leurs cruautés.
    Avec ce procès même s’il devient théâtral avec des supposés accusés qui mentent à gogo pour sauver leur peau, la nation Burkinabé et la communauté internationale savent que le Burkina est en train de tourner la page des procès expéditifs.

    Depuis notre indépendance, nous avons connu des putschs supposés ou réels à profusion. Mais des putschs manqués qui ont donné lieu à un procès juste et équilibré, on peut dire que le Burkina n’en a point connu. Celui d’aujourd’hui est le premier. Sous le régime du capitaine Thomas Sankara, des Burkinabè accusés du même crime, après un simulacre procès dans l’enceinte du camp Guillaume Ouédraogo, manœuvré par le ministre de la justice Blaise Compaoré, ont été fusillés au grand désarroi de leurs proches.
    Mais la palme d’or des exécutions sommaires liées à des putschs supposés ou réels, revient au régime de Blaise Compaoré. Et celui qui était à la manœuvre, ironie de l’histoire des exécutions sommaires, était Gilbert Diendéré.
    Il peut donc se réjouir de ne pas connaître le sort qu’il avait réservé au commandant Lingani et au Capitaine Zongo. La tenue même de ce procès sans qu’aucun supposé accusé soit tué, est une avancée de notre jeune démocratie. Et celui qui doit être le premier à le reconnaître est Gilbert Diendéré lui-même.

    Me demander si Gilbert Diendéré a tuer une personne est une question idiote. Avec Blaise Compaoré, ils ont tué tout l’espoir d’un peuple, et tout un continent, en éliminant Thomas Sankara et dire que c’était lui ou eux. Toutes les familles des victimes de l’ère Compaoré avec ses escadrons de la mort qui était les éléments du RSP, et à sa tête Gilbert Diendéré, ne posent pas de question, car on sait qui était a la manœuvre de ces crimes gratuits,

    Il reste à souhaiter que Diendéré et Bassolé à la fin de ce procès assumeront leurs actes, pour que les jeunes soldats qui obéissaient les ordres aient l’indulgence des juges : Là, on peut dire que l’heure de vérité a sonné dans les procès au Burkina. L’on peut également affirmer que la Justice Burkinabè joue aussi sa crédibilité. Et au-delà de cette institution, c’est tout l’édifice démocratique que nous sommes en train de construire, qui sera évalué un jour par notre jeunesse assoiffée d’une alternance politique saine.

    Quand a un partisan borné qui me dénigre gratuitement, qu’il sache que les chiens aboient, mais la caravane passe : Surtout qu’il mette dans son crane de charbon, que la vérité de Ka rougit les yeux, mais ne les casses pas. Il peut remercier a notre honorable Webmaster pour que je sois indulgent a son égard en évitant les vulgarités et les insultes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 11:37, par Fasomania En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    Bonjour.
    KA j’etais dans la salle quand le général été applaudi. Tu n y etais pas certainement pas labas. Le général au comble de l’émotion à la suite des paroles de l’avocat de son chauffeur sur le fait que la dissolution du RSP n’est pas la dissolution du général n’a pas pu se contenir brusquement en faisant un geste et ce qui a provoqué ces applaudissements. KA il faut arrêter de nous intoxiquer. Je rejoins Soldatesque. Tu es un hypocrite

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 11:39, par Fasomania En réponse à : Procès du putsch : Le général Gilbert Diendéré applaudi, l’audience suspendue

    C’est la lacheté des uns et des autres qui amené tous ces évènements

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Quand le Général Diendéré se fâche : « Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans »
Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré
Procès du coup d’Etat : « Je ne tape jamais en dessous de la ceinture », lance le commandant Alioune Zanré à Me Jean Yaovi Dégli
Procès du putsch du CND : "Michel Kafando a laissé le loup rentrer dans la bergerie", selon Me Mamadou Sombié, avocat de la Défense
Procès du putsch du CND : "Si le coup d’État était préparé, je n’aurais plus besoin de convoquer la hiérarchie militaire", dixit Diendéré
Procès du putsch du CND : "La seule vérité, c’est Dieu qui la détient", selon Me Jean Yaovi Dégli (Défense)
Procès du putsch du CND : Faire un coup d’Etat pour en empêcher un, pour la démocratie !
Burkina : Les gens [terroristes] sont rentrés chez nous suite à la dissolution du RSP (Diendéré)
Dissolution du RSP : Le président Kafando devait respecter sa parole donnée, reproche Gilbert Diendéré
Procès du putsch du CND : Ceux [terroristes] qui venaient ici, continuent de venir aujourd’hui, selon Diendéré
Procès du putsch du CND : Des empoignades entre le général Diendéré et Me Guy Hervé Kam
Procès du putsch du CND : Enfin les avocats des parties civiles parlent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés