Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous voulez aller quelque part, il est bien de trouver quelqu’un qui est déjà allé. Robert Kiyosaki» 

Bimensuel « Mutations » : Le directeur de publication condamné à verser 9 millions 500 mille francs CFA

Accueil > Actualités > Multimédia • • jeudi 9 août 2018 à 18h32min
 Bimensuel « Mutations » : Le directeur de publication condamné à verser 9 millions 500 mille francs CFA

Le feuilleton judiciaire entamé depuis octobre 2017 entre le Ministère Public et ZONGO Touwendinda et le journal « Mutations » dont ce dernier est le directeur de publication, vient de connaître son épilogue avec le verdict de la Cour d’Appel de Bobo-Dioulasso rendu le 30 juillet 2018.

Cette juridiction a confirmé la culpabilité du journaliste ZONGO Touwendinda pour les faits de diffamation commis à l’encontre de DABONE Ervé après avoir rejeté toutes les exceptions soulevées par la défense du prévenu. Cependant, la Cour a reformé le jugement de première instance quant au quantum de la peine d’amende, des dommages-intérêts et à la publication du jugement (cf. arrêt n°190/2018 joint) en ces termes :

« Statuant à nouveau :

- Condamne ZONGO Touwendinda à une peine d’amende de trois millions (3.000.000F) de francs CFA ;

- Condamne ZONGO Touwendinda et le bimensuel « MUTATIONS » à payer à DABONE Ervé la somme de cinq millions (5.000.000F) de francs CFA à titre des dommages-intérêts ;

- Les condamne à payer à DABONE Ervé la somme d’un million cinq cent mille (1.500.000F) francs CFA au titre des frais exposés et non compris dans les dépens ;

- Dit n’y avoir lieu à publication du jugement ;

- Confirme le jugement attaqué en ses autres dispositions ;

- Condamne l’appelant aux dépens. »

Il convient de noter qu’en confirmant le « jugement attaqué en ses autres dispositions », la Cour a confirmé également le paiement des frais exposés et non compris dans les dépens fixé devant le tribunal de grande instance et estimé dans la précédente décision (jugement n°181/2018 du 19 mars 2018) à la somme totale d’un million cinq cent mille (1.500.000F) francs.

Cette condamnation est la quatrième du genre pour ce journal et son directeur de publication. Nous espérons qu’ils vont tirer toutes les leçons et éviter à l’avenir de jeter l’opprobre sur des citoyens sans aucune preuve. Cela foule aux pieds la déontologie et la responsabilité sociale du journaliste.

Ervé Daboné
Magistrat

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : Le gouvernement burkinabè à la recherche d’un gentlemen’s agreement avec les médias
Open data au Burkina Faso : Des acteurs peaufinent la stratégie d’ouverture des données
Raamdé : Un journal en ligne pour les moréphones
Jusqu’au 15 février 2019, inscrivez vos numéros dans l’édition 2019 de l’annuaire téléphonique officiel du Burkina Faso
Journée mondiale de la radio : Le message du ministre de la Communication
Télévision et réseaux sociaux : Des journalistes renforcent leurs compétences
Fonds d’Appui à la Presse Privée : Avis aux bénéficiaires de la subvention
Téléphonie mobile : 2G, 3G, 4G explications avec un spécialiste
TIC : Des élèves éduqués à l’utilisation saine et responsable du numérique
Réseau d’initiative des journalistes : Un nouveau bureau pour relever les défis
Conseil supérieur de la communication (CSC) : Les conseillers présentent leurs vœux au monde des médias et de la communication
Journée internationale de la protection des données : La CIL sensibilise à Loumbila
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés