TAC : les présidents Alassane Ouattara et Roch Kaboré battent en brèche l’opinion selon laquelle « rien n’a été fait »

LEFASO.NET | Par OL • vendredi 27 juillet 2018 à 23h56min

Dernier virage pour le septième Traité d’amitié et de coopération (TAC) Côte d’Ivoire-Burkina, avec la Conférence au sommet des chefs d’État. L’ouverture des travaux a été co-présidée par Alassane Dramane Ouattara et Roch Kaboré, ce vendredi 27 juillet 2018, à la Fondation Félix-Houphouët-Boigny pour la paix.

TAC : les présidents Alassane Ouattara et Roch Kaboré battent en brèche l’opinion selon laquelle « rien n’a été fait »

Sitôt les deux présidents installés dans la salle de conférence, peu après 11h, que la cérémonie officielle d’ouverture est lancée. Trois interventions étaient au programme, et c’est le gouverneur du District autonome de Yamoussoukro qui a donné le ton. S’en est suivie celle du président Alassane Dramane Ouattara qui a d’abord battu en brèche l’opinion selon laquelle « rien n’a été fait ». Il en veut pour preuves le projet d’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou dont les travaux ont démarré sur la partie ivoirienne depuis octobre 2017, la fourniture d’électricité au Burkina qui va atteindre 90 mégawatts d’ici la fin de cette année, l’opérationnalisation du Fonds à la jeunesse doté de 200 millions de F CFA, la tenue effective du Forum économique, etc.

Cependant, le président ivoirien a relevé de la lenteur dans la mise en œuvre de certains projets, à l’image de la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Kaya et son prolongement jusqu’à Tembao et de la question du mont Péko. Il a donc instruit les deux gouvernements d’accélérer les chantiers. Roch Kaboré, lui, a ouvert ses propos en réitérant la compassion du peuple burkinabè au peuple ivoirien pour le drame survenu le 19 juin 2018 à Abidjan, suite aux inondations.

Tout comme son homologue Alassane Dramane Ouattara, le président du Faso s’est félicité des avancées du TAC, en dix ans d’existence. « Malgré les difficultés qui ont émaillé le parcours du TAC, la force de l’amitié et du dialogue a toujours pris le dessus », présente Roch Kaboré. Il note d’ailleurs que d’année en année, les liens entre les deux pays se consolident à travers le TAC et la signature des accords.
La lutte contre le terrorisme a également été un sujet partagé par les deux chefs d’État qui ont tous salué la coopération ivoiro-burkinabè en la matière.


OL
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés