Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

mardi 24 juillet 2018 à 23h39min

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mardi 24 juillet 2018, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 15 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION, LE CONSEIL A ADOPTE CINQ (05) RAPPORTS.

I.1.1. Pour le compte du ministère de l’Economie, des finances et du développement :
- deux décrets portant respectivement classement indiciaire et régime indemnitaire applicables aux fonctionnaires de la fonction publique hospitalière.
L’adoption de ces décrets permet au gouvernement de respecter ses engagements vis-à-vis des syndicats du ministère de la Santé.

I.1.2. Pour le compte du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation :

- un décret portant création, attributions, composition et fonctionnement du Comité de suivi et de contrôle des Fondations.
L’adoption de ce décret permet au Comité de suivi et de contrôle des Fondations de remplir convenablement ses missions et de se conformer à la loi n°008-2017/AN du 23 janvier 2017 portant régime juridique applicable aux Fondations au Burkina Faso.
I.1.3. Pour le compte du ministère de l’Energie :

- un décret portant approbation des statuts de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL).
L’adoption de ce décret permet à la SONABEL de se conformer à la loi n°14-2017/AN du 20 avril 2017 portant réglementation générale du secteur de l’énergie, aux dispositions communautaires et réglementaires applicables aux sociétés d’Etat au Burkina Faso.

I.1.4. Pour le compte du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat :
- Deux (02) décrets portant respectivement adoption du Plan d’industrialisation accélérée du Burkina Faso et création, attributions, organisation et fonctionnement du Secrétariat technique chargé du suivi de la mise en œuvre du Plan d’industrialisation accélérée du Burkina Faso.

L’adoption de ces décrets contribuera à la mise en place d’unités industrielles compétitives et à forte valeur ajoutée dans les filières porteuses de l’économie.
I.1.5. Pour le compte du ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique :

- un rapport relatif à l’institution d’une Journée nationale de l’arbre (JNA).
La JNA se tiendra chaque premier samedi du mois d’août pour compter de l’année 2019. Cette journée vise à susciter une participation citoyenne à la restauration du couvert végétal par des actions de plantation, d’entretien et de protection d’arbres afin d’assurer la gestion durable des ressources naturelles et environnementales comme inscrite dans le Plan national de développement économique et social (PNDES).

Le Conseil a marqué son accord pour l’institution de cette Journée nationale de l’arbre au Burkina Faso.

I.2. AU TITRE DU DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN, LE CONSEIL A ADOPTE

Pour le compte du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation :
- un rapport relatif à trois (03) décrets portant respectivement création d’emplois, nomination d’Enseignants dans les emplois de Professeur titulaire et nomination d’Enseignants dans les emplois de Maître de conférences à l’Université Nazi BONI.
L’adoption de ce rapport permet la création de vingt-cinq (25) emplois repartis ainsi qu’il suit :

- trois (03) emplois de Professeur titulaire dont un emploi en Mathématiques appliquées à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et techniques (UFR/ST), un emploi en Sciences halieutiques et un emploi en Zootechnie-nutrition et alimentation animales à l’Institut du développement rural (IDR) ;
- deux (02) emplois de Maître de Conférences dont un en Informatique à l’Ecole supérieure d’informatique (ESI) et un emploi en Mathématiques appliquées à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et techniques (UFR/ST) ;

- vingt (20) emplois de Maître assistant et Maître assistant hospitalo-universitaire dont cinq (05) à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et techniques (UFR/ST), deux (02) à l’Institut du développement rural (IDR), onze (11) à l’Institut des Sciences de la santé (IN.S.SA), un en informatique à l’Ecole supérieure d’informatique (ESI) et un en Sciences du langage à l’Institut universitaire de technologie (IUT).

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération a informé le Conseil de l’ouverture prochaine de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas à Ouagadougou au Burkina Faso.

Le Conseil se félicite de la reprise des relations diplomatiques avec ce pays.
II.2. Le Secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres a fait une communication relative à l’exploitation d’une plateforme électronique de gestion et de partage des dossiers en Conseil des ministres. Cette Plateforme sera mise en œuvre grâce à l’application « Dossiers électroniques du Conseil » (DEC) et permettra la mise à disposition de façon électronique des dossiers du Conseil des ministres au profit des ministères et institutions.

En outre cette plateforme électronique contribuera à réduire l’usage du papier et les charges dans l’administration publique et à protéger l’environnement.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES
A. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

- Madame Jacqueline Anne Marie Christiane LOMPO, Mle 47 672 J, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 11ème échelon, est nommée Directrice générale du contrôle des marchés publics et des engagements financiers ;

- Monsieur Kalifa COULIBALY, Mle 57 201 F, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Ecole polytechnique de Ouagadougou ;
- Monsieur Boundi Aimé COULIDIATI, Mle 58 424 C, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion civique ;

- Monsieur Issa DIANDA, Mle 39 671 L, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique ;
- Madame Fatima TIEMTORE/SAMBO OUMAROU, Mle 59 633 R, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Directrice du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du ministère de l’Eau et de l’assainissement ;

- Madame Kilo Jacqueline KI/PARE, Mle 235 887 C, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du ministère de la Santé ;
- Monsieur Issouf KANON, Mle 104 812 Z, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur du contrôle des marchés publics et des engagements financiers du ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRIORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

- Monsieur Adama MOYENGA, Mle 208 059 F, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Responsable du Programme « Pilotage et soutien des services », cumulativement avec ses fonctions de Directeur général des études et des statistiques sectorielles ;

- Monsieur Idrissa KOANDA, Mle 97 427 C, Administrateur civil, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Responsable du Programme « Décentralisation » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général des collectivités territoriales ;
- Monsieur Victorien Narcisse OUANGRAOUA, Mle 28 135 D, Administrateur civil, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Responsable du Programme « Administration du territoire » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général de l’administration du territoire ;

- Monsieur Maxime BOUDA, Mle 28 170 X, Administrateur civil, 1ère classe, 15ème échelon, est nommé Responsable du Programme « Etat-civil » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général de la modernisation de l’Etat civil ;
- Monsieur Lazare YAGO, Officier, est nommé Responsable Programme « Protection civile » cumulativement avec ses fonctions de Directeur général de la protection civile.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

- Monsieur Abdoulaye HEMA, Mle 104 426 X, Administrateur civil, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Secrétaire général de l’Université Ouaga II ;
- Monsieur Sado TRAORE, Mle 46 281, Maître de conférences en mathématiques appliquées est nommé Professeur titulaire en Mathématiques appliquées à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et techniques (UFR/ST) de l’Université Nazi BONI pour compter du 20 juillet 2017 ;

- Monsieur Aboubacar TOGUYENI, Mle 49 636, Maître de conférences en Sciences halieutiques, est nommé Professeur titulaire en Sciences halieutiques à l’Institut du développement rural (IDR) de l’Université Nazi BONI pour compter du 20 juillet 2017 ;
- Madame Valérie Christiane BOUGOUMA/YAMEOGO, Mle 74 838, Maître de conférences en Zootechnie-Nutrition et alimentation animales est nommée Professeur titulaire en Zootechnie-nutrition et alimentation animales à l’Institut du développement rural (IDR) de l’Université Nazi BONI pour compter du 20 juillet 2017 ;

- Monsieur Boureima SANGARE, Mle 204 417, Maître-assistant en Mathématiques appliquées est nommé Maître de conférences en Mathématiques appliquées à l’Unité de formation et de recherche en Sciences et techniques (UFR/ST) de l’Université Nazi BONI pour compter du 20 juillet 2017 ;
- Monsieur Tiguiane YELEMOU, Mle 110 981, Maître-assistant en Informatique est nommé Maître de conférences en Informatique à l’Ecole supérieure d’informatique (ESI) de l’Université Nazi BONI pour compter du 20 juillet 2017.

D. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

- Monsieur Ramani OUEDRAOGO, Mle 41 328 U, Professeur certifié, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Chargé de missions en remplacement de Monsieur Samdpawendé OUEDRAOGO ;
- Madame Bernadette YAMEOGO/NANA, Mle 20 106 R, Inspectrice de l’enseignement du 1er degré, 1ère classe, 10ème échelon, est nommée Conseiller technique en remplacement de Monsieur Issaka LANKOANDE.

E. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

- Madame Téwendé Céline Alice Rosine KIBA KOUMARE, Mle 99 480 G, Pharmacien biologiste, catégorie P6, est nommée Directrice générale du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) ;
- Monsieur Assane OUANGARE, Mle 46 473 F, Médecin de santé publique, catégorie P6, classe terminale, 1er échelon, est nommé Directeur des statistiques sectorielles ;
- Monsieur Ounanlini THIOMBIANO, Mle 53 732 P, Administrateur des hôpitaux et des services de santé, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE

- Monsieur Ismaël Somlawendé NACOULMA, Gestionnaire, est nommé Directeur général du Fonds de développement de l’électrification (FDE).
G. AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT
- Monsieur Soabou DIALLO, Mle 104 265 M, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur général de la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR).

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement,
Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national

Vos commentaires

  • Le 24 juillet à 21:00, par Oscar En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Sango, si tu veux pas bosser tu est prié de rendre le tablier. Ya ya boin !

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet à 21:15, par Un fils de Solenzo En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Ministère de l’Environnement (géré par des Sankaristes) : C’est le 1er décret qui me fait penser à l’ere Thomas Sankara. Mieux vaut tard que jamais. Maintenant pensez au moins à y associer l’assainissement de nos cadres de vie en proposant des journées mana mana (au moins une par trimestre).

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet à 08:13, par samm En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

      j’adhère.
      pourquoi ne pas organiser des concours de salubrité par quartier, rue, arrondissement aussi ? sensibiliser la population à maintenir leur espace propre ? on constate que chaque ménage balaie dans sa cour mais la devanture, on s’en fout, ce qui rend nos villes très sales. Chacun s’assoit et attend que quelqu’un d’autre vienne le faire !! Dommage !! Rester propre ne demande pas de si gros moyens quand même !! Ayons de l’amour pour notre pays !!!

      Répondre à ce message

    • Le 25 juillet à 11:02, par Lazarre En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

      j’adhère entièrement. Curer chaque année les caniveaux est certes une solution qui nous permet d’éviter les inondations. En dehors de cette action que nous louons déjà, nous gagnerons à créer des brigades d’assainissement dans nos quartiers et secteurs qui seront sous la direction technique des nos services d’hygiènes à l’image des VADS de la sécurité routière sous la direction de la police Nationale. Ce qui nous permettra un temps peu de solutionner le problème de chômage de nous jeunes moyennant la même contribution financière des VADS. Nous constatons que les caniveaux sont régulièrement curés chaque année mais nous gagnerons à les garder propres par la sensibiliser et au besoin par des sanctions comme cela ce faisait dans le temps par la sortie du personnel du service d’hygiène. Après curage des caniveaux, nous constatons qu’ils sont de nouveaux bouchés par les raccordements permanents des fosses septiques et les dépôts de d’ordures ménagers dans la nuit et lorsque la pluie menace. Ce pari nous pouvons le réussir lorsqu’on se réfère aux actions de sensibilisation menées dans ces deux dernières années qui ont conduit à créer des latrines pour arrêter la défécation à l’air libre dans nos villes et campagnes.

      Répondre à ce message

  • Le 24 juillet à 21:19, par Zimm En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Félicitations et meilleurs vœux de succès aux nouveaux Prof. Titulaires et Maîtres de Conférences : Well Done !

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet à 21:40, par Cequejenpense En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Encore un nouveau DG de la SONATUR... On vous observe.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet à 05:34, par Sarko En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

      Oui encore un DG a la Sonatur qui se trouve être le bon petit du ministre. Il y aura confit d’intérêt car le ministre, le DG et le directeur commercial sont tous du nayala.en plus le DG et le DC dont du même village..on dirait que ce ministère n’appartient qui’ aux Samos .Ministre. Sg. .Prm et GD Sonatur, tous du nayala .C’est pas bon pour la gouvernance .cela s’ appelle préparer ses arrières .

      Répondre à ce message

  • Le 24 juillet à 22:31, par DOUNDOOZI N’ZIKA En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Koro Yacou ! Kiè ! A bé di ? A maa gna han ! Cette fois-ci, les intrigues pour passer du FDE à l’ABER par transformation du FDE pour te maintenir au poste de DG ont été déjouées par Bachir !? Lui aussiiii ! Bon ! Ce n’est pas grave. Tu n’es pas le premier, ni le dernier. Ça arrive aux orphelins, biologiques comme politiques (y compris ceux de Salifou Diallo dont tu étais un petit, tu le sais bien). Y a qu’ à prendre courage et te chercher un tuteur ou mentor (menteur oui !) politique. Sinon, la fumisterie ne suffira plus. Avis de vacance de poste (très juteux, donc déjà occupé ou en compétition dans le parti) ! Un autre chauve du côté de la SONABEL serait entrain d’aller en retraite ! Hop ! Saute dedans et bats-toi !!! Faut pas te laisser comme ton prédécesseur Jean-baptiste KABORE qui rase les murs depuis la fuite de ses mentors/menteurs (François et Salif). Il semblerait que quand la SONABEL était "Ets Salif KABORE et Frères", il était le personnage clé du système. Mais depuis la chute et la fuite de l’aigle, les aiglons (larbins et thuriféraires) se sont dispersés. I bamba Kiè ! Ka na sigui Koro Yacou !

    DIEU BÉNISSE NOTRE CHER PAYS, LE BURKINA FASO ! AAAAAMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 24 juillet à 23:43, par Entouca En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Nous sollicitons tous journalistes de bonne volonté a investiguer sur le cas précis du ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille. C’est un ministère bidons ou la récompense des camarades politiques a la tête de ce ministère constitue un véritable chao de l’histoire du pays. A cela s’allient beaucoup de cadres minables et carents !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 00:09, par Jerkilo En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    En plus de la JNA qui pourrait se tenir en juillet pour permettre aux arbres de bénéficier de plus de pluviométrie (la saison pluvieuse s’arrêtant souvent en septembre), il serait judicieux de prévoir des journées de salubrité mensuelles dans nos grandes et moyennes villes (comme au temps du CNR).

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 06:30, par La vérité En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    La Dgcmef est devenu politisée il semble même que leur DG aurait démissionné affaire a suivre

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 06:56, par Sid Pa Yii En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Changement à la SONATUR : Aubin Tapsoba , sans le connaître , est un personnage qui apparemment était méthodique et a donné un nouveau souffle à la boîte. Il est remplacé par un bon petit de la boucle du Mouhoun, peu recommandable,...et cet aspect régionaliste que le PM et le ministre de l’habitat veulent instaurer est assez inquiétant. Retour donc aux pratiques ayant conduit à l’insurrection. Pauvre Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 08:05, par Sarko En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Ministre de l’ habitat du nayala
    Secrétaire général du ministère du nayala
    PRM du nayala .Auparavent le DAF était du nayala
    DG sonatur du nayala
    Directeur commercial de la Sonatur du nayala .
    Les samos semblent intelligents mais tout de même , il y conflit d’ intérêt ici .

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 08:15, par La réflexion En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Soabou DIALLO

    Félicitation à toi,

    Il est souhaitable que tu apprennes des notions de base en communication et en gestion d’équipe du travail. La franchise et la considération de l’autre dans tes relations sont très médiocres ; je te le dis franchement sans détour ; tu es même malhonnête sans personnalité.
    Une contribution pour t’améliorer

    Sans rancune bon vent à toi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 10:12, par kamjon En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    "En outre cette plateforme électronique contribuera à réduire l’usage du papier et les charges dans l’administration publique et à protéger l’environnement." Voilà quelque chose qui devrait être appliqué à tous les ministères et institutions. Nous économiserions du temps, du papier, de l’encre, de l’énergie électrique, et surtout nous allions éviter beaucoup de frustrations avec les chefs de service, les directeurs, directeurs généraux et les bureaux d’étude des ministères, car les multiples corrections sur papiers prendraient fin. J’avais fait la proposition de mettre en réseau les directions et services des ministères afin d’intégrer le traitement digital des dossiers. Mais je n’ai pas été écouté. C’est encore possible, avec juste un peu de volonté.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 10:13, par ouedraogo yamwekkre En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Felicitation a tout le gouvernement pour la réouverture de l’ambassade des pays bas à Ouaga. En rappel les pays bas étaient le chef de file des partenaires techniques et financiers du PADS. Et depuis leur départ en 2011 la santé en général souffre. Le système de santé a souffert du fait du retrait et du depart des pays bas. En son temps l’ambassadeur avait accusé une mauvaise gestion des finances. A titre d’illustration il avait dit en son temps sur les ondes de la TNB que les pays bas avaient injecté plus de 600 milliards pour le pays mais les résultats n’étaient satisfaisants. Chers managers et planificateurs de la santé, revoyez la manière de faire.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 10:29, par Noraogo En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Il ne faut pas tout politiser. La gestion du FDE sous son DG sortant fut calamiteuse. D’ailleurs je conseille le DG entrant de commanditer un audit. Nous, citoyens lambda on s’en fou de pro ou non pro Salif. On veut du travail bien fait sans corruption et autre affairisme.
    Que Dieu aide le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 10:37, par Noraogo En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Avec sa première longue traversée du désert, je pensais que Camara avait définitivement compris la vie.
    Son passage au FDE a démontré le contraire. Bon vent au nouveau DG espérant que lui au moins aura la tête sur les épaules.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 13:16, par Le Sankariste En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    J’aimerais sur le Conseil des Ministres passé, sur les nominations au Ministères des Animaux. On a pas trouver quelqu’un de mieux indiquer pour diriger la dgess que quelqu’un qui n’a aucune formation qui s’apparente de l’élevage ? ça ne passera pas !!!!! allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 23:20, par Un fils de Solenzo En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Dans le cadre de l’assainissement de l’environnement je voudrais plaider pour que le Gouvernement revoit sa copie en matière de dédouanement des véhicules “au revoir la France”. Il faut inverser les taux : les vieux véhicules doivent être dédouanées plus chers (47.5% ; taux actuel affligée aux véhicules récents) et les véhicules neufs à moindre taux d’imposition (25% ?). Aussi il n’est pas juste d’imposer le taux actuel de dédouanement de 47.5% sur les véhicules sous la raison que ce sont des produits classés “de luxe” alors que le gouvernement lui même veut renouveler son parc actuel en justifiant/reconnaissant que un bon véhicule de travail est une nécessité et non un luxe.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 23:54, par Justiciable En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Effectivement la vie au ministère de l’économie et des finances est très très difficile avec dame Rosine. Nous l’apprecions mais son excès de gèle nous conduira directement vers le chaos. Soyez en rassurer que les jours à venir la grève au minefid reprendra de plus belle. Et cette fois ci, elle sera très très suivi avec des démission en cascades. En effet, le ministère est sous pilotage automatique et personne ne dira le contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet à 09:09, par blamako En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du mardi 24 juillet 2018

    Bien. Je ne sais meme pas ce qu’attendent les fonctionnaires du minefid pour render leur demission. Le people n’attend que ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés