Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Auditions du putsch de 2015 : L’essentiel des interrogatoires (Infographie)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • vendredi 13 juillet 2018 à 13h00min
Auditions du putsch de 2015 : L’essentiel des interrogatoires (Infographie)

Aveux, contradictions et révélations rythment le procès du putsch de septembre 2015 qui repose sur les épaules du président de la Chambre de première instance du Tribunal militaire, Seidou Ouédraogo. Neuf accusés sont passés à la barre depuis vendredi 29 juin, début des interrogatoires. Le marathon ne fait que commencer et il reste encore 66 militaires et civils dans le box des accusés, hors mis les neuf en fuite. Afin de vous permettre de parcourir en un clic, les points marquants des interrogatoires, nous vous proposons cette infographie. Bonne lecture.

Voir aussi : Infographie des principales dates du procès du putsch manqué depuis le 27 février 2018

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Messages

  • Rsp,véritable milice au comportement irresponsable d’après Robert Ménard. Trop de crimes dans leur parcours. On se réjouit énormément de la mort du rsp car il était très inutile pour le Brave Peuple. C’est une unité prétorienne à la solde des frères Compaoré et sa galaxie qui mangeait les enfants de ce pays. Merci SEIGNEUR de nous avoir aidés à faire disparaitre ce cancer(rsp). Doublement merci aux BRAVES FDS RÉPUBLICAINS(loyalistes) de neutraliser les "boulimiqueurs" du pouvoir(Dienderé et "ange" Djibril) et leur bras armé(rsp).
    Si un Burkinabé (Saint Blaise, Saint François, Saint Gilbert, « ange » Djibril, Saint Christian dit Roch, Saint Simon , Achille De TAPSOBA le Bobolais…) commet des crimes de sang ou économique qu’il soit littéralement traduit devant des JUGES sans état d’âme pour répondre tout naturellement de ses actes et puni conformément à la rigueur de la loi .
    Chers juges,ne cédez à aucune pression d’où qu’elle vienne : pouvoir actuel (mpp), pèlerins de l’impunité (partisans et francs-maçons) ou communauté internationale.Le Brave Peuple attend attentivement que le DROIT rien que le DROIT soit dit sans passion à mi- mot sans règlement de compte

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS

  • Felictitation à www.faso.net du vrai professionlisme. a un clin j’ai tout compris. Courage à vous.

  • Félicitations pour le résumé de l’audience du " putsch le plus bête du monde". Merci à fasonet de toujours couvrir ce procès pour nous autres, qui n’avions ni "fourchettes longues" ni "cuillères courtes" et qui étions interdits de nous approcher de la mangeoire.
    Nous regardons ce procès comme les spectateurs d’un théâtre, où les acteurs sont des amis. Car après lorsque le rideau va tomber ces mêmes acteurs, qui ont joué les " ennemis jurés " vont se retrouver pour boire " tranquillement leur lait". Le théâtre, ce n’est pas le procès, mais le contenu du procès. Pas sûr que les états majors du CDP, du MPP de la NAFA et des autres partis " têtes de rats" dorment tranquilles. C’est toujours le pauvre peuple qu’on entube.

  • Merci pour votre suivi professionnel dans le temps de ce proces. C’est important de saisir le fil des auditions pour bien comprendre.

  • Le procès n’est pas encore intéressant. Nous attendons les contenus de leurs téléphones, car c’est a partir des téléphones que les vraies choses vont sortir. Savez vous que des journaliste ont recu de l’argent pour salir le nom des gens qui ont travaillé pour aider les juges ?
    Le journal le soir, le site netafrique, l’allemande Aminata Rachow ont tous diffusé des fausses informations a cet effet. Parce que Djibril bassole, certains RSP et des politiciens ont été démasqué grace à leur sms et leur messages whatsapp ainsi que le contenu de leur boite email. bon nombre des avocats font tout pour discréditer le travail des experts avec laide des journalistes verreux. on va tous pleurer quand ca va sortir. tout le monde verra que le cdp fait partie des cerveaux du putsch

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch : La contre-attaque des avocats du colonel-major Kiéré
“J’ai failli (...). J’ai été trahi”, soupire le Colonel Major Boureima Kiéré sous les assauts de Maitres Somé et Farama
Procès du putsch de 2015 : Ces déclarations qui ne sont pas passées inaperçues
Procès du coup d’Etat : Le colonel-major Boureima Kiéré et les 160 millions de Diendéré
« Je n’avais aucun grief contre la Transition, mon souci c’était la survie du RSP », tempère le Colonel-major Boureima Kiéré
Arrivée de Yacouba Isaac Zida au pouvoir : Le colonel-major Boureima Kiéré explique le scénario
Procès du coup d’Etat : Les confessions du colonel-major Boureima Kiéré
Procès du coup d’Etat : Le commandant Korogo maintient qu’il n’était qu’un médiateur
Procès du putsch manqué : Le Commandant Abdoul Aziz Korogo dans la position de la « galette »
Putsch manqué : « Si on était dans l’optique de l’affrontement, on n’aurait pas eu besoin de mercenaires pour ça » (Abdoul Aziz Korogo)
Procès du putsch manqué : « Dans ces genres de situation, il ne faut pas jouer au Rambo, sinon… », Commandant Abdoul Aziz Korogo
Putsch manqué : "Le RSP n’est pas une milice ; il a été créé par décret présidentiel. Dans une république, le président ne créé pas de milice" (Abdoul Aziz Korogo)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés