TAC 2018 : le Premier ministre burkinabè et son gouvernement sont arrivés à Yamoussoukro

LEFASO.NET | Par OL • mercredi 25 juillet 2018 à 23h57min

C’est accompagné d’une forte délégation de ministres, que le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, est arrivé dans la soirée de ce mercredi 25 juillet 2018, dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro, où se sont ouverts depuis lundi (et ce, jusqu’au 27 juillet) les travaux du VIIème Traité d’Amitié et de coopération (TAC) Côte d’Ivoire-Burkina Faso. Le chef du gouvernement a été accueilli à sa descente d’avion par son homologue ivoirien, Amadou Gon Coulibaly.

TAC 2018 : le Premier ministre burkinabè et son gouvernement sont arrivés à Yamoussoukro

Il était 17h 15, lorsque le vol spécial Air burkina s’est immobilisé sur le tarmac de l’aéroport de la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro (située à environ 240 km d’Abidjan). C’est dans une ‘’ambiance fraternelle et amicale’’, que les deux gouvernements, avec à leur tête, les deux Premiers ministres, se sont retrouvés pour, une fois de plus, magnifier les liens entre les deux pays.
Pour Paul Kaba Thiéba et Amadou Gon Coulibaly, ce sont des retrouvailles après la dernière session en juillet 2017 à Ouagadougou.

Après les salutations d’usage, les deux Chefs de gouvernement ont eu un bref tête-à-tête avant de mettre le cap sur le pied-à-terre de la délégation burkinabè, hôtel président.
Mais avant, l’hôte, Paul Kaba Thiéba, a, dans une courte déclaration, réitéré la compassion et la solidarité du peuple burkinabè et son gouvernement au président Alassane Dramane Ouattara, au gouvernement et au peuple ivoirien, suite aux inondation du 19 juin 2018 qui ont fait 19 morts.

Il a ensuite témoigné à son homologue, ses reconnaissances et celles de son gouvernement pour la qualité de l’accueil qui leur a été réservé dans la capitale politique ivoirienne.
Puis, il a fait un bref rappel du TAC, qui célèbre cette année son dixième anniversaire. Pour lui donc, ces dix ans sont encore une occasion de plus pour célébrer et magnifier ce cadre qui vise à raffermir les liens entre les deux peuples.

‘’Les deux peuples sont liés non seulement par la géographie, l’histoire, mais aussi par la culture ; donc, des destins intimement liés’’, souligne-t-il en substance.
Cette session sera donc celle de bilan de la décennie d’existence ; faire ressortir les nouveaux enjeux et les perspectives « pour aller de l’avant ».

Selon Paul Kaba Thiéba, le souci reste, et demeure, de travailler à renforcer davantage les liens entre les deux peuples pour le progrès et leur bien-être. Il s’agit, par là, de promouvoir la paix entre les populations et faire « des deux pays, un espace unique au sein de l’Afrique de l’Ouest ».
Ouvert le lundi, 23 juillet avec les travaux des experts, le VIIème TAC, c’est aussi le Forum des hommes d’affaires ivoiro-burkinabè, demain, 26 juillet, qui sera co-présidé par les deux Premiers ministres. Le même jour, se tiendra également le conseil des ministres conjoint.

La VIIème conférence au Sommet du TAC, quant à elle, sera officiellement ouverte vendredi à la Fondation internationale pour la recherche de la paix Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, en présence des deux Chefs d’Etat, Alassane Dramane Ouattara et Rock Kaboré, des deux Premiers ministres et les membres de leur gouvernement.

OL
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 26 juillet à 08:29, par Mady Dantioko En réponse à : TAC 2018 : le Premier ministre burkinabè et son gouvernement sont arrivés à Yamoussoukro

    avançons vers une fédération ce sera finalement conclure sur les attentes des peuples !

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet à 09:18, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : TAC 2018 : le Premier ministre burkinabè et son gouvernement sont arrivés à Yamoussoukro

    Vive la solidarité entre les peuples ! Je dis bien les peuples, pas les gouvernants actuels qui s’entendent pour brimer, exploiter les peuples. Si jamais il arrivait que Guillaume SORO, se présente devant notre Premier Ministre, il doit refuser de lui serrer la main. Il voulait, avec ses complices détruire notre pays et aucune résolution à la diplomatique ne nous fera oublier qu’un CHEF de guerre t trône à l’Assemblée Nationale d’un pays frère et ami. Tôt ou tard cet individu, sera mis devant les faits, par les deux peuples. Vive la CI, Vive le BF !

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet à 10:30, par Sonni En réponse à : TAC 2018 : le Premier ministre burkinabè et son gouvernement sont arrivés à Yamoussoukro

    Entre la côte d’Ivoire ,et le Burkina,les relations resteront (je t’aime moi non plus) la Côte d’Ivoire est devenu un pays Instable,,le rejet de l’ AUTRE un sport national :::LE RACISME EST PARTOUT particulièrement contre les burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 26 juillet à 18:00, par Idriss En réponse à : TAC 2018 : le Premier ministre burkinabè et son gouvernement sont arrivés à Yamoussoukro

    Le TAC est une initiative très louable pour le développement des deux pays que sont la Côte-d’Ivoire et le Burkina Faso. Au regard des engagements de chacun de nos dirigeants, nous avons beaucoup d’espérance. Malheureusement lorsque nous scrutons les pratiques de nos dirigeants, nous nous désespérons. Rien que pour le déplacement des dirigeants burkinabè, nous avons connu des reports de vols sur Air Burkina. Cette compagnie a fonctionné comme un taxi-brousse qui était aux loisirs du Premier Ministère. Pour une compagnie que le Gouvernement veut relancer, c’est le genre de pratique qu’il faut éviter. C’est ce qui a tué Air Afrique. La tenue du TAC était connue il y a 2 ans. Durant la conférence des ambassadeurs, cela a été rappelé. Comment comprendre que pour le départ de nos autorités, il y ait eu de nombreuses incertitudes. Nos autorités ne sont guère convaincus ni de ce qu’elles disent, ni de ce qu’elles font. Le développement c’est plus dans la tête et non dans les dirigeants actuels.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés