Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Environnement : L’arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso a lancé sa campagne de reboisement 2018

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Haoua Touré • mercredi 25 juillet 2018 à 21h00min
Environnement : L’arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso a lancé sa campagne de reboisement 2018

Le maire de l’arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso, Paulin Sanou, a procédé, le mercredi 25 juillet 2018, au lancement de la campagne de reboisement 2018 dans l’enceinte des écoles primaires A, B et I du quartier Colma. Mille plants seront mis en terre dans ledit arrondissement, durant la campagne qui s’étendra sur plusieurs jours.

Face à la menace du désert avec la disparition progressive de la végétation, le gouvernement burkinabè mène, depuis quelques années, des campagnes de reboisement partout sur le territoire. Pour ne pas rester en marge, l’arrondissement N°2, dans la dynamique de la campagne communale annuelle de reboisement instaurée par les autorités politiques de la ville de Bobo, a organisé, en collaboration avec l’ONATEL, à travers le Projet fibre optique et l’église baptiste de Yegueré, les journées de plantation d’arbres dans l’arrondissement N°2.

A travers cette campagne, le conseil municipal de l’arrondissement 2 ambitionne la plantation de 1 000 plants composés d’espèces ornementales, ombrageuses et fruitières. À cet effet, des plants ornementaux seront plantés en bordure de la route nationale N°9 (route de Bama) et de la rue Nazi-Boni (route de Dédougou).
Quant aux espèces ombrageuses et fruitières, elles seront remises aux quatre secteurs de l’arrondissement 2 et les villages rattachés. Par conséquent, Dafinso sera reboisé sur deux hectares avec des espèces fruitières tandis que l’enceinte des écoles A, B et I de Colma bénéficieront d’espèces ombrageuses.

Selon le révérend pasteur Denis Dakyo de l’église Baptiste de Yégueré, la contribution de ladite église à cette campagne s’inscrit dans une continuité car ayant fait des dons de plants lors de la campagne de 2017.Quant à la participation de l’ONATEL, cela répond à sa responsabilité environnementale à travers des dons de plants pour compenser les dommages causés à l’environnement par son projet d’extension de sa fibre optique en vue d’étendre qualitativement sa connexion partout au Burkina.

Pour un meilleur résultat, le conseil municipal a également impliqué tous les bénéficiaires car le taux de survie des plants de la campagne de 2017 a donné un résultat modeste plein d’enseignements, selon le maire de l’arrondissement 2, Paulin Sanou, qui a souligné ceci : « Il ne suffit pas de planter, il faut surtout protéger, entretenir et arroser régulièrement ».
Aussi a-t-il traduit toute la reconnaissance du conseil municipal aux riverains qui ont fourni des efforts dans l’entretien des arbres qui ont été plantés devant leurs centres de commerce en 2017, en particulier les riverains du Centre Abel-Sanon (CAS). Par ailleurs, il a invité toute la population de Bobo à veiller à la protection et à l’entretien des plants de la présente campagne de reboisement, car ces arbres profitent utilement à tous, même aux étrangers.

Ce cri de cœur est également partagé par le représentant du parrain, Alain Sanou, 4e adjoint au maire de la commune de Bobo, qui estime que l’enjeu majeur reste l’implication de la population qu’il interpelle à profiter de la saison pluvieuse pour planter suffisamment d’arbres et aussi protéger les arbres, surtout contre les animaux.
Des remises symboliques de plantes ont été faites aux conseillers pour poursuivre la campagne de reboisement qui s’étendra sur plusieurs jours.
Une démonstration à l’assistance sur la bonne technique de plantation a également été effectuée par un agent forestier. Notons que la Direction provinciale de l’environnement de Bobo appuie cette campagne de reboisement pour ce qui concerne les choix des espèces et les techniques de plantation.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 26 juillet à 11:46, par koulbila En réponse à : Environnement : L’arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso a lancé sa campagne de reboisement 2018

    Bonjour je dis bravo a monsieur le maire et ses conseillers je voulais souligner au maire de prendre une sanction contre la divaguation des animaux en ville aussi attiré l’ensemble des municipalité de revoir avec l’assemblé nationale afin de voter une loi sur le prix des ventes des parcelles notre pays franchement les prix sont trop chère pour un fonctionnaire burkinabé mois personnellement j’ai vu qu’on na vendu une parcelle vide colma bolibana à 8 500 000 ou allons nous svp monsieur les revendeurs pitié un jour

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 11:13, par REGARD CITOYEN En réponse à : Environnement : L’arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso a lancé sa campagne de reboisement 2018

    L’arrondissement 2 a un grave problème en ce moment. Actuellement l’eau de pluie qui descend de Colma inonde chaque fois la nationale (route de Dédougou) au niveau de la station Shell et commence à emporter des motos. A chaque grosse pluie impossible de rejoindre leurs domiciles pour les habitants du secteur 23, impossible aux voyageurs de sortir de la ville, en sens inverse c’est pareil. Les camions s’embourbent dans les tonnes de sable qui se deposent sur la voie bitumée, quand ils prennent le risque de s’aventurer sur la portion de route inondée. Il n’y a pas de caniveau, pas de lampadaires après la station TOTAL route de Dédougou. C’est une partie de la ville laissée à elle meme qui a mis des années à avoir l’eau et l’électricité. En plus la spéculation foncière est terrible dans la zone comme l’a dit l’internaute. La cité relais du secteur 23 n’a pas de route, pas de caniveau. Qui viendra au secours de la zone ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Accès à l’eau potable : WATA, la « solution révolutionnaire » d’Antenna
Accès à l’assainissement : Et si on changeait d’abord nos mentalités ?
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Vers l’adoption d’une stratégie pour mieux communiquer
Nuit de l’assainissement : Les ressortissants de la Boucle du Mouhoun s’engagent à réaliser 10 000 latrines dans la région
Gestion intégrée des ressources en eau : L’Agence du Nakanbé valide l’avant-projet de son schéma directeur
Ministère de l’Environnement : Les participants à la COP 24 se préparent
Approche fondée sur les droits humains à l’eau et à l’assainissement : Une trentaine de journalistes outillés
Environnement : Des actions pour mieux lutter contre les effets du changement climatique
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Une rencontre avec les entreprises pour évaluer l’exécution des marchés
Gorom-Gorom : Le Comité local de l’eau installé
Environnement : Renforcer les capacités du Burkina pour lutter contre les effets néfastes de changements climatiques
Journées commerciales des produits bio-équitables de la Plateforme Nationale du Commerce Équitable du Burkina Faso (PNCE-B)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés