Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant.Jean Gastaldi» 

ISTIC : Des conventions pour renforcer les liens de partenariat

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo • jeudi 19 juillet 2018 à 19h06min
ISTIC : Des conventions pour renforcer les liens de partenariat

L’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC), dans le cadre de la sortie de la promotion 2018, a organisé, ce jeudi 19 juillet 2018 dans ses locaux, à Ouagadougou, une table ronde sur les pratiques professionnelles dans les médias au Burkina Faso. Au cours de cette rencontre, trois conventions ont également été signées.

Toujours dans le cadre de la sortie de la 30e promotion de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication(ISTIC), une table ronde sur les pratiques professionnelles dans les médias au Burkina Faso a été organisée. A l’initiative de la directrice générale, Dr Aïcha Tamboura/Diawara, elle visait la confirmation des besoins en formations au sein des médias et l’échange, avec les responsables de ces médias, sur les possibilités qu’offre l’ISTIC en matière de formation continue dans les domaines des techniques et technologies des médias, dans le champ du journalisme et de la communication.

Directrice générale de l’ISTIC, Dr Aïcha Tamboura-Diawara

L’idée, quant à elle, des dires de la directrice générale, est née du fait de nombreuses lacunes observées lors des Galian et de la réalisation du plan stratégique de développement 2018-2022 de l’ISTIC. « Chaque fois qu’il y a eu des Galian, beaucoup de lacunes ont été identifiées dans le professionnalisme des journalistes, que ce soit dans les techniques rédactionnelles ou même dans la reconnaissance des genres journalistiques.
Il y a également le fait que notre plan stratégique, qui va de 2018-2022, recommande que l’ISTIC mette l’accent sur la formation continue et la formation à la carte afin d’avoir un développement stratégique, mais aussi faire des recettes », a expliqué Dr Aïcha Tamboura/Diawara.

Quelques responsables de média présents

Elle soutient par la suite que « l’ISTIC se propose de vous accompagner avec des formations dans la plupart des métiers en information, en techniques et technologie des médias et en communication ». Pour ce faire, des formations à la carte et continues seront disponibles dans le but de permettre aux journalistes, le plus souvent pris entre deux reportages, de pouvoir prendre part auxdites formations. « On trouvera ensemble, avec les journalistes eux-mêmes, le modèle qu’il faut pour le renforcement de leurs capacités », a-t-elle précisé en sus.

Signature de trois conventions

Cette table ronde avec les responsables de médias a aussi été marquée par la signature de conventions entre l’ISTIC et la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), l’Institut supérieur de l’image et du son / Studio-école (ISIS-SE) et l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF). A en croire le propos de la première responsable de l’ISTIC, ces conventions vont renforcer les liens de partenariat entre les différents signataires et permettre à chacun d’en tirer profit.

Les directeurs généraux de l’ISTIC et de l’Institut supérieur de l’image et du son Studio-école (ISIS-SE) lors de la signature de la convention entre leurs instituts

Souleymane Ouédraogo, directeur général de l’Institut supérieur de l’image et du son / Studio-école (ISIS-SE), à l’image des autres « patrons » de médias présents, a salué l’idée de la directrice générale. Aussi a-t-il salué l’idée pour ce qu’elle combine sortie de promotion et dynamique partenariale.
Ce qui permet, estime-t-il par ailleurs, de préparer une rentrée académique 2018-2019 sous de bons auspices. En ce qui concerne l’idée de partenariat avec son institut, il la trouve en phase avec ce qu’elle projette depuis quelques années maintenant.

Pour rappel, cette table ronde fait suite à une enquête réalisée auprès de responsables de médias. Elle visait le recueillement des besoins en formation. Les résultats émanant alors desdites enquêtes font état de nombreuses préoccupations tant au niveau de la presse écrite, de la presse en ligne, de la radio que de la télévision.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
La Une de l’Economiste
Commission de l’informatique et des libertés : Trois rapports remis au chef de l’Etat
Médias : Le SYNATIC reste mobilisé pour la transformation des Editions Sidwaya et de la RTB en sociétés d’Etat
Burkina : Ce qui s’est passé dans le domaine du numérique en 2018
Promotion de la santé maternelle et néonatale : L’ONG IPC/BF outille une vingtaine de journalistes
Education : L’école A de Markoye célèbre son soixantième anniversaire
Université libre du Burkina : L’excellence célébrée dans toute sa splendeur
Programme d’appui au développement du plan stratégique de développement de la Médecine Physique et Réadaptation : un taux d’exécution physique des activités de 90%
Gouvernance locale : Le Laboratoire Citoyennetés renouvelle sa collaboration avec des médias de proximité
Burkina Golden Blog Awards : Idrissa Yabré sur la plus haute marche du podium
Réseaux informatiques : L’ARCEP forme les acteurs à la transition vers IPv6
TIC : « Il ne faut pas que nous soyons seulement de simples consommateurs » (ministre Hadja Fatimata Ouattara)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés