Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Ouvrages d’assainissement en milieu scolaire : Le CG2E veut faciliter l’accès des jeunes filles

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mission Faseau • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mardi 31 juillet 2018 à 14h40min
Ouvrages d’assainissement en milieu scolaire : Le CG2E veut faciliter l’accès des jeunes filles

Dernier venu dans la famille de l’Alliance Faseau, le Centre pour la gouvernance de l’eau et de l’environnement (CG2E) n’en est pas le moins engagé. D’ailleurs toutes les OSC et médias membres de ce consortium le sont tous. La particularité du CG2E, présidé par Mamadou Lamine Kouaté, est qu’il a décidé, dans le cadre de son projet personnel, de s’attaquer aux problèmes d’accessibilité des jeunes filles aux ouvrages d’assainissement dans les établissements de la commune de Nouna. Zoom !

C’est l’un des plus grands défis liés à l’eau et à l’assainissement : la gouvernance. « Or, sans eau et sans environnement, soutient Mamadou Lamine Kouaté, il n’y a pas de vie et rien n’est possible ». Cette insuffisance de la prise en compte de la composante « gouvernance » se traduit notamment par la non-durabilité des structures créées, l’insuffisance des moyens financiers et ressources humaines, l’absence de synergie observée sur le terrain, etc. C’est conscients de cette situation que des ingénieurs, juristes et chercheurs, dans les domaines de l’eau et de l’environnement, ont créé, en 2016, le Centre pour la gouvernance de l’eau et de l’assainissement (CG2E).

Mamadou Lamine Kouaté (à gauche) et Dr Bakyono Jean Hubert

Présidé par M. Kouaté, le CG2E se positionne comme un espace de dialogue citoyen sur les questions de l’eau et de l’environnement et un centre indépendant d’analyse des politiques et programmes d’eau et d’environnement dans le but d’apporter sa contribution par ses avis, suggestions, plaidoyers et conseils aux décideurs et à l’ensemble des acteurs. A ce propos, il a conduit des plaidoyers et écrit des articles pour alerter les décideurs sur la pollution par les pesticides, et sur la réticence des miniers à payer la contribution financière par rapport à l’eau qui est la taxe parafiscale.

Dernière organisation à adhérer à l’Alliance Faseau, le CG2E veut vulgariser davantage l’approche fondée sur les droits humains à l’eau et à l’assainissement, encore à un stade embryonnaire et pratiquée de façon non-structurée et non-consciente. Dans le cadre de son projet dénommé « Renforcement des capacités de la direction provinciale de l’éducation et des ONG du secteur de l’éducation sur les droits d’accès des jeunes filles aux ouvrages d’assainissement en milieu scolaire », le CG2E veut s’attaquer en réalité à une question bien préoccupante : la gestion des menstrues de la jeune fille en milieu scolaire dans la commune de Nouna.

A en croire Jean Hubert Bakyono, directeur des opérations par intérim, le CG2E envisage de former une soixantaine d’acteurs de l’éducation sur l’approche fondée sur droits humains à l’eau et à l’assainissement, et leur donner un certain nombre d’outils qui leur permettent d’apprécier cet accès. La sensibilisation des jeunes filles sera également au menu, avec en plus un diagnostic qui permette de suivre l’effectivité de cet accès en milieu scolaire. Enfin, le Centre envisage d’élaborer un plan d’actions en vue de mener un plaidoyer auprès du ministère de l’Eau et de l’Assainissement.

Selon les premiers responsables du CG2E, le projet démarrera ses activités dans la première semaine du mois d’août.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Soukuy (Mouhoun) : L’eau potable est rare, les latrines aussi
Village de Kari (Mouhoun) : Les populations manquent d’eau potable
Burkina : Le SPONG et des OSC du consortium Fas’Eau interpellent le gouvernement sur les mécanismes de redevabilité de l’ODD 6
Colloque international sur l’assainissement : Le Burkina et ses pairs prennent des engagements pour améliorer le cadre de vie des populations
Promotion des droits à l’eau et à l’assainissement : Le SPONG, interface d’une société civile crédible
Ouvrages d’assainissement en milieu scolaire : Le CG2E veut faciliter l’accès des jeunes filles
Droits à l’eau et à l’assainissement : La Ligue des consommateurs veut créer une plateforme numérique de plaintes
Promotion des droits à l’eau et à l’assainissement : Les femmes juristes du Burkina en ordre de bataille
Droit à l’eau et à l’assainissement : le MBDHP veut élaborer un guide
Mission Fas’eau : Bientôt un « kiosque à eau » pour la promotion des droits à l’eau et à l’assainissement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés